AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 48
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Lun 16 Avr - 10:34

15/04/2007
Cyclisme - Paris-Roubaix - O'Grady triomphe


L'Australien Stuart O'Grady a grillé la politesse aux spécialistes des pavés en s'imposant en solitaire lors de la 105e édition de Paris-Roubaix dimanche. A 34 ans, le coureur de l'équipe CSC succcède à son coéquipier Fabian Cancellara après être sorti à 26 km de l'arrivée. Juan Antonio Flecha et Stefan Wesemann complètent le podium. Tom Boonen échoue à la 6e place.



Une attaque décisive à 26 km de l'arrivée



Un CSC peut en cacher un autre. Au moment où Fabian Cancellara, tenant du titre, lâchait prise au sein du groupe des favoris à 26 km de l'arrivée, son équipier Stuart O'Grady s'extirpait du groupe de tête pour aller glaner la victoire en solitaire. Cette attaque sèche comme le parcours ensoleillé et poussiéreux de la Reine des classiques qui troublait à peine les prétendants à la victoire, a finalement mené l'Australien de 34 ans à s'imposer dans le vélodrome de Roubaix avec près d'une minute d'avance sur ses poursuivants. Le pistard de formation, le sprinteur de carrière s'est imposé au terme de 259 km en véritable flandrien. Après sa victoire à Hambourg en 2004, O'Grady complète sa collection de classiques et semblait à peine prendre conscience de l'exploit à l'issue de la course : «Voilà c'est fait, a-t-il commenté au micro de France Télévisions. C'était mon rêve depuis mes 13 ans



Boonen démarre trop tard



Le vainqueur du jour a été aux avant-postes toute la journée. Présent dans l'échappée matinale, O'Grady refusait néanmoins de fournir sa débauche d'efforts précocément au sein d'un groupe pléthorique de 34 coureurs. Prudemment, il laissait à l'Allemand Ralf Grabsch l'honneur de passer en tête au terme du secteur d'Arenberg, après une attaque à Verchain. Alors que Tom Boonen, Fabian Cancellara et consorts tentaient de mettre la main sur la course, l'Australien restait au contact, prenait la roue de Wesemann pour rejoindre le groupe des éclaireurs et les laissait se regarder en chiens de faïence pour conclure la course dans un effort solitaire et irrésistible.



Les favoris n'étaient pourtant pas aux abonnés absents. En tête du peloton à la sortie d'Arenberg, Tom Boonen a semblé retrouver dans les 25 derniers kilomètres la puissance qui lui avait offert la victoire en 2005. Lâchant peu à peu les adversaires qui l'accompagnaient, le Belge a englouti les derniers secteurs de pavé. Hélas l'ancien champion du monde pointait à environ 1'30'' au premier de ses nombreux démarrages et a peiné à trouver du renfort. Il échoue finalement à la sixième place, à une encablure des premiers poursuivants.





Flecha a le potentiel



Si sa deuxième place a un goût amer, Juan Antonio Flecha a confirmé qu'il avait le potentiel pour devenir le premier Espagnol à remporter Paris-Roubaix. Passif sur l'attaque d'O'Grady, le coureur de la Rabobank a essayé en vain de combler le retard dans le secteur du Carrefour de l'Arbre. Malgré ses efforts, il a réussi à devancer Stefan Wesemann lors du sprint, Björn Leukemans (Lotto) et Roberto Petito (Liquigas), complétant le quinté de tête. Pour trouver un successeur à Frédéric Guesdon, dernier vainqueur français il y a dix ans, il faudra encore attendre. Seul AG2R a pu placer quelques figurants dans la course, avec la 22e place de Stéphane Poulhies et la 34e de Nicolas Rousseau.

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Lun 16 Avr - 18:35

Stewart admiratif devant Hamilton ( Formule 1)


Sur les ondes de la BBC, Jackie Stewart a fait part de son admiration pour Lewis Hamilton, auteur d'un début de saison impressionnant sur la McLaren.

«Ce n’est jamais facile d’arriver en Formule 1 et de tout de suite parvenir à se mêler à la lutte en tête. Pour un nouveau pilote, réussir cela avec une telle constance, sans commettre les fautes que font traditionnellement les novices, est une remarquable performance. A tel point qu’il ne m’apparaît pas comme inconcevable qu’il puisse être sacré champion dès cette saison, surtout que McLaren semble être la formation à battre. Et si ce n’est pas le cas, je lui donne trois ans maximum pour y parvenir.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Lun 16 Avr - 21:35




Tennis MS Monte-Carlo


Monfils et Mathieu déconfits








Paul-Henri Mathieu, malade, a été battu par Kristof Vliegen au premier tour du Masters Series Monte-Carlo. Monfils, blessé, a abandonné face à Stepanek. Gicquel passe difficilement en 3 sets. Baghdatis est déjà éliminé, dominé par Mirnyi. Dans la série abandon, notez celui de Moya face à Youzhny.

MASTERS SERIES MONTE-CARLO - Premier tour
>Présentation du tournoi
Radek Stepanek (RTC) bat Gael Monfils (FRA) 6-0, 2-0 abandon
Prochain adversaire : Ljubicic.
>Le film du match
Voici un résultat étonnant. Alors que l'on attendait un match accroché entre un Gaël Monfils nouveau et un Radek Stepanek pas très locace en ce début de saison, il n'en fut rien. Diminué par une jambe droite récalcitrante, le Français n'a pas réussi à éliminer le Tchèque pour la deuxième fois de sa carrière après le Masters Series de Cincinnati en 2005.
Une défaite, sans aucun jeu concédé, s'est offerte au Tchèque sans aucune contradiction, en 32 minutes de jeu, tant Monfils était absent ce lundi. Déjà à son entrée sur le court central, plus sobre que d'habitude. Ensuite lors de ses déplacements, moins fougueux mais freinés par la gêne qu'on ne lui connaissait pas encore. Entre temps, les fautes directes du Français pleuvaient sous le soleil monégasque, au point de se demander s'il y avait de la conviction dans les coups du Parisien.
Lui qui restait sur un mois sans compétition, Monfils repart comme il est arrivé, la tête basse. Avec des interrogations sur un état de forme qui reflèterait un état d'âme qui n'est pas au beau fixe. Espérons que son entraîneur, Olivier Delaître, aura les mots pour le remotiver, lui qui l'a vu chuter pour la 3e fois de suite au 1er tour depuis leur nouvelle collaboration.
Max Mirnyi (BLR) bat Marcos Baghdatis (CHY/N.14) 7-5, 6-4
Prochain adversaire : Melzer ou Roitman.
David Nalbandian (ARG/N.9) bat Federico Luzzi (ITA) 3-6, 6-2, 6-1
Prochain adversaire : Kohlschreiber ou Pavel.
Andreas Seppi (ITA) bat Teimuraz Gabashvili (RUS) 6-1, 6-3
Prochain adversaire : Federer.
Kristof Vliegen (BEL) bat Paul-Henri Mathieu (FRA) 7-5, 6-3
Prochain adversaire : Safin.
Débordé sur les retours de Kristof Vliegen, trop court dans l'échange, imprécis dans son placement, Paul-Henri Mathieu devait avoir un problème ce lundi pour son premier match depuis sa défaite en Coupe Davis. Confirmation lors de la conférence de presse :
"C'était pas la grande forme", a-t-il expliqué. "J'ai une gastro depuis vendredi soir. Je n'ai presque rien mangé samedi et dimanche. On espère toujours un petit miracle, mais c'était vraiment dur de rester sur le court. Même si j'avais gagné aujourd'hui, je n'aurais pas pu jouer demain. "
Mikhaïl Youzhny (RUS/N.13) bat Carlos Moya (ESP) 6-2, 3-1 abandon
Prochain adversaire : Lee.
Marc Gicquel (FRA) bat Florian Mayer (GER) 7-5, 5-7, 7-5
Prochain adversaire : Murray.
Mené 2-5 dans la troisième manche, Marc Gicquel a inscrit cinq jeux consécutifs pour passer le premier tour. Un petit bonheur pour le papa de Noah Gicquel, c'est une première à ce niveau :
"C'est ma première victoire dans un Masters Series, c'est bon pour la confiance. Je suis très content de revenir sur terre battue. Mon objectif c'est de bien réussir à Roland-Garros. "
Robin Soderling (SWE) bat Olivier Rochus (BEL) 6-4, 6-4
Prochain adversaire : Davydenko.
Igor Andreev (RUS) bat Jose Acasuso (ARG) 6-4, 6-1
Prochain adversaire : Gonzalez.
Juan-Carlos Ferrero (ESP) bat Tim Henman (GB) 7-5, 6-2
Prochain adversaire : Massu ou Volandri

Gaston Gaudio (ARG) bat Dmitry Tursunov (RUS) 5-7, 6-2, 6-2
Prochain adversaire : Djokovic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Mar 17 Avr - 13:11

Tennis-Affaire Camaret - Tauziat porte plainte


Nathalie Tauziat a porté plainte lundi pour diffamation contre Isabelle Demongeot et Sophie Amiach dans l'affaire Régis de Camaret, mis en examen pour viols et violences sexuelles et placé en détention provisoire le 15 février dernier à Draguignan. L'ancienne numéro un française, associée à son ancien coach dans l'académie de tennis de Capbreton, a expliqué dans le journal Sud-Ouest pourquoi elle attaquait les deux anciennes joueuses.



«Mme Demongeot a dit dans l'Equipe : "elle savait", en parlant de moi. Dans son raisonnement, je suis complice de quelque chose et cela me gêne énormément», a expliqué la finaliste de Wimbledon en 1998. Avant de poursuivre: «Mme Amiach a dit par ailleurs qu'elle m'a confrontée en 1994 à la version de Mme Demongeot et que j'en aurais été "mal à l'aise". Tout ceci est faux. Je ne peux supporter d'être accusée d'avoir connu l'éventuelle existence de tels faits sans avoir réagi».



Nathalie Tauziat explique par ailleurs qu'«elle n'a jamais vu Régis de Camaret commettre un quelconque geste déplacé ou tenir quelque propos inquiétant ou grivois que ce soit» et qu'elle n'a pas réagi plus tôt car elle était «sonnée, avait besoin de temps» après un tel «coup de bambou sur la tête». (Avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Ven 20 Avr - 17:35

MotoGP - GP Turquie - Stoner le plus rapide


L'Australien Casey Stoner (Ducati) a signé le meilleur temps de la deuxième séance d'essais libres, vendredi à Istanbul. En 1'54''200, il a devancé l'Italien Loris Capirossi (Ducati) et l'Américain John Hopkins (Suzuki). Ce chrono lui permet de finir en tête de ces essais libres, puisque c'est la meilleure performance sur les deux manches cumulées. Colin Edwards, qui avait réalisé le meilleur temps de la première séance, a terminé 15e en 1'56''320, un temps pourtant meilleur que celui de la matinée (1'57''422).



Le Français Olivier Jacque (Kawasaki), septième de la première séance, a cette fois pris la sixième place en 1'55''651. Ses compatriotes Randy de Puniet et Sylvain Guintoli ont terminé respectivement 12e et 19e. Valentino Rossi (Yamaha) est véritablement entré dans sa course en signant le quatrième chrono en 1'55''120, ce qui est bien mieux que les 2'00''539 de la matinée.



Les résultats (cumul des deux premières séances d'essais libres) :

1. Casey Stoner (AUS/Ducati) 1'54''200

2. Loris Capirossi (ITA/Ducati) à 0''779

3. John Hopkins (USA/Suzuki) 0''862

4. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 0''920

5. Toni Elias (ESP/Honda) 0''958

6. Olivier Jacque (FRA/Kawasaki) 1''451

7. Chris Vermeulen (AUS/Suzuki) 1''507

8. Alex Hoffmann (ALL/Ducati) 1''536

9. Dani Pedrosa (ESP/Honda) 1''665

10. Marco Melandri (ITA/Honda) 1''710

11. Kenny Roberts Jr (USA/KR212V) 1''871

12. Randy De Puniet (FRA/Kawasaki) 2''025

13. Alex Barros (BRE/Ducati) 2''033

14. Nicky Hayden (USA/Honda) 2''112

15. Colin Edwards (USA/Yamaha) 2''120

...

19. Sylvain Guintoli (FRA/Yamaha) 3''045
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Sam 21 Avr - 13:22

FED CUP


Quart de finale France - Japon (à Limoges)






FAVORITES MALGRÉ ELLES



Confrontée au Japon lors des quarts de finale de Fed Cup, l'équipe de France arrive favorite, malgré l'absence d'Amélie Mauresmo. Tatiana Golovin, revigorée par sa victoire à Amelia Island, est elle bien présente. Pour épauler Tati, opposée à Akiko Morigami, Georges Goven a choisi l'expérience de Nathalie Dechy qui débute la rencontre contre Ai Sugiyama, samedi dès 13h30 au Palais des Sports de Beaublanc, temple du basket à Limoges.


Bronzée, souriante et détendue, Tatiana Golovin n'est pas du genre à se défiler. Le rôle de leader lui va bien. Etre numéro 1, c'est son rêve et pour le week-end, c'est sa réalité. Elle assume. «Je pense que je gère assez bien la pression, on va voir (rires), mais j'adore les grands matches, les grandes rencontres», prévient la 18e mondiale lors du tirage au sort effectué vendredi à l'Hôtel de ville de Limoges. Et ce ne sont pas des paroles en l'air, Tati l'a déjà prouvé lors du match de barrages contre les Tchèques l'an dernier. Elle arrive des Etats-Unis avec son premier titre sur le circuit glané sur la terre battue d'Amelia Island. Mais elle revient avec une douleur à la cheville de Charleston.

Physiquement ça va, ma cheville est toujours un peu douloureuse, mais nous avons de très bons kinés qui s'occupent de cela. J'ai fait de bonnes séances d'entraînement, tout va bien. J'ai l'impression de jouer comme à Amelia et à Charleston, j'espère que cela va continuer. La terre battue va assez vite, c'est plutôt bien pour mon jeu, se réjouit la Française. La fatigue est complètement passée, je ne sais pas si c'est l'adrénaline, mais je me sens bien.» Tous les voyants sont donc au vert et le jeu à plat de sa première adversaire, Akiko Morigami, devrait lui permettre la mise en place d'une cadence propice à la faire briller. Et les étincelles l'inspirent plutôt. Mais la méfiance demeure de mise pour le capitaine, Georges Goven : «Morigami a fait des résultats surprenants et possède un super palmarès en Fed Cup. C'est une joueuse qui se transcende dans ce type de rencontre.» Comme Tatiana Golovin aime le combat, ce match pourrait tourner au match de boxe ente deux grandes bagarreuses. «On a trois points à gagner ce week-end, résume la numéro un tricolore du week-end. Fatiguée ou pas, il faudra qu'on se surpasse.»

Dechy préférée à Razzano
Pour Nathalie Dechy, la sobriété a toujours fait partie de sa marque de fabrique. Préférée à Virginie Razzano pour son expérience et sa forme ascendante, elle ouvre le bal contre Ai Sugiyama. A 31 ans, la Japonaise a toujours rôdé dans le Top 15 avec un pic au 8e rang mondial le 9 février 2004. Très régulière, véloce et adroite au filet, la Japonaise affectionne plutôt les surfaces rapides mais la terre battue couverte ne devrait pas lui provoquer d'allergie massive. Dans ses confrontations avec la Française, Ai Sugiyama mène cinq victoires à deux, mais leur seule rencontre sur terre battue remonte à 1998 (victoire en trois sets de la Nipponne). Une éternité. Leurs jeux paraissent assez similaires avec des frappes à plat des deux côtés et une certaine volonté d'agresser l'adversaire. La clé sera donc la variation. «Il faudra que j'arrive à la déplacer, à changer de rythme, à varier», explique l'aînée des Bleues.

Face à des Japonaises au jeu réglé comme du papier à musique, il faudra donc proposer une partition où les aigus alternent avec les graves. Effets, hauteurs, trajectoires, les variations seront au coeur de la stratégie. Mais les données tactiques invitent également à la prudence : «Si je dis méfiance, cela ne veut pas dire qu'on a peur, que je n'ai pas confiance en mes joueuses. On aborde cette rencontre avec le respect de l'équipe adverse sachant que ce sont des joueuses qui vont se battre, avertit Georges Goven. Il faudra être à la hauteur, se bagarrer encore plus et devant le public de Limoges, il faut qu'elles jouent leur meilleur niveau.» Et le capitaine a évoqué la possibilité d'une invitée de luxe ce week-end dans les tribunes avec la présence d'Amélie Mauresmo. Côté variation, elle en connaît un rayon et pourrait transmettre son expertise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Sam 21 Avr - 22:22

FED CUP


France - Japon : 2-0 (à Limoges, sur terre battue)



Nathalie Dechy a mis les Bleues sur de bons rails en dominant Ai Sugiyama. (L'Equipe)





Deux versions sur un même thème pour l'équipe de France, qui mène deux victoires à zéro contre le Japon, samedi au Palais des Sports de Beaublanc à Limoges. Pour la version classique, Nathalie Dechy a livré une belle performance (7-5, 6-1) face à Ai Sugiyama. Pour la version moderne, tendance pop-rock, Tatiana Golovin a proposé une copie digne d'une leader en dominant (6-2, 6-4) Akiko Morigami.


Dechy, la force du classicisme
Entre Nathalie Dechy et Ai Sugiyama, c'est du classique voire du classicisme. Avec leur jeu à plat, leur technique très propre, la primauté de la précision sur la puissance, les deux joueuses proposent une pièce en deux actes (7-5, 6-1) avec unité de cadence et de temps en 1h42'. Et la Française montre d'entrée des velléités offensives pour mener 2-0. Très percutante en revers, elle n'hésite pas à suivre ses attaques au filet, mais ce départ en trombe connaît quelques ratés. Au jeu du gagne-terrain, la Japonaise agit en spécialiste du double, prend l'initiative avec des prises de balle de plus en plus précoces et une agressivité accrue en retour pour revenir à 2-2 et bénéficier de deux balles de break. «J'ai bien démarré et à 2-0, j'ai ralenti. Mais j'étais toujours dans le match», explique la plus expérimentée des Bleues. Nathalie Dechy négocie bien ces alertes et elle récidive pour sauver deux nouvelles balles de break à 3-3. Véloce et autoritaire, la Tricolore se comporte en patronne et transforme cet affrontement classique en combat où les nerfs commencent à commander les actes : «Je savais que dès que je reculais, j'étais en danger

A 4-4, la numéro 2 française conclut son jeu par un ace. Un signe d'autorité... A 5-4, la numéro 1 japonaise donne une balle de break à son adversaire sur une «vilaine» double faute qui atterrit dans le bas du filet. Un signe de fébrilité... Mais elle s'offre un sursis sur un coup droit décroisé sur la ligne. Elle égalise, mais elle ouvre la boîte de Pandore du doute... A 5 jeux partout et 15-40, deux revers décroisés gagnants viennent clore les espoirs d'Ai Sugiyama qui laisse ainsi échapper sept balles de break sur ses huit possibilités dans le set et finalement dans le match. Dos au mur, les faiblesses viennent souvent taper à la porte et à 6-5, la 27e joueuse mondiale craque sur son service avec deux doubles fautes dont une dernière sur la balle de set après 1h04' d'un match intense et très physique. Les deux joueuses filent aux vestiaires. «Au début du deuxième set, nous avons connu un coup de barre toutes les deux, mais le sien a été plus important que le mien», résume Nathalie Dechy, qui s'envole et aligne cinq jeux consécutifs pour s'imposer 6-1. Les bras au ciel, elle peut savourer sa performance qui symbolise son retour en forme. Agressive, solide mentalement et physiquement, elle apporte le premier point à la France et démontre qu'un classique ne se démode décidément jamais

Golovin, la nouvelle génération
Entre Tatiana Golovin et Akiko Morigami, c'est du moderne voire du modernisme. Avec ses coups à deux mains des deux côtés, ses amorties, ses changements de rythme et ses prises de risques incessantes, la Japonaise propose un jeu atypique. Pas assez pour contrer Tatiana Golovin. Très en confiance après son titre à Amelia Island, elle assume fièrement sa casquette de leader, déclenche son opération de destruction par un break d'entrée pour mener 2-0 et double la mise pour achever le set (6-2) sur un jeu blanc. Beaucoup plus puissante que son adversaire, «Tati» contrôle pour mener 3-1 avant de subir un léger quart d'heure de turbulences et de déconcentration. «J'ai eu un coup de mou dû à la tension et au deuxième set, elle a beaucoup mieux servi», précise la numéro 1 des Bleues.

Un peu moins précise dans son jeu de jambes et de la tension dans le bras, elle se retrouve à sauver deux balles de break à 3-3. Une attaque de coup droit et un ace signent son réveil. La 18e joueuse mondiale conclut avec autorité sur le service adverse et un beau revers croisé. Les bras au ciel, elle peut savourer comme sa coéquipière. «Je n'ai pas fait un super match, je n'ai pas super bien joué, c'était assez difficile de bien gérer mes émotions, avoue avec franchise la Française. Mais le but était de gagner.» Et gagner, elle devrait si employer dès dimanche 13h30 contre Ai Sugiyama, une adversaire au jeu en cadence qui devrait libérer le bras de «Tati» et le compteur de l'équipe de France.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Mar 24 Avr - 3:14




Cyclisme Tour de France

Landis au plus mal




Des analyses complémentaires réalisées sur les sept échantillons de Floyd Landis datant du Tour de France 2006 laisseraient apparaître des traces de testostérone synthétique, selon l'Equipe. Le coureur américain risque deux ans de suspension.


Des échantillons B appartenant à l'Américain Floyd Landis, datant du Tour de France 2006 et testés à la demande de l'agence antidopage américaine (USADA), se sont révélés positifs à la testostérone a annoncé lundi L'Equipe. Joint par l'AFP, Pierre Bordry, président de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) a confirmé que les analyses, entamées le 16 avril au laboratoire national de lutte contre le dopage (LNDD) de Châtenay Malabry, étaient terminées mais que leur résultat n'était pas connu.
Les sept prélèvements du cycliste, marqués seulement par un numéro comme c'est l'usage, ont en effet été analysés en même temps que d'autres échantillons anonymes et ne sont donc pas identifiables, a expliqué M. Bordry dont les services doivent maintenant transmettre le rapport à l'USADA. Selon L'Equipe pourtant, les analyses ont mis au jour "à plusieurs reprises" la présence de testostérone exogène dans ces échantillons B.

Deux ans de suspension ?
L'USADA, engluée dans une procédure interminable avec Landis, contrôlé positif à la testostérone lors de la 17e étape du Tour 2006 qu'il a remporté, jusqu'à nouvel ordre, avait pris une décision inédite fin mars: faire tester rétrospectivement, par spectrométrie de masse (IRMS), les échantillons d'urine dont les partie A s'étaient avérées négatives avec une méthode d'analyse moins précise, le rapport testostérone sur épitestostérone.
Landis, qui a bâti sa défense sur l'incompétence présumée du LNDD, était représenté par deux témoins lors de cette semaine de tests à Châtenay-Malabry, de même que l'USADA qui avait mandaté deux experts. Le vainqueur en sursis du Tour 2006 est convoqué le 14 mai par l'USADA. Il risque deux ans de suspension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Mar 24 Avr - 12:13

Est-ce bien sérieux ?


Rafael Nadal et Roger Federer s’affronteront le 2 mai sur un terrain hybride, fait de terre battue et de gazon dans un match d’exhibition conçu pour eux à Majorque. Improbable, la «Bataille des surfaces» est pourtant déjà un franc succès.


1,2 millions d’euros de budget !
Au départ, l’idée tenait plus d’un canular que d’un projet valide. En septembre 2006, l’agence de publicité Saatchi e Saatchi, désireuse de booster l’affluence touristique sur l’Ile des Baléares avant l’été, émet le projet de réunir Rafael Nadal et Roger Federer sur un terrain hybride, composé de gazon d’un côté et de terre battue de l’autre. Rien que ça ! En secret, tout le petit monde du tennis rigole devant cette idée légèrement décalée. Et pourtant, le concept a vite mûri et s’est transformé en réalité concrète. La semaine passée, l’information a même été confirmée par le Ministre des Sports local, José Luis Ballester. Ce dernier, déjà organisateur à succès du Tournoi exhibition de Majorque (réunissant David Nalbandian, Carlos Moya, Nikolay Davydenko et Rafael Nadal début avril), a réussi à débloquer une enveloppe d’1,2 million d’euros (!) pour l’événement, qui devrait battre des records d’affluence. A la fin de la semaine passée, soit dix jours avant la dite «Bataille des surfaces», la billetterie avait déjà écoulé 1800 places deux heures seulement après son ouverture ! Avec des montants allant de 20 à 30 euros, les 5000 sésames restant devraient être épuisés dans les jours à venir car l’événement a parfaitement été relayé. Réunir le meilleur joueur du monde sur gazon, Roger Federer, quatre fois lauréat de Wimbledon, et le meilleur joueur sur terre battue, Rafael Nadal, double tenant du titre à Roland Garros, est un plaisir qui vaut le coup d’œil.

Federer veut s’amuser
Concrètement, les travaux ont redoublé ces derniers jours sur l’île. Grues, pelleteuses et personnel ont travaillé d’arrache-pied sur le site de la Palma Arena de la ville de Majorque. Et le concept est en train de faire un ravage sur et en dehors du court. Federer, qui ne manque jamais une occasion de promouvoir son sport favori, se languit déjà le 2 mai : «C’est une pure folie, surtout à cette époque de l’année ! Mais si nous aimons le tennis, c’est avant tout parce qu’il constitue un excellent moyen de s’amuser. Quelquefois, il est bon de ne pas se prendre au sérieux d’autant que le résultat ne sera pas important, c’est uniquement pour nous divertir que nous avons accepté le défi, Rafael et moi. C’est étrange, l’idée a été émise il y a huit ou neuf mois et j’avais déjà avoué que cela me tenterait d’y participer car ce sera une première dans l’histoire», a récemment averti le Suisse dans les colonnes d’El Mundo. La «Bataille des surfaces», ayant déjà gagné des droits de retransmission sur la chaîne Antena 3, Ballester veut voir encore plus loin pour l’avenir : «J’aimerais que ce genre d’affiche se transforme en vrai Clasico. Ici, les conditions sont parfaites pour fidéliser les amateurs de tennis. Quand je vois les idoles que sont devenus Carlos Moya et Rafael Nadal et surtout l’engouement qu’un tel événement peut produire, cela me donne envie d’en faire plus. Que se serait-il passé si Boris Becker avait affronté Mats Wilander sur un terrain comme celui-ci ? Et si le Pete Sampras des années 90 avait défié le Sergi Bruguera de la même époque. Rien qu'à l'imaginer…»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 30
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Mar 24 Avr - 21:27

Pourquoi pas essayer de nouvelles surfaces c'est simpa comme idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Jeu 26 Avr - 14:26




Basketball NBA Playoffs



Après sa défaite du premier match, San Antonio a rectifié le tir en s'imposant 97-88 contre Denver. Avec 20 pts et 6 pds, Tony Parker a parfaitement épaulé Tim Duncan. Emmené par Howard, Nowitzki et Terry, Dallas a égalisé 1-1 contre Golden State alors que Cleveland a fait le break face à Washington
Conférence Est:
CLEVELAND - WASHINGTON 109-102 Cleveland mène la série 2 à 0

L. James (Cle) = 27 pts, 8 rbds, 7 pds
D. Gooden (Cle) = 24 pts, 14 rbds, 2 pds
L. Hughes (Cle) = 19 pts, 8 rbds, 5 pds
A. Jamison (Was) = 31 pts, 10 rbds, 1 pd
A. Daniels (Was) = 11 pts, 1 rbd, 11 pds
D. Songaila (Was) = 13 pts, 8 rbds, 2 pds

En l'absence de Gilbert Arenas, Cleveland est parti pour s'offrir un premier tour assez tranquille. Orphelins de leur star, les Wizards peinent et Antawn Jamison est trop seul pour contrarier les plans des Cavs. Surtout quand LeBron James est bien épaulé. Malgré sa blessure à la cheville, l'Elu était bien de la partie et il a fait son job (27 pts, 8 rbds 7 pds). Mais surtout à l'inverse de Jamison, il a pu compter sur ses coéquipiers et surtout un certain Drew Gooden. Habitué au travail obscur, l'intérieur a offert une démonstration de son potentiel.
Avec 19 de ses 24 points en première mi-temps; Gooden a mis Cleveland sur la bonne voie. "Ils nous a fait très mal avant la pause. Et ensuite Lebron a fait son job", reconnaissait l'ailier de Washington Jarvis Hayes. Mais Gooden n'a pas fait tout le boulot puisque Larry Hughes (19 pts, 8 rbds, 5 pds) et Zydrunas Ilgauskas (16 pts, 9 rbds) ont également répondu présent. Avec ses fidèles lieutenants à ce niveau, LeBron James ne devrait faire qu'une bouchée de Washington qui se retrouve déjà mené 2-0...
Conférence Ouest
SAN ANTONIO - DENVER 97-88 Les deux équipes à égalité 1 à 1
T. Duncan (SA) = 22 pts, 7 rbds, 5 pds
T. Parker (SA) = 20 pts, 2 rbds, 6 pds
M. Ginobili (SA) = 17 pts, 4 rbds, 4 pds
C. Anthony (Den) = 26 pts, 10 rbds, 1 pd
N. Hilario (Den) = 17 pts, 7 rbds, 2 pds
A. Iverson (Den) = 20 pts, 5 pds

Les trois stars des Spurs n'auront pas mis longtemps pour retrouver leur rythme. Hors du coup offensivement lors du premier match après avoir été laissés au repos par Gregg Popovich pour la dernière semaine de la saison régulière, Tim Duncan, Tony Parker et Manu Ginobili ont répondu présent pour égaliser. Le pivot termine avec 22 points et 5 contres, le meneur français avec 20 pts et l'Argentin avec 17. Bref, les meilleurs marqueurs des Texans ont enfin débuté leurs playoffs. Au grand bonheur des fans du AT&T Center.
"Aujourd'hui, nous avons été beaucoup plus agressifs. Nous avons plongé sur les ballons perdus et nous n'avons rien lâché sous les panneaux. Voila ce que nous devrons faire les prochains matches", se réjouissait Ginobili. Malgré cet optimisme du Gaucho, Denver ne semblait pas abattu par cette défaite. Loin de là ! Les Nuggets n'ont pas démérité. Malgré un déficit de 17 points dans le quatrième quart temps, ils ont même réussi à revenir à 3 petites longeurs à 45 secondes avant que Tim Duncan ne reprenne les choses en main.
"Je suis confiant sur notre situation. On a montré une belle capacité de réaction. Pour la deuxième fois, on a réussi à les contrarier sur leur terrain. C'est bon signe", avouait Allen Iverson. L'ancien meneur des Sixers y croit. Et on peut le comprendre car mercredi les joueurs clefs de Denver ont encore montré leur potentiel. Aux côtés d'Iverson (20 pts), Carmelo Anthony (26 pts, 10 rbds), Nene Hilario (17 pts) et Marcus Camby (10 pts, 18 rbds) ont été dans le rythme. "Ce soir, nous avons montré que nous allons nous battre à tous les matches", annonce Anthony. Ça promet...
DALLAS - GOLDEN STATE 112-99 Les deux équipes à égalité 1 à 1
D. Nowitzki (Dal) = 23 pts, 7 rbds
J. Howard (Dal) = 22 pts, 11 rbds, 3 pds
J. Terry (Dal) = 28 pts, 1 rbd, 2pds
S. Jackson (GS) = 30 pts, 3 rbds, 1 pd
J. Richardson (GS) = 30 pts, 3 rbds, 1 pd
B. Davis (GS) = 13 pts, 1 rbd, 2 pds

Dallas a enfin trouvé la clef contre Golden State. Après avoir concédé leur sixième défaite de rang face aux Warriors, les coéquipiers de Dirk Nowitzki ont rectifié le tir en revenant à leurs valeurs. Sans surprise ! Avery Johnson, qui a avais aligné un cinq majeur inédit pour le premier match, est revenu à une formule plus traditionnelle. Et ça a marché ! "Tout le monde a parlé du choix d'Avery de mettre un jeu plus rapide. Mais ce n'était pas ça. On n'avait pas su nous battre. Ce soir on a répondu présent pendant 48 minutes", tentait de justifier Stackhouse pour défendre son coach.
Mais voilà, dans sa tactique habituelle, Dallas a retrouvé tout son tranchant. Eric Dampier et DeSagna Diop ont montré qu'ils pouvaient jouer leur rôle face aux petits gabarits de la franchise d'Oackland alors que Jason Terry (28 pts), Dirk Nowitzki (23) et Josh Howard (22) ont fait la différence notamment lors du 15-2 décisif du troisième quart temps pour permettre aux Mavericks de s'imposer 112-99 malgré un pitoyable 1 sur 16 à trois points !
Il faut dire que les Mavs ont été bien aidés par les Warriors. Car une fois Baron Davis (à la fin du 3e quart) et Stephen Jackson (à 4 min 34 de la fin) expulsés pour des fautes techniques, Dallas a pu dérouler. Les joueurs de Don Nelson vont devoir retrouver leur calme pour le prochain match à Oakland s'ils veulent continuer d'y croire dans cette série. "Nous ne sommes pas assez bons pour perdre un joueur et encore moins deux", a expliqué l'ancien boss des Mavs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yannick
Cadet
Cadet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 305
Age : 30
Localisation : behren
Votre Equipe Préférée : Olympique De Marseille
Loisirs / Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Ven 27 Avr - 15:00

judoka-69 les lakers ca donne quoi ???


autrement pour les fan de basket

sur MaxTV il y a une chaine "College Sports TV"

Ou hier j'ai vue du Slame Ball ou Slame Basket ball

c'est des match de basket mais avec des trampoline devans les paniers c'est trop imprésionnant et spéctaculaire :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Ven 27 Avr - 23:29

Merci yannick pour l'info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Sam 28 Avr - 0:21

Voile - Louis-Vuitton - Un sur deux pour Areva



Drôle de journée vendredi pour le défi français Areva Challenge qui a d'abord enregistré une victoire, face aux Allemands de United Internet Team Germany, avant de s'incliner dans la deuxième régate de la Coupe Louis-Vuitton contre les Sud-Africains de Team Shosholoza, sur disqualification. Mais les Tricolores ont posé réclamation, qui sera examinée samedi matin par le jury.

Tout avait pourtant bien débuté pour les Français, qui ont gagné avec 1'09" d'avance lors de la 10e manche contre les Allemands. Après quatre défaites consécutives et une victoire par forfait, les Français retrouvaient donc un peu le sourire, même s'ils conservaient un bilan négatif de quatre victoires pour cinq défaites. Moins bien parti que leur adversaire, Areva comptait 10 secondes de retard sur les Allemands au premier passage, puis 30 au deuxième. Ils ont rattrapé leur retard en prenant à droite du plan d'eau et sont passés en tête à la troisième marque, pour finir avec plus d'une minute d'avance.

Dans la 11e manche, face aux Sud-Africains, Areva partait mieux, et passait avec presque 30 secondes d'avance à la première bouée, avant de voir Team Shosholoza lui repasser devant à la deuxième bouée. Mais la déchirure du spinnaker leur faisait perdre du temps, ce qui permettait à Areva de reprendre la tête. Les Bleus devaient cependant effectuer une pénalité avant la fin de la manche pour ne pas avoir répondu assez tôt au lof de leur adversaire, et ils attendaient la ligne d'arrivée pour le faire. Bien que terminant en tête, les organisateurs disqualifiaient les Français parce que lors de la manoeuvre finale, tout le bateau n'avait pas fait le tour de la bouée, la têt du mât n'était pas passée du bon côté de la ligne, et déclaraient les Sud-Africains vainqueurs. Une réclamation a été posée.

Par ailleurs, six régates ont été annulées à cause des mauvaises conditions de vent, et sept équipages (Luna Rossa, Mascalzone, Team New Zealand, Victory Challenge, BMW Oracle et Desafio Espanol) ont été concernés.

Les résultats :

10e manche (2 pts pour le vainqueur) :

Areva Challenge (FRA) bat United Internet Team Germany (ALL) de 1'09"

+39 Challenge (ITA) bat China Team (CHN) forfait

Exempt : Team Shosholoza (AFS)

11e manche (idem) :

+39 Challenge (ITA) bat United Internet Team Germany (ALL) de 57"

Team Shosholoza (AFS) bat Areva Challenge (FRA) «DNF» (n'a pas terminé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 48
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Sam 28 Avr - 19:47

  • Le gros coup du BO

  • Biarritz s’est relancé dans la course aux demi-finales en s’imposant à Perpignan (23-15). Les Biarrots reprennent ainsi la 4e place à l’USAP.

  • Biarritz jouait sa saison à Aimé-Giral et le BO a répondu présent. Les Basques l’ont ainsi emporté à Perpignan (23-15) lors de la 23e journée dans une rencontre très fermée lors de la première période (6-0). Une interception de Bobo (47e) lançait Biarritz qui inscrivait un second essai par Thomas Lièvremont (59e) et tenait le score jusqu’à la fin. Le BO remonte à la 4e place au détriment de Perpignan.

    Résultats de la 23e journée :
    Vendredi
    Narbonne - Toulouse 10-41

    Samedi
    Perpignan - Biarritz 15-23

  • _________________

    FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    judoka-69
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 7047
    Age : 45
    Localisation : Casablanca
    Votre Equipe Préférée : Lyon
    Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
    Date d'inscription : 14/01/2007

    MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Dim 29 Avr - 18:42

    Cyclisme - Liège-Bastogne-Liège - Di Luca gagne


    L'Italien de Liquigas Danilo Di Luca a remporté Liège-Bastogne-Liège dimanche, en résistant au retour de l'Espagnol de la CSC Alejandro Valverde, 2e. Echappé du groupe des favoris à 4 km de l'arrivée en compagnie du Luxembourgeois Frank Schleck (CSC), qui termine à la 3e place, l'Italien a tenu pour remporter sa deuxième course de la saison, après Milan-Turin, et après ses deux 3es places dans les autres classiques ardennaises. Le premier Français, Jérôme Pineau, est 11e.

    D'abord animée par une échappée de quatre coureurs - dont le Français Rémy Di Gregorio (Française des Jeux), 21 ans - partis dès le début de la course, et qui auront tenu le peloton en respect pendant 223 km, cette doyenne des classiques a finalement donné lieu à l'explication attendue entre les favoris. Le premier à se mettre en évidence était Stefan Schumacher (Gerolsteiner), qui attaquait à 17 km de l'arrivée, en compagnie de Cédric Vasseur. Le vainqueur de l'Amstel partait en solitaire à l'assaut de la montée de Saint-Nicolas, mais ses onze secondes d'avance fondaient trop rapidement.

    A 5 kilomètres de la ligne, c'était au tour de Paolo Bettini de se lancer, mais l'attaque de l'Italien, immédiatement contrée par Valverde, ne faisait pas long feu. Moins d'un kilomètre plus tard, Schleck et Di Luca sortaient en trombe, profitant de la descente de Saint-Nicolas. Le Luxembourgeois craquait face à l'accélération de son partenaire dans les derniers mètres, et son coéquipier Valverde, parti en chasse, échouait à deux secondes du vainqueur, qui complète son palmarès ardennais, après son doublé en 2005 Amstel - Flèche Wallonne.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    judoka-69
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 7047
    Age : 45
    Localisation : Casablanca
    Votre Equipe Préférée : Lyon
    Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
    Date d'inscription : 14/01/2007

    MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Lun 30 Avr - 16:02




    Cyclisme



    Selon La Gazzetta dello Sport, 49 noms de coureurs figureraient dans un 2nd volet de l'affaire de dopage sanguin Puerto. Ce qui porterait le total à 107 personnes impliquées. Le nom de ces 49 cyclistes n'a pas été révélé mais "certains seraient des coureurs importants", selon le quotidien italien.

    L'affaire Puerto est loin d'être terminée. Selon la Gazzetta dello Sport, quarante-neuf nouveaux noms de coureurs figureraient dans un second volet de l'affaire de dopage sanguin Puerto, épais de quelques 6 000 pages. Le quotidien transalpin ne révèle pas l'idendité des personnes impliquées. "Jusqu'à présent on pensait qu'il n'y avait qu'un seul dossier de 500 pages, mais l'éventualité d'une autre enquête des autorités espagnoles semble prendre corps. Ce dossier serait composé de plusieurs milliers de pages, on parle de 6 000 pages", révèle la Gazzetta.
    "Dans ces nouveaux documents, il y aurait les noms de 49 cyclistes, dont certains seraient des coureurs importants, de diverses nationalités, qui s'ajouteraient aux 58 déjà cités" dans le premier volet de l'affaire, indique le quotidien de la Péninsule. Ce scandale, qui a "vu le jour" en mai 2006, regrouperait donc un total de 107 coureurs. Il y a un an, le docteur Eufemiano Fuentes, ancien médecin de plusieurs équipes espagnoles (Kelme, Once), et Manolo Saiz, manageur de l'équipe espagnole Liberty Seguros, étaient arrêtés. Le scandale éclatait...
    Pour rappel, des centaines de poches de sang congelé et de plasma sanguin, du matériel de congélation et de centrifugation, des anabolisants, des stéroïdes, de l'érythropoïétine (EPO), des hormones de croissance et des documents avaient ainsi été saisis à l'époque. A ce jour, seul Jan Ullrich a été formellement identifié comme étant un client du Dr Fuentes. Le 24 avril dernier, Ivan Basso a lui été convoqué par le procureur antidopage du Comité national olympique italien (CONI). L'Italien, qui a été suspendu de toute compétition par son employeur, la Discovery Channel, a rendez-vous devant le juge le 2 mai prochain
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    judoka-69
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 7047
    Age : 45
    Localisation : Casablanca
    Votre Equipe Préférée : Lyon
    Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
    Date d'inscription : 14/01/2007

    MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Mar 1 Mai - 16:13

    Quel avenir pour Miami ?





    Après s'être fait corrigé par Chicago au premier tour des playoffs (4-0), Miami se retrouve à un tournant de son histoire. Moins d'un an après son titre, le Heat a subi le poids des ans contre les Bulls et va passer un été sûrement mouvementé. Sa génération vieillissante est en danger...
    "Notre règne de champion est terminé". Pat Riley, le coach de Miami, résume la situation un peu vite. Il utilise des raccourcis un peu faciles car on aura rarement vu un règne durer aussi peu de temps. Et surtout finir de telle manière. Dimanche, le tenant du titre s'est fait balayer par Chicago au premier tour des playoffs. Un sweep historique. On n'avait pas vu une telle correction reçue par un champion au premier tour depuis 1957 ! "C'est une des plus misérables expériences qui puissent se vivre", avoue Riley.
    Aujourd'hui, l'heure du bilan a donc sonné. Et il n'est pas glorieux. Car cette humiliation n'est que le symbole de la descente aux enfers du Heat. Agés, meurtris une bonne partie de la saison, les propriétaires du trophée Larry O'Brien arrivaient déjà avec un triste bilan (44-38) en phase finale. Pourtant même avec moins de 50 succès au compteur, le Heat faisait trembler toute la conférence Est. Les plus optimistes expliquaient que les expérimentés floridiens ne voulaient pas brûler du carburant pour rien. Histoire de se réserver pour les matches couperets. Mais voilà, ils n'ont pas su passer la seconde au bon moment.
    Incapables de lutter
    Bien sûr, les blessures à répétition n'ont pas aidé à trouver la bonne dynamique. Entre l'épaule de Dwyane Wade, les genoux de Shaquille O'Neal et de Jason Williams ou encore la cheville de Kapono, les tenants du titre n'ont pas été gâtés. "Ça a été une année difficile pour toute le monde" , explique le Shaq. Pourtant, le mal semble plus profond qu'une simple histoire de blessure. Il semble que plusieurs joueurs du Heat, avec une bague en poche, ont déjà plus la tête à la retraite qu'au parquet. L'été dernier au retour des vacances la balance de l'infirmerie des Floridiens avait même failli exploser devant le surpoids de certains joueurs.
    Et comme un symbole, ce sont les Bulls avec leur jeune garde qui ont renvoyé les Floridiens à leurs retraites. Pendant tout le premier tour, les Floridiens ont été dépassés par la vitesse de Luol Deng et de Ben Gordon. En fait, les O'Neal (34 ans), Mourning (36), Jones (35) ou encore Payton (38) ne semblent plus capables de faire jeu égal avec les jeunes pousses de la Ligue. Huit mois après avoir arraché le trophée des mains des Mavericks dans un reversement inédit (0-2 puis 4-2), les Floridiens semble même avoir pris un sacré coup de vieux. A tel point que cette débâcle sonne la fin d'une génération vieillissante.
    Shaq, le symbole
    Shaquille O'Neal est le symbole de cette dégringolade. Après avoir régné sur la NBA pendant des années, "Big Daddy" ne fait plus la loi comme avant. Bien sûr, ses moyennes restent honorables (17.3 pts et 7.5 rbds en 2006-07 et 18.8 pts et 8.5 rebds en playoffs) mais il ne domine plus comme avant. En défense surtout il ne peut plus faire autant d'effort qu'avant. "Il faut savoir l'accepter. J'ai perdu de la détente et la moitié de mon premier pas. C'est simplement l'âge", avoue le Shaq. Mais le plus inquiétant vient peut-être d'ailleurs : son association avec Wade ne semble plus marcher aussi bien qu'avant. En 15 matches, les deux stars du Heat n'ont ramené que 8 victoires en saison régulière avant de prendre un sweep en playoffs.
    Ce constat fait, on peut se dire que l'été sera chaud en Floride. Bien sûr, O'Neal ne risque pas de partir en retraite mais plusieurs de ses amis trentenaires pourraient le devancer. On pense à Payton, Mourning ou Eddie Jones... D'autres pourraient aller voir ailleurs (Walker...). En clair, un grand chamboulement attend peut-être le Heat. Des départs qui vont soulager la masse salariale et peut-être amener des nouvelles stars pour un dernier coup d'éclat du Shaq... "La bonne chose aux Etats-Unis c'est que vous pouvez vous reprendre dès l'année prochaine", rêve déjà le pivot aux quatre bagues.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    judoka-69
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 7047
    Age : 45
    Localisation : Casablanca
    Votre Equipe Préférée : Lyon
    Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
    Date d'inscription : 14/01/2007

    MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Mer 2 Mai - 17:51



    LA PRÉPARATION PHYSIQUE, LA CLÉ DU SUCCÈS ?

    Le passage de la tornade des All Blacks en France au mois de novembre l'a une nouvelle fois confirmé : le facteur physique sera essentiel pour espérer gagner la Coupe du monde. A quatre mois du début de la compétition, alors que chaque blessure peut devenir dramatique, la préparation physique est devenue l'obsession des joueurs comme des staffs. Retour sur les clés probables du succès.

    Alors ques les meilleurs Néo-Zélandais sont déjà partis de longues semaines en stage de préparation, les joueurs de l'équipe de France ont travaillé pendant sept semaines à Marcoussis, en marge du tournoi. Mais c'est bien dans les clubs que le travail en amont doit se faire. Qu'est-ce que la préparation physique ? Comment les joueurs travaillent au quotidien ? Comment le rugby s'est adapté aux exigences du sport professionnel ? Et comment aborder une saison de Coupe du monde ? Réponse avec Zeba Traoré, le préparateur physique du Stade Toulousain et de sa pléiade d'internationaux.


    «Zéba Traoré, comment définiriez-vous votre métier ?
    Le métier de préparateur physique, pour moi, c'est le même boulot que pourrait avoir un alchimiste, c'est-à-dire qu'il doit s'appuyer sur ses expériences, son savoir théorique et la maîtrise des différents outils d'entraînement pour pouvoir fournir des contextes de développement et d'entraînement pour optimiser la performance. C'est être capable de mélanger différents ingrédients pour obtenir de l'or.

    Concrètement, quel est votre rôle ?
    Il n'y a pas de limites. Pour moi, le préparateur physique, c'est une vraie interface entre le staff stratégique composé des trois entraîneurs, le staff médical et le staff des kinés pour s'adapter aux contraintes des joueurs en fonction du moment. Pour un joueur blessé par exemple, on doit trouver dans nos ingrédients les outils qui vont lui permettre de retourner à la performance. Le joueur qui est en très bonne condition physique, on doit lui livrer un autre contexte de travail. C'est ce visage multi-facettes qu'on doit être capables d'avoir pour répondre à toutes les problématiques. Dans le rugby, la notion commence à prendre une dimension assez forte parce qu'on se retrouve à gérer des groupes de 30-35 joueurs, avec des réalités et des exigences aussi diverses qu'il y a d'individus. Pouvoir avoir quelqu'un de disponible pour gérer les qualités athlétiques, l'évolution, la progression de la condition physique de tous ces gens, ça devient un métier à part entière.

    Comment gérez-vous la saison 2007 ?
    Une saison comme celle-là, avec une Coupe du monde en point de mire, avec une triple exigence pour certains joueurs (Top 14, Coupe d'Europe, équipe de France), cela n'a pas été simple pour un club comme Toulouse. Cela a demandé une grosse prise de risques de la part de tout le staff : on est partis sur une logique qui devait permettre aux joueurs d'arriver dans leur meilleur état physique au printemps. Cela supposait une certain prise de risques en terme de charge de travail en amont, toute la phase de pré-saison a été très difficile, très chargée, on a mis les joueurs dans des conditions d'entraînement très poussées pour les faire monter en intensité jusqu'à ce point de mire. C'est une prise de risques qui nous a sans doute coûté la Coupe d'Europe (Toulouse a été éliminé dès la phase de poules). Mais elle était liée à tous les objectifs de la saison, pour le club mais aussi pour les joueurs.

    Etes-vous en contact avec le staff de l'équipe de France ? Vous échangez avec Max Godemet, le préparateur physique du XV de France ?
    C'était la grosse difficulté ces deux dernières saisons, parce que les exigences de l'équipe nationale et celles des clubs n'ont pas la même dominante en fonction de la saison. Ce qui a résolu le problème, c'est la communication qui s'est instaurée entre le staff des Bleus et les différents clubs, dont le nôtre. Nous, on est organisés ici à Toulouse avec trois préparateurs physiques sur lesquels on peut s'appuyer pour un travail individualisé en fonction des joueurs. Cela nous permet de répondre au mieux à ce qu'attend l'équipe de France, et au mieux à nos intérêts propres. Mais cela suggère aussi une certaine prise de risques par rapport à certains joueurs auxquels on va imprimer une charge de travail qui ne va pas forcément correspondre aux contraintes du moment. Un joueur qu'on aura fait beaucoup travailler pour se développer peut être dans une situation difficile dans un match international, à très forte intensité physique.

    Y-a-t-il un suivi en termes de diététique, d'hygiène de vie, dans un sport longtemps habitué aux excès et aux troisièmes mi-temps ?
    Il y a une grosse éducation sur l'hygiène de vie. Maintenant qu'ils sont professionnels, chacun a conscience des exigences que cela suppose, au-delà des aspects liés à la performance, il y a ceux liés à la santé. Et c'est une éducation qui a dû être faite et qui est aujourd'hui omniprésente. On a plus besoin de tenir un discours moralisateur pour leur faire comprendre que c'est leur intérêt, malgré la culture de la troisième mi-temps. A la limite, il faut choisir le moment où ils feront des excès.

    Vous regardez comment travaillent les autres pays, notamment les Blacks, la référence ?
    Pour moi, la première qualité d'un préparateur physique, c'est de se remettre en question, et d'être très observateur de ce qui peut se faire au-delà de ses propres principes, de ses propres méthodes, de ses propres outils. Le stéréotype est la mort de toute progression. Ceux qui progressent le plus sont ceux qui sont capables de se réajuster rapidement et de renouveler le plus en profondeur l'approche de la performance. Ce qu'arrivent à faire les Blacks, c'est de respecter de manière très stricte les fondamentaux, mais au-delà de ça ils arrivent à avoir une créativité et une inventivité qui vont surprendre les adversaires. Leurs préparateurs physiques sont capables d'utiliser des méthodes à la limite de la recherche, ils vont tenter des trucs et les adapter au terrain, ce qui crée un décalage et fait la différence.

    Quels sont les athlètes qui vous font rêver ?
    A Toulouse, j'ai eu la chance de croiser parmi les meilleurs athlètes qui existent, je pense à Nicolas Jeanjean, à Vincent Clerc qui est sûrement le potentiel le plus accompli et le plus complet en termes de rapport force-vitesse, à Cédric Heymans pour la vitesse, à Yannick Jauzion qui couple avec un gabarit hors norme beaucoup de qualités comme la vitesse, la course, l'endurance, la puissance, à Lamboley qui au-delà de son gabarit a une capacité de résistance qui le met au niveau des meilleurs coureurs de 800 ou de 1500m. Le rugby m'a attiré essentiellement pour ça : c'est sûrement la seule discipline qui permet à chacun de développer ses aptitudes athlétiques au maximum tout en étant obligé de manipuler un contexte stratégique très fin, par-dessus lequel il y a le combat.»
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    judoka-69
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 7047
    Age : 45
    Localisation : Casablanca
    Votre Equipe Préférée : Lyon
    Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
    Date d'inscription : 14/01/2007

    MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Jeu 3 Mai - 16:59




    Cyclisme

    L'audition d'Ivan Basso mercredi devant le procureur antidopage du Comité national olympique italien (Coni), dans le cadre de l'affaire Puerto, a été renvoyée à une date indéterminée après un peu moins de deux heures de réunion.
    "L'audience a été renvoyée à une date qui reste à fixer" , a annoncé Massimo Martelli. L'avocat de Ivan Basso a précisé que "les exigences de l'instruction ont rendu nécessaire le renvoi de l'audition" , ajoutant: "Ivan Basso est tranquille. Il a répondu aux questions" . Basso, 29 ans, avait été convoqué devant le CONI (Comité national olympique italien) par le procureur Ettore Torri dans le cadre de l'affaire de dopage sanguin Puerto.
    Le scandale avait éclaté en mai 2006 avec l'arrestation de cinq personnes, dont le docteur Fuentes, ancien médecin de plusieurs équipes espagnoles. Plusieurs centaines de poches de sang congelé et de plasma sanguin, des documents, du matériel de congélation et de centrifugation, des anabolisants, des stéroïdes, de l'EPO et des hormones de croissance avaient été saisis.
    Les noms d'une cinquantaine de coureurs cyclistes, dont celui de Basso, ont depuis été cités, mais jusqu'à présent un seul coureur, l'Allemand Jan Ullrich, a été identifié par le biais de l'ADN à la suite d'une plainte déposée en Allemagne à son encontre. Basso avait déjà été entendu l'été dernier, mais le procureur antidopage avait ensuite demandé le classement du dossier. Celui-ci a cependant décidé de le rouvrir arguant de "nouveaux éléments" et notamment, selon La Gazzetta dello Sport, de sept poches de sang qui contiendraient celui du coureur
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    judoka-69
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 7047
    Age : 45
    Localisation : Casablanca
    Votre Equipe Préférée : Lyon
    Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
    Date d'inscription : 14/01/2007

    MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Jeu 3 Mai - 17:00

    Basket - NBA - L'oeil de Jacques Monclar


    Tony, Boris, Larry"

    Et si la prochaine rencontre entre les Spurs et les Suns donnait un accès direct aux finales NBA au Trophée Larry O'Brien. On peut le penser tant San Antonio et Phoenix sont forts, dominent et peuvent profiter des misères qui tombent sur Dallas. Tony Parker et Boris Diaw ont grandi ensemble, l'INSEP, les sélections de jeunes, Champions d'Europe Junior en 2000 dans la fournaise de Zadar (aux cotés de Ronny Turiaf, Yakhouba Diawara et Mike Piétrus...), médaillés de bronze aux derniers Championnats d'Europe, ils aiment à se retrouver partageant une partie de console ou...de poker. Ils sont deux joueurs d'exception qui ont su trouver leur place dans ces machines à gagner que sont Spurs et Suns. "TP" est un meneur insaisissable, scoreur naturel qui sait aussi gérer son équipe, cibler le jeu, varier le tempo d'un match. Boris (Babac pour les intimes...) joue la polyvalence absolue, toujours au service du groupe, assumant avec sa classe naturelle les tâches dont son équipe a besoin. L'un des deux ira en finale de conférence, continuera sa route vers le trophée. Les Suns ont l'avantage du terrain, les Spurs eux sont invaincus à l'extérieur, Phoenix joue un Basket de feu, San Antonio est une machine à broyer au Basket académique. L'opposition sera belle, comme belle est l'histoire de nos deux Frenchies, dont l'Amitié ne souffrira pas de la confrontation majestueuse qui les attend...



    "Paille de riz à l'Est"

    On savait que la conférence Est n'était pas très profonde en valeur. De là à voir quatre "sweep" (coup de balai et 4 matches à 0), il y avait une marge. Avec un Dwyane Wade à mi-potentiel, le Heat de Miami a rendu son titre et les armes devant des Bulls explosifs. Le Shaq a vu réapparaître les fantômes de son début de carrière où avec Orlando,il avait reçu les mêmes coups de balai (Indiana, Houston...).Orlando s'est fait découper, malgré un énorme Dwight Howard, par des Pistons au registre varié, qui vont crescendo et se préparent à retrouver le Chicago de Ben Wallace. LeBron James et les Cavs ont gentiment éliminé un Washington, orphelin de Gilbert Arenas et Carol Butler, ce qui était beaucoup trop. Seule la série entre Toronto-New Jersey dure avec ces "vieux brigands" de Nets qui ont récupéré l'avantage du terrain et vont jouer gros dans le match 6. Jason Kidd joue en permanence autour du triple-double, Vince Carter est en mission contre son ancienne équipe et Richard Jefferson se multiplie face à des Raptors tenaces avec Chris Bosh en leader et sa bande d'Européens qui, à l'image de José-Manuel Calderon (25 pts dans le match 5), ne lâchent rien.



    "T-Mac"

    Tracy McGrady et les Rockets de Houston mènent 3-2 dans une série de feu qui pourrait bien aller au 7e match. Utah passe toujours très près mais n'a pas réussi à prendre le "home court advantage" à des Rockets qui ont survécu à une certaine maladresse, arrachant dans la douleur ses victoires au "Toyota Center". Avec son jeu très léché, labellisé Jerry Sloan, les Jazz sont une équipe porc-épic absolue, leur méthode avec deux arrières (Deron Williams-Derek Fisher) leur donnant une certaine sureté. Mais en face, Tracy McGrady veut passer (enfin) un tour de play-offs, faire taire ses détracteurs et avec l'immense Yao Ming, l'hyper utile et efficace Shane Battier, les électrons libres que sont Rafer Alston ou Luther Head, les Rockets de Jeff Van Gundy ont les moyens d'offrir ce premier à "T-Mac".



    "Marche ou crève"

    Dallas va tout jouer à la mort subite dans le match 6 face à Golden State et ce, dans la baie de San Francisco. Donnés perdus à deux minutes du terme dans le match 5, les Mavs ont survécu, Dirk Nowitzki redevenant lui-même en revêtant l'habit du pompier. Mais le vrai problème est plutôt l'énorme confiance accumulée par les Warriors depuis le début de la série. Confiance dont Don Nelson ne manquera pas de jouer pour évacuer une possible pression. Dos au mur, Dallas va se retrouver ou disparaître, Avery Jonhson et ses hommes jouent très gros, eux qui depuis un an ne vivent que pour ces play-offs. Leurs 67 victoires de saison régulière sont certes loin, mais elles leur donnent encore du crédit et il leur en faudra pour aller chercher le droit de disputer un 7e match dans l'ambiance de corrida qu'il y aura à Oakland au soutien des Warriors.



    "Oscars"

    Monta Ellis (Golden State) est le MIP, il succède à Boris Diaw coiffant de trois petits suffrage (sur 340) Kevin Martin (Sacramento). Ces deux garçons méritaient la distinction, Monta Ellis a fait "bingo" surfant sur la dynamique des Warriors, son jeu complet et explosif (ses Dunks sont des must) ayant fait la différence. Maecus Camby, le longiligne pivot de Denver est le défenseur de l'année. Logique, sa présence au rebond, au contre, son esprit de sacrifice en font un exemple. L'équipe de défense constituée uniquement de joueurs de la conférence Ouest a fière allure elle aussi avec Bruce Bowen, Raja Bell, Kobe Bryant, Tim Duncan et bien sûr Marcus Camby. Il reste à décerner le titre de MVP dont Dirk Nowitzki est toujours le favori même si à ce jour les préoccupations du grand Allemand sont tout autres.



    Jacques MONCLAR
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    judoka-69
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 7047
    Age : 45
    Localisation : Casablanca
    Votre Equipe Préférée : Lyon
    Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
    Date d'inscription : 14/01/2007

    MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Ven 4 Mai - 16:26

    Rallye - Argentine - Hirvonen aux commandes


    Le Finlandais Mirko Hirvonen (Ford) a pris la tête du rallye d'Argentine jeudi, en remportant la spéciale inaugurale de la première étape, courue sur 2,4 km au River Plate Stadium. Avec un temps de 2'08''3, il a devancé de six dixièmes un autre Finlandais, son coéquipier chez Ford Markus Gronholm, et de huit dixièmes l'Espagnol de Citroën Dani Sordo. Le double tenant du titre et leader du championnat du monde, le Français Sébastien Loeb, a pris la quatrième place de cette super-spéciale, à 1''5 du leader, et à égalité avec le Norvégien Petter Solberg (Subaru). La première étape continue vendredi avec 8 spéciales au programme.



    Classement de la première spéciale:

    1. Mirko Hirvonen (FIN/Ford) en 2'08''3

    2. Markus Gronholm (FIN/Ford) à 0''6

    3. Dani Sordo (ESP/Citroën) à 0''8

    4. Sébastien Loeb (FRA/Citroën) à 1''5

    . Petter Solberg (NOR/Subaru) à 1''5

    6. Chris Atkinson (AUS/Subaru) à 2''7

    7. Henning Solberg (NOR/Ford) à 3''2

    8. Matthew Wilson (GBR/Ford) à 4''8

    9. Manfred Stohl (AUT/Citroën) à 5''3

    10.Luis Perez Companc (ARG/Ford) à 6''7
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    judoka-69
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 7047
    Age : 45
    Localisation : Casablanca
    Votre Equipe Préférée : Lyon
    Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
    Date d'inscription : 14/01/2007

    MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Dim 6 Mai - 16:05

    Boxe - WBC - Mayweather détrône De La Hoya




    A l'issue d'un combat accroché et malgré une décision arbitrale contestée notamment par le public du Grand Garden Arena, Floyd Mayweather a réussi à décrocher le titre WBC des super-welters face à Oscar De La Hoya avant d'annoncer la fin de sa carrière. Dans ce combat, annoncé comme l'un des plus impressionnants de l'histoire de la boxe, Mayweather n'a pas fait l'unanimité auprès des juges puisque seuls deux sur trois l'ont donné vainqueur aux points (113-115, 116-112, 115-113). Suffisant néanmoins pour conserver son invincibilité (38 victoires dont 24 par K-O.).

    Une erreur de bonne foi

    Battu, pas battu ? Rien ne fut finalement évident samedi soir à Las Vegas. L'absence d'unanimité des juges n'a pas aidé. Une heure à peine après la fin du combat, la polémique était d'ailleurs toujours là. Cette fois, c'est une erreur sur la feuille de résultats qui était montrée du doigt. Les officiels se sont ainsi aperçus que le coin "rouge" y était dédié à Mayweather et le "bleu" à De La Hoya, soit l'inverse de la réalité du ring. Mais, après vérification, les points attribués à chacun des boxeurs étaient les bons. Richard Schaeffer, patron de De La Hoya's Golden Boy Promotions, s'est engouffré dans cette brèche, remettant en cause la validité des résultats avant de faire marche arrière quelques minutes plus tard.



    Mayweather à l'économie

    Le nouveau détenteur de la ceinture WBC a préféré s'économiser pendant douze reprises et faire preuve de patience avant de lancer son attaque, décisive. Une tactique qui s'est avérée payante, au vu du choix des juges. Ils ont ainsi estimé, à deux contre un que, De La Hoya, malgré une légère avance après quelques reprises, s'était montré plus impressionnant - en poussant notamment Mayweather dans les cordes d'entrée - qu'efficace. Le Californien n'était pourtant pas franchement de cet avis : «Je pensais avoir gagné. Je suis un champion et il en faut plus pour battre un champion. J'ai essayé de le stopper avant la fin. Mais ce n'était pas la soirée des "directs". Ils ne sortaient pas de mes gants. Je pensais surtout l'avoir touché, l'avoir mis sous pression.» Son discours contrastait évidemment avec celui de Mayweather, sûr de son bon droit. «C'était un sacré combat mais finalement facile pour moi. Je voyais venir les coups, ce qui m'a permis de les éviter. C'est le meilleur boxeur de notre génération et je l'ai battu. Maintenant, il est temps pour moi de prendre ma retraite. Je n'ai plus rien à prouver. Je veux surtout passer plus de temps avec mes enfants



    Quel avenir pour De La Hoya ?

    Une fois l'émotion et l'incompréhension passée, Oscar De La Hoya s'est montré plus pondéré quant à l'issue du combat. «Quel que soit le résultat de ce soir, Mayweather est le champion et nous devons respecter cela. Cette décision est celle des juges, ce sont des personnes responsables et surtout des professionnels.» Que va-t-il advenir désormais du champion américain ? Pour le moment personne ne le sait, pas même le principal intéressé. Dépossédé de sa ceinture WBC, il ne sait pas encore s'il va remonter sur un ring. Il a en tout cas laissé une porte entrouverte pour un prochain combat mais s'est néanmoins donné le temps de la reflexion et le temps surtout de parler de son avenir avec ses proches.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    judoka-69
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 7047
    Age : 45
    Localisation : Casablanca
    Votre Equipe Préférée : Lyon
    Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
    Date d'inscription : 14/01/2007

    MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Dim 6 Mai - 16:09

    Tennis - WTA - Retraite - Kim Clijsters arrête




    « Le feu s'est éteint. » C'est par ces mots que Kim Clijsters explique sa décision, rendue publique dimanche sur son site internet, de mettre un terme à sa carrière, avant même la fin de saison, date initialement prévue par la Belge pour quitter les courts. « Toutes les heures passées au soin, la difficulté de se lever le matin pour échauffer mes muscles pendant une heure, les préparatifs du mariage avec Brian qui prennent beaucoup de temps... Tout cela faisait que c'était trop dur de continuer. »

    A moins de 24 ans (elle les aura le 8 juin prochain), la Belge quitte donc les courts de tennis forte d'un superbe palmarès, marquée par 34 victoires en tournoi, dont un Grand Chelem, l'US Open 2005 et deux Masters. Kim Clijsters a aussi atteint la première place mondiale en 2003, année durant laquelle elle a atteint le dernier carré dans les quatre levées du Grand Chelem.



    Mais la carrière de l'ancienne fiancée de Lleyton Hewitt a aussi été émaillée par de nombreuses blessures, qui ont peu à peu poussé la Belge vers la sortie. En début de saison, elle avait annoncé que l'année 2007 serait sa dernière en temps que joueuse professionnelle. La lassitude a finalement été trop forte pour celle qui quitte le circuit WTA sans regret. « Ne plus voyager. Ne plus embarquer et débarquer des avions, énumère Kim Clijsters. Faire et défaire ses bagages. Ne plus lire des mensonges dans les journaux... » A la lumière de cette litanie, difficile d'envisager un possible come-back dans les années à venir.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    judoka-69
    Administrateur
    Administrateur
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 7047
    Age : 45
    Localisation : Casablanca
    Votre Equipe Préférée : Lyon
    Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
    Date d'inscription : 14/01/2007

    MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   Lun 7 Mai - 0:30

    Natation - Manaudou quitte Lucas



    L'information a été confirmée par nos confrères de L'Equipe : A quinze mois des Jeux de Pékin, la championne olympique lâche son mentor de Canet-en-Roussillon pour s'entraîner en Italie.

    Tumulte autour de Laure Manaudou ce week-end au meeting de Mondovi (Italie). Partie de Canet-en-Roussillon il y a six jours, elle semble ne plus voir son avenir avec celui qui l'a portée vers les sommets depuis le début de leur histoire en 2001, Philippe Lucas.

    A Canet-en-Roussillon, les proches de Laure Manaudou parlent "d'électrochoc". La star de la natation française qui a quitté la ville et Philippe Lucas mardi dernier, leur a annoncé son souhait de mettre fin à six ans d'histoire et son «envie de voir autre chose ». Si le coach a essayé, en vain, de l'appeler le jour même, d'autres ont eu plus de chance. «Elle m'a dit au revoir, confie son amie Esther Baron, ça fait un vide... » La championne olympique a donc pris soin d'informer sa garde rapprochée juste avant de laisser son chat à ses parents à Ambérieu-en-Bugey (Ain). Mais les plus intimes savaient la réflexion engagée depuis plusieurs semaines et la décision prise il y a une dizaine de jours...
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    [ Tout Les Sports ] Le Sport !! Discussion !
    Revenir en haut 
    Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
     Sujets similaires
    -
    » Xtrême Impacts Sports.com
    » [Championnat] Lausanne-Sports - FC Biel/Bienne
    » Forum sur tous les sports + résultats+images+vidéos
    » X sport magazine
    » A la découverte des sports cyclistes

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007 :: Parlons Des Autres Sports :: Tout Les Sports-
    Sauter vers: