AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires De La 29 émes Journée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Commentaires De La 29 émes Journée   Lun 19 Mar - 10:29

Commentaires De La 29 émes Journée




Ça s’annonce serré
dimanche 18 mars 2007 - 23 h 00 - Rédaction Football365







PANORAMIC












Onze équipes peuvent encore rêver d'Europe, quatre points séparant Bordeaux (3eme) de Rennes (11eme). Même resserrement en bas où Troyes (17eme) n'a que trois points de plus que la lanterne rouge sedanaise.



Sochaux au pied du podium
Emmené notamment par un très bon duo Mickaël Isabey (deux passes - un but) - Sébastien Grax (deux buts - une passe), Sochaux a largement dominé une pâle formation de Toulouse pendant 88 minutes. Le Téfécé, pourtant meilleure équipe des matchs retour, a pris l'eau à Bonal face au jeu vif et technique des Sochaliens avant de réagir dans les dernières minutes en inscrivant deux buts. Après un début d'année 2007 décevant en championnat, ce succès (4-2) permet aux hommes d'Alain Perrin de s'emparer provisoirement de la quatrième place du classement aux dépens de leur adversaire du jour, à égalité de points avec le troisième, Lille.

L’œil dans le rétroviseur
A deux semaines de la finale de la Coupe de la Ligue, Lyon a réalisé un joli carton à Nancy avec une victoire 3-0 à la clé. Un score cependant flatteur, les Lorrains ayant dominé la majorité de la rencontre. Qu’importe, l’OL porte provisoirement son avance à seize points au classement et Gérard Houllier s’en contentera. Derrière, Bordeaux a réalisé la meilleur opération de la soirée malgré un nul à Sedan. Les Girondins s’installent à la troisième place et profitent ainsi de la défaite de Toulouse et surtout de Lille, battu sur sa pelouse par Le Mans. Saint-Etienne, vainqueur de Troyes, recolle également aux équipes de tête et peut de nouveau lorgner sur la Ligue des Champions.

Un peu plus loin derrière, Monaco a réalisé la plus forte progression de la soirée grâce à son succès sur Nantes. Quatre places de gagnées par l’ASM qui s’installe provisoirement à la dixième place. Bonne opération également de Lorient qui prend un point à Valenciennes, VA restant plus que jamais concerné par la relégation. Nice (16eme, 31 points), Troyes (17eme, 30 points), Nantes (18eme, 29 points), Paris (19eme, 28 points – 1 match en moins)) et Sedan (20eme, 27 points) ferment toujours la marche.

Auxerre est candidat
Il n’est désormais plus question de course au maintien pour Auxerre. En glanant leur 41eme point contre Lens (1-0), les Bourguignons se sont octroyés dimanche le droit de rêver à nouveau d’Europe. Une semaine après leur tour de force du Parc des Princes, les hommes de Jean Fernandez se sont à nouveau imposés sur la plus petite des marges grâce à un but du Danois Kahlenberg après seulement 17 minutes. Dominatrice durant la majeure partie de la partie, l’AJA n’a dû faire face qu’à quelques escarmouches lensoises en fin de rencontres. Ce succès permet à Auxerre de pointer à la dixième place mais à seulement trois points du podium. Et au vu de leur dynamique actuelle, les Auxerrois apparaissent comme de sérieux clients dans l’optique des place européennes. Les Sang et Or voient eux leur marge se réduire d’un petit point sur le troisième (+5). Sans rythme trois jours après leur revers cuisant à Leverkussen (3-0) en Coupe UEFA, les hommes de Francis Gillot vont devoir réagir pour ne pas voir la meute des poursuivants fondre sur eux.

Rennes enfonce Paris et se replace
Le PSG a manqué dimanche une nouvelle occasion de sortir de la zone rouge. En concédant à Rennes (1-0) une quatrième défaite d’affilée en championnat, les Parisiens restent scotchés à l’avant-dernière place, deux points derrière Troyes, premier non relégable. Les joueurs de Paul Le Guen ne doivent d’ailleurs qu’à un nul chanceux de Bordeaux à Sedan (1-1) de ne pas se retrouver en lanterne rouge. Trois jours après sa prestation prometteuse à Benfica, le club de la capitale se voyait pourtant réussir un bon coup Route de Lorient. Mais un Mickaël Landreau inspiré n’a pu tenir la baraque que jusqu’à une tête imparable de Briand, un quart d’heure avant le terme. Le PSG tentait bien de répliquer, Traoré expédiant même une tête sur la barre en fin de match. Mais les Bretons tenaient le choc et, grâce à ces trois points, se replacent dans la course à l’Europe

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Commentaires De La 29 émes Journée   Lun 19 Mar - 10:32

PARIS VOIT ENCORE ROUGE
Par Cédric ROUQUETTE

Le Paris-Saint-Germain a concédé sa quatrième défaite consécutive en L1, dimanche à Rennes (1-0, but de Briand) et ne profite pas du surplace de ses rivaux. Il reste dix-neuvième, à deux points du maintien, incarné par Troyes (17e). Auxerre a battu Lens (1-0).



La tête ensanglantée de Traoré



La tragédie parisienne continue. Le club de la capitale, qui pouvait quitter la zone des relégables dimanche en cas de victoire à Rennes, équipe si poussive ces derniers temps au stade de la Route-de-Lorient, a perdu sa quatrième rencontre consécutive (1-0), sans donner l'impression que cela échappait à la logique du jeu. Zéro point en quatre journées, c'est une série inédite pour le Paris-SG depuis la saison 1997-1998. Pas de miracle, sa situation au classement reste archi-préoccupante. Le PSG est toujours avant-dernier, à deux points de Troyes (17e). Son avance sur la lanterne rouge, Sedan, n'est plus que d'un point après le nul entre les Sangliers et Bordeaux (1-1). Ses certitudes n'ont pas bougé d'un iota. «Nous commettons trop d'erreurs qui nous exposent mais notre volonté de nous bagarrer est intacte», répète Paul Le Guen comme un disque rayé. Bien sûr, le point du match nul n'était pas loin quand Traoré heurtait la barre à la 89e minute, d'une tête ensanglantée après un coup de coude reçu en première période dans un duel aérien. Mais l'expulsion de Bernard Mendy, quelques minutes plus tard, pour un tacle fou sur le buteur Jimmy Briand, résumait beaucoup mieux l'état de nervosité constant de l'équipe de la capitale. Elle a encore souffert physiquement et eut bien du mal à jouer juste sur toute la durée d'une action. Rien de neuf, en somme.

Rennes n'a pas fait de démonstration, non plus, mais la limpidité de l'action qui lui a permis d'inscrire le seul but du match coïncidait assez bien avec le jeu décidé et agressif pratiqué pour une fois par les Bretons. Briand coupait tel un fauve un centre d'Utaka, bénéficiaire d'un marquage relâché (76e). Auparavant, les deux gardiens avaient maintenu le score à 0-0 grâce à des arrêts exceptionnels. Surtout Landreau, mis à contribution par Thomert (34e), Utaka (40e), Briand (47e). Pouplin, lui, a brillé devant Pauleta (35e) puis Kalou (56e, 71e). Le buteur portugais du PSG est sorti à la 53e minute avec un bilan famélique de treize ballons touchés. Le prochain voyage du PSG le mènera à Lens, dans deux semaines, pour une nouvelle étape déterminante.



La fatigue du RC Lens



Si le match avait lieu demain, Paris trouverait au moins à qui parler sur le plan physique. Lens, qui a paru essoré lors de ses deux sorties de la semaine, a perdu à Auxerre (1-0) son premier match depuis le 24 janvier. L'AJA a surtout confirmé, contre un dauphin de Lyon quasi inexistant en première période (ça devient une habitude), sa très bonne trajectoire du moment. C'est son troisième succès consécutif pour six matches sans défaite. Le maintien est désormais assuré pour l'équipe de Jean Fernandez. Son total de 41 points à neuf journées de la fin la place même à une très courte distance objective de la Ligue des champions (trois points, comme Le Mans, Rennes est à quatre unités), même si le classement reste moyen (dixième). Un but de Kahlenberg, dès la 17e minute, d'une frappe précise à gauche de la surface, a suffi aux Bourguignons pour matérialiser une domination évidente malgré la multiplication des fautes. Lens a bien tenté de jouer de façon plus agressive après le repos, en vain, en partie à cause des averses et du vent violent. Le Racing reste deuxième, avec maintenant seize points de retard sur Lyon, et toujours cinq d'avance sur Bordeaux, son premier poursuivant. Pour Lens et Paris, la trêve internationale arrive au bon moment. Retrouvailles le 1er avril

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Commentaires De La 29 émes Journée   Lun 19 Mar - 10:32

Dans la lutte pour le maintien, juste au-dessus de la ligne de flottaison, les deux promus Valenciennes et Lorient (0-0) ont maintenu leur inquiétante série, samedi. Aucune victoire à Nungesser pour VA en 2007, et zéro but en six matches pour les Merlus. Pour Antoine Kombouaré, l'entraîneur de Valenciennes, c'était «u n de nos plus mauvais matches» de la saison. «On est tombé contre une équipe bien organisée, très disciplinée dans son schéma défensif. On avait peu d'espaces, on a eu du mal à trouver les décalages. On a eu du mal techniquement». Pas d'affolement cependant pour le stratège nordiste : «I l est important de ne pas se focaliser sur le classement. I l n'y a pas si longtemps, un match comme ça, on aurait été capable de le perdre. C'est un bon point pris dans la difficulté. On ne se préoccupe pas du parcours des autres. Sur cinq déplacements cette année on en est je crois à trois victoires, mais j'aimerais qu'on retrouve notre capacité à gagner à domicile».

«Se contenter d'un point», c'est aussi le sentiment qui prédominait pour l'entraîneur de Lorient, Christian Gourcuff : «C'est une bonne opération dans l'optique du maintien quand on voit les autres résultats derrière». Nice et Troyes ont en effet été défaits. Les Aiglons ont subi la loi de Marseille (0-3). Ils venaient pourtant d'empiler 15 points sur 21 possibles, s'extirpant de la zone de relégation, avec laquelle ils flirtent de nouveau. «L'échec fait partie d'un championnat. On a raté notre match. Mais c'est déjà beau d'être encore dans la course au maintien» relativise Fréderic Antonetti, l'entraîneur du Gym. Les Troyens ont eux aussi vécu une soirée difficile à Saint-Etienne. Pourtant, Jean-Marc Furlan ne désespère pas : «Je suis satisfait. J'ai senti l'équipe bien en jambes. Nous avons eu l'emprise sur le match face à un adversaire fébrile et craintif même à 3-1. Nous avons été battus sur deux exploits individuels et une erreur individuelle à des moments importants du match notamment en début de chaque période».

Pour Nantes, la situation est différente. Les Canaris ont bien résisté face à Monaco malgré la défaite (2-1). Ce revers intervient après quatre matches sans écueil. Venus en Principauté pour gagner et emmenés par un excellent Faé, les hommes de Michel Der Zakarian n'ont jamais baissé les bras. C'est ce que retiendra l'entraîneur du FCNA : «C'est dommage de faire une telle entame avec des occasions et d'ouvrir le score, puis de gâcher notre avantage par des pertes de balles et des mauvaises relances. J'aurais préféré qu'on montre moins de choses mais que l'on gagne. En jouant comme cela, on prendra des points à l'extérieur».

Enfin, pour Sedan, toujours lanterne rouge, avoir accroché Bordeaux (1-1) est porteur d'espoirs. José Pasqualetti pensait même qu'un succès était possible : «Sans faire injure à cette équipe bordelaise la victoire de Sedan était méritée. On s'est laissé endormir par le faux rythme imprimé par les Girondins. J'espère qu'on ne regrettera pas les points perdus à domicile au décompte final. Maintenant on va faire en sorte de préparer dans les meilleures conditions le match qui nous attend à Nantes le 1er avril». (Avec AFP)

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Commentaires De La 29 émes Journée   Lun 19 Mar - 10:46

Bordeaux lucide sur sa réussite

Ricardo et les Girondins de Bordeaux, troisièmes de la L1 après leur résultat nul à Sedan (1-1), avaient conscience de leur réussite après la belle prestation des Sangliers et leur visage beaucoup plus neutre. «C'est sûr on a été très, très réaliste ce soir, a commenté le Brésilien. On a marqué un but en frappant deux fois au but. En première mi-temps, c'était équilibré mais en deuxième on n'a pas vu le ballon. On était battu dans tous le domaines, on est donc très content de repartir avec un point. Après ce but gag encaissé dès la reprise, on est sorti du match».
Parmi les grands gagnants de la soirée, il y a en revanche Saint-Etienne, vainqueur de Troyes (3-1) après trois superbes buts de Feindouno, Gomis et Guarin, où l'entraîneur Ivan Hasek s'est dit «satisfait du comportement de l'équipe et de la manière employée». «Nous aurions pu marquer sept ou huit buts car nous nous sommes créés beaucoup d'occasions, constate le Tchèque. Il y a eu de l'activité, du mouvement et de l'agressivité». Même type de commentaire pour Albert Emon, entraîneur d'une équipe de Marseille conquérante et efficace contre Nice (3-0). «Ça fait beaucoup de bien et les joueurs l'ont mérité. L'équipe a été disciplinée, ce qui permet de déployer un jeu construit

Dans cette course à l'Europe, le grand malheureux de la soirée est le LOSC, battu par Le Mans (0-2) et chassé du podium le jour même où il pouvait conforter sa troisième place. «Vu la physionomie du match, on mérite au moins le point du match nul, regrette Claude Puel, entraîneur de Lille. On a eu une première période où tout était possible, mais on a été trop attentiste. Quand on n'ouvre pas la marque et que l'adversaire pousse, on prend un but. Ce match nous fait mal avant une trêve de quinze jours, on aurait voulu enchaîner».

En fin d'après-midi, le spectaculaire Sochaux - Toulouse (4-2) avait ouvert la course à l'Europe. Pour Alain Perrin, «c'est une grosse satisfaction de renouer avec la victoire car nous nous étions mis une grosse pression». «Dommage tout de même de ne pas avoir tenu le résultat, déplore le perfectionniste sochalien. Le relâchement en fin de match est regrettable car la différence de buts peut avoir son importance».

Côté toulousain, Elie Baup soulignait une nouvelle fois la jeunesse d'esprit de ses hommes. «Quand on sort de notre registre comme ça a été le cas en début de match, il n'y a pas de surprise. Nous sommes une équipe qui défend avant tout, qui doit se comporter en bloc. Or, nous nous sommes beaucoup livrés, nous avons oublié d'être présents dans les duels et nous avons été corrigés. Certains buts que nous encaissons ne sont pas acceptables. Nous n'étions pas au niveau. Dans mon équipe, j'ai vu des joueurs fatigués et en difficulté physiquement». (Avec AFP)

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires De La 29 émes Journée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires De La 29 émes Journée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journées K 2011 à Dijon Prenois
» L1, Journée 14] JS.Kabylie 1 - 0 JSM.Béjaia (Après match)
» Top14 - 2ème journée : UBB / Perpignan
» TOP14 - 15eme journée : USAP / UBB
» Journée des Jeunes à Saran 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007 :: Corbeilles & Archives-
Sauter vers: