AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Basket

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
lacaillera59
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1846
Age : 31
Localisation : CHEMINOTS CITY
Votre Equipe Préférée : PSG ET VAFC
Loisirs / Emploi : cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Basket   Sam 23 Juin - 19:36

Mourenx en danger

La commission de contrôle de
gestion (CCG) de la Ligue féminine a rendu un avis dévaforable au club
de Mourenx, mercredi. En difficultés financières, et dixième du dernier
championnat, le club aquitain est le seul de l'élite à être menacé de
relégation pour la saison prochaine. Les dirigeants bénéficient de dix
jours pour faire appel devant la chambre d'appel de la Fédération, à
compter de la notification de la décision de la CCG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lacaillera59
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1846
Age : 31
Localisation : CHEMINOTS CITY
Votre Equipe Préférée : PSG ET VAFC
Loisirs / Emploi : cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Basket   Sam 23 Juin - 19:36

Bogut et Villanueva prolongent


Andrew Bogut et l'arrière américain Charlie Villanueva ont
prolongé de deux ans leur contrat au sein de Milwaukee, jeudi. Le pivot
australien de 22 ans, drafté en première position il y a deux ans, a
resigné chez les Bucks moyennant un salaire de 4,6 millions d'euros par
an, Villanueva recevra lui environ 2,5 millions d'euros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lacaillera59
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1846
Age : 31
Localisation : CHEMINOTS CITY
Votre Equipe Préférée : PSG ET VAFC
Loisirs / Emploi : cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Basket   Sam 23 Juin - 19:36

Prolongations à Milwaukee

Le pivot australien Andrew Bogut et l'arrière américain Charlie Villanueva ont prolongé de deux saisons le contrat les liant aux Milwaukee Bucks.


Bogut,
22 ans, drafté en première position en 2005, restera deux saisons
supplémentaires aux Bucks moyennant un salaire de 6,2 millions de
dollars (4,6 millions d'euros). Pour 66 matches cette saison, il
présente une moyenne de 12,3 points pour 8 rebonds et 3 passes
décisives. Son adresse à trois points (55%) en fait l'un des huit
meilleurs shooteurs de la NBA.


Villanueva, 22 ans
également, recevra 3,4 millions de dollars (environ 2,5 millions
d'euros). Il affiche une moyenne de 11,8 points et 5,8 rebonds en 39
matches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lacaillera59
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1846
Age : 31
Localisation : CHEMINOTS CITY
Votre Equipe Préférée : PSG ET VAFC
Loisirs / Emploi : cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Basket   Sam 23 Juin - 19:37

Darnauzan à Poitiers

Le meneur, capable également de jouer arrière, Thomas Darnauzan,
s'est engagé pour une saison et une optionnelle avec Poitiers. Le
finaliste de la Coupe de France, perdue avec Nanterre cette saison, ne
sera pas la seule recrue à venir gonfler les rangs du nouveau club
entraîné par Ruddy Nelhomme. Le jeune et prometteur intérieur Gary Florimont, 20 ans, a été prêté par Cholet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lacaillera59
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1846
Age : 31
Localisation : CHEMINOTS CITY
Votre Equipe Préférée : PSG ET VAFC
Loisirs / Emploi : cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Basket   Sam 23 Juin - 19:37

Chalon se renforce

Ça bouge à Chalon. Le
demi-finaliste malheureux des playoffs face à Roanne, s'active sur le
marché des transferts. L'Elan a annoncé samedi l'arrivée de trois
joueurs, l'ancien pivot de Besançon, l'Américain John Ford (15 pts, 6 rbs de moyenne la saison dernière), le Clermontois Moussa Badiane (pivot) qui, lui sera amené à jouer dans la raquette et l'ailier Joachim Ekanga-Ewaha.
Polyvalent, celui qui avait été sacré MVP de Pro B avec le club de
Nanterre (13 pts de moyenne et 42 % aux trois pts) sera chargé de
relayer Jermaine Guice et Mamoutou Diarra aux postes 2 et 3. Ce
dernier, malgré une clause libératoire qu'il peut faire jouer jusqu'au
30 juin, devrait rester.
Autre changement, cette fois sur le banc, avec le départ de Bernard Sangouard, le fidèle coach-assistant de Gregor Beugnot. Ce dernier, après 14 ans de bons et loyaux services, est remplacé par Raphaël Gaume, jusque-là responsable du centre de formation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Mar 26 Juin - 16:20

Basket - NBA - Les Lakers veulent Garnett


Kevin Garnett (Minnesota Timberwolves) portera-t-il le maillot des Los Angeles Lakers la saison prochaine ? Les discussions entre les deux équipes se poursuivent. En échange, la franchise californienne proposerait Lamar Odom et Andrew Bynum, selon le Los Angeles Times.

Au départ, une négociation était en cours, incluant aussi les Indiana Pacers et les Boston Celtics. Mais ces derniers se sont finalement retirés, estimant qu'ils n'étaient pas avantagés par les transferts proposés, laissant Los Angeles et Minnesota en tête à tête.

En 2004, Kevin Garnett avait été désigné MVP du Championnat et les Timberwolves avaient échoué aux portes de la finale, battus par les Lakers. Depuis Minnesota n'a plus disputé les play-offs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Mer 27 Juin - 11:56

Basket - NBA Traoré, du Havre à la NBA ?



mer 27 jui, 00h15



Il est moins médiatisé que Joakim Noah, moins côté aussi, moins grand, moins plein de choses en fait. Mais plus offensif et l'année prochaine, il pourrait être lui aussi en NBA. Pivot du Havre en Pro A, Ali Traoré (22 ans, 2,05 m, 108 kilos) a une vraie possibilité être le second Français retenu lors de la Draft. Son nom est attendu autour de la 45e place, au milieu du deuxième tour. La différence est de taille : si les premiers tours (les 30 premiers) sont assurés de se voir proposer un contrat garanti de trois ans pour un montant édicté par les réglements, les deuxièmes tours sont dépendants du bon vouloir du club qui les a retenu, qui peut leur proposer un contra intéressant... ou le minimum (un an au SMIC) ou... rien.
Révélé la saison dernière à Roanne, Traoré devra jouer dans les Ligues d'été début juillet avant de se voir proposer éventuellement un contrat... ou un deuxième essai en octobre... ou rien. Ainsi va le "rêve" NBA, qui dicte le quotidien du Havre, obligé de composer avec le destin de son intérieur n°1 (10,4 points à 56%, 5,5 rebonds en 25 minutes). « Nous sommes au point mort , avoue le general manager du STB, Jacky Van Heel. Ali a encore un an de contrat mais nous y avons rajouté un avenant. Il a une clause pour aller en NBA qu'il peut activer jusqu'à fin juillet .» Le STB peut-il attendre cepepdant aussi longtemps avant d'activer véritablement son recrutement ? « Pour nous, ça ne change pas grand chose car il faut attendre que les gros clubs aient fait leur marché avant de choisir », répond Van Heel, fataliste.
Toutes les éventualités ont dû être prises en compte : voir partir Traoré, le garder, pouquoi pas attendre. Car c'est tout l'effectif du club normand qui est en chantier avec seulement deux joueurs sous contrat, Tony Stanley et Romain Duport, pivot prometteur de 2,15 m qui a explosé cette saison en profitant de la blesssure de... Traoré. Duport « a eu des opportunités offertes et il a été parfois très bon, comme à Gravelines (15 points, 5 rebonds, 2 contres). On peut espérer qu'il fasse comme Ian Mahinmi et gagne une place de titulaire en cours de saison. Et puis si Traoré revient, on prendra moins d'étrangers alors que là on part sur quatre Américains, dont un meneur-arrière et un pivot. » Ou comment la NBA a des conséquences jusque dans l'estuaire de la Seine ! Pourtant, rien ne peut empêcher un joueur comme Ali Traoré, un temps catalogué "caractère difficile" au gré d'un parcours cahotique (Pau-Orthez, ASVEL, USA, Quimper..), de vouloir s'établir dans la Ligue la plus riche du monde. « Nous ne ferons pas de blocage », résume Van Heel. X.C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Jeu 28 Juin - 13:34


NBA


DRAFT 2007


LE SOIR DE TOUS LES ESPOIRS

Jeudi soir, Greg Oden sera probablement sélectionné en première position de la Draft par Portland et Joakim Noah devrait devenir le Français retenu à la meilleure position. D'accord... mais qu'est-ce que la Draft ? Pourquoi Portland choisira en premier ? Et qui sont Greg Oden et les joueurs en lice pour se lancer dans la grande aventure NBA ? Réponses à ces trois questions.


1. Qu'est-ce que la Draft ?
Le sport US a ceci de particulier qu'il ne compte pas de montées, ni de descentes entre les ligues et que les franchises professionnelles ne disposent pas de centre de formation. Pour assurer un renouvellement dans la hiérarchie sportive, un système a été mis en place permettant de répartir entre les clubs, de manière relativement équitable, les meilleurs espoirs issus des universités et des championnats étrangers. Une fois par an, une bourse est organisée où les clubs vont sélectionner, suivant un ordre établi à l'avance, les jeunes joueurs qui souhaitent intégrer les ligues professionnelles. Celle de la NBA a lieu traditionnellement fin juin, après la finale. Chacune des trente équipes doit retenir normalement deux joueurs, un par tour, même si ces choix servent souvent de monnaies d'échange pour acquérir des basketteurs plus expérimentés. Une fois qu'une franchise a acquis les droits sur un joueur, celui-ci ne peut plus signer ailleurs mais il peut aussi ne pas recevoir de proposition de contrat. Si la situation se prolonge, le joueur redevient libre. Si, à l'inverse, le joueur n'a pas été retenu, le joueur peut signer où il veut. Mais par définition, son niveau est moindre.


L'ORDRE DE SÉLECTION


1. Portland Trail Blazers
2. Seattle SuperSonics
3. Atlanta Hawks
4. Memphis Grizzlies
5. Boston Celtics
6. Milwaukee Bucks
7. Minnesota Timberwolves
8. Charlotte Bobcats
9. Chicago Bulls*
10. Sacramento Kings
11. Atlanta Hawks
12. Philadelphia 76ers
13. New Orleans Hornets
14. Los Angeles Clippers

> Les équipes qualfiées en play-offs choisissent entre 15 et 30 à l'inverse du classement de la saison. Dallas, le leader, sera donc en 30e position.

> Au deuxième tour, l'ordre est basiquement l'inverse du classement même si beaucoup de choix ont changé de mains au gré des transferts.

* : présents en play-offs, les Bulls ne devraient pas être dans le Top 10 mais ils ont acquis le choix de New York lors d'un échange la saison dernière.




2. Qui choisit en premier ?
Les équipes les moins performantes à l'issue de la saison régulière sont les premières à pouvoir choisir. Néanmoins, le classement n'est pas inversé de manière platement simpliste. Si le dernier classé devenait automatiquement le premier à choisir lors de la Draft, le risque serait grand d'assister à des courses à la défaite afin d'avoir le plus mauvais bilan. En fait, les quatorze équipes qui ne se sont pas qualifiées en play-offs participent à une loterie. 1000 balles sont placés dans une urne. Le dernier de la saison régulière en a 250 à son nom (Memphis cette saison), l'avant-dernier 125 (Boston)et ainsi de suite... Cette saison, Portland a eu beaucoup de chance puisque la franchise de l'Oregon a hérité de la première place alors que les Blazers n'étaient "que" 26es sur 30 au classement. Rien n'est gagné pour autant - même si tout devient plus facile - puisqu'il faut ensuite avoir du nez et bien choisir. En 1984, Portland avait le deuxième choix et a retenu Sam Bowie, un pivot qui a fait une carrière sans relief. Avec le troisième choix, Chicago a ensuite pris... Michael Jordan.

3. Qui sera choisi cette année ?
2007 devrait être une grande année pour la Draft. Le niveau des meilleurs joueurs, autant que la densité de l'ensemble, renvoie aux meilleurs crus : 2003 (LeBron James, Wade, Anthony...), 1992 (Shaquille O'Neal, Mourning, Horry...) ou encore la mythique cuvée 1984 (Jordan, Olajuwon, Barkley, Stockton...). Portland a déjà annoncé qu'il retiendra Greg Oden (Ohio State), le joueur le plus fébrilement attendu en NBA depuis LeBron James et probablement le meilleur intérieur depuis Tim Duncan. Kevin Durant, le premier joueur de l'histoire à avoir été élu MVP universitaire dès sa première saison, ira à Seattle en n°2. Ensuite, c'est la bouteille à la mer, même si tous ceux qui vont choisir dans les dix premiers se considèrent comme très chanceux. Joakim Noah devrait être, sauf catastrophe, dans le Top 10 et faire mieux que Tariq Abul-Wahad et Mickaël Piétrus, retenus en 11e position. S'il avait décidé de quitter Florida la saison dernière, il était annoncé comme n°1 d'une Draft beaucoup plus faible. Après le deuxième titre des Gators, sa cote a baissé en raison de carences offensives persistantes et deux de ses équipiers devraient être choisis avant lui : Al Horford, attendu à Atlanta en n°3, et Cory Brewer. "Jooks" est attendu entre les 5e et 10e palces, à Boston (n°5), Charlotte (n°8) ou Chicago (n°9). Tous les joueurs retenus au premier tour se verront proposer un contrat de trois ans avec une année optionnelle. Parmi eux, et c'est une relative surprise, se trouvent peu d'étrangers. A part Joakim Noah, seul le Chinois Yi Jianlian, est attendu dans les ténors, un an après que l'Italien Andrea Bargnani soit devenu le premier Européen choisi en première position.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 48
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Basket   Jeu 28 Juin - 20:04

Noah a la cote
26/06/2007 - 17:54

Par Régis AUMONT
De Sports.fr
Consulter aussi:
Draft 2007: Le mode d'emploi

Le grand jour approche. Jeudi soir, Joakim Noah sera sous les projecteurs du Madison Square Garden de New York pour la draft 2007. Le pivot français, qui jouit d'une cote immense aux Etats-Unis depuis le doublé des Gators de Florida en NCAA, suscite l'intérêt d'une dizaine de franchises NBA toutes prêtes à investir sur son talent. Annoncé parmi les quinze premiers choix du premier tour, le fils de l'ancien tennisman Yannick Noah aujourd'hui reconverti dans la chanson est fortement pressenti pour atterrir à Charlotte, chez les Bobcats.

Quelle franchise NBA mettra la main sur Joakim Noah ?Parmi les quatre Français inscrits à la draft 2007 (*), Joakim Noah ne devrait pas passer inaperçu dans les couloirs du Madison Square Garden jeudi soir. Personnage assez extravagant, une caractéristique dont il a certainement héritée de son père, le premier basketteur français à avoir décroché un titre NCAA laisse rarement insensible. Charismatique, l'ex-star des Gators de Florida, avec lesquels il est devenu double champion universitaire lors des deux saisons écoulées, une performance qui n'avait plus été réalisée depuis 1992 (par l'Université de Duke), possède également un look original. Grand (2,11m), mince, cheveux longs et bouclés, le jeune homme né aux Etats-Unis voilà 22 ans d'un père français et d'une mère suédoise a tout pour se faire remarquer. Egalement le talent.

C'est ainsi de manière logique que, dans la foulée du doublé de Florida, « Yooks », son surnom, annonçait qu'il effectuerait cette année le grand saut pour la NBA, et qu'il se présenterait donc à la draft 2007 organisée au Madison Square Garden de New York, sa ville natale. Une décision mûrement réfléchie, sachant qu'une année plus tôt il avait préféré poursuivre son cursus universitaire en Floride alors que de nombreuses franchises NBA lui faisaient déjà les yeux doux. Douze mois plus tard, sa cote n'a pas fléchi outre-Atlantique même si ses performances cette saison, notamment lors de la March Madness (les phases finales universitaires n'ont pas été du même calibre que lors du premier sacre de Florida lorsqu'il avait été élu MVP du Final Four.

Français drafté le plus haut ?

Joakim Noah, pivot de formation mais qui devrait davantage jouer ailier-fort en NBA, figure, à quelques heures de la draft, sur les petits papiers d'une dizaine de franchises nord-américaines. Il vient d'ailleurs d'effectuer des essais privés avec sept équipes qui possèdent toutes l'un des dix premiers choix: Chicago, Boston, Atlanta, Minnesota, Memphis, Sacramento et Charlotte. C'est d'ailleurs dans les rangs de cette dernière que le Français, réputé pour ses qualités de défenseur (rebond et contre notamment), a le plus de chances d'atterrir selon la presse spécialisée américaine. Des Bobcats dont l'un des actionnaires principaux n'est autre que Michael Jordan, bien décidé à ce que la formation de Caroline du Nord accède aux play-offs dès la saison prochaine.

Reste qu'il est toujours très difficile de tirer des plans sur la comète dans un système où les franchises doivent s'adapter en temps et en heures aux choix faits par les équipes qui les précèdent. Sans oublier que tous les dirigeants NBA seront au Madison Square Garden jeudi soir, et nombreux seront ceux à l'affût du moindre échange susceptible d'améliorer leur effectif. Il faudra donc attendre tard jeudi soir, vendredi matin pour les Français, pour connaître le nom de la future destination de Joakim Noah. Rappelons qu'à ce jour, Tariq Abdul-Wahad et Mickael Pietrus demeurent les Français draftés le plus haut dans l'histoire de la Ligue nord-américaine (11e choix en 1997 par les Sacramento Kings pour le premier, 11e choix en 2003 par les Golden State Warriors).

Un rang élevé qui n'assure en rien un avenir doré sur les parquets NBA. En comparaison, Tony Parker, MVP des Finals cette année, n'avait été drafté qu'en 28e position par les Spurs en 2001. Sans l'ombre d'un doute, on peut affirmer que Joakim Noah fera mieux que TP à l'époque. On ne peut que lui souhaiter d'épouser une trajectoire semblable à celle du meneur de jeu des Spurs.

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Ven 29 Juin - 22:03

Basket - NBA - Noah : «Tellement heureux»


Joakim Noah a été choisi en neuvième position par les Chicago Bulls lors de la draft NBA jeudi soir. Les derniers pronostics l'envoyaient à Charlotte, Minnesota ou encore Boston et Memphis, mais il rejoindra finalement la mythique franchise de l'Illinois. Il devient le Français le plus haut classé dans l'histoire de ce marché des jeunes joueurs.

«Joakim Noah, comment vous sentez-vous ?

Ce qui m'arrive est indescriptible. Je suis tellement heureux. Je suis vraiment très chanceux de me retrouver là où je suis. On ne peut rêver de meilleure vie que la mienne. Ma vie est un film. Merci Monsieur Paxon (le manageur des Chicago Bulls). Je ne vous aimais pas quand vous étiez joueur car vous me faisiez pleurer. Mais merci mille fois.

Chicago, ça vous inspire?

Et comment. C'est une équipe pleine de tradition. Etant gamin, j'étais un fan des Knicks. J'ai grandi à New York et c'était donc mon équipe phare. Chaque fois qu'on jouait contre les Bulls, on perdait. Les Bulls m'ont fait pleurer. Mais aujourd'hui, je suis fier de porter la casquette de l'équipe. C'est un club qui peut viser le titre tout de suite. La ville s'attend à ce qu'on gagne à nouveau. Je vais me donner à 150% et tout faire pour y arriver. Je suis prêt à bosser dur.

Cela vous fait quoi de jouer dans une grande ville ?

Rien du tout. Gainesville (la ville de son ancienne université de Florida), c'était un tout petit coin. Je suis resté trois ans là-bas et j'ai passé des moments inoubliables. Vous les médias, vous vous dites: Chicago, c'est un grand marché. Si j'avais été drafté plus haut l'an passé, j'aurais pu avoir plus d'argent. Vous parlez toujours d'argent. Moi, tout ce que je souhaite, c'est d'être heureux. Et gagner me rend heureux. C'est ce qu'il y a de plus important à mes yeux.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Dim 1 Juil - 16:02

Basket - Coupe Uleb - Le tirage au sort


Le tirage au sort de la Coupe Uleb a eu lieu samedi. Cinq équipes françaises tenteront de se qualifier pour les seizièmes de finale, voire pour un Final 8 inédit ou le titre sera attribué. L'Elan Chalon a été versé dans le groupe B, le SLUC Nancy dans le Groupe D, l'Adecco ASVEL dans le groupe G, Pau-Orthez dans le groupe H et Strasbourg dans le groupe I.



Le tirage au sort:

GROUPE A : Alba Berlin - KK Bosna Sarajevo - Siauliai - Joventut Badalone - Turk Telekom Ankara - Guildford Heat

GROUPE B : Ovarense Aerosoles - BK Ventspils - Elan Chalon - RheinEnergie Cologne - FMP Zeleznik - Besiktas

GROUPE C : KK Hemofarm Vrsac - Akasvayu Girona - Spirou Charleroi - Galatasaray - Hanzevast Capitals - CSU Asesoft Ploiesti

GROUPE D : SLUC Nancy - Frankfort Skyliners - Anwil Wloclawek - Pamesa Valencia - Azovmash Mariupol - Khimki Moscow Region

GROUPE E : KK Buducnost - Dynamo Moscou Region - Anvers Giants - Hapoel Galil Elyon - Swans Gmunden - Benetton Fribourg

GROUPE F : Dynamo Moscou - Etoile Rouge Belgrade - CEZ Nymburk -Telindus Ostende - Panellinios GS - Fortitudo Bologna

GROUPE G : Adecco Asvel - Ludwigsburg - Panionios - BC Kalev Tallinn - Canaria Grupo Dunas - Slask Wroclaw

GROUPE H : ASK Riga - Lukoil Academic - EB Pau-Orthez - Benetton Trévise - BC Kyiv - Artland Dragons

GROUPE I : Unics Kazan - Turow Zgorzeleg - Hapoel Jerusalem - EiffelTowers - Strasbourg IG - KK Zadar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Mar 3 Juil - 22:40

Basket - NBA - Noah blessé à l'épaule


L'épaule de Joakim Noah lui pose des problèmes. Le joueur récemment drafté chez les Chicago Bulls espère pouvoir éviter une opération de cette épaule droite qui lui vaut pour le moment d'être mis au repos pour un mois. Il ne pourra donc pas disputer les matches d'entraînement avec son nouveau club à Las Vegas ce mois-ci, mais il accompagnera quand même ses coéquipiers. John Paxon, manager général du club, s'est tout de même dit confiant sur la possibilité d'éviter à Noah un séjour à l'hôpital. Le double champion universitaire a été victime d'un déchirement musculaire lors d'un match universitaire en février dernier. Il devrait pouvoir participer au stage de pré-saison en octobre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Mer 4 Juil - 21:19

Pro A - La Chorale déchante



Eurosport - mer., 04 juil. 18:07:00 2007


Un mois après son titre de champion de France, Roanne vient de perdre l'un de ses éléments clefs avec le départ d'Aaron Harper. L'ailier américain part en Ukraine pour remplir son portefeuille après l'intervention limite d'un agent. Le club de la Loire va vite devoir rebondir...










L'été commence mal à Roanne. Bien conscient qu'il ne pourrait pas garder Dewarick Spencer, le champion de France rêvait de conserver quatre joueurs de son cinq majeur avec Salyers, Pellin, Badiane et Harper. Il n'en sera rien ! Et c'est Aaron Harper qui a décidé d'abandonner le navire. Quelques jours après l'acceptation de participer à l'Euroligue, les fans choristes ont donc vite été ramenés sur terre. La dure réalité du sport de haut niveau est venue se rappeler aux Roannais. Ces derniers savaient qu'ils auraient du mal à lutter contre les grosses cylindrées de l'Euroligue. Mais ils ne pensaient sûrement pas que cela débuterait avant le début de la compétition.
Dans la Loire, Harper, le troisième meilleur marqueur de Pro A (18,1 pts en moyenne par match), s'est chargé de refroidir tout le monde. En s'engageant dans l'improbable club ukrainien de Marioupol, qui défiera Nancy en Coupe ULEB. Un club où il touchera deux fois plus qu'à Roanne. Jean-Denys Choulet ne digère pas. "Je suis surpris mais dans un sens je m'en doutais avec cette signature qui tardait à arriver. Je suis déçu surtout par l'attitude du joueur, qui nous avait dit qu'il revenait avec nous. Je suis aussi très déçu par son agent américain. Après, je comprends l'intérêt d'Aaron d'aller jouer là-bas pour toucher plus d'argent. Mais il s'était engagé à revenir", regrette l'entraîneur dans Le Progrès.
Choulet énervé
Déçu par son joueur, Choulet est surtout énervé par le déroulement de l'affaire. Et l'intervention d'un agent qui n'était pas celui d'Harper. "Le joueur a un agent américain Jamie Knox et en France, il travaille avec les frères Manakian. Tout le monde était d'accord sur le contrat que l'on proposait. Et voilà.... J'en veux surtout à Bouna N'Diaye, l'agent de joueur qui est venu solliciter quelqu'un qui ne travaille pas avec lui. Ce sont des pratiques de brigands", s'emporte le technicien dans le journal L'Equipe.
Après cette affaire litigieuse, Roanne, qui perd l'un des piliers de la saison 2006-2007 et apprend le sport business, va vite devoir se remettre au travail. Pour reconstruire son équipe. Pas la meilleure des manières de préparer la défense de son titre de champion de France et la découverte de l'Euroligue... "Pour ce que j'avais vu à Columbus c'est trop tard. Je suis donc sur d'autres pistes", soupire Choulet. Les lendemains de succès sont parfois difficiles...
Glenn CEILLIER
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Mer 4 Juil - 21:20

Basket - NBA- Lewis à Orlando: presque fait



mer 04 jui, 10h45



Les Magic d'Orlando sont confiants pour faire signer Rashard Lewis, l'ailier des Supersonic de Seattle et un des agents libres plus populaires, après être parvenus à un accord à long terme avec lui.
L'agent du joueur Tony Dutt a confirmé mardi que le joueur, qui a passé toute sa carrière avec les Supersonic, avait opté pour les Magic après avoir rencontré les dirigeants de l'équipe, la veille . « Oui, nous sommes absolument d'accord. Nous pensons que c'est l'endroit idéal pour gagner le Championnat » , déclarait Dutt avant d'ajouter que la principale motivation de Lexis était de pouvoir jouer avec le grand Dwignt Howard.
Le contrat portera sur cinq ans même si des sources affirment que des discussions avaient eu lieu pour la signature d'une sixième année. Cet accord permettrait aussi à Orlando de faire rester Darko Milicic, libre lui aussi, et de donner une compensation financière à Seattle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Sam 7 Juil - 2:54

Basket - NBA - Transferts - Bryant s'est excusé


Kobe Bryant (à droite) a annoncé jeudi lors d'une conférence de presse qu'il avait présenté ses excuses à Mitch Kupchak, le manager général des Lakers, pour la manière dont il avait fait part de ses états d'âmes et de ses velléités de départ il y a quelques semaines. « Je me suis juste dit qu'en tant qu'homme, il était important pour moi de lui dire "Je suis désolé que ça se soit passé comme ça" », a affirmé la star des Lakers. Pour autant, Bryant, qui avait fustigé le manque d'ambition de son équipe, n'a pas l'intention de rester à Los Angeles : « Je n'y ai pas pensé (à son transfert) depuis longtemps. J'essaie de m'éloigner de cette préoccupation. Je me concentre désormais sur l'équipe des Etats-Unis. J'ai dit ce que j'avais à dire. Nous verrons juste où ça ira. »

Le MVP du dernier All Star Game rejoindra son équipe nationale le 20 juillet à Las Vegas pour un camp d'entraînement de trois jours. Il participera avec sa sélection au tournoi de qualification olympique des Amériques, qui se déroulera au Chili du 22 août au 2 septembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Dim 8 Juil - 2:17

Basket-NBA-Transferts - Navarro vers Washington ?


Retour à la case départ ? Alors que le transfert de Juan Carlos Navarro vers les Memphis Grizzlies, où évolue déjà son compatriote Pau Gasol, était presque donné pour acquis, il semblerait que la donne ait finalement changé. Aux dernières nouvelles, l'arrière espagnol devrait en effet signer à Washington, club qui l'avait drafté en 2002 et qui a manifesté un vif intérêt à son encontre, ces derniers jours. Affaire à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Lun 9 Juil - 21:47

NBA: Nocioni signe un nouvau contrat avec les Bulls



sam 07 jui, 12h22




CHICAGO (AP) - L'ailier argentin des Chicago Bulls Andres Nocioni a accepté un nouveau contrat de cinq ans avec une option pour une année supplémentaire avec son club.
Le contrat ne pourra pas être officiellement signé avant le 11 juillet, a annoncé son agent vendredi. Selon le Chicago Tribune, il avoisinerait les 38 millions de dollars (27,95 millions d'euros).
Nocioni, âgé de 27 ans, a rejoint la NBA le 11 août 2004, recruté par les Bulls. AP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Mar 10 Juil - 20:19

NBA - La tentation Garnett



Eurosport - mar., 10 juil. 19:02:00 2007


Kevin Garnett, qui veut tourner la page des Wolves, attise les convoitises de plusieurs franchises. Les rumeurs s'accumulent mais une possibilité semble prendre le dessus : un échange avec les Lakers. Un rêve pour Kobe Bryant qui pourrait se remettre à penser au titre...
Plus d'infos







  • Le péril jeune








C'est l'un des grands feuilletons de l'été. Le dossier qui remplit les colonnes des quotidiens sportifs chaque jour. A 31 ans, Kevin Garnett, énervé par sa troisième année sans playoffs, a clairement annoncé son envie de changer d'air. Et malgré les rumeurs, les démentis et l'arrivée de Juwan Howard (en échange de Mike James), une chose semble sûre : Minnesota n'a jamais été aussi proche de trader son franchise player. Garder KG, qui sera free agent l'été prochain, ne rimerait à rien. La tête déjà ailleurs, l'intérieur jouerait sa dernière saison chez les Wolves sans enthousiasme, sans envie. En gros, bien loin de son impact passé.
Conclusion, une question revient sur toutes les lèvres : où peut se retrouver Kevin Garnett ? Les pistes sont nombreuses. Mais il n'est jamais évident d'échanger un joueur de son statut. Surtout que l'ancien pensionnaire du Farragut Academy ne veut pas aller n'importe où. Il veut partir pour une équipe capable de lui apporter la dernière récompense qui manque encore à sa brillante carrière : un titre de champion NBA. Et dans ce cas, les franchises possibles ne sont pas nombreuses. En fait, les Phoenix Suns semblent être la destination la plus possible.
KG-KB, duo gagnant ?
Depuis plusieurs semaines, la franchise de l'Arizona a manifesté son intérêt. Mike D'Antoni ne serait pas contre un échange avec Amaré Stoudemire. Du lourd donc! Et pourtant, ce trade ne serait peut-être pas la meilleure solution pour Garnett. "The Big Ticket" aime le jeu posé. Quand il a son temps pour prendre les bonnes décisions. Un style bien loin du jeu rapide des Suns emmenés par le talentueux Steve Nash. Bien sûr, on pourrait se régaler avec quelques dunks spectaculaires mais Garnett ne serait pas aussi efficace...
Alors quelles sont les autres pistes ? Celle menant à Boston s'étant écroulée avec le transfert de Ray Allen, il ne reste plus que les Golden State Warriors, les Dallas Mavericks et les Los Angeles Lakers. Pour les Mavs, on parle d'un échange Nowitzki-Garnett. Un trade sans grand intérêt car les deux joueurs ont un profil très proche et manquent d'impact dans le money time. Pas une révolution pour les deux franchises... Quant aux Warriors, ils devraient lâcher du lourd pour s'offrir la star de Minnesota (avec au moins Andris Biedrins, Al Harrington, Brandan Wright ou Monta Ellis). Et Don Nelson serait vite démuni. Pas la meilleure manière de jouer le titre...
Il reste alors les Lakers. La franchise californienne est obligée de se renforcer pour garder Kobe Bryant. Et serait sûrement la meilleure solution pour KG. Bien sûr, Phil Jackson perdrait Lamar Odom et Andrew Bynum. Mais Bryant trouverait un allié de choix dans la conquête d'une nouvelle bague. D'ailleurs, leur association fait déjà saliver plus d'un supporter. Dans le jeu en triangle, Garnett se régalerait. Et surtout, les deux stars ont un profil complémentaire. KG, qui n'est pas un "clutch player", laisserait Kobe prendre ses responsabilités dans le money time. Et pourrait jouer sans pression pour faire tout le travail de l'ombre qui lui va si bien... La combinaison de rêve en gros. Les dirigeants des Lakers savent ce qui leur reste à faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Ven 13 Juil - 22:15

Mondial Juniors - Les Bleuets sur un nuage



Eurosport - ven., 13 juil. 16:19:00 2007


Après s'être imposée de justesse face à la Lituanie, la France n'a fait qu'une bouchée du Brésil (98-73) lors de son deuxième match des Mondiaux juniors. Une nouvelle fois emmenés par un grand Edwin Jackson (24 points), les Bleuets sont déjà qualifiés pour les 8e de finale avant le Liban, samedi.









Les hommes de Richard Billant montent en puissance. Après s'être fait une petite frayeur face à la Lituanie, ils ont pris sans problème la mesure d'un Brésil au jeu stéréotypé. Côté auriverde, priorité en effet donné au jeu intérieur où Paulao Frestes se montre maladroit malgré une bonne ligne de stats : 17 points et 11 rebonds. Mais, comme la veille, le salut tricolore est venu de l'entrée en jeu d'Edwin Jackson. Auteur de 12 points consécutifs face au Lituaniens, le futur Villeurbannais se régale et en enfile 13 de suite, terminant meilleur marqueur avec 24 unités au compteur.
Repartis aux vestiaires au coude-à-coude (38-33), les Français passent la vitesse supérieure après la reprise pour atteindre un écart de + 16 (61-45) dès la moitié du 3e quart-temps. Le jeu de passe et les contre-attaques font la différence alors que Nicolas Batum, bien servi sous les panneaux (13 points), s'associe à Jackson. La fin de match n'est plus qu'une routine. Avant même de rencontrer le Liban, samedi, les Bleuets s'assurent ainsi la première place du groupe A et décrochent déjà leur qualification pour la deuxième phase de poule. Mais les Champions d'Europe en titre n'entendent pas s'arrêter là.
LES STATS DES BLEUS :
Diot (9), M'Baye (12), Batum (13), Moerman (12), Ajinca (2), Jackson (24), Tillie (8), Vaty (7), Romain (7), Mangin (2), Etilopy (2), Begarin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Sam 14 Juil - 15:38

Basket - ChM juniors - Les Bleus pour du beurre

Sans autre espèce d'enjeu que celui de se faire plaisir. Et peut-être d'effectuer les derniers ajustements en vue du deuxième tour pour lequel ils sont d'ores et déjà qualifiés à la faveur de leur succès face au Brésil (98-73) vendredi. Telle est la feuille de route, simple, des Bleuets pour leur match face au Liban, samedi à partir de 15h45 à Novi Sad.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Les premiers du groupe A contre les derniers du même groupe. Une équipe à créditer de deux victoires en deux matches contre une formation sans aucun succès dans l'édition 2007 des Championnats du monde juniors. A priori, peu de doutes plânent sur l'issue de la rencontre... D'autant que l'équipe de France entraînée par Richard Billant, déjà dotée d'un capitaine flamboyant quoiqu'un peu éteint en serbie (Nicolas Batum), s'est découvert une nouvelle arme de pointe en la personne d'Edwin Jackson (photo L'Equipe). Depuis le début du Mondial, cet arrière d'1,88 m a inscrit à lui seul 49 points : 25 face à la Lituanie et 24 face au Brésil. «Il apporte une énergie, une fougue que nous n'avions pas l'année précédente, reconnaît le sélectionneur tricolore Richard Billant dans L'Equipe de samedi. C'est vraiment une autre arme offensive et on a besoin de ça.»

Alors, au moment où retentira le buzzer à l'issue de ce France-Liban, la véritable question risque de ne pas être simplement : qui a gagné ? Mais plutôt : Jackson a-t-il fait chuté sa moyenne ou s'est-il maintenu dans les mêmes sommets ? Le tout demandé en se croisant les doigts pour que cela dure le plus longtemps possible. Tant qu'à faire, jusqu'au bout de ces Mondiaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Dim 15 Juil - 17:01

Pelekanos au Real de Madrid
Le Grec Mikhalis Pelekanos va signer un contrat de deux au Real de Madrid. Le tranfert sera effectif après la traditionnelle visite médicale de l'ailier grec de 26 ans, qui évoluait au Panellilios la saison passée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Mar 17 Juil - 15:01

Basket - NBA Eté discret pour les Français



mar 17 jui, 01h45



La Ligue d'été officielle de la NBA est terminée depuis dimanche soir. Plusieurs Français ont participé à ce tournoi qui peut offrir des places dans les camps d'entraînement des franchises NBA, en octobre, pour les joueurs à la recherche de contrats. Reste qu'aucun "tricolore" n'a crevé l'écran comme Yakhouba Diawara avec Denver l'été dernier, même si Ali Traoré et Yannick Bokolo ont fait des passages comme titulaires. Ils pourront encore tenter leur chance lors des semaines à venir avec d'autres ligues, comme celle de Salt Lake City. Mickaël Gelabale et Johan Petro, sont, eux, assurés de jouer avec les Sonics l'an prochain.
Les stats des Français :
Frédéric Adijwanou (San Antonio, 3 matches) : 0 point, 0,7 rebond en 7 minutes
Yannick Bokolo (Cleveland, 5 matches) : 5,2 pts à 52%, 0,6 passe en 16 minutes
Alex Bougaieff (New York, 5 matches) : 0,4 point à 25%, 1,2 rebond en 8 min.
Mickaël Gelabale (Seattle, 1 match) : 10 pts à 29%, 7 rebonds en 24 minutes
Johan Petro (Seattle, 3 matches) : 4,7 points à 32%, 3,3 rebonds en 22 minutes
Amara Sy (L.A. Clippers, 5 matches) : 4 pts à 54%, 2 rbds en 12 minutes.
Ali Traoré (Detroit, 5 matches) : 3,6 points à 50%, 1,6 rebond en 10 minutes
A noter également que le meneur américain Terrell Everett, révélation des play-offs en Pro A avec Chalon et que l'Elan souhaite conserver, a tenté sa chance avec Phoenix pour seulement 3,4 points et 2 passes en 13 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Mer 18 Juil - 18:07

Basket - Sélections US 17 joueurs à Las Vegas



mer 18 jui, 00h45



Dix-sept joueurs américains ont été invités au mini-camp de Las Vegas en vue de préparer la sélection nationale qui vise une qualification aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008, selon le site usabasketball.com . Parmi eux, on retrouve Kobe Bryant (Los Angeles Lakers), LeBron James (Cleveland Cavaliers) et le rookie Kevin Durant (Seattle Supersonics).
Après deux jours d'entraînement, la sélection sera divisée dimanche en deux équipes qui s'affronteront au UNLV Thomas & Mack Center. Puis douze joueurs seront retenus pour le Championnat des Amériques (22 août-2 septembre à Las Vegas) dont les deux premières équipes iront à Pékin.
Les 17 joueurs retenus :
Kobe Bryant (Los Angeles Lakers), LeBron James (Cleveland Cavaliers), Kevin Durant (Seattle Supersonics), Carmelo Anthony (Denver Nuggets), Dwight Howard (Orlando Magic), Chris Bosh (Toronto Raptors), Shane Battier (Houston Rockets), Kirk Hinrich (Chicago Bulls), Chauncey Billups (Detroit Pistons), Tyson Chandler (New Orleans Hornets), Jason Kidd (New Jersey Nets), Mike Miller (Memphis Grizzlies), Tayshaun Prince (Detroit Pistons), Michael Redd (Milwaukee Bucks), J.J. Redick (Orlando Magic), Amare Stoudemire (Phoenix Suns), Deron Williams (Utah Jazz).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Jeu 19 Juil - 19:53

Mondial Juniors - Des Bleuets retrouvés



Eurosport - jeu., 19 juil. 07:57:00 2007


Après son échec contre la Serbie, les juniors français se sont inclinés de peu (87-82) face aux redoutables américains. Les Bleuets seront opposés à l'Espagne en quart de finale.










Après une défaite face à la Serbie hier (62-79), les jeunes pousses du basket français avaient le redoutable privilège d'affronter les Etats-Unis, tout simplement invaincus dans l'histoire des championnats du monde. Les Bleuets, contrairement à la veille, ont répondu présent et se sont inclinés sur le fil (87-82).
Pas impressionnés, les Bleuets se lançaient dans la bataille avec rage et détermination, tout le contraire du match face à la Serbie. Après avoir "remis les pieds sur terre" face à la Serbie, les hommes de Richard Brillant ont montré un tout autre visage aux spectateurs de Novi Sad. La bonne nouvelle venait rapidement d'Edwin Jackson, qui retrouvait ses sensations et son shoot, dès le premier quart temps conclu avec six points d'avance pour les Français (19-13). Une première dans la compétition. Jerry Wainwright, le coach américain, ne s'affolait pas. Jonny Flynn, futur arrière de Syracuse donnait le tournis à la défense française (10 pts en première mi-temps) et ramenait son équipe pour finalement terminer avec une avance de quatre points à la mi-temps (39-35).
Le pêché mignon des Bleuets reste la concentration. Manquant parfois de lucidité, les meneurs Antoine Diot et Benoît Mangin perdaient de nombreux ballons, comme la veille face à l'hôte serbe. L'agressivité défensive des Américains perturbait le jeu de passe des Tricolores qui balbutiaient leur basket à l'amorce du quatrième quart temps pour encaisser un 10-0 rédhibitoire (73-53). Mais derrière un Nicolas Batum dans le rôle du joueur polyvalent et un Edwin Jackson surchauffé, la réaction d'orgueil des Français ne tardait pas.
Le futur Manceau, Antoine Diot, réussissait deux paniers coup sur coup, au nez et à la barbe des Américains, et relançait la machine sérieusement arrêtée jusque là (57-73). Dès lors, Edwin Jackson se chargeait de dégainer à trois points, Nicolas Batum était inspiré sous les panneaux et les Français refaisaient leur retard, revenant à six longueurs (85-79). Logiquement le temps faisait défaut à l'équipe de France, qui s'inclinait finalement (87-82). Les Bleuets se sont donc rassurés et rencontreront l'Espagne en quart de finale. Avec quel visage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Ven 20 Juil - 19:39

NBA - Les Rockets visent la lune



Eurosport - ven., 20 juil. 12:02:00 2007


Bien décidé à retrouver son statut, Houston a mis les bouchées doubles pour épauler son duo Yao Ming-Tracy McGrady cet été. Avec les arrivées de Luis Scola, de Mike James et le retour de Steve Francis, les Rockets se sont donné les moyens de leurs ambitions. De quoi se mettre à rêver...










Houston a passé la vitesse supérieure. Depuis l'arrivée de Yao Ming en 2002, les Rockets rêvent de renouer avec leur passé glorieux. Celui d'Hakeem Olajuwon où les Texans avaient décroché deux bagues de champion en 1994 et 1995. Conclusion, l'ancienne franchise de San Diego tente de se donner les moyens de ses ambitions depuis plusieurs années. En 2003, c'est Tracy McGrady, le talentueux ailier d'Orlando, qui était venu pour épauler le pivot chinois. Un renfort de poids. Mais voilà, un constat s'est vite imposé : les deux stars texanes, souvent blessées, sont trop seules.
Alors depuis la signature de T-Mac, les Rockets tentent de compléter leur effectif. Petit à petit. L'année passée, l'ancien Grizzly Shane Battier et le King Bonzi Wells étaient venus compléter la troupe. Comme Juwan Howard avant eux et bien d'autres (Alston, Head...). Mais cette année, les dirigeants texans sont passés aux choses sérieuses. L'intersaison est agitée dans le Texas et du lourd débarque. Tout a commencé avec l'échange du vieillissant Juwan Howard contre Mike James. Les Rockets s'offraient là un meneur de talent malgré sa saison en demi-teinte (10.1 pts, 3.6 rbds, 1.7 pds contre 20.3 pts, 5.8 passes, 3.3 rbds la saison passée à Toronto).
Scola fait espérer
Mais surtout, le Toyota Center a frémi quand Houston s'est offert, à la surprise générale, Luis Scola. Le pivot du Tau Ceramica, qui tournait à 16 points et 4,5 rebonds en Espagne et 14,4 points en Euroligue, est un complètement idéal de Yao Ming. "C'est vraiment une bonne recrue. Il est athlétique. C'est vraiment un excellent passeur. Il a désormais un bon petit shoot. Il a une capacité à trouver le point faible des équipes et bonifier ses partenaires. C'est un choix judicieux ", a expliqué Donn Nelson, le général manager des Mavs. "C'est probablement le meilleur ailier-fort d'Europe. Je suis vraiment excité de le voir venir jouer aux côtés de Yao Ming. Ça va être incroyable", renchérit Brent Johnson, qui est scout aux Rockets depuis 10 ans.
San Antonio, qui possédait les droits de l'intérieur argentin, a enfin donné l'autorisation de venir en NBA. Cinq ans après avoir été drafté. Au gros bonheur des Rockets, qui ont juste échangé Vassilis Spanoulis et un second tour de draft. "Il joue toujours juste. J'adore déjà son activité", se réjouit déjà Rick Adelman, l'entraîneur de Houston. T-Mac, Ming, Battier, Alston et Scola, le cinq des Rockets avait déjà fière allure. Mais Houston ne s'est pas arrêté là. Et s'est offert Steve Francis. Quatre saisons après avoir quitté la franchise texane, le meneur, trois fois All Star revient aux sources. Une belle affaire puisque Steve "Franchise", qui a accepté de baisser son salaire pour venir, avait été libéré par Portland. Il voudra se relancer après une saison en demi-teinte marquée par les blessures à New York où il tournait à 11.3 points, 3.6 rebonds et 3.9 pds par match. Bien loin des 18.4 points, 5.6 rebonds et 6.1 passes de moyenne sur l'ensemble de sa carrière.
Apprendre à gagner
Avec l'arrivée de Scola et le retour de Francis (qui s'entend bien avec Yao Ming), les fans texans ont le sourire. Le roster des Rockets est impressionnant. Le cinq est costaud (Francis, McGrady, Battier, Scola et Ming). Le banc, qui était avant le gros point faible du groupe, est aujourd'hui bien rempli (Bonzi Wells, Chuck Hayes, Mike James...). Et même si l'ancienne gloire des playgrounds, Rafer "Skip To My Lou" Alston est sur le départ, tout laisse penser que Houston peut espérer revenir dans les favoris de la Ligue.
Conclusion, on commence à se remettre à rêver dans le Texas. "Nos chances de gagner augmentent. Avec Yao et Tracy, l'équipe avait déjà belle allure mais là, les arrivées de fin de saison laissent envisager un avenir radieux", s'enflamme Daryl Morey, le général manager des Rockets. "Si on gagne le titre, je serais l'homme le plus heureux du monde", annonce Scola. Reste un point important à régler : il va maintenant falloir apprendre à gagner en playoffs, où les Rockets ont encore perdu au premier tour. Un tour qu'ils n'ont plus franchi depuis la saison 1997-98 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Basket   

Revenir en haut Aller en bas
 
Basket
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeu de management de basket
» Place du Basket Français au niveau du Basket Mondial
» Liège Basket 2008' 2009'
» Belgacom Liège Basket - Dexia Mons Hainaut - mercredi 22/09
» Pétition pour la création d'une chaine Basket +

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007 :: Parlons Des Autres Sports :: Tout Les Sports-
Sauter vers: