AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Basket

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Ven 20 Juil - 19:40

Mondial Juniors - La France doit réagir



Eurosport - ven., 20 juil. 15:49:00 2007


Après avoir subi deux défaites de rang, l'équipe de France défie l'Espagne pour une place en demi-finale du Mondial juniors. Les Bleuets, qui espèrent un retour au premier plan de Nicolas Batum, doivent rectifier le tir pour se défaire de l'équipe espagnole emmenée par le talentueux Victor Calver.










Les choses sérieuses commencent ! La France se retrouve dans les matches couperets. Ses rencontres tendues où nos Bleuets savent si bien sortir le grand jeu. Mais voilà, les protégés de Richard Billant sont en plein doute. Battus lors de leurs deux derniers matches de poule, ils ont le moral un peu en berne. Un coup dur avant d'affronter l'Espagne. Et pourtant, le passé porte à l'optimiste. La capacité de réaction de cette équipe n'est plus à démontrer.
Petit rappel : l'an passé, la France avait bouclé son premier tour de l'Euro avec une défaite déconcertante contre l'Islande. Gagnant son billet pour la deuxième phase au point-average. On connait la suite : Les Bleuets avait décroché l'or européen, se surpassant match après match. Aujourd'hui la même réaction est espérée. Et tout laisse penser qu'elle est envisageable. L'Espagne, qui a préféré réserver certains de ses éléments (Pablo Aguilar ou le prodige Ricky Rubio) pour l'Euro juniors qui se déroulera à Madrid, n'est pas la meilleure formation de ce Mondial. Les Ibériques restent même sur deux courtes défaites contre la Turquie (56-59) et l'Australie (84-86). Les bronzés de l'Euro juniors 2006 ne sont donc pas redoutables. Loin de là !
Réveil attendu de Batum
En fait, deux joueurs seront à surveiller. Le pivot Javier Vega (12 pts, 8.2 rbds) et surtout Victor Calver. L'ailier fort de Parmesa Valencia est un phénomène. Grâce à ses qualités athlétiques exceptionnelles et son petit shoot extérieur, ce 3-4, qui reste sur une belle fin de saison dans le championnat espagnol, est déjà connu par tous les scouts NBA. En Serbie, il fait un festival (18 points, 8.2 rebonds) même s'il est moins présent depuis deux matches. Sa baisse de régime a d'ailleurs coïncidé avec les deux revers espagnols. Un joueur à museler donc pour les Tricolores. Une charge qui devrait être facilité par la faiblesse des extérieurs espagnols.
Mais c'est surtout, Nicolas Batum qui est attendu. Le Manceau n'est pas au niveau annoncé depuis le début de lé compétition. Il a du mal à prendre le jeu à son compte et veut trop créer pour ses coéquipiers. Il devra montré qu'il peut se suprasser. De son côté, Alexis Ajinca, du haut de ses 2m14, aura aussi son coup à jouer. Avec aucun intérieur à plus de 2m05, la sélection ibérique manque de taille. Et le longitudinal intérieur tricolore peut faire mal sous les panneaux. En clair, les Bleuets ont les moyens de s'en sortir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Lun 23 Juil - 15:35

Basket - Bleus Un problème avec Boris Diaw



lun 23 jui, 14h31



L'information, révélée lundi par le quotidien L'Equipe , date d'un mois ou presque mais elle était restée bien cachée. Elle est toujours d'actualité et fait aujourd'hui l'effet d'une bombe : Boris Diaw ne peut pas s'entraîner avec l'équipe de France, qui entame ce lundi sa préparation en vue de l'Euro (Espagne, 3-16 septembre). Son club, Phoenix, a exigé le 26 juin que la Fédération française (FFBB) prenne en charge une « assurance spécifique » pour son dos, ce qui n'est pas encore le cas. Le capitaine des Bleus a en effet été victime d'une contracture aux lombaires qui lui a fait manquer neuf matches des Suns entre le 11 février et 4 mars.
Contacté vendredi 20 juillet, Boris Diaw assurait pourtant que physiquement, tout allait « très bien ». Gardait-il des séquelles de ses pépins hivernaux ? « Ce n'était rien, une blessure totalement anodine ». Et "Babac" de déclarer, le ton facétieux : « je ne vois pas pourquoi ce problème reviendrait ». Le Bordelais était cependant moins optimiste début mars sur son site internet : « ce n'est pas la première fois que ça m'arrive. Avec mon dos très cambré, je suis prédisposé à rencontrer des problèmes au dos. J'avais déjà été blessé à cet endroit mais ce n'était pas aussi sérieux .»
Boris, l'homme qui vaut 9 millions de dollars (par an)
«Bien sûr, une lombalgie peut revenir, déjà parce que ce sont des problèmes très fréquents , explique Emmanuel Masmejean, responsable de l'enseignement de la médecine du sport à la faculté Paris-Descartes. Mais normalement, les athlètes professionnels sont bien drivés, et encore plus quand ils sont dans une équipe de France. Comme c'est un enjeu stratégique, le médecin fédéral, qui fait l'interface avec le corps médical, doit en discuter avec le Directeur technique national pour le prévenir d'une éventuelle récidive .»
A ce jour, la FFBB, Boris Diaw et ses représentants expriment le même avis : le joueur souhaite s'aligner cet été avec les Bleus. Il est d'ailleurs présent depuis dimanche dans les Alpes avec le reste du groupe, qui a commencé à s'entraîner sans lui lundi à Divonne-les-Bains. Mais il ne pourra se mettre en tenue que «si une assurance accepte de prendre en charge un joueur qui a signé un contrat de 45 millions de dollars sur cinq ans l'été dernier .» «Nous espérons avoir quelque chose (une proposition) dans les heures qui viennent », explique Patrick Beesley, le directeur sportif de l'équipe de France, dans L'Equipe .
Restera ensuite à savoir qui payera une note probablement très salée, sachant que la FFBB, qui a fait beaucoup d'efforts ces dernières années pour assurer des éléments comme Tony Parker et prend ce nouveau problème très au sérieux, avec une pointe d'inquiétude, n'a pas bourse déliée. Ce qui fait resurgir le fantôme de Dirk Nowitzki payant une partie de l'assurance que la Fédération allemande ne pouvait régler - ce qui ne serait pas à l'ordre du jour avec Boris Diaw, précise-t-on dans son entourage. Reste que si l'affaire se règle, ce qui enleverait une énorme épine du pied de Claude Bergeaud, Diaw n'aura pas participé à plusieurs séances d'entraînement. Avec seulement six semaines de préparation, ce n'est pas rien. X.C.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Lun 23 Juil - 15:36

Mondial Juniors - Du bronze pour les Bleuets



Eurosport - dim., 22 juil. 20:05:00 2007


Battue par les Etats-Unis samedi en demi-finale, l'équipe de France s'est offerte la 3e place du Mondial Juniors face au Brésil en l'emportant 75-67. Une médaille de bronze en lot de consolation pour les hommes de Richard Billant, auteurs d'un excellent tournoi.
Plus d'infos







  • Le gâchis des Bleuets








Les Bleuets peuvent avoir le sourire. Auteurs d'un excellent Mondial Juniors, les joueurs de l'équipe de France se sont parfaitement consolés de leur échec de samedi, en demi-finale de la compétition face aux Etats-Unis (défaite de justesse 75-78). Une consolation "bronzée" décrochée par les petits Français dimanche, lors du match de la 3e place face au Brésil (75-67).
Les hommes de Richard Billant, qui avaient déjà trouvé le chemin du succès face aux Brésiliens lors du premier tour (98-73), ont facilement pris le dessus dans la rencontre. Un avantage conservé de bout en bout, contrairement à samedi, où le dernier quart temps avait été fatal. L'équipe de France est parvenue à assumer son statut de Champion d'Europe jusqu'au terme de la "petite finale". Un succès synonyme d'une 3e place, honorable, après un parcours plus que prometteur.
FRANCE - BRESIL: 75-67
LES STATS DES BLEUETS :
Jackson (13 pts, 1 rbd), Vaty (12 pts, 3 rbds), Moerman (11 pts, 12 rbds), Batum (9 pts, 4 rbds, 3 pds), Mangin (8 pts, 1 rbd, 2 pds), Diot (7 pts, 3 rbds, 2 pds), Mbaye (6 pts, 2 pds), Ajinca (6 pts, 8 rbds, 1 pd), Tilie (3 pts, 3 rbds)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Mer 25 Juil - 18:41

NBA: les matches truqués, "la pire affaire de l'histoire de la Ligue"



mer 25 jui, 11h52





AFP/Chris McGrath
agrandir la photo


NEW YORK (AFP) - Le patron de la Ligue nord-américaine de basket-ball (NBA) David Stern s'est exprimé mardi sur le scandale révélé vendredi dernier, à propos de l'arbitre, Tim Donaghy, accusé d'avoir truqué certaines rencontres, le qualifiant de "pire affaire de l'histoire de la NBA".
"Je comprends qu'il s'agit d'un cas isolé(...). Je pense que nous sommes dans une affaire criminelle", a estimé le commissionnaire de la NBA. C'est la pire situation, la plus mauvaise survenue dans la Ligue depuis que j'en suis le commissionnaire.
En poste depuis 1984, David Stern s'est toutefois refusé à reconnaître officiellement la culpabilité de Donaghy, indiquant que "ses avocats travaillaient encore à sa défense".
"Nous allons nous efforcer de maintenir la confiance des supporteurs", a ajouté David Stern.
Vendredi dernier, le quotidien The New York Post a affirmé que le FBI avait lancé une enquête concernant l'arbitre Tim Donaghy, qui aurait fait des paris lors des deux dernières saisons sur des matches, dont certains pour lesquels il officiait.
Selon le quotidien, l'enquête a débuté il y a un an lorsque le FBI s'est aperçu que Donaghy, qui arbitre depuis 13 ans, (792 rencontres) passait des appels téléphoniques à des parieurs pour récupérer des grosses mises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Jeu 26 Juil - 19:35

Basket - NBA -Memphis Les Grizzlies s'activent



jeu 26 jui, 12h15



Après avoir enrôlé le Serbe Darko Milicic ( Photo L'Equipe ), et alors qu'ils sont toujours en lice pour faire signer l'Espagnol Juan Calros Navarro , les Grizzlies ont annoncé la signature de Casey Jacobsen . Jacobsen effectue ainsi son retour en NBA après deux années en Europe, à Vitoria puis au Brose Baskets, en Allemagne. « Nous sommes très heureux que Casey vienne reprendre sa carrière NBA à Memphis , a affirmé Chris Wallace, la manageur général des Grizzlies, sur le site internet du club. Casey a l'expérience de la NBA. Dans le passé, il a été choisi au premier tour de la draft et il a beaucoup appris pendant deux saisons en Europe .» En 234 matches avec Phoenix et la Nouvelle-Orléans, Jacobsen a totalisé une moyenne de 5,9 points, 1,9 rebonds et 1,2 passes décisives.
Wallace a par ailleurs affirmé que les Grizzlies avaient approché le "free agent" de Portland, Ime Oduka . L'Américain d'origine nigériane a disputé 75 matches l'an dernier avec les Blazers, pour une moyenne 8,4 points et 3,7 rebonds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Jeu 26 Juil - 19:36

Euro 2007 - Parker : "Un beau challenge"



Eurosport - jeu., 26 juil. 16:39:00 2007


Tony Parker est de retour sur les parquets après un été chargé et son mariage avec Eva Longoria en juillet. Le Français attaque la préparation de l'Euro avec une "grosse envie de jouer".










TONY PARKER, après votre troisième titre NBA, votre mariage, comment vous sentez-vous pour cette reprise avec l'équipe de France?
T.P. : Très bien. J'ai eu le temps de me reposer, je n'ai rien fait, pas touché un ballon depuis le 16 juin. Et je n'ai pas trop perdu, je suis plutôt le genre de joueur que ça ne gêne pas d'arrêter pendant un certain temps. C'est même le contraire. Après une telle coupure, je me sens bien mentalement et j'ai envie de jouer.
Pas trop difficile de faire la transition après un mois très chargé?
T.P. : Désormais je me concentre uniquement sur l'équipe de France, il n'y a que ça qui m'intéresse. Je suis très excité de reprendre avec la sélection, on a un beau challenge devant nous avec cette qualification pour les jeux Olympiques. Tout ce qu'il y a en dehors, j'ai envie de dire que je m'en fous. C'est pourquoi j'avais envie d'arriver au stage à l'heure, comme tout le monde, d'être présent et de montrer l'exemple.
L'objectif à l'Euro sera de se qualifier pour les Jeux de Pékin. Que représente cet évènement pour vous?
T.P. : C'est fort, même si, petit, en ayant un père américain, je rêvais plus d'être champion NBA, d'aller au All Star Game, de jouer comme mon idole Jordan. Je n'ai jamais rêvé d'être champion olympique, mais vers 18 ans, à force de jouer avec l'équipe de France, je me suis rendu compte de ce que ça représente. Ce serait dommage dans une carrière de sportif de ne pas faire les JO.
Le début de votre préparation est entachée par le problème d'assurance de votre coéquipier Boris Diaw, qui en l'état actuel ne peut pas jouer, ni même participer aux entraînements...
T.P. : C'est difficile de le regarder comme ça sur le côté, de ne pas avoir son capitaine et un joueur majeur de l'équipe. Mais ce n'est pas entre nos mains, il faut être patient et rester positif.
Est-ce que c'est perturbant pour la mise en place du collectif?
T.P. : Il faut qu'on travaille sans lui, qu'on avance, mais je ne pense pas que ça va poser un souci. Boris est un joueur intelligent. Il pourra revenir rapidement, il connaît les systèmes, il nous regarde tous les jours.
Est-ce que vos objectifs pour l'Euro changeraient si jamais il devait faire l'impasse?
T.P. : Non, il faudrait garder les mêmes. Lorsque je me suis blessé l'été dernier lors du dernier match amical avant le Mondial, l'équipe s'est soudée et est allée chercher cette cinquième place. Alors si Boris ne peut pas jouer, il faudra qu'on fasse la même chose, qu'on reste solidaires et ce sera à d'autres joueurs de prendre leurs responsabilités comme Florent Pietrus l'a fait au Japon.
Vous avez assisté mardi à l'entraînement de l'Olympique de Marseille (L1) qui prépare comme vous sa saison à Divonne-les-Bains...
T.P. : Je connais un peu Djibril Cissé et c'est grâce à lui qu'on a pu y aller. J'aime bien voir d'autres sports, J'étais déjà allé voir l'équipe de France et le PSG. Ca m'intéresse de voir comment ils travaillent, leur façon de se préparer physiquement et mentalement, ça m'intrigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Jeu 26 Juil - 19:36

Euro-2007 de basket: Boris Diaw toujours dans l'attente



jeu 26 jui, 17h21





AFP/Lisa Blumenfeld
agrandir la photo


DIVONNE-LES-BAINS (AFP) - Boris Diaw, capitaine de l'équipe de France, forfait pour l'Eurobasket pour un problème d'assurance? Jeudi, ce scénario, qui ressemble à un mauvais gag, n'était toujours pas à exclure tant le dossier est complexe et les sommes en jeu colossales.
Il est là tous les jours, au bord du terrain, à suivre, des yeux, les entraînements de ses coéquipiers, en stage depuis lundi à Divonne-les-Bains pour préparer l'Euro-2007 du 3 au 16 septembre en Espagne.
Lui n'y a toujours pas droit, interdit de terrain tant qu'il n'a pas d'assurance spécifique, exigée par son club NBA de Phoenix, pour couvrir les risques d'une éventuelle blessure au dos, son talon d'Achille, qui lui a notamment valu d'être arrêté un mois en février.
"J'attends, j'attends...", se résigne l'ailier polyvalent, en pleine forme mais qui ne peut que prendre son mal en patience en attendant que la situation se débloque.
Quand? Personne à l'heure actuelle ne le sait. En coulisse, la Fédération française (FFBB), qui préfère désormais avancer dans la discrétion sur ce dossier selon son président Ivan Mainini, continue à s'activer pour trouver un assureur.
"On travaille sur le dossier jour et nuit", souligne le directeur sportif des Bleus, Patrick Beesley.
Parallèlement, la FFBB a cependant aussi déjà contacté des joueurs susceptibles de remplacer Diaw (le nom de Mickaël Gelabale revient le plus souvent) au cas où aucune solution ne serait trouvée.
Une hypothèse qu'on ne peut écarter car les obstacles administratifs sont nombreux et, surtout, le prix à payer faramineux: on parle d'un montant compris entre 300.000 et 500.000 euros pour assurer Diaw pendant les deux mois de la campagne estivale. Une addition salée que la Fédération est incapable d'assumer seule.
LA FFBB aurait ainsi fait appel à ses partenaires commerciaux pour contribuer à financer cette "surprime". Boris Diaw, très attaché au maillot bleu, pourrait éventuellement aussi faire un effort, à l'instar de la star allemande Dirk Nowitzki qui, tous les ans, met la main à la poche pour pouvoir jouer avec la Mannschaft.
L'importance de la prime s'explique par le contrat liant Diaw à Phoenix et qui lui garantit 32,68 millions d'euros sur cinq ans.
Or, échaudés par la fracture à l'index de Tony Parker et surtout de celle au pied de l'Espagnol Pau Gasol (quatre mois d'indispoibilité) à l'occasion du Mondial-2006, les compagnies d'assurance américaines ont demandé aux franchises NBA des garanties supplémentaires.
En juin, les contrats d'assurance ont été renégociés et Phoenix a pris le risque d'accepter, dans le cas de Diaw, qu'une blessure au dos soit exclue de la couverture pour la saison NBA.
Or les dirigeants des Suns tiennent à ce que la FFBB, qui a pourtant formé le joueur pendant trois ans au Centre fédéral, se prémunisse contre un éventuel pépin dans le cadre de l'équipe nationale.
Devant la complexité du dossier, le temps est évidemment le principal ennemi de la FFBB. Le sélectionneur Claude Bergeaud, impuissant, avoue ne pas encore s'être fixé de limite concernant un éventuel remplacement de son capitaine.
"Je ne veux pas y penser", soupire-t-il. Ce qui est certain c'est qu'il ne pourra pas attendre éternellement et qu'il aimerait bien être fixé le plus rapidement possible. Au plus tard pour le premier tournoi de préparation des Bleus, le 10 août à Strasbourg.
Sinon, les Bleus risquent fort, un an après le forfait de Tony Parker pour le Mondial-2006, de devoir faire une nouvelle fois sans l'un de leurs principaux rouages pour cet Euro, où il faudra au minimum finir sur le podium pour décrocher une qualification directe pour les jeux Olympiques de Pékin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Jeu 26 Juil - 19:37

Basket - Bleus - Bergeaud «On prend du retard»



jeu 26 jui, 17h45



Rien de nouveau sur le front de l'affaire Boris Diaw . Le capitaine des Bleus est toujours contraint au repos forcé pour un problème d'assurance. Du coup, le sélectionneur Claude Bergeaud ( Photo L'Equipe ), désemparé face à une situation qu'il ne contrôle pas, commence à trouver le temps long. Désabusé, le sélectionneur national espère un retour du joueur de Phoenix au mieux avant la fin de la semaine, au pire avant le tournoi de Strasbourg, qui débute le 10 août.
«Quelles sont les nouvelles concernant Boris Diaw?
Je n'ai aucune information. Ce qui est certain c'est que la situation est très embêtante. On prend du retard. On est bloqué, tous les systèmes de jeu sont nouveaux, Boris nous regarde à l'entraînement mais on ne peut pas rendre virtuel les choses concrètes. Rien ne vaut le travail sur le terrain. S'entraîner, c'est apprendre en se trompant. Lui, les erreurs, il va les faire quand il va revenir. Espérons que ce ne soit pas trop tard.
Le fait que Diaw soit un joueur réputé pour ses facultés d'adaption rend-il la pilule moins amère à avaler?
C'est le bon côté des choses. C'est un joueur intelligent et il a encore progressé cette année dans cette capacité à s'adapter, parce qu'il a eu un nouveau rôle aux (Phoenix) Suns avec le retour de Stoudemire. C'est donc un moindre mal que ça tombe sur lui mais c'est quand-même handicapant.
Jusqu'à quand êtes-vous prêts à attendre que la situation se débloque?
Je n'y ai pas pensé, en fait je ne veux pas y penser. Le tournoi de Strasbourg (à partir du 10 août)? Ca fera un peu long quand-même... j'aimerai bien que ça se règle plus tôt. Si avant la fin de la semaine il y avait quelque chose qui pouvait tomber... Car pourquoi a-t-on resserré le groupe? Pourquoi est-ce qu'on s'entraîne deux fois par jour en ce moment? Pour prendre de l'avance. Or avec Boris on est en train de prendre du retard.» (Avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Lun 30 Juil - 17:54

Basket - Cpe d'Asie La Chine éliminée



lun 30 jui, 14h46



Pourtant tenante du titre, la Chine a été éliminée précocement de la Coupe d'Asie des Nations après une troisième défaite en autant de matches. Une première piteuse pour la sélection chinoise depuis la création de l'épreuve, il y a 32 ans.
Dernière de sa poule, la Chine a pâti de l'absence de ces deux stars, Yao Ming, joueur clé des Houston-Rockets, et de Yi Jianlan. Les basketteurs chinois ont respectivement perdu face à l'Iran (68-77), la Jordanie (65-78) et les Philippines (74-79). De quoi nourrir des inquiétudes à un an des JO de Pékin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Lun 30 Juil - 17:55

Basket - ChE cadets (H) La France 6e



lun 30 jui, 08h46



Après sa défaite contre l'Italie (50-41), l'équipe de France cadets (16 ans et moins)France s'est classé sixième de l'Euro de sa classe d'âge, achevé dimanche en Grèce. Maleba Mutuale Balume, la révélation du tournoi, a terminé meilleur marqueur (9 points de moyenne), passeur et intercepteur des Français.
A la recherche d'un titre cet été, les sélections françaises de jeunes, qui ont terminé 9e de l'Euro chez les Espoirs (20 ans et moins) et 3e du Mondial Juniors (19 ans et moins), auront une dernière occasion de briller lors de l'Euro juniors (18 ans et moins), qui se tient en Espagne du 3 au 12 août prochain, avec une équipe emmenée par Antoine Diot et Edwin Jackson.
De leur côté, les Serbes ont confirmé en Grèce leur suprématie. En triomphant en finale de l'Espagne d'un petit point (56-55), ils réussissent la passe de trois dans les catégories de jeune. Reste à fournir un dernier effort en Espagne pour le Grand Chelem. Les Français y retrouveront en poule la Lettonie, de l'Italie et de l'Estonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Lun 30 Juil - 17:55

Basket - NBA Noah officiellement aux Bulls



dim 29 jui, 13h46



Joakim Noah (22ans, 2,09m) a signé samedi son premier contrat avec les Bulls. Drafté par Chicago le 28 juin dernier, le double champion universitaire avec les Gators de Florida (10,6pts et 6,3 rbds la saison passée) s'est engagé pour deux saisons. Son contrat prévoit en outre des clauses additionnelles incluant deux années supplémentaires. Le salaire du joueur n'a revanche pas été communiqué par le club. L'intérieur devrait toutefois toucher environ 2 millions de dollars par saison, d'après la grille des rookies.
Bien qu'il n'ait pas encore récupéré son passeport, le futur numéro 13 des Bulls, qui n'a pas pu participer à la Ligue d'été à cause d'une blessure à l'épaule, sera tout de même le septième joueur français à évoluer la saison prochaine en NBA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Mar 31 Juil - 20:23

Euro-2007 de basket: Parker, rappelé par son club, quitte provisoirement les Bleus



mar 31 jui, 17h17





AFP/Jeff Haynes
agrandir la photo


PARIS (AFP) - Le meneur de jeu Tony Parker quittera mercredi soir l'équipe de France actuellement en stage de préparation à l'Euro-2007, sur ordre de son club de San Antonio qui veut lui faire passer des examens médicaux aux Etats-Unis après sa blessure à la cheville gauche, a annoncé mardi la FFBB.
Touché à la cheville gauche jeudi dernier à l'entraînement, Parker rejoindra son équipe NBA vendredi. Il doit retrouver la sélection à l'occasion du tournoi de Strasbourg du 10 au 12 août.
Suite à sa blessure, le MVP de la finale 2007 du championnat nord-américain avait été arrêté huit jours. Il n'a pas participé à la victoire (74-56) des siens contre la Suisse samedi et manquera également le match contre la Belgique le 4 août.
L'encadrement tricolore n'avait voulu courir aucun risque pour ne pas se mettre en porte-à-faux avec l'employeur principal du triple champion NBA.
Cet aller-retour de la vedette des Spurs aux Etats-Unis en plein stage de préparation sur le sol européen n'est qu'un énième contretemps subi par le sélectionneur de l'équipe de France Claude Bergeaud.
Outre l'absence provisoire et la blessure de Parker, il doit en effet gérer l'immobilisation de Boris Diaw, autre joueur de son cinq majeur.
Faute d'une assurance spécifique -exigée là aussi par son club NBA de Phoenix- couvrant ses risques de blessure au dos, l'ailier est interdit de parquet, courant même le risque de ne pas disputer l'Euro-2007.
L'année dernière, l'encadrement français avait dû céder à la demande des San Antonio Spurs qui avaient exigé un retour de Parker aux Etats-Unis avant le Mondial-2006 au Japon, après que ce dernier se fut fracturé l'index droit lors du dernier match de préparation à cette compétition.
Les Bleus sont actuellement réunis à Divonne-les-Bains (Ain) afin de préparer l'Euro-2007, organisé du 3 au 16 septembre en Espagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Jeu 2 Aoû - 12:06

Euro 2007 - Bergeaud: "Si Parker ne rentre pas..."



Eurosport - jeu., 02 août 00:45:00 2007


Le torchon brûle entre Claude Bergeaud, le sélectionneur des Bleus, et Tony Parker, rentré aux Etats-Unis à la demande des Spurs. Pour lui, si TP ne rentre pas, la relation entre la sélection tricolore et les Français de NBA sera finie à jamais.
Plus d'infos







  • Parker lâche les Bleus








Avez-vous été surpris par la demande des San Antonio Spurs ?
C.B: C'est une banalité ce qui nous arrive dans le basket international. La commande vient des employeurs, c'est quelque chose de commun (...) Ce qui est pénalisant pour nous, en tant que techniciens, c'est qu'on ne puisse pas travailler avec les joueurs. Même des joueurs blessés sont là souvent à l'entraînement, il y a des choses qu'ils peuvent réaliser à un moment donné.
La requête des Spurs vous paraît-elle légitime ?
C.B: La cheville de Tony va très, très bien mais on avait dit qu'on ne prenait pas de risque. Eux (les Spurs) reprennent la main aujourd'hui. On verra où on en est quand il aura passé leurs examens vendredi. Puisqu'ils sont propriétaires du joueur, je comprends très bien qu'ils veuillent faire des examens complémentaires, des vérifications, des assurances. Aujourd'hui, c'est très pénalisant quant à l'impact qu'a ce joueur sur notre jeu, même si je suis obligé de dire qu'on travaille très bien avec les douze autres.
Y a-t-il une chance pour que les Spurs empêchent Tony Parker de revenir avec vous cet été ?
C.B: Je ne vois pas pourquoi il serait interdit, sauf s'ils disent 'l'équipe de France, c'est fini'. A ce moment-là, on aura compris que c'est fini à jamais. Parce que s'il ne revient pas pour ces raisons-là, qui sont insignifiantes -un coup sur un pied qui provoque un petit truc de trois fois rien-, ça veut dire que c'est fini. On n'aura plus jamais les joueurs NBA au moindre 'pet'.
Avez-vous avancé sur le cas de Boris Diaw (l'ailier de Phoenix ne peut s'entraîner sans une assurance couvrant ses risques de blessure au dos, ndlr) ?
C.B: Je n'ai aucune information et je ne veux pas en avoir. Je ne veux pas me perturber par une Arlésienne permanente (...) Je ne sais pas du tout sur quoi on va aboutir. Au fond de moi, j'imagine qu'il faut que ça aboutisse. Si on nous dit que non, c'est un coup de poignard dans le dos. Au-delà de Tony, c'est autour de Boris qu'on a construit. Si on avait su avant que Boris n'était pas présent, aujourd'hui certains joueurs ne seraient pas là et d'autres seraient là. On n'aurait pas fait pareil (...) (Sans Diaw) on serait démembrés complètement.
Parker rappelé aux Etats-Unis, Diaw immobilisé, comment gérez-vous la préparation ?
C.B: Aujourd'hui on a redistribué les cartes. Yakhouba Diawara prend la place de Boris Diaw par moments mais vous imaginez, ce n'est pas comparable. Alors c'est sr que c'est très handicapant. On a quinze jours de retard, il adviendra ce qu'il adviendra ensuite. De toute façon, ça fait partie aussi de la dimension du sport professionnel d'avoir, à un moment donné, des joueurs blessés, même des joueurs très importants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Ven 3 Aoû - 20:06

Euro 2007 - Une drôle de préparation



Eurosport - ven., 03 août 15:04:00 2007


En l'absence de ses deux leaders Parker et Diaw, l'équipe de France poursuit sa préparation pour l'Euro en affrontant samedi la Belgique. Si l'occasion est belle pour certains de s'illustrer, elle ne peut masquer le flou qui entoure le groupe France.










Claude Bergeaud s'époumone, replace, relance ses joueurs afin de trouver le geste juste et la bonne cohésion. Les Bleus ne lésinent pas sur les moyens mais un climat étrange entoure la préparation de l'équipe. Si personne n'a encore osé l'exprimer publiquement, les absences de Tony Parker et Boris Diaw agacent. Les situations du meneur des Spurs, prié de rentrer se faire soigner sa cheville douloureuse par l'état major US, et de l'ailier des Suns toujours dans l'attente d'une assurance pour son dos, pourtant en parfait état, plombent l'atmosphère.
Des contretemps plus que fâcheux pour une équipe qui tente de se trouver un fil conducteur à un mois de l'Euro espagnol. "Cela fait partie des aléas d'une préparation" , avance le sélectionneur mais son agacement n'est pas feint. Difficile effectivement de préparer des systèmes offensif et défensif sans ses deux joueurs clés. La notion d'équipe si chère à Claude Bergeaud perd de son sens dans l'état actuel des choses.
La France ne fait rien comme les autres
Si personne n'entend tomber dans l'inquiétude à outrance, les atermoiements sur le cas Diaw, notamment, interpellent forcément. Ni la fédération, ni un partenaire n'a ainsi pu verser les 500 000 euros d'assurance pour un tel joueur. A se demander comment font les Espagnols pour Gasol, Garbajosa, Calderon ou Rodriguez tous estampillés NBA. La France possède l'ambition de s'installer durablement dans le Top 4 européen. Tous les moyens ne semblent pas réellement mis en oeuvre pour y parvenir.
Pendant ce temps, les Bleus valides ou partiellement, tentent de faire front et de peaufiner leur préparation. La rencontre face à la Belgique à 16h00 permettra de se faire une meilleure idée sur les cas Morandais et Ferchaud. Et si les petits bobos de Weis (estomac, nez et cuisse...), Sangaré (cheville) et Gomis (adducteurs) veulent bien les laisser en paix, Claude Bergeaud pourra ronger son frein en testant la profondeur de son banc. En ce temps de vaches maigres, on se console comme on peut dans le camp tricolore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Dim 5 Aoû - 17:23

L'Iran a remporté dimanche la finale du Championnat d'Asie des nations en battant le Liban (74-69), assurant du même coup sa qualification pour le tournoi des Jeux Olympiques de Pékin en 2008. Le Liban, ainsi que La Corée du Sud, vainqueur de la finale pour la 3e place face au Kazakhstan (80-76), disputeront un dernier tournoi qualificatif pour les JO en juillet 2008.



Finale :

Iran - Liban 74-69

(Iran qualifié pour les JO de Pékin)



Match pour la 3e place

Corée du Sud - Kazakhstan 80-76



Match pour la 5e place

Jordanie - Taiwan 97-74



Match pour la 7e place

Qatar - Japon 86 - 82



Classement final :

1. Iran

2. Liban

3. Corée du Sud

4. Kazakhstan

5. Jordanie

6. Taiwan

7. Qatar

8. Japon

9. Philippines

10. Chine

11. Syrie

12. Indonésie

13. Hong Kong

14. Koweït

15. Inde

16. EAU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 48
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Basket   Mar 7 Aoû - 13:59

Basket - Euroligue (F) - Les groupes connus

Le
tirage au sort des groupes de l'Euroligue effectué dimanche à Vienne a
reservé des fortunes diverses aux clubs français engagés. Parmi les
mieux lotis, Villeneuve d'Ascq a hérité notamment de Naples, Sopron, Fenerbahçe et Riga, club qui n'a plus gagné l'épreuve depuis 1982. Dans le même temps, Valenciennes devra
affronter les Polonaises de Gdynia, les Belges de Namur ou encore les
Slovaques de Kosice. Les joueuses nordistes devront également faire
avec l'obstacle Spartak Moscou, tenant du titre. Bourges de son
côté, sera opposé au redoutable club russe d'Ekaterinbourg, vainqueur
de la compétition en 2003 aux dépens de l'USVO en finale. Enfin, Mondeville ira défier les Espagnoles de Valence, finalistes la saison passée.
A noter que les quatre premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les huitièmes de finale.

La composition des groupes:
Groupe A: Naples (ITA), TTT Riga (LET), Villeneuve d'Ascq (FRA), Sopron (HON), CSKA Moscou (RUS), Fenerbahçe (TUR)
Groupe B: USK Prague (TCH), Sibenik (CRO), Salamanque (ESP), Wilsa Cracovie (POL), Bourges (FRA), Ekaterinbourg (RUS)
Groupe C: Gdynia (POL), Namur (BEL), Valenciennes (FRA), Spartak Région Moscou (RUS), Brno (TCH), Kosice (SLV)
Groupe D: Mondeville (FRA), Faenza (ITA), Dynamo Moscou (RUS), Pecs (HON), RC Valence (ESP), Teo Vilnius (LIT)

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 48
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Basket   Jeu 9 Aoû - 10:53

09/08/2007
Basket - ChE - Diaw, la reprise?


La fin du mauvais scénario obligeant Boris Diaw à ne pas s'entraîner avec l'équipe de France - actuellement en stage de préparation à l'Euro, du 3 au 16 septembre en Espagne - semble proche selon L'Equipe de jeudi. Contraint par son club, les Phoenix Suns, a rester inactif avant qu'une police d'assurance "en béton" ne soit finalisée avec la Fédération Française de Basket, l'ailier était sur la touche depuis le 23 juillet. Il pourrait retrouver les parquets très rapidement puisque le club de l'Arizona a enfin validé, dans la nuit de mercredi à jeudi, la proposition de la Fédération française via avocats interposés.

A moins d'une mauvaise surprise de dernière minute, la bonne nouvelle pourrait être officialisée ce jeudi par les instances nationales du basket tricolore. Avant de renouer avec le jeu, le capitaine des Bleus devra tout de même passer une visite médicale d'expertise préalable. Même si Boris Diaw s'est entretenu physiquement durant sa période d'arrêt forcé, sa participation au tournoi de Strasbourg ce week-end où l'équipe de France affrontera la Serbie vendredi, la Grèce samedi et la Slovénie dimanche n'est pas assurée. «Oui, peut-être, mais je ne sais pas quand; en tout cas je ne l'alignerai pas à tous les matches. Il n'a pas de jeu depuis le mois de mai. On ne peut pas se se précipiter et prendre le risque d'avoir un mec contracturé de partout qui ne pourrait plus s'entraîner», détaille Claude Bergeaud, entraîneur de l'équipe de France.

Le joueur pour sa part, pressé de retrouver ses partenaires et la compétition se dit convaincu de pouvoir reprendre les matches très vite. «Je connais tous les principes de défense, de jeu, et les annonces de système offensif comme défensif», précise Diaw. Une chose est donc certaine, le capitaine de l'Equipe de France a envie, très envie de retrouver toute sa place au sein du clan tricolore.

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Jeu 9 Aoû - 22:35

Basket - Bleus - Trois forfaits vendredi

Préservez le soldat Jeanneau ! Propulsé meneur titulaire lors du Mondial 2006 après la fracture à un doigt de Tony Parker, Aymeric Jeanneau sera encore à la barre de l'équipe de France, vendredi à Strasbourg, pour affronter la Serbie en préparation à l'Euro (3-16 septembre). "TP", qui a participé aux exercices sans opposition mercredi et jeudi, suivant un protocole spécifique le reste du temps, est forfait pour cette rencontre - et peut-être pour les deux suivantes face à la Grèce et la Slovénie, samedi et dimanche. Ma cheville «est encore un peu gonflée. Cela allait un peu mieux ce matin mais c'est dur au réveil, elle est un peu en carton. Dans quelques jours, ça ira mieux et j'espère pouvoir m'entraîner normalement en fin de semaine», a expliqué TP jeudi.

Cette absence s'ajoute à celles du troisième meneur, le Villeurbannais Yohan Sangaré (entorse de la cheville gauche) et de l'ailier Tariq Kirksay (oedème à la pointe de la rotule droite). Le premier reprendra vendredi et devrait effectuer son retour samedi contre les Grecs, alors que le second, excellent depuis le 23 juillet, pourrait manquer la totalité du tournoi de Strasbourg. Ces deux joueurs étant les plus à même,avec Parker, de soulager Jeanneau dans la conduite du jeu, la mise en place des systèmes s'avèrera problématique sur la durée.

Reste la solution Boris Diaw, grand créateur devant l'éternel. Mais pour cela, il faut que le défaut d'assurance soit réglé vendredi, sachant que le président de la Féération frnaçaise, Yvan Mainini, pourrait s'exprimer vendredi sur le sujet. Comme l'écrivait L'Equipe jeudi matin, une solution a été trouvée entre Phoenix et la FFBB mardi soir. Ne reste donc que les signatures à apposer. "Bobo" pourra alors rejoindre Yakhouba Diawara et Ronny Turiaf, les deux meilleurs joueurs (avec Kirksay) depuis le début de la préparation, en attendant que le retour de Parker ne démontre définitivement que cette sélection dispose au complet d'une profondeur inédite et prometteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Dim 12 Aoû - 14:47

Basket - ChE (F) - Trois joueuses en moins
Moins de deux semaines après le début de la préparation de l'équipe de France pour l'Euro (du 24 septembre au 7 octobre, en Italie), Jacques Commères a réduit son groupe de 19 à 16 joueuses. Le sélectionneur s'est séparé dimanche de la meneuse Caroline Koechlin-Aubert, de l'arrière Amélie Pochet et de l'intérieure Fatimatou Sacko. Seule la première, barrée dans le groupe par les incontournables Edwige Lawson et Céline Dumerc, avait obtenu du temps de jeu lors du premier match amical joué, et remporté (58-57), par les Bleues, samedi face à la Suède.



Transferts - Freeman à Nantes
Le pivot Rashaun Freeman, 22 ans, a signé samedi pour une saison avec le clubde l'Hermine de Nantes. L'Américain (2,06 m, 115 kg) sort d'un séjour de quatre ans à la University of Massachussetts (NCAAI) et a été prédrafté cet été au camp d'Orlando.


T. de Strasbourg - Les Bleus s'inclinent
L'équipe de France s'est inclinée ce samedi face à la Grèce lors du deuxième match du tournoi de Strasbourg (55-74). Après les trois victoires obtenues face à la Suisse puis la Belgique et celle de vendredi face à la Serbie, il s'agit donc de la première défaite des hommes de Claude Bergeaud dans cette préparation à l'Euro 2007 en Espagne. La bonne nouvelle de la soirée est le retour à la compétition de Tony Parker. Le meneur de jeu tricolore, qui figurait dans le cinq majeur au coup d'envoi de la rencontre, termine même meilleur marqueur français avec un total de 9 points inscrits en 16 minutes de jeu. Les Bleus boucleront le tournoi contre la Slovénie, vainqueur de la Serbie (79-66) après avoir dominé la Grèce vendredi.

Face à leur bête noire (défaites à l'Euro 2005 et au Mondial 2006), les Bleus prennent d'entrée de match du retard. Avec un cinq expérimental, dû aux absences de Boris Diaw et Tariq Kirksay, auxquelles s'est ajoutée celle de Florent Pietrus, touché à la cuisse gauche, Claude Bergeaud compose comme il peut. Même si le retour de son meneur titulaire fait énormément de bien, le sélectionneur est tout de même contraint de «bricoler» et cette situation est loin de le ravir. «C'est évident qu'avec une équipe affaiblie, on ne peut pas jouer comme on voudrait», s'est-il désolé à l'issue du match. Et autant dire que face aux champions d'Europe et vice-champions du monde, ça ne pardonne pas.



Turiaf et Diawara en retrait

Ainsi, la sélection héllène prend très vite les devants. Au terme du premier quart-temps, les Bleus sont déjà menés de dix longueurs. Un écart qu'ils ne pourront jamais combler par la suite tant leur pourcentage aux tirs se révèle famélique : 25% durant la première période, 28% au coup de sifflet final. Brillants vendredi face à la Serbie, Ronny Turiaf (5 pts) et Yakhouba Diawara (7 pts) pointent aux abonnés absents. Tony Parker, par manque de rythme, fait ce qu'il peut. Après avoir encaissé un sévère 11-0 qu'elle a toutefois atténué par un 6-0 encourageant, la France est menée de treize points à la pause (38-25).

Mais les paniers s'enchaînent du côté grec au retour des vestiaires. Malgré une bonne période française, résultat de quelques percées tranchantes de Parker, les Bleus ne parviennent pas à recoller au score. Revenus tout de même à neuf points de leurs adversaires, leurs espoirs ne sont que de courte durée par la suite, les hommes de Pannagiotis Giannakis faisant preuve d'une remarquable adresse extérieure (6/11). Avec 14 points de retard à l'issue du trois quart-temps (55-41), les Bleus entament le dernier acte en roue libre et sans illusion. Il n'y aura pas de miracles.

Les Grecs, emmenés par la redoutable triplette formée de Spanoulis (16 pts), Papadopoulos (12 pts), Papaloukas (5 pts), et composés de dix joueurs ayant participé au dernier Mondial, s'affirment surtout comme un prétendant sérieux à leur propre succession sur trône continental. «Tout ce qu'ils font est précis. Face à leur pression défensive, on a du mal à développer notre jeu. Résultat, on a fait cinq passes décisives. Ce n'est pas la première fois que ça nous arrive contre les Grecs», a constaté Claude Bergeaud après le match. Il se rend surtout compte que son équipe prend de plus en plus de retard sur ses concurrents directs. (Avec AFP)



La feuille de match :



A Strasbourg (Rhénus sport) : Grèce bat France 74 à 55 (23-13, 15-12, 17-16, 19-14)

Arbitres : MM. Viator, Koukoulekidis, Poljansek

Spectateurs : 5900 environ



France : 14 paniers (dont 3 sur 24 à trois points) sur 51 tirs (27%) - 24 LF sur 36 tentés - 33rebonds (Morandais 6) - 5 passes décisives (Jeanneau 3) - 11 balles perdues - 21 fautes personnelles



Marqueurs : Gomis (6), Morandais (5), Jeanneau (2), Sangare (4), Diawara (7), Parker (9), Ferchaud (5), P. Badiane (2), Giffa (4), Turiaf (5), Weis (6)



Grèce : 26 paniers (dont 6 sur 11 à trois points) sur 54 tirs (48%) - 16 LF sur 22 tentés - 37 rebonds - 11 passes décisives - 13 balles perdues - 27 fautes personnelles



Marqueurs : Papaloukas (5), Bourousis (2), Spanoulis (16), Vasilopoulos (2), Fotsis (12), Hatzivretas (2), Dikoudis (2), Diamantidis (6), Papadopoulos (12), Pelekanos (11), Perperoglou (0), Glyniadakis (4)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Mar 21 Aoû - 15:56

Basket - Bleus - Les 12 pour l'Euro


Malgré un dernier quart-temps exceptionnel face à une équipe de Russie à l'abandon, Michel Morandais (Photo L'Equipe) n'a pas passé le cut de la préparation pour l'Euro (3-16 septembre, en Espagne), quittant les Bleus dès dimanche soir avec Sacha Giffa, présenté dès le début comme le quatorzième homme de la sélection.

Si le choix de préférer Cédric Ferchaud à Morandais comme shooteur joker peut sembler logique au vu des performances de l'un et de l'autre depuis le début de la préparation, il n'était plus vraiment certain ces dernières heures, vu la très faible utilisation du troisième meneur Yohann Sangaré, d'autant que Joseph Gomis alterne à la mène avec Tony Parker plus que de raison.

«Je crois que les statistiques parlent d'elles-mêmes. On a été loyal pour que chacun puisse jouer à côté de Tony Parker ou avec un cinq plus faible», a justifié le sélectionneur pour le choix de garder Ferchaud, séduit par les 40% de réussite à trois points de ce joueur formé à Cholet. Claude Bergeaud a aussi précisé que l'idée de ne pas conserver le troisième meneur Yohann Sangaré, peu utilisé lors des matches amicaux, a existé mais a été repoussée parce qu'elle introduisait un changement d'équilibre dans le groupe. De même, le troisième pivot, Pape Badiane, a été un sujet de réflexion mais le Roannais a bénéficié des soucis au genou droit de Frédéric Weis et d'une rentabilité importante sur de courtes séquences de jeu. X.C, à Coubertin.

La liste des 12 :

Meneurs : Tony Parker (San Antonio Spurs), Aymeric Jeanneau (ASVEL), Yohann Sangaré (ASVEL)

Arrières-ailiers : Joseph Gomis (Valladolid, ESP), Boris Diaw (Phoenix Suns), Yakhouba Diawara (Denver Nuggets), Tariq Kirksay (Kazan, RUS), Cédric Ferchaud (Pau-Orthez)

Intérieurs : Florent Piétrus (Estudiantes Madrid, ESP), Frédéric Weis (Bilbao, ESP), Ronny Turiaf (Los Angeles Lakers), Pape Badiane (Roanne)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Lun 27 Aoû - 16:53

Basket-Chpt des Amériques Les favoris passent



lun 27 aou, 10h16



A l'issue de la première phase, qui s'est achevée ce dimanche à Las Vegas, on connaît à présent les qualifiés pour le deuxième tour du Championnat des Amériques, qualficatif pour les Jeux Olympiques de Pékin l'été prochain.
Dans le groupe A, ou seule l'Argentine était déjà assurée de disputer le prochain tour, le Panama a été le grand perdant du jour.
Les Panaméens se sont inclinés face à l'ogre argentin, non sans l'avoir bousculé, à tel point que les gauchos ont du aller jusqu'en prolongation pour finalement prendre le dessus sur un adversaire obligé de gagner pour se qualifier et qui n'a rien lâché (109-92). Cette défaite profite donc à Porto Rico, qui ne jouait pas dimanche, et au Mexique, défait par l'Uruguay (91-82), ces trois équipes accompagnant l'Argentine au second tour.
Dans le Groupe B, où les Etats-Unis, le Brésil et le Canada étaient déjà qualifiés, le Vénézuela a poinçonné son billet pour le deuxième tour en dominant les Iles Vierges (100-90). Les Américains ont quant à eux fait le show face au Brésil (113-76), avec notamment des performances remarquées de LeBron James (21 pts), Carmelo Anthony (21 pts) et Kobe Bryant (20 pts). Les deux premiers à l'issue du tournoi seront qualifiés pour les JO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Lun 27 Aoû - 16:53

Euro 2007 - Pietrus : "Ca va finir par payer"



Eurosport - lun., 27 août 11:23:00 2007


Florent Pietrus aborde avec confiance l'Euro de basket. Confiant, il estime que les Bleus doivent au moins accrocher le podium de l'Euro. A titre personnel, l'intérieur guadeloupéen de Madrid veut démontrer son potentiel aux Espagnols après une saison délicate à Malaga.
Plus d'infos







  • La France à huit clos
  • Les Bleus sans convaincre
  • Turiaf : "Optimiste"








Florent, qu'attendez-vous de cette campagne 2007?
F.P. : "Beaucoup de choses car, par rapport aux années précédentes, on est très en avance sur le plan collectif et dans la connaissance du jeu. On a prouvé pendant les matchs amicaux qu'on formait une bonne équipe dans laquelle chacun pousse dans le bon sens."
On a pourtant beaucoup entendu parler de retard cet été?
F.P : "C'est vrai mais tout ce qu'on a accumulé ces dernières années, ça compte aussi. Le noyau dur est resté, les nouveaux se sont bien adaptés. Alors même si on a pris un peu de retard, ça ne se sent pas trop sur le terrain. On essaie tellement d'être disciplinés que ça ne se voit pas."
Cette équipe arrive-t-elle à maturité?
F.P. : "On s'en approche oui, on est jeunes mais ça fait quelques années qu'on est là. Quand je vois les Slovènes, ils repartent vraiment de zéro. Nous, on a déjà du vécu, aussi parce qu'on a commencé très jeunes. Un jour ça va finir par payer, on sent vraiment que l'équipe de France a progressé, maintenant il ne reste plus qu'à concrétiser."
Ca va payer quand justement?
F.P. : Ca a déjà payé au Championnat d'Europe (2005, 3e place) et l'année dernière au Mondial (5e). Maintenant il faut franchir encore un palier pour vraiment être prêt pour les JO, l'objectif suprême. Mais pour aller à Pékin, il faut d'abord passer par le Championnat d'Europe. On a l'équipe pour faire au moins un podium. On a beau parler de l'Espagne et de la Grèce mais la France sera attendue aussi."
Est-ce que cet Euro en Espagne a une saveur particulière pour vous?
F.P. : "Bien sûr, c'est très spécial parce que j'ai envie de montrer aux Espagnols ce que je sais faire. Après trois saisons à Malaga je n'ai pas l'impression qu'ils le sachent vraiment. Il y a un petit sentiment de revanche personnelle qui me donne encore plus envie de faire un bel Euro."
Votre dernière saison a-t-elle été la plus dure à vivre?
F.P. : "Oui parce que, avec le départ de Garbajosa, je m'étais dit que j'allais avoir ma chance, ça aurait été dans la logique des choses. Mais ça ne s'est pas passé comme ça. J'ai pourtant fait tout ce que le coach me demandait. En fait, j'aurais dû plus penser à moi, à jouer mon jeu et à moins l'écouter."
Finalement vous êtes parti cet été à Estudiantes Madrid, un nouveau départ?
F.P. : "J'ai tourné la page, même si j'espère un jour retourner à Malaga. C'est un club où je me sentais vraiment bien et où les gens m'appréciaient. Sauf le coach.... Cette année je vais plus penser à moi, je ferai comme j'ai décidé de le faire. J'ai compris que ce n'était que comme ça que ça marchait."
Dans ce contexte, que représentait l'équipe de France pour vous ces dernières années?
F.P. : "Un vrai bol d'air, c'est clair. Depuis trois ans, c'est l'endroit où je me sens libéré, où je joue sans la pression de sortir à cause d'un mauvais shoot. Je me sens tellement bien que je tente et que ça marche. Je ne doute pas.AFP / Eurosport
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Mar 28 Aoû - 19:12

Euro 2007 - Jeanneau, la tuile



Eurosport - mar., 28 août 17:21:00 2007


Victime d'une lésion méniscale, Aymeric Jeanneau, le meneur de l'équipe de France, a déclaré forfait pour l'Euro 2007. La doublure de Tony Parker a passé mardi matin une IRM à Alicante qui confirme une lésion méniscale. Claude Bergeaud se laisse quelques jours pour annoncer son remplaçant.
Plus d'infos







  • Gasol, Nowitzki et les autres








Il y a décidément une malédiction sur les meneurs de l'équipe de France lors de la dernière semaine de préparation des grandes compétitions. L'année passée, Claude Bergeaud avait perdu Tony Parker quelques jours avant le début du Mondial japonais. Un an après, c'est au tour d'Aymeric Jeanneau d'être obligé de déclarer forfait pour l'Euro 2007. A six jours du grand début du championnat d'Europe, le meneur de l'ASVEL, qui ressentait une gène au niveau du genou droit depuis le match de samedi contre la Slovénie, a passé une IRM mardi matin. Et le couperet est tombé : il souffre d'une lésion méniscale. Une blessure qui l'éloigne des parquets pendant plusieurs semaines.
Un vrai coup dur pour les Bleus. Depuis l'année passée, l'ancien chef d'orchestre de Cholet s'est imposé comme l'un des leaders de l'équipe de France. Au dernier Mondial, il avait parfaitement assuré l'intérim de TP. Terminant meilleur passeur des Tricolores et le Français le plus adroit à trois points (7 sur 18), il avait tenu son rang et étonné par sa capacité à organiser le jeu des Bleus. Cet été, Jeanneau, qui a réalisé une belle fin de saison avec l'ASVEL, devait être le complément parfait du meneur des Spurs. Plus posé, plus organisé, il devait soulager le MVP de la dernière finale NBA et offrir un profil de meneur différent au staff de l'Edf. Il n'en sera rien...
Bokolo en tête de liste
Claude Bergeaud va maintenant devoir trouver la doublure idéale. Depuis le début de la préparation, Yohann Sangaré a été limité sur le plan des minutes et on voit mal le jeune joueur de l'ASVEL tenir un rôle plus important. Il faut donc un joueur plus expérimenté pour épauler Parker. "Son remplacement est à l'étude et sera annoncé ultérieurement, le staff technique n'ayant pas encore pris de décision mardi après-midi", a expliqué le communiqué de la Fédération Française.
Toutefois, on possède quelques indices : Bergeaud, qui veut trois meneurs dans sa sélection, devrait appeler Yannick Bokolo, le seul présent à ce poste sur la liste complémentaire. Cet été, le meneur manceau a tenté sa chance en Summer League avec Cleveland. Une expérience en demi-teinte (5.2 pts à 52%, 1 rbd, 0,6 passe et 0.6 interception en 16 minutes et 5 matches à Las Vegas). Malgré sa grosse défense, il n'a toutefois pas le style d'organisateur de Jeanneau. Un vrai handicap pour les Tricolores. Conclusion, le staff peut surprendre et appeler un Laurent Sciarra ou Marc-Antoine Pellin. Deux purs meneurs dans le style de Jeanneau. Dernière hypothèse : Bergeaud peut décider de se priver d'un meneur pour faire jouer Gomis en poste 1 et rappeler un ailier (Diarra, Pietrus ou Gelabale ?). Une option qui semble toutefois improbable....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Jeu 30 Aoû - 19:40

Euro 2007 - Bergeaud: "On a de la marge"



Eurosport - jeu., 30 août 15:00:00 2007


Quatre jours avant l'Euro, le sélectionneur des Bleus, Claude Bergeaud, est revenu sur la défaite (87-72) face à l'Espagne lors du dernier match de préparation et le forfait d'Aymeric Jeanneau. Il estime que ses joueurs ont encore une marge de progression.
Plus d'infos







  • Parker impuissant








Quels enseignements tirez-vous de la défaite face à l'Espagne ?
C.B: C'était un test très intéressant face à un adversaire qui a le niveau d'un champion du monde et qui l'a montré hier soir. C'est mieux d'avoir un révélateur comme celui-là que d'aller gagner largement contre une équipe qui n'a pas les ambitions de l'Espagne. La défaite ne fait évidemment pas plaisir. Sauf qu'à la vue du match on s'aperçoit que notre marge de progression est tellement grande qu'on ne peut qu'espérer s'améliorer lorsqu'on aura à affronter des équipes comme ça à l'Euro.
Dans quelles dispositions avez-vous retrouvé Sacha Giffa, le remplaçant d'Aymeric Jeanneau ?
C.B: On l'a retrouvé dans une très bonne disposition. Physiquement il est au point parce qu'il avait repris avec son club. Et il connaît tous les rouages de l'équipe nationale que ce soit sur ou en dehors du terrain. Donc il ne connaît aucune difficulté d'adaptation, il ne faut pas oublier qu'il nous avait quitté seulement une semaine plus tôt. Ca a penché en sa faveur bien sr, tout comme notre volonté de sécuriser le poste 4 quitte à fragiliser le poste 1 en cas de coup dur.
Comment allez-vous fonctionner désormais sur le poste de meneur après avoir remplacé Aymeric Jeanneau par un intérieur ?
C.B: Yohann Sangaré monte dans la hiérarchie. Aymeric a toujours bonifié l'équipe lorsqu'il était sur le terrain. Son absence est très difficilement mesurable pour le grand public, non initié à la valeur de ces gens là parce qu'ils ne sont pas très spectaculaires. Mais ce sont eux qui font le ciment de l'équipe. Ce genre de meneur gestionnaire est une espèce en voie de disparition en France. On va donc composer avec un autre style de joueur. Yohann (Sangaré) a moins d'expérience dans la gestion du jeu, mais apporte beaucoup plus de percussion, de rythme. Boris (Diaw) en meneur ? Ce n'est pas une option à ce jour, d'autant qu'il est rentré très tard dans l'équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 50
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Basket   Jeu 30 Aoû - 19:40

Match amical - Parker impuissant



Eurosport - jeu., 30 août 10:34:00 2007


Malgré un bon match de Tony Parker (24 pts), la France s'est inclinée contre l'Espagne (87-78), en match amical. Après avoir résisté tout au long du premier quart temps, les Bleus ont craqué devant la puissance collective des champions du monde en titre. Une bonne leçon à six jours de l'Euro.
Plus d'infos







  • Où vont les Bleus ?
  • Dans le sillage de Bargnani








L'équipe de France, la dernière sélection à avoir battu l'Espagne, n'a rien pu faire à Alicante, s'inclinant 87 à 72 face aux champions du monde. Malgré cette deuxième défaite, Tony Parker (meilleur marqueur du match) et ses équipiers affichent un bilan plus qu'honnête avec huit victoires en dix matches de préparation. L'autre défaite a été concédée face à la Grèce, vice-championne du monde, le 11 août à Strasbourg. Mercredi, en dehors d'un premier quart temps équilibré et de toute beauté (23-23), les Bleus, décrits par la presse espagnole comme un "redoutable adversaire", ont toujours été menés au score (22-15 au 2e quart temps puis 19-14 et 23-20).
Parker, qui a joué une demi-heure, a été très constant. Il termine meilleur marqueur du match (24 pts), avec une belle adresse à 3 points (3 sur 5). Florent Pietrus, qui connaît bien le championnat espagnol (il jouera la saison prochaine à l'Estudiantes Madrid après 3 saisons à Malaga) a également fait un bon match, avec 16 points marqués. Frédéric Weis a fait ce qu'il fallait au rebond (8 prises), mais après, ce fut plus compliqué pour les autres, notamment pour Boris Diaw (4 pts, 1 sur 6 à 2 pts). "On espère que ce match va nous redonner les derniers signes, les dernières alertes" , avançait dimanche le sélectionneur Claude Bergeaud, estimant que ce match ne pouvait être que bénéfique. "Si t'en prends une, tu te remets en question et si tu gagnes c'est bien aussi."
"L'objectif, c'est l'or"
Sans en "prendre une" la France n'aura pas été en mesure d'inquiéter les Espagnols, qui ont porté à Alicante leur incroyable série d'invincibilité à 26 matches. Leur dernière défaite remonte au 25 septembre 2005, une correction infligée par la France pour la médaille de bronze de l'Euro en Serbie (98-68). Un titre mondial et 26 matches sans défaite plus tard, les joueurs de la "Seleccion" seront donc, qui plus est à domicile, les grands favoris de l'Euro-2007, qui débute lundi.
Dans le sillage du leader Pau Gasol et du meneur José Manuel Calderon, ils ont été impressionnants pendant leurs matches de préparation, battant avec une moyenne de 20 points les Lituaniens (2 matches) et de 15 les Allemands de Dirk Nowitzki (2 rencontres également). Derrière le discours prudent du sélectionneur Pepu Hernandez ("Il y a tant de bonnes équipes"), les joueurs ne cachent plus leurs ambitions. "L'objectif, c'est l'or parce qu'une autre médaille aurait mauvais goût", confiait à l'agence Europa Press Juan Carlos Navarro, laissé au repos face à la France. Les sensations sont bonnes et l'ambiance est la même" qu'au Japon. Avec cet esprit nous pouvons aller très loin.


ESPAGNE - FRANCE 87-72 (23-23, 22-15, 19-14, 23-20)
Espagne: 20 tirs sur 42 à 2 pts, 10 sur 23 à 3 pts et 17 LF sur 22 tentés - 42 rebonds (meilleurs rebondeurs: P. Gasol et Reyes, 7) - 16 passes décisives (meilleur passeur: S. Rodriguez, 3) - 13 balles perdues - 19 fautes personnelles
Marqueurs: P. Gasol (20), Fernandez (16), Reyes (6), Jimenez (8), Calderon (6), S. Rodriguez (4), M. Gasol (6), Mumbru (9), Trias (2), B. Rodriguez (10)
France: 20 tirs sur 43 à 2 pts, 7 sur 23 à 3 pts et 11 LF sur 21 tentés - 37 rebonds (meilleur rebondeur: Weis, 8) - 9 passes décisives (meilleur passeur: Parker, 3) - 14 balles perdues - 23 fautes personnelles
Marqueurs: Gomis (6), Sangare (2), Diawara (2), Parker (24), Ferchaud (3), F. Pietrus (16), Kirksay (7), Diaw (4), Tuiaf (4), Weis (4)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Basket   

Revenir en haut Aller en bas
 
Basket
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Jeu de management de basket
» Place du Basket Français au niveau du Basket Mondial
» Liège Basket 2008' 2009'
» Belgacom Liège Basket - Dexia Mons Hainaut - mercredi 22/09
» Pétition pour la création d'une chaine Basket +

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007 :: Parlons Des Autres Sports :: Tout Les Sports-
Sauter vers: