AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Cyclisme

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 12 Aoû - 14:44

Astana - Klöden réfléchit

Au milieu du tourbillon du dopage qui frappe la formation Astana, l'Allemand Andreas Klöden, à la lutte pour la victoire au moment du retrait du Tour de France, commence à se poser des questions sur son avenir. Il a en tout cas déjà décidé de prendre un peu ses distances par rapport à la formation suisse.

Ainsi il ne participera pas au prochain stage d'entraînement de son équipe, comme il l'a confirmé lui-même sur son site internet: «Contrairement à ce qui était prévu, je ne participerai pas au stage d'entraînement organisé par Astana avant le Tour d'Espagne: à la place, je vais me préparer avec mon entraîneur Thomas Schediwie pour les Championnats du monde de Stuttgart. Par ailleurs, a-t-il ajouté, je vais réfléchir avec mon agent sur mon avenir sportif».

Klöden a également exprimé son indignation devant ces nouvelles affaires de dopage (notamment son coéquipier, le Kazakh Andreï Kashechkin): «Je n'arrive pas à comprendre qu'il y ait encore des coureurs dans le peloton qui n'ont tout simplement pas encore compris ce qu'ils faisaient et les torts qu'ils causaient au cyclisme. Notre sport est déjà au fond du trou et certains continuent à faire comme si de rien n'était


Biver se sent trahi!

Alexandre Vinokourov, puis Andreï Kashechkin, les cas de dopage des deux Kazakhs ont sérieusement ébranlé l'équipe Astana, déjà frappée par les cas de Matthias Kessler et Eddy Mazzoleni. Trois semaines après la fin d'un Tour terminé en queue de poisson (l'équipe a quitté la Grande Boucle avant la 16e étape), Marc Biver, le manager d'Astana, livre pour la première fois dans les colonnes de l'Equipe son sentiment sur cette affaire. Déçu et amer, il ne sait pas si l'équipe pourra survivre.

D'abord, Biver évoque le choc après le contrôle positif de Kashechkin, le 1er août: «Lorsque que survient un tremblement de terre, il y a toujours une deuxième secousse. L'affaire Kashechkin a plutôt confirmé ce sentiment de trahison que j'avais déjà ressenti pour Vinokourov.» Un sentient de trahison qui le fait réfléchir sur son avenir dans le cyclisme: «On doit faire pénitence, mais je ne suis pas sûr de vouloir continuer. Je me donne jusqu'à fin août pour prendre ma décision. Mais tourner le dos à tout ça serait la solution la plus facile

Biver raconte ensuite l'incroyable façon dont l'équipe Astana fonctionnait, notamment sous l'omnipotence de Vinokourov: «Notre gros handicap a été de gérer une équipe avec des cultures différentes et des gens qui se croient au-dessus de tout. On a subi tellement de pression, de harcèlement et de lobbying de la part des deux Kazakhs que c'est devenu intenable dans certaines circonstances. Ce que j'ignorais, au début, c'est jusqu'où pouvait aller l'influence de Vino auprès de Monsieur Akhmetov, le ministre de la défense et président de la fédération, qui est le bailleur de fonds. Et le statut de Vino en héros nartional nous a fait prendre des décisions contre notre volonté».

Le patron d'Astana résume finalement sa désillusion et sa déception par ce terrible aveu:«Ma grande erreur est à la fois d'avoir été naïf et d'avoir fait confiance. J'ai toujours du mal à digérer les trahisons personnelles. Ca fait très mal. J'éprouve un profond dégoût.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Cyclisme   Mar 21 Aoû - 15:57

Cyclisme - Pro Tour - Astana fait son come-back


L'édition de L'Equipe du mardi 21 aoûtrévèle que la formation Astana va reprendre la compétition le 2 septembre prochain à l'occasion du Grand Prix Ouest-France, disputé à Plouay, après avoir marqué un mois de pause de son propre chef. Suite à son retrait du Tour de France à cause du cas de dopage de son leader, Alexandre Vinokourov, et au refus des organisateurs de la laisser participer à la Vuelta à partir du 1er septembre, l'équipe turquoise a choisi l'épreuve française pour effectuer son retour.

Joint au téléphone, l'organisateur du GP de Plouay, Jean-Yves Tranvaux, estime qu'il «n'a pas d'autre possibilité que d'accepter l'équipe Astana, une équipe Pro Tour dans une épreuve de Pro Tour. Si l'Union cycliste internationale l'autorise à courir, je n'ai pas de raison de la récuser».

Le conseil de l'UCI a par ailleurs convoqué jeudi Marc Biver, le manager d'Astana, pour des explications concernant les cas de dopage qui concernent sa formation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Cyclisme   Lun 27 Aoû - 16:49

Cyclisme - Petacchi Le TAS va trancher



lun 27 aou, 15h16



Le Tribunal d'arbitrage du sport va prendre une décision concernant la suspension d'un an requise par le Comité olympique italien (CONI) à l'encontre du sprinter transalpin de la Milram Alessandro Petacchi .
Convaincu de dopage lors d'un contrôle pendant le Tour d'Italie, le coureur avait été blanchi par la Fédération italienne de cyclisme, après avoir expliqué que les traces de salbutamol retrouvées dans son échantillon provenait de son inhalateur, l'Italien souffrant d'asthme.
Cependant le CONI, qui avait déjà empêché le coureur de participer au Tour de France, ne s'est pas satisfait de cette explication et a demandé au TAS de confirmer la suspension d'un an requise à l'encontre de Petacchi. Le verdict sera rendu dans un délai de quatre mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Cyclisme   Jeu 30 Aoû - 19:08

Cyclisme - VTT - ChM Les Bleus dévoilés



jeu 30 aou, 13h16



La sélection tricolore pour les prochains Championnats du monde de VTT, qui auront lieu du 4 au 9 septembre à Fort William en Ecosse, a été annoncée ce jeudi par la Fédération. A noter que le champion olympique Julien Absalon , tenant du titre mondial depuis 2004, sera le chef de file et principal espoir de médailles de la délégation française.
La sélection française complète en cross-country :
Femmes:
Cécile Ravanel Rode, Laurence Leboucher, Sabrina Enaux et Séverine Hansen (élite), Laura Metzler, Julie Krasniak et Caroline Mani (espoirs), Julie Bresset, Claire Hassenfratz et Camille Devi (juniors)
Hommes:
Julien Absalon, Cédric Ravanel et Jean-Christophe Péraud (élite), Stéphane Tempier, Alexis Vuillermoz, François Bailly Maitre et Marc Colom (espoirs), Fabien Canal, Gilles Sarrazin, Clément Koretzky et Nicolas Cadene (juniors)
Les sélections françaises élite en descente et 4X:
Femmes:
Sabrina Jonnier, Céline Gros et Emmeline Ragot (descente)
Hommes:
Fabien Barel, Cédric Gracia, Mickael Pascal, Julien Camellini, Fabien Pedemaneau, Florent Payet et Damien Spagnolo (descente), Mickael Deldycke, Romain Saladini et Cédric Gracia (4x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Cyclisme   Jeu 30 Aoû - 19:08

Tour d'Espagne - L'heure de Sastre?



Eurosport - jeu., 30 août 17:18:00 2007


Souvent placé, jamais gagnant. Carlos Sastre court toujours après sa première victoire dans un grand Tour. A 32 ans, l'espagnol retente sa chance à partir de samedi sur la Vuelta. Le leader de l'équipe CSC sera encore dans le coup, selon toute vraisemblance. Mais peut-il décrocher le gros lot?

De tous les ténors du peloton, ceux dont le nom tient le haut de la fiche et dont le salaire figure parmi les plus élevés du circuit, Carlos Sastre est sans doute celui qui gagne le moins. Sur les quatre dernières saisons, l'Espagnol n'a levé qu'une seule fois les bras, en 2006, lors du Grand Prix Primavera. C'est un peu maigrichon pour un coureur de son standing. Sastre guette en fait une victoire majeure depuis son succès d'étape au Plateau de Bonascre sur le Tour de France 2003. "C'est vrai, je ne suis pas un chasseur d'étapes. Je pense toujours au classement général avant tout ", se justifie-t-il.
Le Tour d'Espagne 2007 n'échappera pas à la règle. Sastre se focalisera à nouveau sur le général, en s'appuyant sur cette régularité qui le caractérise. Remarquable grimpeur, le Madrilène n'est pas du genre à exploser. Le jour sans, il ne connait pas. Quand il coince, son handicap se chiffre en secondes, rarement en minutes. C'est de cette façon qu'il a bâti sa carrière, terminant à cinq reprises dans le Top 10 du Tour de France et quatre fois dans les dix premiers du Tour d'Espagne. 3e en 2005, 4e l'an dernier, Sastre figure encore parmi les principaux prétendants. Au moins pour le podium.
Plus frais qu'en 2006
Il y a toutes les raisons de croire que Sastre sera dans le coup ces trois prochaines semaines. D'autant que, contrairement à l'année passée, il n'a pas le Giro et le Tour dans les pattes. " En 2006, j'avais disputé les trois grands Tours et j'avais manqué de fraicheur. J'ai plus de jus cette fois", confie-t-il. Il lui avait effectivement manqué un soupçon de peps pour tenir tête pleinement à Vinokourov, Valverde, et Kashechkin. Les deux Kazakhs sont hors jeu cette fois, et Valverde a fait l'impasse pour se concentrer sur les Mondiaux. La porte d'un premier sacre peut-elle dès lors s'ouvrir pour lui? Pas sûr...
Pour obtenir autre chose qu'une place d'honneur, Sastre devra enfin se faire violence, forcer sa nature et attaquer, ce qu'il n'a jamais su faire. Face à lui, il trouvera Cadel Evans, deuxième du dernier Tour, Oscar Pereiro, Damiano Cunego ou Denis Menchov. Mais il ne veut s'occuper que de son propre cas. "Je ne sais pas où en sont mes adversaires, avoue-t-il. On s'occupera de ça une fois la course commencée. Pour l'instant, je ne me préoccupe que de moi et je sais que je suis en bonne forme."
La force de Sastre réside peut-être dans l'aspect très montagneux du parcours de cette édition 2007, ce qui n'est pas pour lui déplaire. "Il y a six étapes de montagne vraiment difficiles et seulement deux contre-la-montre, dont un n'est pas très long." La Vuelta pourrait se jouer chez lui, dans la région d'Avila, à quatre jours de l'arrivée. Il espère être encore dans le coup pour le maillot or à ce moment là. Entouré par une solide équipe CSC, avec Christian Vandevelde, Inigo Cuesta ou Volodimir Gustov, Sastre en a les moyens. Mais en aura-t-il l'ambition? "Je vise le podium ", dit-il simplement. A 32 ans, il est peut-être trop tard pour le changer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cyclisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cyclisme
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» radsportfreaks jeu en ligne de cyclisme
» Tricherie dans le cyclisme
» Exploit de l'école de cyclisme au TOP 40
» ECOLE DE CYCLISME A CHEMILLE
» [Story] Révolution du Cyclisme !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007 :: Parlons Des Autres Sports :: Tout Les Sports-
Sauter vers: