AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Auto & Moto

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Auto & Moto   Jeu 17 Mai - 1:27

Parlons D'Automobile Ici







  • Formule 1
  • WRC
  • Champcar
  • Rally
  • Nascar
  • DTM
  • WTCC
  • Autres



Parlons De Moto Ici




  • Vitesse Moto
  • Motocross
  • Endurance Moto
  • Enduro
  • Freestyle Motocross
  • Trial
  • Autres

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13


Dernière édition par le Mer 20 Juin - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Jeu 17 Mai - 15:56

Rallye - Sardaigne - Encore de la terre !



Le septième rendez-vous de la saison, programmé les 18, 19 et 20 mai en Sardaigne, sera comme au Mexique, au Portugal et en Argentine, disputé sur terre. Une surface qui sourit à Sébastien Loeb, vainqueur de ces trois rendez-vous.



Dédié à l'asphalte à sa création, comme c'était d'ailleurs le cas au Portugal, jusqu'à l'année dernière, le rallye italien a donc fait peau neuve en 2004 et quitté les routes montagneuses de Sanremo pour la terre de Sardaigne, très redoutée mais aussi appréciée notamment par les concurrents du Championnat d'Europe des rallyes. Les organisateurs ont par ailleurs réservé quelques nouveautés aux concurrents cette saison en ajoutant, entre autres, 53 km inédits lors des spéciales de la première étape. Routes étroites, virages cachés, revêtement sablonneux, rien ne sera épargné aux pilotes.



Jusqu'ici le passage sur terre s'est avéré favorable à Citroën qui comptabilise une deuxième place puis deux victoires dans l'épreuve. Tous les ingrédients sont par conséquent réunis pour permettre à Sébastien Loeb et son compère Daniel Elena de briller encore sur cette « côte d'émeraude » et accroître du même coup leur avance au classement des pilotes. Pour autant, le champion du monde préfère miser sur la prudence et assurer les points. « Une nouvelle fois, ma tactique sera simple. Attaquer pour tenter de limiter les effets de balayage puis faire le point en fin de première étape. Comme toujours, même si mon objectif est d'essayer de remporter la victoire et permettre ainsi à Citroën de poursuivre sa série en Italie et celle en cours en 2007, je n'oublie pas notre mésaventure survenue en Norvège et les points concédés. S'il le faut, je choisirai la carte de la régularité. »



Guy Frequelin pense également au classement des constructeurs en misant sur une bonne prestation de Dani Sordo. « Il est impératif d'être à l'arrivée pour conserver toutes nos chances aux Championnats. Dani Sordo y trouvera un terrain où il a déjà effectué de belles prestations. J'attends de sa part qu'il confirme le cap qu'il a semblé avoir franchi sur cette surface en Argentine. » Comme d'habitude, il n'est pas question de crier victoire avant l'heure déjà en raison de la concurrence des Ford, notamment celle pilotée par Marcus Grönholm, mais aussi d'un parcours très spécial comme l'explique le patron de l'écurie française. « Il faut rester prudent car nous allons encore découvrir un nouveau terrain avec des caractéristiques particulières. J'espère donc que nous serons en mesure de nous battre pour la victoire. Nous avons travaillé pour, en essayant de ne rien négliger. » Le premier rendez-vous a lieu, vendredi matin avec une première spéciale de plus de 30 km qui devrait donner un peu plus d'indications sur les états de forme des prétendants à la victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Jeu 17 Mai - 15:57

MotoGP - GP de France - Rossi pour une 3e ?



Victorieux à deux reprises sur le circuit du Mans (2002, 2005), Valentino Rossi conserve des souvenirs amers du Grand Prix sarthois l'an passé, où son moteur avait grillé dans l'ultime tour alors qu'il filait vers la victoire. Le "docteur" espère bien prendre sa revanche sur le circuit Bugatti ce week-end.



En jeu également pour l'Italien, le record du nombre de podiums dans une carrière. Si le quadruple champion du monde de la catégorie reine monte sur la "boîte", il égalera la performance de l'Australien Mick Doohan, classé 95 fois premier, deuxième ou troisième d'un GP. Un autre Australien, Casey Stoner, tentera de barrer la route à Rossi. Leader du championnat avec trois victoires en quatre courses, le pilote Ducati s'impose comme le nouveau leader de sa formation, devant son aîné Loris Capirossi, et possède 15 points d'avance au général sur son rival italien.



Melandri tenant du titre

Marco Melandri sera également à suivre. Le pilote Honda avait profité de la défaillance moteur de son compatriote l'an passé pour être auréolé au Mans. S'il s'agissait d'une première couronne en MotoGP, l'Italien s'était déjà imposé deux fois sur le même cicruit en 250cc (2004, 2005), tandis le Français Randy De Puniet s'était lui classé 2e par trois fois dans la même catégorie (2003, 2004, 2005). Autre Tricolore, Olivier Jacque, blessé au bras droit après une chute lors des libres en Chine, a déclaré forfait.



En 250cc, Jorge Lorenzo, qui n'avait pas non plus terminé la course l'an passé, fait figure de favori de part son statut de leader. Avec un championnat très ouvert depuis le début de la saison (quatre vainqueurs différents sur autant de courses depuis le début), la course des 125cc s'annonce très ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Jeu 17 Mai - 22:04

Rallye - Sardaigne - Loeb : «Pas droit à l'erreur»



Sébastien Loeb sait que sa saison est «bien partie». Mais le triple champion du monde a beau avoir remporté les trois derniers rallyes, il ne veut pas perdre de vue la concurrence qui l'attend en Sardaigne à partir de vendredi et notamment Marcus Grönholm. Il n'a «pas droit à l'erreur», dit-il.



«Sébastien Loeb, quel est le bilan provisoire après quatre victoires en six rallyes ?

Ca marche bien depuis quelques courses. En début de saison, on pouvait se poser des questions sur la compétitivité de la C4 et on a vu qu'on pouvait se battre pour la victoire sur tous les terrains, donc, c'est encourageant pour la suite de la saison. En plus, on vient de gagner trois rallyes sur terre et la majorité des rallyes de la saison se disputent sur terre, donc c'est bien parti.



Est-ce que vous traversez une période euphorique ?

Tout marche bien en ce moment, mais aujourd'hui, il faut ça pour gagner un rallye. Quand on voit la concurrence en face, avec Grönholm et sa Ford, on n'a pas de marge, pas de droit à l'erreur, donc il faut vraiment se concentrer au maximum pour faire les bons choix de pneus, être toujours à l'attaque, et la régularité est encore plus importante que d'habitude. Depuis le début de la saison, j'ai gagné quatre courses sur six, Grönholm une, et malgré cela, il n'est qu'à trois points de moi au classement pilotes, en ayant pris une pénalité de deux points en cours de route (au Portugal, pour vitres latérales non conformes). Les écarts sont difficiles à creuser, donc il faut vraiment être à l'arrivée de chaque rallye.



Est-ce que Grönholm vous pousse à vous dépasser ?

Oui, car il m'oblige à attaquer au maximum tout le temps. C'est mon adversaire le plus difficile depuis le début de ma carrière, et sûrement le plus rapide. S'il arrêtait en fin de saison, ce serait dommage. Quand il se sent bien dans sa voiture, et moi aussi, on se livre de beaux duels et c'est toujours sympa. En Argentine, on a gagné 10 spéciales sur 16 mais souvent pour une demi-seconde ou une seconde, donc c'est au prix de beaucoup d'attaque qu'on a réussi à faire ces petites différences. On était souvent devant, mais de pas grand chose, donc il ne faut pas se relâcher, la bagarre reste serrée.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Ven 18 Mai - 15:39

Rallye - Sardaigne - Résultats de la 1re étape


PREMIERE ETAPE (6 spéciales)



ES1 - Crastazza 1 (31.13km)

1. Latvala-Anttila (Ford Focus) à 21'27"8

2. Grönholm-Rautiainen (Ford Focus) 06"7

3. Atkinson-Prevot (Subaru Impreza) 07"0

4. P. Solberg-Mills (Subaru Impreza) 11"2

5. Loeb-Elena (Citroën C4) à 12"4

6. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus) à 14"0

7. H. Solberg-Menkerud (Ford Focus) à 17"8

8. Stohl-Minor (Citroën Xsara) à 25"4

9. Gardemeister - Honkkanen (Mitsubishi) 25"7

10. Sordo-Marti (Citroën C4) à 32"3



ES2 - Terranova 2 (21.21km)

1. Loeb-Elena (Citroën C4) 15'14"9

2. P. Solberg-Mills (Subaru Impreza) à 01"8

3. H. Solberg-Menkerud (Ford Focus) à 02"1

4. Grönholm-Rautiainen (Ford Focus) à 04"0

5. Latvala-Anttila (Ford Focus) à 06"8

6. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus) à 09"7

7. Sordo-Marti (Citroën C4) à 14"0

8. Atkinson-Prevot (Subaru Impreza) à 14"3

9. Gardemeister - Honkkanen (Mitsubishi) à 16"7

10. Stohl-Minor (Citroën Xsara) à 20"4



ES3 - Monte Olia 3 (20.36km)

1. H. Solberg-Menkerud (Ford Focus) 14'52"7

2. Grönholm-Rautiainen (Ford Focus) à 01"2

3. Latvala-Anttila (Ford Focus) à 03"6

4. P. Solberg-Mills (Subaru Impreza) à 04"2

5. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus) à 08"3

6. Loeb-Elena (Citroën C4) à 08"4

7. Atkinson-Prevot (Subaru Impreza) à 09"1

8. Sordo-Marti (Citroën C4) à 14"8

9. J. Hanninen-Markkula (Mitsubishi) à 24"2

10. G. McHale-Nagle (Ford) à 38"3



Le classement provisoire

1. Latvala-Anttila (Ford Focus) 51'45"8

2. Grönholm-Rautiainen (Ford Focus) à 01"5

3. P. Solberg-Mills (Subaru Impreza) à 06"8

4. H. Solberg-Menkerud (Ford Focus) à 09"5

5. Loeb-Elena (Citroën C4) à 10"4

6. Atkinson-Prevot (Subaru Impreza) à 20"0

7. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus) à 21"6

8. Sordo-Marti (Citroën C4) à 50"7

9. J. Hanninen-Markkula (Mitsubishi) 1'15"9

10. M. Ostberg-Unnerud (Subaru) à 1'50"4



LE PROGRAMME

15h53 - ES4 - Crastazza 2 (31.13km)

16h08 - ES5 - Terranova 2 (21.21km)

16h44 - ES6 - Monte olia 2 (20.36km)

18h48 - Arrivée de la première étape
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Ven 18 Mai - 15:44

18/05/2007
Indycar - Stephan Grégoire hospitalisé


Le Français Stephan Grégoire a dû être hospitalisé, jeudi, suite à une fracture aux vertèbres sans gravité après un accident lors des essais des 500 miles d'Indianapolis.



Le pilote de 38 ans a heurté le mur extérieur du virage N.1 du circuit. Des examens ont révélé qu'il souffrait d'une fracture de la troisième vertèbre thoracique. Grégoire, qui a participé aux 500 miles déjà sept fois, avait signé le meilleur temps des pilotes qui ne sont pas encore qualifiés pour la course du 27 mai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Ven 18 Mai - 22:27

Rallye - Sardaigne - La folle journée de Loeb



Deux spéciales, menées de main de maître en fin de journée (ES5 et ES6), ont permis à Sébastien Loeb de s'installer en tête du classement général provisoire au terme de la première étape, courue ce vendredi sur les routes de Sardaigne. Le triple champion du monde en titre compte un matelas confortable de 22 secondes d'avance sur son premier poursuivant Marcus Grönholm. Mikko Hirvonen complète le podium.



Un début laborieux mais quel finish

Difficile d'imaginer, après un début d'étape manqué, que Sébastien Loeb mettrait tout le monde d'accord à la fin de la journée. Son principal rival, Marcus Grönholm, s'était montré des plus réguliers pour finir par prendre les commandes à l'issue de l'ES4 à son compatriote finlandais Jari-Latti Latvala, leader après trois spéciales. Vainqueur de l'ES4 donc, loin devant l'Alsacien, le pilote Ford a pourtant vu revenir à grande vitesse dans son rétroviseur l'Alsacien au volant d'une C4 décidément très à l'aise sur terre. Douze secondes puis vingt-cinq secondes, voilà les écarts imposés par Loeb à Grönholm dans l'ES5 puis l'ES6. Imparable. Sur un parcours déjà bien travaillé par les passages matinaux, l'actuel leader du Championnat du monde a laissé parler son talent, lui qui avait payé d'ouvrir les routes chargées de terre et de graviers dans les premières spéciales de l'étape. Il a également pu profiter des soucis de son rival, handicapé par des problèmes de suspension qui lui ont valu de terminer l'ES6 au ralenti.



Latvala en évidence

La matinée a permis au Finlandais Jari-Latti Latvala de se mettre en valeur. Une victoire dans l'ES1 puis deux autres spéciales bien négociées (cinquième puis troisième temps) lui ont en effet permis de damer le pion à tous les favoris et de virer en tête à mi-journée. Mais, la malchance l'a ensuite rattrapé. Le jeune pilote a été contraint à l'abandon dans l'ES5 après avoir heurté une pierre et cassé une suspension. Les accidents de parcours ont également croisé la route de l'Australien Chris Atkinson qui, victime d'une sortie de route, n'a pu poursuivre la belle aventure. Mention spéciale enfin à Henning Solberg, auteur d'une très belle ES3. Fort de cette performance et d'une belle régularité tout au long de l'étape, le frère de Petter, sur sa Ford-Stobart, a réussi à se hisser à la quatrième place provisoire. Les pilotes ont désormais rendez-vous samedi matin à 09h25 pour le coup d'envoi de la deuxième étape.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Sam 19 Mai - 14:51

Rallye - Sardaigne - Loeb sur sa lancée



Vainqueur des deux dernières spéciales de la première étape vendredi, Sébastien Loeb a remporté samedi matin les trois premières de la deuxième étape, portant son avance sur Marcus Grönholm à plus de 41 secondes au classement général

En difficulté vendredi en début de journée, l'Alsacien, au volant de sa C4, n'a cette fois laissé que les miettes à ses adversaires. Toujours aussi rapide et impressionnant sur terre, Sébastien Loeb a écoeuré tous ses rivaux, à commencer par le plus dangereux d'entre eux, Marcus Grönholm. Cantonné à la deuxième place lors des deux première spéciales, le Finlandais de Ford ne parvint à prendre que la quatrième place du troisième secteur chronométré. Du coup, au lieu de se rapprocher de Sébastien Loeb au classement, Grönholm est désormais sous la menace de son coéquipier et compatriote Mikko Hirvonen, à moins de dix secondes de son leader.

Place maintenant aux trois dernières spéciales du jour, disputées sur les mêmes secteurs que le matin. Autant dire que Sébastien Loeb devrait poursuivre son cavalier seul et se rapprocher un peu plus d'une quatrième victoire consécutive cette saison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Sam 19 Mai - 16:04

MotoGP - GP de France - Edwards sur le fil


Colin Edwards, le pilote américain de Suzuki, a conquis samedi lors de son dernier tour lancé la pole position du GP de France dans la catégorie MotoGP, au nez et à la barbe de Casey Stoner, jusqu'alors en tête. L'Australien, leader du championnat du monde, devance l'Espagnol Carlos Checa, alors que Valentino Rossi est quatrième. De leur côté, les Français ont été à la hauteur: Randy de Puniet, huitième, partira de la troisième ligne en compagnie de Marco Melandri et Nicky Hayden, le champion du monde en titre, alors que Sylvain Guintoli, 11e se classe juste derrière Dani Pedrosa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Sam 19 Mai - 23:55

Rallye - Sardaigne - Loeb touche au but



Sébastien Loeb (Citroën C4) est désormais tout prêt de remporter sa 33e victoire en Championnat du monde, la cinquième de la saison, la quatrième de rang ainsi qu'un troisième succès consécutif en Italie. A l'issue de la deuxième étape courue samedi, l'Alsacien, vainqueur de quatre des six spéciales de la journée, distance samedi Marcus Grönholm (Ford Focus) de 36"5 secondes avant une journée dominicale qui ne devrait pas bouleverser la donne. Mikko Hirvonen (Ford Focus), l'autre pilote finlandais, accuse un retard de 1'30"2 sur Loeb tandis que le pilote espagnol Dani Sordo (Citroën C4) s'est fendu d'une remontée express. Pointé à la 10e place après deux spéciales, il occupe le quatrième rang, à 2'22"4 avant l'ultime journée.



Parti samedi matin avec une avance de 22"4 sur son rival n°1, le triple champion du monde n'a pas manqué de la faire fructifier en enlevant les trois premières spéciales du jour. Auteur d'un début de rallye poussif vendredi, il avait à coeur de se ressaisir sur un revêtement qu'il adore. Face à une telle mainmise, le pilote scandinave, qui a perdu sa roue de secours dans l'ES8 (Monte Lerno) puis a démarré l'ES suivante avant le pneu arrière droit en piteux état, s'est contenté des quelques miettes laissées par le Français en faisant seulement la différence dans les ES n°10 et 12. Une réaction tardive qui risque de s'avérer insuffisante. Pour espérer s'imposer dimanche à Olbia, Grönholm devra compter sur un abandon, voire une faillite totale de Loeb. Peu probable tant la domination de l'Alsacien est irrésistible. «Quand on est à plus de 20 secondes de Sébastien, c'est impossible de le rattraper», a déploré Grönholm.



De son côté, Subaru n'a pas été à la fête. Victime d'une sortie de route vendredi, Chris Atkinson a encore lâché du lest, soit 1'40" en pointant en retard après la pause de midi. Quant à Petter Solberg, il fulmine toujours à l'encontre de sa nouvelle Subaru Impreza qui se dégrade en cours de rallye. «Je suis vraiment très déçu», a dit le champion du monde 2003, 6e à plus de trois minutes de Loeb. «C'est dur d'être dans le coup le vendredi et puis de se rendre compte le samedi que la voiture est de plus en plus inconduisible. Allez voir mes ingénieurs, parce que je n'y comprends plus rien».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Dim 20 Mai - 14:35

Moto - GP de France - 250cc - Lorenzo insatiable


Jorge Lorenzo (Aprilia)est bien parti pour conserver son titre de champion du monde en 250cc. Sur le circuit Bugatti du Mans, l'Espagnol a une nouvelle fois fait une démonstration de son talent pour s'imposer devant Andrea Dovisiozo (Honda)et Alex de Angelis (Aprilia). Il en profite pour accroître son avance au classement général du championnat du monde.



Auteur de la pole position, Lorenzo a réussi un excellent départ et a tenté tout de suite de prendre ses distances sur ses rivaux. Dovisiozo et de Angelis sont pourtant parvenus à prendre sa roue, et l'Espagnol, sans doute émoussé après sa terrible chute aux essais vendredi, a préféré attendre pour limiter les risques. Les trois hommes se sont alors livrés à une belle passe d'armes, marquée notamment par une touchette entre Lorenzo et Dovisiozo au 15e tour. Mais le champion du monde a fait parler son expérience pour reprendre la tête à deux tours du terme, alors que ses deux adversaires étaient occupés à se surveiller. Lorenzo remporte son quatrième Grand Prix de la saison et s'envole au championnat du monde, avec 32 points d'avance sure Dovisiozo.



Côté tricolore, les Français n'ont à nouveau pas brillé à domicile. Jules Cluzel,un peu trop impatient sans doute et désireux de briller au Mans, a percuté le Tchèque Karel Abraham an 10e tour et a dû abandonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Dim 20 Mai - 16:31

MotoGP - GP France - 1re victoire pour Vermeulen


Sous la pluie, Chris Vermeulen (Suzuki) a remporté le Grand Prix de France, dimanche au Mans. A 24 ans, il a ainsi remporté le premier Grand Prix de sa carrière. L'Australien a devancé l'Italien Marco Melandri (Honda) de plus de quatre secondes et un compatriote, Casey Stoner (Ducati). Ce dernier a conservé sa place de leader du classement général. Valentino Rossi (Yamaha) a pris la sixième place.



Les Français y ont cru lors de cette course, puisqu'à la fois Randy de Puniet et Sylvain Guintoli ont mené une bonne partie de la course. Malheureusement pour eux, Guintoli a chuté dans le 6e tour avant que de Puniet n'en fasse autant au 8e. Guintoli a, lui, pu repartir et a finalement terminé 10e. Dans la série des chutes, Nicky Hayden, champion du monde en titre, en a subi une terrible à deux tours seulement de l'arrivée alors qu'il pointait en cinquième position. Sur une piste détrempée, il a été violemment éjecté de sa moto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Dim 20 Mai - 21:43

Rallye - Sardaigne - Les réactions


Marcus Grönholm (FIN/Ford Focus), vainqueur : «J'avais l'espoir de gagner le rallye... jusqu'à ce qu'il commence, et après nous avons eu des problèmes (amortisseur cassé dans l'ES5, roue de secours perdue dans l'ES8) et je pense que sans ces soucis on aurait été au niveau de Loeb, on aurait pu se battre jusqu'au bout. Alors j'étais très énervé samedi soir, et j'ai été très surpris quand j'ai appris dimanche matin que Loeb avait fait une erreur. Je venais de manquer un carrefour dans la même spéciale (ES13) et de perdre plusieurs secondes en faisant la manoeuvre pour repartir. Mais ce n'était pas un tête-à-queue, et je n'étais pas du tout en train d'attaquer à fond, et c'est sûrement pour ça que j'ai fait cette erreur. C'était une spéciale compliquée, difficile à mémoriser. C'était bien de faire un rallye sans super-spéciales, je préfère comme ça, mais c'était un peu dommage de ne pas pouvoir revenir au parc d'assistance dimanche pour fêter la victoire après la dernière spéciale. C'est bien d'avoir sept points d'avance sur Seb au championnat, mais tout est encore ouvert, tout est possible. Je ne pense pas que Seb aura une pression supplémentaire parce qu'il est derrière moi au classement. Le prochain rallye, c'est la Grèce, où j'avais gagné l'an dernier sans être prudent, et je pense faire pareil cette année. En Finlande, j'aurai des petites évolutions sur ma Focus, donc à court terme c'est encourageant, mais ce n'est pas un tournant ici parce qu'il reste encore beaucoup de rallyes. J'aimerais bien être encore leader au rallye de Finlande (début août), mais je préfèrerais être leader à la fin de la saison».



Mikko Hirvonen (FIN/Ford Focus), 2e : «Je pensais que la bagarre entre Seb et Marcus allait durer jusqu'au bout, alors j'ai été très surpris de me retrouver à la deuxième place ce matin. Les spéciales de cette 3e étape étaient un vrai défi pour tous les pilotes, parce qu'elles étaient nouvelles, rapides et très difficiles. Depuis le début de la saison, j'essaye de me rapprocher de Marcus et Seb, en performance pure, tout en étant plus consistant, et ça commence à arriver, donc je suis content».



Dani Sordo (ESP/Citroën C4), 3e : «Je n'ai pas été bon vendredi, mais je pense que c'est parce que le parcours était trop lent, je freinais trop tard et j'avais l'impression d'être arrêté. Je suis plus à l'aise quand ça va plus vite et que je dois attaquer à 100%, alors les autres jours ça allait beaucoup mieux et dimanche les spéciales étaient très rapides, donc je me sentais bien. Ce résultat me donne aussi de la confiance parce qu'au niveau de mes temps dans les spéciales, je continue à progresser, petit à petit, et je me rapproche des autres pilotes. J'ai hâte d'arriver aux prochains rallyes sur asphalte, pour me bagarrer avec Marcus (Grönholm) et Mikko (Hirvonen) sur une surface qui me convient mieux».



Malcolm Wilson (patron de M-Sport/Ford) : «On suivait l'ES13 sur les ordinateurs et d'abord on a vu que Marcus était arrêté, donc c'était un gros choc et on était très inquiets. Et puis on a vu que Loeb aussi était arrêté, et on s'est dit que ça devait être un problème informatique. Quand on a su qu'il était sorti, on a été très surpris. Nous sommes un peu mieux que l'an dernier à la même époque, mais ça ne change rien à la saison, et tout le monde le sait: ce sera une grosse bagarre jusqu'au dernier rallye, comme l'an dernier. Nous devons rester très concentrés, à l'usine et sur les rallyes, pour donner à nos pilotes les meilleures chances de réussir. Ici en Sardaigne, les pneus se sont moins usés que l'an dernier, mais il y a eu plus de crevaisons. Henning (Solberg) a beaucoup apprécié sa bagarre avec Dani (Sordo), mais il a fait un tête à queue dans la dernière spéciale et perdu au moins 20 secondes. C'est dommage, parce qu'on aurait bien aimé faire un triplé Ford comme en Norvège».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Lun 21 Mai - 15:41

F1 - GP d'Australie - La nocturne se rapproche


Le Grand Prix d'Australie pourrait bientôt se courir en nocturne. Devant la volonté farouche et pressante de Bernie Ecclestone, le grand financier du Championnat du monde, de faire courir l'épreuve de Melbourne le soir pour faciliter l'exposition médiatique, notamment en Europe, les organisateurs commencent à ouvrir la porte.

Dimanche, Ecclestone avait répété son envie de déplacer l'horaire du Grand Prix australien, comme il l'a déjà fait pour celui de Malaisie. Les organisateurs étaient opposés à cette idée au départ, mais devant la menace de disparition pure et simple de la course, ils sont bien obligés d'obtempérer. Résultat, l'idée d'une nocturne est désormais étudiée, comme le confirme le ministre du tourisme de l'état de Victoria, Tim Holding : «Nous disons qu'à l'heure actuelle, nous ne l'avons pas exclu. Nous voulons étudier ce que serait la proposition. Nous voulons aussi savoir quel en serait l'impact sur les installations commerciales autour de l'Albert Park.» Affaire à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Lun 21 Mai - 15:41

F1 - GP d'Australie - La nocturne se rapproche


Le Grand Prix d'Australie pourrait bientôt se courir en nocturne. Devant la volonté farouche et pressante de Bernie Ecclestone, le grand financier du Championnat du monde, de faire courir l'épreuve de Melbourne le soir pour faciliter l'exposition médiatique, notamment en Europe, les organisateurs commencent à ouvrir la porte.

Dimanche, Ecclestone avait répété son envie de déplacer l'horaire du Grand Prix australien, comme il l'a déjà fait pour celui de Malaisie. Les organisateurs étaient opposés à cette idée au départ, mais devant la menace de disparition pure et simple de la course, ils sont bien obligés d'obtempérer. Résultat, l'idée d'une nocturne est désormais étudiée, comme le confirme le ministre du tourisme de l'état de Victoria, Tim Holding : «Nous disons qu'à l'heure actuelle, nous ne l'avons pas exclu. Nous voulons étudier ce que serait la proposition. Nous voulons aussi savoir quel en serait l'impact sur les installations commerciales autour de l'Albert Park.» Affaire à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Mar 22 Mai - 14:57



Selon le magazine F1 Racing, Max Mosley, président de la FIA, a proposé aux écuries d'introduire une motorisation V6 turbo de 2.2 litres au biocarburant à partir de 2011.
"A long terme, nous considérons la possibilité d'un moteur de F1 complètement nouveau reflétant la tendance de l'industrie qui est à la miniaturisation, c'est-à-dire le moteur turbo", avait déclaré Max Mosley, le 16 novembre dernier. Le président de la Fédération internationale (FIA) vient de formuler plus précisément son projet, selon F1 Racing. Dans sa livraison du mois de juin, le très respecté mensuel britannique dévoile les grandes lignes d'un courrier adressé par le haut dirigeant anglais aux écuries de Formule 1.
En substance, Max Mosley propose un retour à la motorisation turbo, abolie fin 1988. Le N.1 de la FIA penche pour un V6 de 2.2 litres de cylindrée, limité à 10.000 t/min, fonctionnant au biocarburant, à partir de la saison 2011, et ce pour au moins quatre ans.
Le but est d'être en adéquation avec les préoccupations énergétiques et écologiques de notre temps, et de pousser plus loin les économies réclamées par l'ensemble du paddock. Un tel propulseur serait ainsi tenu de résister à cinq week-ends de course, contre deux actuellement.
Le but est aussi d'élargir l'éventail des constructeurs intéressés par le championnat du monde de Formule 1. C'est pourquoi Volkswagen et Ford, dont l'héritage était encore présent l'an dernier à travers Cosworth, ont reçu la proposition présidentielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Mer 23 Mai - 13:56

F1 - Ferrari - Räikkönen accuse les pneus



Kimi Räikkönen, seulement quatrième du Championnat du monde pour ses débuts chez Ferrari, derrière son coéquipier Felipe Massa, est convaincu que ses difficultés sont causées par ses pneus Bridgestone. Et Fernando Alonso (McLaren-Mercedes), dominé par Lewis Hamilton, pourtant novice en Formule 1, serait aussi pénalisé par ses gommes.



«Ces pneus sont très différents de ceux auxquels nous sommes habitués, a expliqué le Finlandais à un quotidien de son pays. Et d'après ce que j'ai pu entendre et lire, Alonso a déjà fait les mêmes commentaires



Heikki Kovalainen, titulaire chez Renault depuis le départ d'Alonso, après en avoir été le pilote d'essai, est du même avis. «J'ai piloté la Renault dans le même style qu'Alonso. Mais j'ai dû changer mon fusil d'épaule et je me suis rapproché de la façon de piloter de Giancarlo Fisichella», son coéquipier, a confié le Finlandais à Auto Motor und Sport.



Cette situation profiterait aux nouveaux pilotes, comme Hamilton, qui n'ont pas eu besoin de changer leurs habitudes. «Adrian Sutil n'a pas eu besoin de s'adapter, et je pense que c'est la même chose pour Lewis Hamilton, a expliqué Christijan Albers, pilote de l'écurie Spyker. Si vous n'avez pas été là précédemment, vous apprenez de zéro. Mais si vous étiez là l'année dernière, c'est bien plus compliqué. Les pilotes au style agressif, comme Kubica ou Alonso, voire Kimi Räikkönen, partagent mes difficultés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Jeu 24 Mai - 13:27

F1 - GP de Monaco - Alonso le plus rapide


Fernando Alonso a réalisé le meilleur temps de la première séance d'essais libres dans les rue de Monaco. Le champion du monde a devancé son coéquipier chez McLaren Lewis Hamilton, qui a l'air de se faire rapidement aux spécifités du circuit monégasque, et Nick Hedfield (BMW). Giancarlo Fisichella a signé le quatrième temps au volant de sa Renault malgré une sortie de piste en fin de séance, juste devant Kimi Räikkonen (Ferrari).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Ven 25 Mai - 15:56

Indycar - 500 miles - Castroneves vise le triplé


La 91e édition des 500 miles d'Indianapolis, dimanche, devrait rentrer dans l'histoire du championnat d'Indycar. Deux records pourraient en effet être battus à l'issue de la course autour de l'ovale de 4 kilomètres. Si le Brésilien Helio Castroneves remporte la course, il deviendra le premier non-Américain à remporter trois fois la mythique épreuve. Mais l'attraction est surtout la présence historique de trois femmes parmi les 33 partants: les Américaines Danica Patrick, Sarah Fisher et la Vénézuélienne Milka Duno.



Parmi elles, Patrick fait même figure d'outsider après notamment sa quatrième place en 2005. Elle va tenter de monter pour la première fois sur un podium à l'occasion de sa 35e course de championnat. Duno disputera elle pour la première fois les 500 miles après seulement un mois de compétition derrière elle, et elle cherchera surtout à finir la course.



Loin de l'agitation provoquée par cette parité naissante, Helio Castroneves reste concentré sur son objectif. Vainqueur en 2001 et en 2002, il fait figure de favori cette année, d'autant qu'il s'élancera en pole position devant les 300.000 spectateurs. A ses côtés sur la grille, le Brésilien a son compatriote Tony Kanaan et l'Ecossais Dario Franchitti. Derrière eux, le tenant du titre, Sam Hornish, et le Britannique Dan Wheldon, vainqueur en 2005. A noter qu'il y aura trois membres de la famille Andretti au départ, avec Marco, 2e l'an passé, son père Michael, 3e l'an passé, et son cousin John Andretti.



Autre innovation, et pas des moindres, alors que le prix de l'essence s'envole aux Etats-Unis, les voitures utiliseront pour la première fois uniquement de l'éthanol, un produit moins cher. Le Français Stephan Grégoire aurait pu participer pour la huitième fois de sa carrière à cette course mais un accident lors des essais en vue des qualifications la semaine dernière l'a privé de cette chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Sam 26 Mai - 2:00

F1 - GP Monaco - La Principauté honore Senna


Dans le cadre du 65e Grand Prix de Monaco, la Principauté a décidé d'honorer la mémoire d'Ayrton Senna, recordman de victoires dans l'épreuve avec 6 succès, dont le premier est intervenu il y a vingt ans, en 1987. Vendredi, le prince Albert II a inauguré une plaque à la mémoire du pilote brésilien à l'épingle du Loews en présence de la soeur du pilote, Viviane. En outre, une exposition relatant les exploits de Senna sur l'un des plus exigeants circuits du monde a été organisée dans l'un des plus grands hôtels de la Principauté, où trois monoplaces conduites par le triple champion du monde sont montrées au public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Dim 27 Mai - 21:00

Alonso en tête dès le départ !
Le ciel est très gris à quelques minutes du départ du Grand Prix de Monaco. La pluie menace et cela stresse tout le monde. Mais finalement, elle ne viendra pas perturber cette course dominée de la tête et des épaules par Fernando Alonso.

Ils sont 22 à venir s'aligner sous les ordres du starter. Tous les pilotes du haut de la grille de départ sont en pneus durs... sauf Nick Heidfeld.

A l'extinction des feux, les McLaren prennent un envol parfait. Fernando Alonso s'engouffre dans le premier virage devant son équipier Lewis Hamilton et la Ferrari de Felipe Massa.

Le classement à la fin du premier tour: Alonso, Hamilton, Massa, Fisichella, Heidfeld, Rosberg, Barrichello, Webber, Kubica, Wurz, Button, Raikkonen, Liuzzi, Speed, Coulthard, Kovalainen, Sato, Trulli, Davidson, Sutil, Albers et Ralf Schumacher.

Vitantonio Liuzzi est la première victime de ce Grand Prix de Monaco: il tape dès le premier tour et c'est bien sûr l'abandon pour lui.

Alonso creuse très vite un petit écart.


A l'entame du cinquième tour, l'Espagnol compte déjà 2"5 d'avance sur Hamilton, 4"4 sur Massa, 8"2 sur Fisichella, 13"2 sur Heidfeld, 14" sur Rosberg, 18"1 sur Barrichello et 18"8 sur Webber. Raikkonen est douzième avec un retard de plus de 25 secondes.

Nick Heidfeld qui est le seul des hommes de tête en pneus tendres ne semble pas être en mesure de profiter de ces gommes: il est fortement menacé par Nico Rosberg qui est visiblement plus rapide que lui... mais à Monaco, on ne passe pas si le pilote qui se trouve devant ne commet pas une erreur, petite ou grosse.

Le tops 10 au 12e tour: Alonso, Hamilton à 5"5, Massa à 8"5, Fisichella à 16"5, Heidfeld à 33"2, Rosberg à 33"8, Barrichello à 38"3, Webber à 38"9, Kubica à 39"5 et Wurz à 42"2. Raikkonen est douzième à 43"9 et toujours bloqué derrière la Honda de Jenson Button.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Lun 28 Mai - 13:58

Indycar- 500 miles - Victoire de Franchitti



Prometteuse mais inaboutie jusque là, la carrière de l'Ecossais Dario Franchitti est passée à la vitesse supérieure dimanche avec sa victoire dans la 91e édition des 500 milles d'indianapolis. Le mari de l'actrice Ashley Judd - plus photographiée au bord du circuit que son mari sur la piste - a tiré profit de la pluie, qui a provoqué une interruption de trois heures avant de forcer les organisateurs à arrêter la course après 166 des 200 tours prévus initialement. Le pilote de l'écurie Andretti-Green a devancé le Néo-Zélandais Scott Dixon (2e), qui prend la tête du championnat Indycar à l'Anglais Dan Wheldon, le favori Brésilien Helio Castroneves (3e) et le tenant du titre, l'Américain Sam Hornish Jr (4e).

Vainqueur de la 15e course de sa carrière, Dario Franchitti s'est lui même décrit comme «l'homme invisible» après dix ans passés à courir en vain après le titre Indycar. Il a notamment fini deuxième du championnat en 1999, à égalité avec le Colombien Juan Pablo Montoya, vainqueur au nombre de victoires. Il était aussi le moins populaire des pilotes de son équipe derrière Marco et Michael Andretti, respectivement deuxième et troisième à Indianapolis en 2006, et Danica Patrick, huitième comme l'an denrier et première femme du classement. «J'ai vraiment commencé à réaliser quand j'ai vu le trophée et que j'ai tourné autour. Il y a tellement de noms prestigieux que je me suis senti tout petit». Il a notamment pu voir celui de Jim Clark, le seul autre Ecossais à avoir remporté l'épreuve (en 1965). «Je suis sûr qu'en ce moment, il pense à Jim Clark !», présentait Ashley Judd alors que son mari passait la ligne d'arrivée. (Avec AFP)

Le classement :

1. Dario Franchitti (GBR), les 166 tours en 2 h 44:03

2. Scott Dixon (NZL)

3. Helio Castroneves (BRE)

4. Sam Hornish (USA)

5. Ryan Briscoe (AUS)

6. Scott Sharp (USA)

7. Tomas Scheckter (AFS)

8. Danica Patrick (USA)

9. Davey Hamilton (USA)

10. Vitor Meira (BRE)

Les écarts ne sont pas significatifs, les pilotes ayant franchi la ligne d'arrivée sous drapeau jaune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Lun 28 Mai - 20:14

RALLYE DE L'ACROPOLE


Crée au début des années 50, le Rallye de l'Acropole a très vite acquis une réputation d'épreuve d'endurance tant pour les voitures que pour les pilotes. La manche grecque a subi de nombreuses modifications depuis sa création afin de répondre aux normes exigées pour les rallyes modernes - rallyes plus concentrés.

L'Acropole n'en reste pas moins un des rendez-vous les plus difficiles de la saison. Le parcours est tracé sur les routes sinueuses des montagnes de la région de Lamia. L'épreuve se déroule sur des spéciales terre très cassantes qui font de ce rallye l'un des plus difficiles de la saison.

La manche grecque n'épargne ni les hommes ni les mécaniques. Les vitesses moyennes peu élevées et la chaleur estivale qui règne sur l'épreuve disputée au mois de juin rendent difficile le refroidissement des moteurs et peuvent être la cause de nombreux abandons.

Ce terrain particulier fait la part belle aux voitures robustes et aux pilotes d'expérience. Rien d'étonnant que Colin McRae se soit imposé en Grèce à cinq reprises dont trois fois au volant de l'indestructible Focus. A noter que Marcus Grönholm s'est imposé sur la dernière édition au volant de cette arme fatale.

Autre difficulté de l'épreuve, une température ambiante souvent caniculaire ! Lors des précédentes éditions, les pilotes ont, en effet, dû composer avec des températures au sol dépassant les 40°C et environ 60°C dans les habitacles des voitures.

Le Rallye de l'Acropole est une épreuve reconnue comme étant l'une des plus éprouvantes du calendrier, voire la plus éprouvante après la disparition du Safari Rally en 2002. Les ingrédients, les pilotes les connaissent : pistes de montagne cassantes et abrasives, le tout pimenté, selon les années, d'orages violents.


Des conditions de course, certes, très difficiles mais qui ont fait la réputation de ce rallye à savoir une épreuve physique aussi bien pour les hommes que pour les mécaniques. En effet, les chemins de terre recouverts de cailloux et de grosses pierres attestent de l'endurance et de la fiabilité des WRC, tandis que la chaleur ambiante dans cette région de la Méditerranée est, elle, révélatrice de la condition physique des pilotes. La nature du tracé est également un véritable challenge pour les pneumatiques et les suspensions qui sont mis à rude épreuve.

Dans de telles conditions, la bagarre au sommet devrait atteindre une nouvelle intensité. Un seul homme sortira vainqueur des pistes légendaires, surchauffées et abrasives de la Grèce. Pour décrocher cette victoire tant convoitée, les pilotes doivent se munir d'une auto extrêmement robuste car - on l'a bien compris - la fiabilité fera la différence et restera le maître mot ! Chaque pilote tentera donc de tirer le meilleur parti possible de sa monture.

Depuis l'an passé, les organisateurs ont décidé de baser à Athènes cette manche historique du mondial. C'est encore le cas cette année mais le rallye délaisse le Stade Olympique pour s'installer au centre hippique construit à l'occasion des Jeux de 2004.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Mar 29 Mai - 20:16

F1 - GP de Monaco - L'analyse de Patrick Tambay


Patrick Tambay revient sur le Grand Prix de Monaco, remporté par Fernando Alonso sur la McLaren-Mercedes devant son jeune coéquipier Lewis Hamilton. «Pendant une fraction de seconde, dans l'enchaînement après la piscine, il m'a fait penser à Ayrton Senna, confie notre consultant. Ce week-end, Hamilton est sorti de son rythme habituel, appliqué et propre. Il a pris des risques».

«Patrick Tambay, êtes-vous d'accord avec Fernando Alonso quand il parle de "grosse surprise" en évoquant le doublé de McLaren ?

Venant de l'écurie McLaren-Mercedes, il y a eu deux commentaires différents après la course. D'un côté, Fernando Alonso a parlé de grosse surprise. De l'autre, Ron Dennis a dit, au contraire, que ses pilotes ont gagné haut la main, sans être à fond, qu'ils auraient pu faire plus et qu'on ne peut pas encore savoir quel est leur niveau maximum. Ce sont deux approches psychologiques différentes, des messages envoyés à la concurrence. L'écurie a fait un pas en avant important, en terme d'aérodynamique ou de motorisation, mais elle partait aussi avec un a priori très favorable. C'est l'équipe la plus titrée à Monaco et Fernando Alonso avait montré qu'il savait y faire ici en gagnant l'an dernier avec une Renault.

Fernando Alonso a pourtant eu du fil à retordre avec Lewis Hamilton.

Ce week-end, Hamilton est sorti de son rythme habituel, appliqué et propre. Il a pris des risques pour chercher la pole ou revenir sur Alonso. Il a commencé à faire des erreurs, il s'est mis dans des positions un peu scabreuses et il a même tapé le mur en course. Mais pendant une fraction de seconde, dans l'enchaînement après la piscine, il m'a fait penser à Ayrton Senna. Cette vitesse d'entrée en virage, ce placement du train arrière à pleine charge, puis ce changement de direction très vif, très précis qui renvoie la voiture frôler le rail de l'autre côté... Il y a quelque chose.

N'aurait-il pas intégré le style de Senna en le regardant à la télévision ?

Ce type de talent est inné. On l'a ou on ne l'a pas. J'ai discuté cette semaine avec son team Manager, le Néo-Zélandais Dave Ryan, qui a commencé chez McLaren il y a 34 ans comme mécanicien et que j'ai connu quand j'ai appartenu à cette écurie (en 1978 et 1979). Il me disait jeudi que Lewis Hamilton est une éponge. On lui dit une chose une fois, il la capte tout de suite. Il commence même à les surprendre en proposant des idées originales. Dave dit qu'en 34 ans il n'en n'a pas vu beaucoup des comme lui.

Existe-t-il un problème spécifique à Monaco pour Ferrari, qui n'a plus gagné ici depuis 2001 ?

La vraie surprise, ce sont ces 69 secondes d'écart entre Alonso et Massa. La Ferrari a un empattement long, qui est un désavantage en ville. C'est un choix qui a été fait pour utiliser au mieux les pneumatiques Bridgestone. Il n'est pas possible de créer une voiture spécifique pour Monaco. Sur ce circuit, ils allaient dans une impasse. Mais il existe peut-être d'autres explications. En voyant que Räikkönen partait de loin, Massa a peut-être voulu assurer afin de consolider sa place dans l'écurie. De plus, il a avoué en conférence de presse avoir connu des problèmes pour dépasser les retardataires, contrairement à Hamilton qui l'a fait de manière très agressive.

Kimi Räikkönen est-il en train de céder mentalement ?

Il traverse une mauvaise passe. Il a payé cash la faute commise en qualifications. L'an dernier, Michael Schumacher était parti dernier et avait fini cinquième mais le contexte était différent, notamment en terme d'utilisation des pneumatiques. Il m'a semblé que Räikkönen ne s'est pas vraiment battu. Il faut qu'il se réveille car si Massa prend l'ascendant, rien n'est perdu. Il y a un an, Michael Schumacher avait 25 points de retard sur Fernando Alonso. Mais c'était un adversaire plus farouche...

A l'inverse, Giancarlo Fisichella a semble-t-il retrouvé la gnac.

Giancarlo Fisichella était très affuté. On l'a vu sur son visage. Mis sous pression, il a endossé la tenue du patron de l'équipe. Il a toujours été bien à Monaco. C'est un pilote de kart, un peu accrobate. Et Renault a fait des progrès techniques avec un nouvel aileron avant, testé au Castellet, ainsi que dans la compréhension des pneumatiques. Leur objectif était de revenir au niveau des BMW-Sauber. Pour l'instant, ce n'est pas possible. Mais à Monaco, les BMW ont appliqué une stratégie loufoque et innefficace à un seul arrêt.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 46
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Auto & Moto   Mer 30 Mai - 16:49

Rallye - Grèce - Grönholm a les crocs



Marcus Grönholm vise une deuxième victoire consécutive, ce week-end, à l'occasion du Rallye de Grèce, septième manche de la saison. Il veut ainsi conforter sa place de leader du classement des pilotes retrouvée après son succès en Italie.

Le Finlandais, au volant de sa Ford Focus, va s'élancer sur le parcours grec, réputé comme l'un des plus difficiles de la saison, avec un bon capital confiance grâce à ses sept points d'avance sur son grand rival Sébastien Loeb. «La victoire en Italie m'a permis de retrouver les commandes du Championnat. Les deux prochaines étapes (Grèce puis Finlande, ndlr) devraient me donner la possibilité de conforter mon leadership. Le rallye de l'Acropole est traditionnellement une épreuve favorable à Ford et le premier événement après le break estival, en Finlande, me permet d'évoluer à domicile. Autant de bonnes raisons d'être en confiance,» commente le Finlandais.



Les conditions météos ont leur importance

«Le temps au cours des essais effectués cette semaine a été plutôt froid et humide et les routes par conséquent boueuses. Cela devrait changer ce week-end avec un temps plus chaud et plus sec. Malgré tout, sur certains tronçons, la boue devrait toujours être présente. Voilà qui sera surprenant en Grèce. J'ai hâte de me lancer dans la bataille avec Sébastien Loeb, comme ce fut le cas en Italie,» a-t-il ajouté.

Le Français, sur sa C4, vise quant à lui une cinquième victoire cette saison après celles brillamment conquise à Monte-Carlo, Mexico, au Portugal et en Argentine. L'Alsacien veut surtout oublier sa mésaventure italienne - une sortie de route lors de la dernière journée - qui l'a privé de victoire alors qu'il était en tête du classement provisoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Auto & Moto   

Revenir en haut Aller en bas
 
Auto & Moto
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Match Auto vs Moto
» GPS Auto ou Moto?
» 2e Festival Auto Moto Retro de Lorient le 16 et 17 novembre
» puce auto moto a nantes le 8 janvier 2017
» Recherche de statistiques sur accidents de vélo, moto, auto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007 :: Parlons Des Autres Sports :: Tout Les Sports-
Sauter vers: