AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Evenement " Tour de France 2007 "

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Evenement " Tour de France 2007 "   Mer 4 Juil - 23:36

Parlons Du Tour de France 2007





Du 07 Juillet au 29 Juillet 2007










  • Actualités
  • Information Live
  • Venez discuter de l'evenement ici


Dernière édition par le Mer 4 Juil - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mer 4 Juil - 23:37

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mer 4 Juil - 23:38

Calendrier Tour de France






07/07
0 - Prologue Londres (8km)
Voir le profil de l'étape

08/07
1 - Londres - Canterbury (203km)
Voir le profil de l'étape

09/07
2 - Dunkerque - Gand (167km)
Voir le profil de l'étape

10/07
3 - Waregem - Compiègne (236km)
Voir le profil de l'étape

11/07
4 - Villers-Cotterêts - Joigny (190km)
Voir le profil de l'étape

12/07
5 - Chablis - Autun (184km)
Voir le profil de l'étape

13/07
6 - Semur-en-Auxois - Bourg-en-Bresse (200km)
Voir le profil de l'étape

14/07
7 - Bourg-en-Bresse - Le Grand-Bornand (197km)
Voir le profil de l'étape

15/07
8 - Le Grand-Bornand - Tignes (165km)
Voir le profil de l'étape

17/07
9 - Val-d'Isère - Briançon (161km)
Voir le profil de l'étape

18/07
10 - Tallard - Marseille (229km)
Voir le profil de l'étape

19/07
11 - Marseille - Montpellier (180km)
Voir le profil de l'étape

20/07
12 - Montpellier - Castres (179km)
Voir le profil de l'étape

21/07
13 - Albi - Albi (C.L.M.) (54km)
Voir le profil de l'étape

22/07
14 - Mazamet - Plateau de Beille (197km)
Voir le profil de l'étape

23/07
15 - Foix - Loudenvielle-Le Louron (196km)
Voir le profil de l'étape

25/07
16 - Orthez - Col d'Aubisque (218km)
Voir le profil de l'étape

26/07
17 - Pau- Castelsarrasin (188km)
Voir le profil de l'étape

27/07
18 - Cahors - Angoulême (210km)
Voir le profil de l'étape

28/07
19 - Cognac - Angoulême (C.L.M.) (55km)
Voir le profil de l'étape

29/07
20 - Marcoussis - Paris Champs-Elysées (130km)
Voir le profil de l'étape
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mer 4 Juil - 23:41

Tour 2007: Règlement


Maillot jaune, vert, blanc, à pois, bonifications, port du casque... Voici les principaux points du règlement du Tour de France 2007.

Le Tour de France fait l'objet des classements généraux suivants
. Classement individuel au temps
. Classement individuel par points
. Classement individuel du meilleur grimpeur
. Classement des jeunes
. Classement par équipes au temps
. Prix de la combativité


I. MAILLOT JAUNE


Il distingue le leader du classement général au temps.
- Ce dernier s'établit par l'addition des temps réalisés par chaque coureur dans le prologue et les 20 étapes, compte tenu des bonifications et pénalités en temps. Le maillot jaune a été créé en 1919 et le Français Eugène Christophe en fut le tout premier porteur. Auparavant, aucun maillot ne permettait de distinguer le leader du classement général.
En cas d'égalité de temps au classement général, les centièmes de seconde enregistrés par les chronométreurs lors des épreuves contre la montre "individuel" sont réincorporés dans le temps total pour départager les coureurs et décider de l'attribution du maillot jaune.
- Des bonifications sont attribuées aux arrivées de toutes les étapes en ligne, de la 1ère à la 20ème étape incluse (à l'exclusion du prologue et des 13ème et 19ème étapes qui sont disputées contre la montre) à raison de : 20'', 12'' et 8'' aux trois premiers coureurs classés.
- Dans chaque sprint intermédiaire, de la 1ère à la 20ème étape incluse, il est attribué 6'', 4'', 2'', respectivement aux trois premiers coureurs classés.


II. MAILLOT VERT


Il distingue le leader du classement général par points. Les points sont en jeu à l'occasion des sprints intermédiaires et aux arrivées d'étape.
Le classement général individuel par points s'obtient par l'addition des points enregistrés dans les classements individuels de chaque étape, selon les barèmes suivants, et compte tenu des pénalités en points :
- Pour les étapes en ligne dites "de plat": 35, 30, 26, 24, 22, 20, 19, 18, 17, 16, 15, 14, 13, 12, 11, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point pour les 25 premiers coureurs classés
Pour les étapes en ligne dites de "parcours accidenté' : 25, 22, 20, 18, 16, 15, 14, 13, 12, 11, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point aux 20 premiers coureurs classés
- Pour les étapes en ligne dites de "haute montagne": 20, 17, 15, 13, 12, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point aux 15 premiers coureurs classés
En cas d'ex-æquo dans un classement d'étape, les coureurs classés sont crédités des points qui leur seraient attribués, divisés par le nombre de concurrents concernés. Les points ainsi obtenus sont arrondis au point supérieur.
- Pour le prologue et les étapes "C.L.M. individuel": 15, 12, 10, 8, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point aux 10 premiers coureurs classés.
- Pour chaque sprint intermédiaire, les 3 premiers coureurs classés reçoivent respectivement 6, 4 et 2 points.
En cas d'égalité de points au classement général, les coureurs sont départagés par leur nombre de victoires d'étape, puis par le nombre de victoires dans les sprints intermédiaires comptant pour le classement général des points et enfin par le classement général individuel au temps. Pour figurer au classement général par points, les lauréats doivent obligatoirement terminer le Tour de France.


III. MAILLOT A POIS


Il distingue le leader du classement de la montagne, ou classement du meilleur grimpeur.
Le classement général du meilleur grimpeur s'établit par l'addition des points obtenus sur l'ensemble des cols et côtes, selon les barèmes suivants :
- Cols de Hors catégorie : 20, 18, 16, 14, 12, 10, 8, 7, 6 et 5 points respectivement du 1er au 10ème coureur classé
- Cols de 1ère catégorie : 15, 13, 11, 9, 8, 7, 6 et 5 points respectivement du 1er au 8ème coureur classé
- Cols de 2ème catégorie : 10, 9, 8, 7, 6 et 5 points respectivement du 1er au 6ème coureur classé
Les points attribués dans ces cols Hors catégorie, 1ère et 2ème catégorie sont doublés lorsqu'il s'agit du dernier col de l'étape.
- Cols et côtes de 3ème catégorie : 4, 3, 2 et 1 point, respectivement du 1er au 4ème coureur classé
- Côtes de 4ème catégorie : 3, 2, et 1 point, respectivement du 1er au 3ème coureur classé.
En cas d'égalité de points entre deux coureurs au classement général final du meilleur grimpeur, le coureur ayant obtenu le plus grand nombre de places de premier au sommet des cols hors catégorie est déclaré vainqueur. Dans le cas où les coureurs concernés se retrouvent une nouvelle fois à égalité, les premières places obtenues dans les cols de 1ère catégorie servent à les départager. Il peut, éventuellement, être fait appel aux premières places obtenues au sommet des cols de 2ème catégorie, des cols et côtes de 3ème catégorie ou des côtes de 4ème catégorie et éventuellement au classement général final au temps.



IV. MAILLOT BLANC


Il récompense le meilleur jeune du Tour de France. Le classement des jeunes est réservé aux coureurs nés depuis le 1er janvier 1981. Le premier d'entre eux au classement général individuel au temps est le leader journalier des jeunes. A l'issue de la dernière étape, il est déclaré vainqueur du classement des jeunes.


POINTS PRO TOUR
Les coureurs appartenant à un UCI Pro Team marquent des points au classement individuel de l'UCI Pro Tour suivant le barème suivant :
- Classement général final : 100, 75, 60, 55, 50, 45, 40, 35, 30, 25, 20, 15, 12, 10, 8, 6, 5, 4, 3 et 2 points aux 20 premiers.
- Prologue et à chaque étape : 10, 5 et 3 points aux 3 premiers.


PORT DU CASQUE
Lors du Tour de France, le port du casque rigide est obligatoire. Conformément au règlement de l'UCI, les coureurs sont tenus de le porter du départ à la fin de chaque étape, y compris dans les ascensions finales des étapes de montagne.


LES INFRACTIONS
L'aspiration et l'entraînement par un véhicule à moteur, la "poussette", la "rétropoussette", la "tirette" et la prise d'appui sont interdits en toutes circonstances. Les commissaires de course peuvent exclure tout coureur surpris accroché effectivement à un véhicule en marche, sans préjudice de l'amende et de la suspension encourues. Les obstructions volontaires et les manoeuvres non réglementaires sont défendues et pénalisées. Pour garantir un déroulement correct des sprints, le coureur qui dévie du couloir qu'il aura choisi subira les sanctions prévues au barème des pénalités.
LES EXCLUSIONS
Sans préjudice des pénalités et sanctions disciplinaires prévues, la direction de l"épreuve peut refuser la participation au -, ou exclure du -, Tour de France une équipe ou l"un de ses membres dont la présence serait susceptible de porter atteinte à l"image ou à la réputation du cyclisme, de l"organisateur ou de l"épreuve.
Il en sera de même pour toute équipe ou l'un de ses membres qui aura enfreint les principes généraux de l'épreuve, tant en ce qui concerne le présent règlement que les règles de discipline intérieure, à savoir :
. Infraction à la loi française
. Infraction au Code éthique du Tour de France
. Tenue indécente ou comportement inconvenant
. Acte de vandalisme perpétré en course ou hors course
. Non-utilisation des moyens de transports collectifs prévus par l'organisation lors des transferts
. Fraude aux passages en douane
L'exclusion est demandée par le directeur de l'épreuve ou l'UCI. Si le(s) membre(s) ou équipe(s) en question n'est/ne sont pas d'accord pour quitter l'épreuve, le directeur de l'épreuve ou l'UCI soumettra le litige au Tribunal Arbitral du Sport devant un arbitre unique et suivant une procédure accélérée.
Les parents ou alliés des coureurs ne peuvent être admis à l'échelon "course", sauf s'ils sont accrédités par l'organisation. Un coureur licencié Elite "avec contrat" ne peut suivre le Tour de France, à moins d'être agréé par la direction de l'épreuve.
Le fait de participer au Tour de France implique, pour chacun des membres des groupes sportifs et plus généralement pour chacun des accrédités, la connaissance et le respect du présent règlement sportif et du Code éthique du Tour de France ainsi que l'acceptation des conséquences de leur violation.


ARRIVEES
En cas de chute, de crevaison ou d'incident mécanique, dûment constaté, dans les 3 derniers kilomètres, le ou les coureurs accidentés sont crédités du temps du ou des coureurs en compagnie du ou desquels ils se trouvaient au moment de l'incident. Leur classement est celui du franchissement de la ligne d'arrivée. Si à la suite d'une chute, un coureur est dans l'impossibilité de franchir la ligne d'arrivée, il est classé à la dernière place de l'étape. Pour les cas exceptionnels, le collège des commissaires tranche sans appel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Jeu 5 Juil - 22:40

Tour de France: les groupes sportifs au bord de la rupture



jeu 05 jui, 21h36




LONDRES (Reuters) - La crise qui couvait depuis plusieurs mois au sein de l'Association internationale des groupes cyclistes professionnels (AIGCP) a éclaté au grand jour jeudi à Londres, à deux jours du départ du Tour de France.

Huit équipes engagées dans la Grande Boucle ont décidé de quitter la réunion organisée dans la capitale britannique et de créer un "mouvement pour un cyclisme crédible".

Les affaires de dopage répétées depuis 10 ans, et celles non encore réglées concernant Floyd Landis, le vainqueur désavoué du Tour de France 2006, et le docteur Fuentes qui avait organisé un dopage sanguin en Espagne, ont eu raison de l'unité des équipes.

"Constatant que les décisions prises à l'unanimité par l'AIGCP ne sont pas appliquées, huit équipes, Agritubel, AG2r Prévoyance, Bouygues Telecom, Cofidis, Crédit Agricole, Française des Jeux, Gerolsteiner et T-Mobile, ont décidé de mener une réflexion qui accepte depuis toujours le code éthique établi le 1er janvier 2005", affirme un communiqué établi par les managers de ces équipes.

Depuis plusieurs mois, il était évident qu'une scission grandissait entre ceux soucieux de sauver leur sport, de retrouver crédibilité et dignité, et ceux jouant la montre et parvenant, souvent à figer le cyclisme dans une absence de réflexion.

"Nous ne pouvons plus supporter que les réunions de l'association servent depuis des mois à remettre en cause le code éthique", a insisté Marc Madiot.

"Le code éthique existe et il doit être respecté. Nous ne supportons pas davantage que des coureurs prétendent signer la charte de l'UCI, présentée à Genève le 19 juin, sous la menace. Parfois en présence d'un huissier pour faire constater la menace."

ASSOCIATION CONCURRENTE

La réunion des équipes adhérentes de l'AIGCP, dont se sont exclues récemment les formations Discovery Channel et Caisse d'Epargne, n'a donc pas duré plus de dix minutes à Londres.

La chronique se souviendra que pour prendre de la hauteur, les directeurs sportifs se sont rassemblés dans un bus à impériale, situé dans la permanence du centre de presse.

Ils ont surtout pris la décision de signer eux-mêmes la charte de l'UCI et d'encourir les mêmes sanctions (suspension minimale de deux ans et amende correspondant à leur salaire annuel) que les coureurs.

"Ce mouvement," poursuit le communiqué, "s'ouvre évidemment à toutes les équipes partageant la même philosophie."

Les huit managers n'affirment pas qu'ils vont démissionner de l'AIGCP mais si la situation actuelle ne devait pas évoluer, nul doute qu'ils créeraient une association concurrente.

Rien de mieux pour mettre en pleine lumière leurs collègues pour qui la lutte contre le dopage n'est pas prioritaire.

"Je ne supporte plus l'idée," conclut Jean-René Bernaudeau, "que ces gens-là utilisent la crédibilité de ceux qui respectent le code éthique.

"Par exemple, il avait été décidé l'an dernier que ne seraient plus engagés de coureurs cités dans l'affaire Puerto et ce n'est pas respecté. Nous ne pouvons plus le supporter," a lancé l'ancien coureur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Jeu 5 Juil - 22:41

Tour de France: Leipheimer, à l'ombre d'Armstrong



jeu 05 jui, 21h33




LONDRES (Reuters) - Levi Leipheimer a du mal à assumer son nouveau rôle de leader de la Discovery Channel et avec lui, celui de successeur de Lance Armstrong, sept fois vainqueur du Tour de France.

A deux jours du Grand Départ à Londres, l'Américain tient à jouer la modestie et reste discret sur ses chances dans le Tour de France 2007.

"Je suis très fier que l'on me considère comme le leader d'une aussi grande équipe," a dit Leipheimer. "Mais je ne suis pas Lance Armstrong.

"Il y a d'autres coureurs dans cette formation qui ont aussi leurs objectifs, comme George Hincapie, Yaroslav Popovych ou Gusev. J'espère que l'on va voir souvent les coureurs de la Discovery dans les échappées," a-t-il ajouté.

Pour le classement général, Leipheimer, qui avait terminé seulement 13e en 2006, préfère ne pas tirer de plan sur la comète.

Le coureur du Montana affirme simplement se sentir plus frais et mieux préparé que l'an passé.

"Je suis plus frais et en meilleure condition physique qu'au cours de ces deux dernières années," a-t-il admis. "Je pense que le parcours, avec une dernière semaine décisive, me convient mieux."

Le Tour 2007 a toutes les chances de se jouer entre le 21 et le 28 juillet avec en huit jours, deux contre la montre et trois étapes de montagne dantesques dans les Pyrénées.

Interrogé sur les chances de ses protégés, le manager Johan Bruyneel s'est lui aussi montré prudent, affirmant que la DC se situait parmi les trois ou quatre meilleures formations du peloton.

"Je crois que sur le papier, Astana possède la meilleure équipe avec trois coureurs capables de l'emporter, Vinokourov, Klöden et Kashechkin," a dit Bruyneel.

"Cela dit, le fait d'avoir plusieurs leaders n'a jamais constitué une garantie pour la victoire finale," a-t-il glissé.

"Je crois qu'il faut compter avec les Astana, les CSC, les Caisse d'Epargne et nous. Mais pas nécessairement dans cet ordre," a-t-il conclu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Jeu 5 Juil - 22:48



Le parcours


+ Du samedi 7 au dimanche 29 juillet 2007, le 94e Tour de France comprendra un prologue et 20 étapes pour une distance d’environ 3 550 kilomètres.
Ces 20 étapes se décomposent comme suit


+ 11 étapes de plaine
+ 6 étapes de haute montagne
+ 1 étape accidentée
+ 2 étapes contre-la-montre individuel
Les particularités de l’épreuve


+ 3 arrivées en altitude
+ 2 journées de repos
+ 117 kilomètres contre la montre individuel (prologue inclus)
+ 21 cols de 2e, 1re et hors catégorie seront escaladés
12 villes étapes inédites


+ Londres
+ Canterbury
+ Waregem
+ Villers-Cotterêts
+ Joigny
+ Chablis
+ Semur-en-Auxois
+ Tignes
+ Tallard
+ Mazamet
+ Cognac
+ Marcoussis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Jeu 5 Juil - 22:50

Tour de France: Leipheimer, à l'ombre d'Armstrong



jeu 05 jui, 21h33




LONDRES (Reuters) - Levi Leipheimer a du mal à assumer son nouveau rôle de leader de la Discovery Channel et avec lui, celui de successeur de Lance Armstrong, sept fois vainqueur du Tour de France.

A deux jours du Grand Départ à Londres, l'Américain tient à jouer la modestie et reste discret sur ses chances dans le Tour de France 2007.

"Je suis très fier que l'on me considère comme le leader d'une aussi grande équipe," a dit Leipheimer. "Mais je ne suis pas Lance Armstrong.

"Il y a d'autres coureurs dans cette formation qui ont aussi leurs objectifs, comme George Hincapie, Yaroslav Popovych ou Gusev. J'espère que l'on va voir souvent les coureurs de la Discovery dans les échappées," a-t-il ajouté.

Pour le classement général, Leipheimer, qui avait terminé seulement 13e en 2006, préfère ne pas tirer de plan sur la comète.

Le coureur du Montana affirme simplement se sentir plus frais et mieux préparé que l'an passé.

"Je suis plus frais et en meilleure condition physique qu'au cours de ces deux dernières années," a-t-il admis. "Je pense que le parcours, avec une dernière semaine décisive, me convient mieux."

Le Tour 2007 a toutes les chances de se jouer entre le 21 et le 28 juillet avec en huit jours, deux contre la montre et trois étapes de montagne dantesques dans les Pyrénées.

Interrogé sur les chances de ses protégés, le manager Johan Bruyneel s'est lui aussi montré prudent, affirmant que la DC se situait parmi les trois ou quatre meilleures formations du peloton.

"Je crois que sur le papier, Astana possède la meilleure équipe avec trois coureurs capables de l'emporter, Vinokourov, Klöden et Kashechkin," a dit Bruyneel.

"Cela dit, le fait d'avoir plusieurs leaders n'a jamais constitué une garantie pour la victoire finale," a-t-il glissé.

"Je crois qu'il faut compter avec les Astana, les CSC, les Caisse d'Epargne et nous. Mais pas nécessairement dans cet ordre," a-t-il conclu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Sam 7 Juil - 3:19

Tour de France


Etape Prologue Londres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Sam 7 Juil - 3:22

Discovery se met au vert
L'équipe Discovery Channel a annoncé qu'elle allait modifier la couleur de ses maillots, remplaçant le bleu par du vert, afin de montrer son implication dans la protection de l'environnement.


Bouygues dégraisse
La formation Bouygues Telecom ne conservera pas dans son effectif 2008 les Français Andy Flickinger et Pierre Drancourt.


Valverde: Bonjour l'ambiance
Lors de sa conférence de presse d'avant-Tour, avec Alejandro Valverde et Oscar Pereiro, l'équipe Caisse d'Epargne a demandé préventivement aux journalistes de poser des questions d'ordre purement sportif.

Ont alors suivi deux questions sur le dopage posées par des journalistes allemand puis français auxquelles la formation espagnole a opposé une fin de non-recevoir. Plusieurs journalistes ont alors quitté la salle.


Riis à la présentation
Le manager de l'équipe CSC Bjarne Riis, qui avait indiqué qu'il ne serait absent du Tour de France, a fait une apparition remarquée à la présentation des équipes vendredi.


Freire OK
Oscar Freire a finalement décidé de prendre le départ du Tour après s'être testé dans une sortie d'entraînement, vendredi. Le triple champion du monde espagnol, qui souffre d'une fesse, avoue cependant être gêné par cette douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Dim 8 Juil - 1:40

TOUR DE FRANCE - PROLOGUE - Londres (7,9 km) - UN CHRONO SUISSE



sam 07 jui, 21h16





PROLOGUE - Londres (7,9 km) - UN CHRONO SUISSE
agrandir la photo



Qui a dit que les Anglais ne s'intéressaient qu'au cricket et au football ? Certes, ils ne connaissent pas toutes les subtilités du cyclisme international mais ils aiment le sport. Et aujourd'hui, ils l'ont démontré par leur massive présence tout au long du parcours d'un prologue disputé à Londres dans un décor vraiment exceptionnel. Le bon peuple londonien est « l'autre » vainqueur du jour au même titre que le Suisse Fabian Cancellara (CSC), premier Maillot Jaune de ce Tour 2007, auteur d'une très grosse performance (7,9 kilomètres en moins de 9 minutes) pour cette première journée de course. Le coureur de la CSC réédite son exploit du prologue 2004 à Liège et démontre, une nouvelle fois cette saison après ses chronos du Tour de Suisse, qu'il est bien le meilleur spécialiste dans cet exercice. Champion du monde oblige. Finalement, le Suisse n'a qu'un seul souci. Retrouver sa valise perdue par la British Airways ! Son maillot devrait l'y aider. La victoire du Suisse fait un malheureux. Le régional de l'étape, Bradley Wiggins (Cofidis), rêvait de s'emparer de la tunique jaune, chez lui à Londres, sur un parcours qui finalement s'avéra plus difficile qu'il n'y paraissait. L'Anglais doit se contenter d'une honorable quatrième place qui ne fait pas complètement son bonheur. Parmi les potentiels vainqueurs de ce Tour 2007, Andreas Klöden (Astana) marque des points et prend un léger ascendant sur son coéquipier-adversaire ou adversaire-coéquipier, on ne sait plus très bien, Alexandre Vinokourov. L'Allemand est, certes, devancé de 12 secondes par Cancellara mais en prend dix-sept au Kazakh. George Hincapie (Discovery) se place sur le podium et répond déjà à ceux, nombreux, qui doutaient de ses capacités à jouer pour la « gagne ». Son coéquiper, le Russe Vladimir Gusev, qui figurait parmi les favoris du jour, tient son rang, prend la 5e place à 25 secondes du vainqueur et endosse le maillot blanc du meilleur jeune.

La bonne surprise est finalement venue du camp français où Benoît Vaugrenard (Française des Jeux), champion de France du contre-la-montre depuis jeudi dernier, réalise le 10e temps dans les rue de la capitale anglaise à 32 secondes de l'intouchable Cancellara et ex aequo, excusez du peu, avec l'autre favori du jour David Zabriskie (CSC). William Bonnet (Crédit Agricole) et Sylvain Chavanel (Cofidis) réalisent un bon temps, à 36 secondes, du premier leader 2007. Christophe Moreau (AG2R) a totalement raté sa course. Il pointe à une peu glorieuse 56e place, à 49 secondes du leader, mais il reste 3.560 kilomètres à parcourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Dim 8 Juil - 1:42

Tour de France 2007: Fabian Cancellara premier maillot jaune



sam 07 jui, 20h33




LONDRES (AP) - Le poil de barbe hirsute, Fabian Cancellara (Team CSC) a remporté samedi le prologue du 94e Tour de France après avoir parcouru les 7,9 km du tracé au coeur de Londres dans le temps officieux de 8:50.74 minutes.
Le Suisse de 26 ans, champion du monde en titre du contre la montre, seul coureur descendu sous les neuf minutes sur ce parcours majestueux, disputé sous un beau soleil, est ainsi devenu le premier maillot jaune de cette Grande Boucle 2007.
L'Allemand Andreas Kloeden a pris la deuxième place à 13 secondes, devant l'Américain George Hincapie arrivé à 23 secondes et à la troisième place des 189 coureurs ayant pris le départ.
Quatrième dans le même temps, Bradley Wiggins a devancé les Russes Vladimir Gusev et Vladimir Karpets, alors que le grand favori du Tour, le Kazakh Alexandre Vinokourov (Astana) a signé le septième temps, à 30 secondes du vainqueur.
Le premier Français, Benoit Vaugrenard (Française des Jeux) s'est classé 10e, à 32 secondes.
"Ce n'est pas pour l'influx que je ne suis pas rasé, c'est parce que ma valise a été égarée, j'espère vite la retrouver", a souligné Fabian Cancellara, très heureux de sa performance.
Le Suisse au maillot arc en ciel avait déjà remporté le prologue du Tour, à Liège en 2004.
"C'est la deuxième fois que je gagne le prologue, à Liège c'était devant Lance (Armstrong). Là, encore une fois c'est dans une grande ville, c'est bon pour le cyclisme", a poursuivi Cancellara, récent vainqueur du prologue du Tour de Suisse.
"J'ai défendu le maillot au Tour de Suisse, je vais le défendre là encore. C'est bien pour l'équipe, pour le sponsor. J'espère arriver en France avec le maillot jaune demain soir", a déclaré le costaud, qui avait prouvé sa résistance à l'effort intense l'an dernier en s'imposant sur les pavés de Paris-Roubaix.
La première étape du Tour conduira dimanche le peloton de Londres à Canterbury sur 203 km, puis les coureurs gagneront la France par ferry et disputeront lundi une étape franco-belge, de Dunkerque à Gand.
"Pour ce prologue, j'étais en confiance. En Suisse, j'avais fait très bon quatre kilomètres. Si tu es à 100%, c'est plus facile, mais dans cet exercice on ne sait jamais où est la limite", a repris le Suisse, qui va redonner du baume au coeur à la CSC, dont le manager Bjarne Riis n'est pas sur le Tour, après avoir avoué récemment qu'il était dopé lors de sa victoire dans la Grande Boucle 1996.
L'équipe Team CSC vise la victoire finale dans le Tour grâce à son grimpeur espagnol Carlos Sastre quatrième de l'épreuve l'an dernier.
"Prendre le maillot jaune avec le maillot de champion du monde sur les épaules, à Londres et sur le Tour de France, rien ne peut être plus merveilleux", a conclu Cancellara.
Une foule immense a suivi le premier prologue du Tour disputé à Londres, qui a frôlé Big Ben avant de longer le Parlement, Buckingham Palace, le Royal Albert Hall et emprunté Hyde Park avant de remonter vers Trafalgar Square.
La liesse populaire a ravi David Millar, l'un des battus de la journée, 13e à 33 secondes. "C'était magnfique aujourd'hui. Pendant huit kilomètres, j'ai entendu, "David, David, David", c'était magique", a déclaré l'Ecossais. "Ma condition n'a pas été bonne ces deux derniers mois, elle n'était pas suffisante pour gagner aujourd'hui. Mais j'espère gagner une autre étape, ce n'est pas fini".
Deux ans jour pour jour après les attentats meurtriers qui avaient provoqué la mort de 52 personnes dans les transports publics londoniens, et quelques jours après la découverte de voitures piégées dans la capitale, le flegme anglais a une nouvelle fois prévalu sur la psychose.
"L'atmosphère de ce grand départ est magnifique", a convenu Jean-Marie Leblanc, l'ex-directeur du Tour, qui a vu Christian Prudhomme lui succéder.
"Il y a un atmosphère infiniment plus respirable que sur le continent. On accueille ici sans arrière-pensée, je trouve ça magnifique", a repris Leblanc accompagné de Kevin Livingstone le maire de Londres et de son homologue de Rotterdam. Le Tour pourrait en effet dans un avenir proche s'élancer du grand port néerlandais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Dim 8 Juil - 23:50

étape 1 - Londres Canterbury 203 km

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Dim 8 Juil - 23:51

1ère étape du Tour de France: victoire de McEwen, Cancellara reste en jaune



dim 08 jui, 16h59



CANTERBURY (Grande-Bretagne) (AFP) - L'Australien Robbie McEwen (Predictor-Lotto) a remporté au sprint la première étape du Tour de France cycliste, courue dimanche sur 203 km entre Londres et Canterbury en Angleterre, et le Suisse
Fabian Cancellara (CSC) a conservé le maillot jaune de leader.
McEwen (35 ans) a devancé nettement le Norvégien
Thor Hushovd et le Belge Tom Boonen dans ce sprint massif jugé au terme des 203 kilomètres.
Les néophytes français
Sébastien Chavanel et Romain Feillu se sont classés aux quatrième et cinquième places.
L'Australien, qui a surpris ses adversaires en se lançant de loin, a enlevé sa douzième victoire dans le Tour. Il a rejoint l'Allemand
Erik Zabel au nombre de succès d'étape, le meilleur score parmi les coureurs en activité.
Une foule immense a assisté au départ de l'étape, dans les rues de Londres, où les deux hymnes nationaux, le God Save The Queen et la Marseillaise, ont été joués sur Tower Bridge.
L'Ecossais
David Millar a lancé la première vraie échappée de cette 94e édition, dès les premiers kilomètres. Il a ouvert la course durant plus d'une heure, avant d'être repris par quatre contre-attaquants (Grivko, Kuschynski, Augé, Bichot).
L'échappée a été contrôlée à distance par le peloton qui lui a laissé jusqu'à 6 minutes d'avance à 90 kilomètres de l'arrivée. Le Français Stéphane Augé a été le dernier à être repris aux 20 kilomètres.
Lundi, pour le retour sur le continent, la deuxième étape relie Dunkerque à la ville belge de Gand (168,5 km).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Lun 9 Juil - 21:08

étape 2 - Dunkerque Gand 168.5 km

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Lun 9 Juil - 21:09

TOUR DE FRANCE - 2e ETAPE - Dunkerque - Gand (167km) - STEEGMANS SORT DE SA BOÎTE À GAND



lun 09 jui, 18h45





2e ETAPE - Dunkerque - Gand (167km) - STEEGMANS SORT DE SA BOÎTE À GAND
agrandir la photo



On ne remerciera jamais assez Ruben Perez (Euskaltel), Cédric Hervé (Agritubel) et Marcel Sieberg (Milram) d'avoir créé, dès le kilomètre 19, un semblant de suspense dans une course qui en manqua singulièrement, pour ne pas dire plus. Ils auront été une sorte de héros du jour. Mal récompensés de leurs efforts et repris à seulement trois kilomètres de la ligne d'arrivée. En attendant, il faut se réjouir que le Grand Départ du Tour soit donné de Monaco en. 2009. Car là, et quelque soit le sens adopté, il faudra aborder la montagne très tôt. Sûrement un moyen "d'intéresser" la course dès les premiers jours. En attendant, il faudra être patient, comme nous l'avons été aujourd'hui. Autre possibilité, organiser toutes les étapes du Tour de France en montagne avec, pour la "der" et son arrivée aux Champs, des passages répétés devant... le Sacré-Coeur.

On en oublierait presque que les coureurs ont parcouru 168,5 kilomètres sur les routes d'un plat pays si bien décrit par Brel. On l'a déjà dit, la course a été atone pendant près de 160 kilomètres. La raison ou plutôt les raisons car il y en a forcément plusieurs ? Tout d'abord une météo indigne d'un mois de... novembre. Car ce lundi, c'était l'automne sur la Grande Boucle. La pluie, les bourrasques et un thermomètre à 13°C n'étaient pas les éléments les plus encourageants à l'expression cycliste. La prudence ensuite, celle des premiers jours qui pousse les coureurs à "en garder" dans la perspective des batailles à venir. Et sans doute des équipes à la tactique trop frileuse. Faut-il les en condamner pour cela ? Certes non, mais il nous doivent une revanche dans les prochains jours. Il fallut, malheureusement, une chute extrêmement spectaculaire, impliquant une grosse partie du peloton, à quelques hectomètres de la ligne d'arrivée pour "réveiller" les observateurs les plus assidus. Regrettable. Les mines étaient défaites au franchissement de la ligne d'arrivée à commencer par celle du Maillot Jaune, Fabian Cancellara , contusionné comme de nombreux coursiers. Putain de journée ! Avec un peloton scindé en deux, il ne restait plus aux rescapés et à la Quick Step qu'à gérer. Ils l'ont fait, mais à leur manière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Lun 9 Juil - 21:10

Tour de France: Cancellara se fait une frayeur



lun 09 jui, 19h43





agrandir la photo



GAND, Belgique (Reuters) - Les chutes massives font partie du Tour de France et celle survenue, lundi, dans les rues de Gand fera date.

A moins de deux kilomètres de l'arrivée, l'Italien Manuel Quinziato (Liquigas) a glissé en 10e position et provoqué le chaos, une petite trentaine de coureurs s'empilant les uns sur les autres dont le maillot jaune Fabian Cancellara.

Se tenant le poignet une dizaine de minutes plus tard, le Suisse a fait parcourir le frisson d'un maillot jaune semblant incapable de poursuivre le Tour.

Il semble toutefois qu'il s'agisse d'une fausse alerte.

L'image restera sans doute comme l'une des plus fortes du Tour 2007 avec au milieu de la route un coureur qui s'affale, plutôt côté droit.

Fischer, déséquilibré, sans doute après avoir touché une roue devant lui, a projeté à terre dix coureurs se trouvant dans son sillage, dix "fous" s'apprêtant à disputer le sprint.

Forcément, une vague s'est faite vers la gauche et l'espace se réduisant sans cesse, par enchaînement, de nombreux coureurs tombaient à leur tour, à une vitesse très élevée et sans pouvoir réagir.

Parmi eux, Fabian Cancellara, le maillot jaune, rappelant les images d'autres leaders du Tour de France tombés par le passé, David Zabriskie dans le contre la montre par équipes de Blois (2005) ou Laurent Jalabert dans les rues du Havre en 1995.

"J'ai eu peur, très peur et j'ai eu l'impression d'avoir très mal au bras," explique Fabian Cancellara. "Cette étape, avec la pluie et le public tellement nombreux, semblant vivre une 'euphorie de cyclisme', était dangereuse, imprévisible.

"Tout au long de la journée, cela capte beaucoup d'attention, crée beaucoup de tension. Parfois, j'étais à dix mètres du gars devant mais subitement, j'étais à deux mètres. Le peloton a passé son temps sur les freins," a-t-il dit.

Le maillot jaune a franchi la ligne en se tenant le bras, laissant redouter une fracture du scaphoïde, la blessure la plus courante du coureur cycliste, faisant craindre aussi son abandon, comme celui vécu par Rolf Sörensen en 1991, victime d'une chute à Valenciennes, maillot jaune sur le dos.

"Le médecin de l'équipe m'a rassuré, ça va," disait-il après avoir revêtu son troisième maillot jaune. "Je n'ai rien de cassé, ça va aller, mais j'ai eu de la chance."

Sans doute un peu plus que Daniele Bennati (Lampre-Fondital) se plaignant d'une vive douleur à la hanche et Fred Rodriguez (Predictor-Lotto) qui craignait une fracture du coude.

Les deux sont partis passer des examens à l'hôpital de Gand.

Le Norvégien Thor Hushovd (Crédit Agricole) se plaignait de contusions multiples, tout comme George Hincapie (Discovery Channel) et Manuel Quinziato (Liquigas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mar 10 Juil - 20:02

étape 3 - Waregem Compiègne 236.5 km


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mar 10 Juil - 20:10

Tour de France: le coup de force de Fabian Cancellara



mar 10 jui, 18h58





agrandir la photo



COMPIEGNE (Reuters) - Le Suisse Fabian Cancellara a une nouvelle fois fait étalage de sa superbe puissance pour venir souffler aux sprinteurs la victoire dans la troisième étape du Tour de France, à Compiègne, avec le maillot jaune sur les épaules.

Cancellara a produit une terrifiante accélération à huit cents mètres de la ligne, pour reprendre les quatre échappés qui se trouvaient devant lui, et franchir la ligne devant l'Allemand Erik Zabel, deuxième.

L'Italien Danilo Napolitano s'est classé troisième devant le Belge Tom Boonen.

Cancellara remporte sa deuxième victoire d'étape après celle dans le prologue de Londres samedi et il arrime un peu plus solidement sur ses épaules le maillot jaune de leader au classement général.

Cette victoire est celle de l'opportunisme et du courage puisque le Suisse avait été victime d'une chute lundi avant l'arrivée à Gand.

Elle intervient au terme d'une journée qui fut longtemps ennuyeuse, avant de livrer un remarquable suspense dans le final.

AUGÉ PREND LE MAILLOT À POIS

Dans la plus longue étape du Tour 2007, les Français Nicolas Vogondy (Agritubel) et Matthieu Ladagnous (Française des Jeux) tentaient leur chance de manière téméraire, s'échappant dès le sixième kilomètre.

Les deux fuyards accumulaient une avance de 10 minutes profitant du rythme d'escargot qu'observait le peloton, dont la moyenne dépassait à peine les 30km/h lors des deuxième et troisième heures.

Stéphane Augé, lassé d'attendre, s'extirpait de la torpeur ambiante et, emmenant sur son porte-bagage le Belge Frederik Willems, opérait la jonction avec les leaders au km 184.

Augé, cherchant à récupérer le maillot à pois porté par l'Ecossais David Millar, passait en tête de la côte de Blérancourt, seule difficulté de la journée, et atteignait son objectif.

Le peloton, vigilant lors des deux précédentes étapes, était tout près de se laisser prendre au piège de sa propre paresse.

La poursuite organisée par les Quick Step et les Lampre dans les 30 derniers kilomètres permettait au peloton de reprendre les échappés seulement dans le dernier kilomètre.

Mais à cet instant, Cancellara sortait de sa boîte et terminait tout en force, résistant au retour des sprinteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Jeu 12 Juil - 14:36

Tour de France: Hushovd s'impose en force



mer 11 jui, 21h02




JOIGNY (AP) - Le Norvégien Thor Hushovd (Crédit Agricole), mis sur orbite par son équipier Julian Dean, a remporté au terme d'un sprint massif la quatrième étape du Tour de France disputée mercredi entre Villers-Cotterêts et Joigny, sur 193 km.
Le maillot jaune suisse Fabian Cancellara (CSC) a conservé la première place du classement général.
"Tout s'est superbement passé", a déclaré Hushovd, qui s'est imposé après 4 heures, 37 minutes et 47 secondes de course. "Je suis trop heureux. J'ai fait confiance à Julian Dean, j'ai tout fait pour rester dans sa roue. C'est lui qui cherche où il va se placer, je me suis juste battu pour rester dans sa roue lorsqu'il s'est lancé à 450 mètres. Ensuite, j'ai démarré à 200 mètres de la ligne et j'ai gagné."
Xavier Zandio a abandonné après s'être cassé la clavicule droite dans un accident survenu en début d'étape. Lui aussi victime de la chute, le Français Rémy Di Grégorio (Française des Jeux) a pu repartir. Il a fini l'étape avant d'abandonner dans la soirée, victime d'une fracture du coude.
Hushovd a devancé sur la ligne le Sud-Africain Robert Hunter (Barloworld) et l'Espagnol Oscar Freire (Rabobank). L'Allemand Erik Zabel (Milram) a pris la 4e place.
"Après ma chute de lundi, j'étais très déçu d'avoir perdu tant de points sur Robbie McEwen pour le classement du maillot vert. Mais je me suis dit qu'il ne fallait pas être pessimiste, que j'avais bien préparé le Tour et qu'il fallait attendre la réussite", a ajouté Hushovd.
Le grand blond, vainqueur du maillot vert il y a deux ans, a signé sa cinquième victoire d'étape sur le Tour.
Hushovd, grâce aux bonifications, occupe désormais la deuxième place du classement général, à 29 secondes de Cancellara, qui est en jaune depuis le prologue de Londres. L'Allemand Andreas Klöden, l'un des favoris de la course, est troisième, à 33 secondes.
"Toute l'équipe l'a aidé", s'est réjoui l'équipier d'Hushovd Christophe Le Mevel. "Nous avons montré que nous étions capables de guider Thor vers la victoire. Parce qu'il se sentait mal, avait mal au ventre, nous ne voulions pas y aller tout de suite. Nous avons attendu les 15 derniers kilomètres et ça a porté ses fruits. Un sprint aussi rapide, ça prouve qu'il a la forme et la vélocité. Les sprinters sont des gens à part. Ils peuvent se sentir mal et puis ils voient la ligne d'arrivée, deviennent méchants et remportent l'étape."
La journée a été marquée par l'échappée après 30 kilomètres de course des Français Matthieu Sprick et Sylvain Chavanel, de l'Allemand, Christian Knees et des Espagnols Juan Antonio Flecha et Gorka Verdugo.
Les fuyards ont compté jusqu'à trois minutes et demi d'avance avant d'être repris à 7 kilomètres de la banderole.
Jeudi, la cinquième étape de la course conduira le peloton de Chablis à Autun sur 182,5 km.
"Ce sera une étape vraiment difficile", a commenté Cancellara. "Si j'arrive à la montagne en jaune, c'est certain que je vais le perdre, mais j'espère qu'il restera dans l'équipe. Je suis très fier de garder ce maillot sur les routes de France, tous les jours, c'est une bonne chose."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Jeu 12 Juil - 14:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Jeu 12 Juil - 23:20

Tour de France: Pozzato gagne, "Vino" et Klöden chutent



jeu 12 jui, 21h45





AFP/Franck Fife
agrandir la photo


AUTUN (AFP) - Le play-boy du cyclisme italien, Filippo Pozzato, a enlevé jeudi à Autun la cinquième étape du Tour de France marquée par les blessures sur chutes des deux leaders de l'équipe Astana, le Kazakh Alexandre Vinokourov et l'Allemand Andreas Klöden.
Le maillot jaune est resté sur les épaules du Suisse Fabian Cancellara après cette étape accidentée longtemps ouverte par l'échappée du Français Sylvain Chavanel et du Belge Philippe Gilbert.
Cancellara a failli rater un virage dans la descente très sinueuse vers Autun mais il a pu repartir sans attendre après cet instant de frayeur. "J'ai pris un trop grand risque", a expliqué le Bernois lancé à la poursuite de l'Ukrainien Yaroslav Popovych, lui aussi à la limite au même endroit.
Pour le gain de l'étape, Pozzato a réglé un premier peloton de 74 unités. Il s'est habilement lancé dans le sprint pour devancer de moins d'une demi-roue l'Espagnol Oscar Freire, celui-là même qui lui a succédé en mars dernier au palmarès de la grande classique Milan-Sanremo.
Sur la ligne, l'Italien Daniele Bennati a pris la troisième place devant le Luxembourgeois Kim Kirchen et l'Allemand Erik Zabel, lequel a endossé le maillot vert du classement par points.
De nombreuses chutes ou incidents se sont produites au long de ce parcours de 182,5 kilomètres traversant le Morvan, avec huit côtes et petits cols répertoriés. La plus lourde de conséquences a concerné Vinokourov à 25 kilomètres de l'arrivée.
Le Kazakh a chuté à 25 kilomètres de l'arrivée à Autun. Classé en 83e position à l'étape, il a perdu 1 min 20 sec sur ses rivaux directs, tous présents dans le premier peloton. Plus grave, Vinokourov souffre d'une plaie profonde au genou droit et devait passer en soirée des examens approfondis, avant de décider de poursuivre ou non la course.
Comble de malchance pour l'équipe Astana, son autre chef de file, l'Allemand Andreas Klöden, s'est lui aussi retrouvé à terre, sur le bas-côté herbeux, à 75 kilomètres de l'arrivée.
Klöden, deuxième du Tour 2004 et troisième l'année passée, n'a pas perdu de temps. Il souffre d'une fissure au coccyx mais peut continuer le Tour de France, selon son équipe.
L'étape a été animée par une longue échappée de Chavanel, en tête dès le 13e kilomètre. Avec le renfort de Gilbert et d'un autre Français, William Bonnet, puis de l'Italien Gianpaolo Cheula, le groupe a pris jusqu'à près d'un quart d'heure d'avance (Km 55) avant que le peloton engage la poursuite.
"On a vu que la CSC ne roulait pas derrière l'échappée. On a parlé avec les équipes de Freire et de Valverde pour savoir s'ils voulaient collaborer pour réduire l'écart", a expliqué Pozzato.
Chavanel, qui a endossé le maillot de meilleur grimpeur, et Gilbert ont prolongé l'effort jusque dans le final. C'est seulement à 11 kilomètres de l'arrivée que Chavanel, déjà présent dans une échappée la veille, a fini par être repris.
Les dernières attaques (Lefèvre, Popovych, Millar) n'ont pas connu davantage de réussite. Au sprint, Pozzato, qui a expliqué avoir été gêné par l'un de ses compatriotes (Ballan), a touché Bennati mais a fini par s'imposer, trois ans après son succès acquis à Saint-Brieuc.
A l'âge de 25 ans, ce puncheur de haut vol, soucieux d'élégance, a enrichi un palmarès qui compte déjà plusieurs classiques (Milan-Sanremo, HEW-Cyclassics, Het Volk).
Vendredi, la sixième étape conduit de Semur-en-Auxois à Bourg-en-Bresse (199,5 km) sur un parcours roulant dans la partie terminale.
Le classement de l'étape:



1. Filippo Pozzato (ITA/LIQ)
4h39:01.

(moyenne: 39,245 km/h)


2. Oscar Freire (ESP/RAB)
à 0:00.

3. Daniele Bennati (ITA/LAM)
0:00.

4. Kim Kirchen (LUX/MOB)
0:00.

5. Erik Zabel (GER/MIL)
0:00.

6. George Hincapie (USA/DIS)
0:00.

7. Cristian Moreni (ITA/COF)
0:00.

8. Stefan Schumacher (GER/GRL)
0:00.

9. Bram Tankink (NED/QST)
0:00.

10. Jérôme Pineau (FRA/BOU)
0:00.

11. Cadel Evans (AUS/PRE)
0:00.

12. Fabian Cancellara (SUI/CSC)
0:00.

13. Alejandro Valverde (ESP/CEP)
0:00.

14. Chris Horner (USA/PRE)
0:00.

15. Frank Schleck (LUX/CSC)
0:00.

16. Martin Elmiger (SUI/A2R)
0:00.

17. Linus Gerdemann (GER/MOB)
0:00.

18. Inigo Landaluze (ESP/EUS)
0:00.

19. Michael Rogers (AUS/MOB)
0:00.

20. Laurent Lefèvre (FRA/BOU)
0:00.

21. Christophe Le Mevel (FRA/C.A)
0:00.

22. Juan Manuel Garate (ESP/QST)
0:00.

23. Christophe Moreau (FRA/A2R)
0:00.

24. Iban Mayo (ESP/SDU)
0:00.

25. Jose Ivan Gutierrez (ESP/CEP)
0:00.

26. Alberto Contador (ESP/DIS)
0:00.

27. Denis Menchov (RUS/RAB)
0:00.

28. Tadej Valjavec (SLO/LAM)
0:00.

29. Yaroslav Popovych (UKR/DIS)
0:00.

30. Bernhard Kohl (AUT/GRL)
0:00.

31. Haimar Zubeldia (ESP/EUS)
0:00.

32. Michael Boogerd (NED/RAB)
0:00.

33. Manuel Beltran (ESP/LIQ)
0:00.

34. Ruben Perez (ESP/EUS)
0:00.

35. Mikel Astarloza (ESP/EUS)
0:00.

36. Jens Voigt (GER/CSC)
0:00.

37. David Millar (GBR/SDU)
0:00.

38. Patxi Vila (ESP/LAM)
0:00.

39. Oscar Pereiro (ESP/CEP)
0:00.

40. Thomas Dekker (NED/RAB)
0:00.

41. Dario Cioni (ITA/PRE)
0:00.

42. Vladimir Gusev (RUS/DIS)
0:00.

43. Benoît Vaugrenard (FRA/FDJ)
0:00.

44. Patrik Sinkewitz (GER/MOB)
0:00.

45. Juan Antonio Flecha (ESP/RAB)
0:00.

46. Vladimir Karpets (RUS/CEP)
0:00.

47. Xavier Florencio (ESP/BOU)
0:00.

48. Ludovic Turpin (FRA/A2R)
0:00.

49. Alexandre Botcharov (RUS/C.A)
0:00.

50. Carlos Sastre (ESP/CSC)
0:00.

51. Marzio Bruseghin (ITA/LAM)
0:00.

52. Michael Rasmussen (DEN/RAB)
0:00.

53. Mario Aerts (BEL/PRE)
0:00.

54. Jose Luis Arrieta (ESP/A2R)
0:00.

55. Mauricio Soler (COL/BAR)
0:00.

56. Thomas Voeckler (FRA/BOU)
0:00.

57. Paolo Bossoni (ITA/LAM)
0:00.

58. Juan Miguel Mercado (ESP/AGT)
0:00.

59. Thomas Lövkvist (SWE/FDJ)
0:00.

60. Alessandro Ballan (ITA/LAM)
0:00.

61. Sylvain Calzati (FRA/A2R)
0:00.

62. Dmitriy Fofonov (KAZ/C.A)
0:00.

63. Levi Leipheimer (USA/DIS)
0:00.

64. Markus Fothen (GER/GRL)
0:00.

65. Andreas Klöden (GER/AST)
0:00.

66. David Arroyo (ESP/CEP)
0:00.

67. Axel Merckx (BEL/MOB)
0:00.

68. Egoi Martinez (ESP/DIS)
0:00.

69. Sandy Casar (FRA/FDJ)
0:00.

70. John Gadret (FRA/A2R)
0:00.

71. Carlos Barredo (ESP/QST)
0:00.

72. Kanstantsin Siutsou (BLR/BAR)
0:00.

73. David De la Fuente (ESP/SDU)
0:00.

74. Andreï Kashechkin (KAZ/AST)
0:00.

75. Pierrick Fédrigo (FRA/BOU)
0:28.

76. Patrice Halgand (FRA/C.A)
0:28.

77. Ivan Parra (COL/COF)
0:28.

78. Stéphane Goubert (FRA/A2R)
0:28.

79. Igor Anton (ESP/EUS)
0:28.

80. Benoît Salmon (FRA/AGT)
0:50.

81. M atteo Tosatto (ITA/QST)
0:53.

82. Johann Tschopp (SUI/BOU)
1:07.

83. Alexandre Vinokourov (KAZ/AST)
1:20.

. Rémy Di Grégorio (FRA/FDJ)
Abandon

. Brett Lancaster (AUS/MIL)
Abandon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Ven 13 Juil - 21:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Ven 13 Juil - 21:22

Tour de France: le Belge Tom Boonen remporte la 6e étape, Cancellara reste en jaune



ven 13 jui, 19h22





AFP/Franck Fife
agrandir la photo


BOURG-EN-BRESSE (AFP) - Le Belge Tom Boonen (Quick Step) a enlevé au sprint la sixième étape du Tour de France, vendredi, à Bourg-en-Bresse, à la veille de l'entrée dans les Alpes.
Boonen a réglé un peloton massif comprenant le Suisse Fabian Cancellara (CSC) qui a gardé le maillot jaune de leader au terme de cette journée estivale.
Boonen a lancé son sprint en force, malgré le vent de face, pour devancer nettement l'Espagnol Oscar Freire et l'Allemand Erik Zabel.
Le Français Sébastien Chavanel s'est classé quatrième, devant le Norvégien Thor Hushovd.
Agé de 26 ans, Boonen a renoué avec le succès qui le fuyait dans le Tour depuis son succès dans la troisième étape de l'édition 2005.
Champion du monde 2005, la star du cyclisme belge s'est imposé pour la cinquième fois dans la Grande Boucle.


AFP/Franck Fife
agrandir la photo


L'étape, longue de 199,5 kilomètres, s'est résumée à une longue échappée solitaire du Britannique Bradley Wiggins avant le sprint final.
Wiggins, le champion du monde de poursuite qui s'est classé troisième du prologue de Londres, est parti dès le 2e kilomètre. Il a compté jusqu'à 17 min 30 sec d'avance (Km 57) mais il a été condamné par le travail des équipes de sprinteurs.
Le rouleur anglais a été repris sur l'interminable ligne droite, contre le vent, menant à Bourg-en-Bresse, à 7 kilomètres de l'arrivée, après 190 kilomètres à l'avant.
L'Allemand Andreas Klöden, qui souffre d'une fissure au coccyx, et le Kazakh Alexandre Vinokourov, blessé aux deux genoux et au coude droit, sont restés dans le peloton, le plus souvent en queue du groupe.
Samedi, la septième étape franchit dans le final le col de la Colombière, classée en première catégorie, pour rejoindre la station du Grand-Bornand (197,5 km).
Classement de la 6e étape du Tour de France cycliste, disputée vendredi entre Semur-en-Auxois et Bourg-en-Bresse:



1. Tom Boonen (BEL/QST)
les 199,5 km en 5h20:59.

(moyenne: 37,292 km/h)


2. Oscar Freire (ESP/RAB)
à 0:00.

3. Erik Zabel (GER/MIL)
0:00.

4. Sébastien Chavanel (FRA/FDJ)
0:00.

5. Thor Hushovd (NOR/C.A)
0:00.

6. Daniele Bennati (ITA/LAM)
0:00.

7. Robert Förster (GER/GRL)
0:00.

8. Robert Hunter (RSA/BAR)
0:00.

9. Romain Feillu (FRA/AGT)
0:00.

10. Murilo Fischer (BRA/LIQ)
0:00.
Classement général:



1.
Fabian Cancellara (SUI/CSC)
29h49:55.

2.
Andreas Klöden (GER/AST)
à 0:33.

3.
Filippo Pozzato (ITA/LIQ)
0:35.

4.
David Millar (GBR/SDU)
0:41.

5.
Oscar Freire (ESP/RAB)
0:43.

6.
George Hincapie (USA/DIS)
0:43.

7.
Vladimir Gusev (RUS/DIS)
0:45.

8.
Vladimir Karpets (RUS/CEP)
0:46.

9.
Erik Zabel (GER/MIL)
0:48.

10.
Mikel Astarloza (ESP/EUS)
0:49.

11.
Thomas Dekker (NED/RAB)
0:51.

12.
Benoît Vaugrenard (FRA/FDJ)
0:52.

13.
Jose Ivan Gutierrez (ESP/CEP)
0:53.

14.
Alberto Contador (ESP/DIS)
0:55.

15.
Andreï Kashechkin (KAZ/AST)
0:55.

16.
Cadel Evans (AUS/PRE)
0:56.

17.
Ruben Perez (ESP/EUS)
0:56.

18.
Michael Rogers (AUS/MOB)
0:57.

19.
Oscar Pereiro (ESP/CEP)
0:57.

20.
Linus Gerdemann (GER/MOB)
0:58.

21.
Juan Antonio Flecha (ESP/RAB)
1:00.

22.
Levi Leipheimer (USA/DIS)
1:00.

23.
Denis Menchov (RUS/RAB)
1:00.

24.
Markus Fothen (GER/GRL)
1:03.

25.
Alejandro Valverde (ESP/CEP)
1:03.

26.
Bernhard Kohl (AUT/GRL)
1:04.

27.
Stefan Schumacher (GER/GRL)
1:05.

28.
Cristian Moreni (ITA/COF)
1:05.

29.
Laurent Lefèvre (FRA/BOU)
1:06.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Sam 14 Juil - 14:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evenement " Tour de France 2007 "
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» sortie du 30.06 "tour d'oriol"
» autocollants "tour de jante"
» Gare Routière Bus Verts "Tour Leroy"
» Tour du semnoz "à l'envers"
» Driver "tolérant" et Driver "Tour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007 :: Parlons Des Autres Sports :: Tout Les Sports-
Sauter vers: