AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Evenement " Tour de France 2007 "

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 30
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Dim 15 Juil - 12:28

Tour de France - 7ème étape: victoire et maillot jaune pour Gerdemann
14/07/2007 17:20


LE GRAND-BORNAND 14/07 (BELGA) = L'Allemand Linus Gerdemann (T-Mobile), 24 ans, a remporté la 7-ème étape du 94-ème Tour de France cycliste (ProTour), la première dans les Alpes, courue samedi sur 197,5 km de Bourg-en-Bresse au Grand-Bornand, et a endossé le maillot jaune de leader.
Il s'est imposé avec 40 secondes d'avance sur l'Espagnol Inigo Landaluze (Euskaltel), et 1m39 sec d'avance sur un autre Espagnol, David de la Fuente (Saunier-Duval).

1. GERDEMANN L. (T-Mobile) en 34h43'40''
2. LANDALUZE I. (Euskaltel - Euskadi) à 1'24''
3. DE LA FUENTE D. (Saunier Duval - Prodir) à 2'45''
4. LEFEVRE L. (Bouygues Telecom) à 2'55
5. SOLER HERNANDEZ J. (Barloworld) à 3'05''
6. KLODEN A. (Astana) à 3'39''
7. GUSEV V. (Discovery Channel) à 3'51''
8. KARPETS V. (Caisse d’Epargne) à 3'52''
9. ASTARLOZA M. (Euskaltel - Euskadi) à 3'55''
10. DEKKER T. (Rabobank) à 3'57''
11. CONTADOR A. (Discovery Channel) à 4'01''
12. KASHECHKIN A. (Astana) à 4'01''
13. EVANS C. (Predictor - Lotto) à 4'02''
14. ROGERS M. (T-Mobile) à 4'03''
15. PEREIRO SIO O. (Caisse d’Epargne à 4'03''
16. LEIPHEIMER L. (Discovery Channel) à 4'06''
17. MENCHOV D. (Rabobank) à 4'06''
18. VALVERDE A. (Caisse d’Epargne) à 4'09''
19. POPOVYCH Y. (Discovery Channel) à 4'14''
20. KIRCHEN K. (T-Mobile) à 4'14''
21. MOREAU C. (AG2R) à 4'15''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 30
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Dim 15 Juil - 12:34

Etape 8 :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Lun 16 Juil - 22:15

Tour de France - Pas de tout repos



Eurosport - lun., 16 juil. 19:29:00 2007


Lundi, le peloton fait relâche, ce n'est pourtant pas une journée de tout repos pour les coureurs qui doivent déjà préparer l'étape du lendemain. Pour celà, les cyclistes devront éviter l'excès alimentaire, garder le rythme de la course et ne pas céder à la déconcentration.










"Il ne faut surtout pas louper son jour de repos". Serge Beucherie, directeur sportif du Crédit Agricole, le répète à ses coureurs: un jour de repos mal négocié sur le Tour de France peut casser le rythme d'un homme en forme. Lundi, les coureurs font relâche à Tignes, entre deux étapes alpestres. "Le lendemain d'un jour de repos, on a souvent des difficultés à se remettre en route", confirme Cédric Vasseur, l'un des coureurs d'expérience de la Quick Step, "et avec la très dure journée qui s'annonce mardi, ceux qui n'auront pas bien récupéré risquent gros ".
"C'est une journée difficile à négocier", témoigne aussi Stéphane Heulot, ancien maillot jaune du Tour aujourd'hui consultant chez Saunier Duval. " Psychologiquement, on a tendance à relâcher la tension, et physiquement, l'organisme habitué aux efforts ne comprend pas ce qui lui arrive." Pour éviter les mauvaises surprises, le programme type de la journée sera donc à peu près le même pour toutes les équipes: lever à heure libre, et petit déjeuner léger, c'est-à-dire sans les pâtes et les protéines des jours de course.
Le premier piège à éviter est en effet l'excès alimentaire. En course, le coureur consomme jusqu'à 8.000 calories par jour. S'il mange la même chose le jour de repos, alors que l'effort fourni est quatre ou cinq fois moins important, l'organisme s'alourdit et se fatigue inutilement. "On a tendance à craquer ces jours-là sur le chocolat, les sucreries, mais le lendemain on sent la jambe qui durcit, on le paye cash", avoue Cédric Vasseur.
Trois heures de vélo
Pour garder le rythme et évacuer les toxines accumulées lors des étapes précédentes, les coureurs vont ensuite s'astreindre à une sortie d'une heure trente à trois heures de vélo, tranquillement, à 30 km/h. L'effort doux équivaut à un massage, les jambes se détendent et l'esprit reste fixé sur la course. Certains reçoivent ensuite leur famille, se détendent ou font la sieste. " Et à partir de 16h00, explique Serge Beucherie, on les remet dans le rythme du Tour de France: massages, soins, dîner à 20h00 avec l'apport énergétique nécessaire à l'étape du lendemain ".
Car l'autre piège qui guette les coureurs est la déconcentration et un trop grand relâchement. "Il faut garder son rythme de sommeil, même si on n'a pas d'heure pour se lever, et conserver l'organisation horaire d'une journée de course", explique Stéphane Heulot. Beucherie, lui, conseille aux hommes du Crédit Agricole de ne pas trop se disperser avec la famille, les amis ou les admirateurs: "Evitez de vous fatiguer inutilement, de rester sur vos jambes, et surtout trouvez un compromis: enlevez-vous la pression tout en restant concentrés sur la course", leur dit-il.
En fait, assure Vasseur, "le jour de repos est très important pour les gars qui sont malades, ou blessés, comme Vinokourov ou Klöden cette année, mais si on est en bonne santé, ce n'est pas indispensable physiologiquement". Stéphane Heulot, lui, estime que cette coupure dans la course est utile et même impérative: "En donnant plus de temps de récupération aux coureurs, on est cohérent avec le nouveau cyclisme que l'on veut promouvoir", souligne-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Lun 16 Juil - 22:17

Christophe Moreau, l'espoir des Français



lun 16 jui, 15h45




TIGNES (AP) - Dynamiteur de la course lors de l'étape de Tignes dimanche, Christophe Moreau a démontré ses nouvelles qualités de grimpeur et affiché sa détermination à monter sur le podium du Tour de France 2007, voire à remporter l'épreuve.
Depuis dix ans et la deuxième place de Richard Virenque en 1997, aucun Français n'a fini dans les trois premiers de la Grande Boucle et aucun coureur tricolore depuis Bernard Hinault en 1985 n'a décroché la timbale.
"J'avais besoin de lâcher les chevaux. Je me suis mis dans le dur pour semer le bazar", a expliqué le leader de la formation AG2R, évoquant ses attaques à répétition dans la montée inédite vers Tignes.
Septième du classement général à 3.06 minutes du maillot jaune danois Michael Rasmussen (Rabobank), Christophe Moreau peut voir la vie en bleu-blanc-rouge, comme la robe qu'arborait sa petite fille Margaux, âgée de deux mois et trois semaines, lundi, à l'hôtel des coureurs, lors de la première journée de repos du peloton en Savoie.
Son récent titre de champion de France, sa victoire dans le Dauphiné Libéré marquée par son succès au Mont-Ventoux, ont donné de la confiance et des ailes à Moreau. La naissance, à 36 ans, de son premier enfant, l'a transcendé.
"Le changement s'est produit au début de la grossesse", souligne Emilie, sa femme, aussi brune que lui est blond. "La paternité est difficile pour un homme, il lui faut trouver ses marques, c'est plus difficile que pour la maman qui a porté l'enfant. Il a été très attentif. Depuis il est plus serein, moins nombriliste, il prend les choses plus calmement. Il a envie que sa fille soit fière de lui".
Quatrième du Tour de France en 2000, Moreau semble se bonifier avec les années.
"Le domaine où il a franchi un palier cette année est la montagne", analyse Vincent Lavenu, son manager à la formation AG2R.
"Il a perdu un ou deux kilos, peut-être plus. On voit qu'il est beaucoup plus à l'aise en montagne. Du coup, il a un peu perdu en contre-la-montre, mais je pense que le gain en montagne est plus intéressant. Il a un rapport poids-puissance extraordinaire, c'est pour cela qu'en montagne il peut faire un beau truc".
Dans la montée de Tignes, il a contraint Alexandre Vinokourov, le grand favori du Tour, à lâcher prise après avoir déclenché plusieurs attaques successives.
"Il a un tempérament généreux, il l'a montré hier", reprend Lavenu. "A l'inverse d'autres coureurs qui restent attentifs, Christophe ne calcule pas, il a du panache, c'est ce que tout le monde attend".
"J'espère être candidat à la victoire finale", souligne Moreau. "C'est mon 10e Tour, j'ai l'expérience. Il ne faudra pas connaître de jour sans, alors que les Pyrénées seront difficiles lors de la dernière semaine. Entre difficulté, stratégie et récupération, il faudra un mélange de tout ça pour être sur le podium".
L'âge n'est pas un handicap selon Vincent Lavenu.
"Plus on est âgé, plus on est endurant. On est moins pointu sur le paroxysme de l'effort, mais pour l'endurance, entre 30 et 37 ans, c'est là qu'on est le meilleur".
"Il arrive au sommet à la fin de sa carrière. Il faut qu'il aille au bout de sa passion", l'encourage sa femme Emilie. AP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 30
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mar 17 Juil - 10:28

Il a fait une erreur tactique avant hier qui ne vont pas l'aidé pour aujourd'hui, il va être surveillé de très près. Sinon il faudra faire attention a Iban Mayo qui lui a bien joué le coup lundi et qui semnble très a son aise tout comme valverde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mar 17 Juil - 14:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mer 18 Juil - 17:54

Tour de France: les résultats



mar 17 jui, 19h13




BRIANCON (AP) - Les résultats de la 9e étape du Tour de France cycliste, disputée mardi sur 159.5 kilomètres entre Val d'Isère et Briançon:
1. Juan Mauricio Soler, Colombie, Barloworld, 4 heures 14 minutes 24 secondes.
2. Alejandro Valverde, Espagne, Caisse d'Epargne, à 38 secondes.
3. Cadel Evans, Australie, Predictor-Lotto, même temps.
4. Alberto Contador, Espagne, Discovery Channel, :40.
5. Iban Mayo, Espagne, Saunier Duval-Prodir, :42.
6. Michael Rasmussen, Danemark, Rabobank, même temps.
7. Levi Leipheimer, USA, Discovery Channel, même temps.
8. Kim Kirchen, Luxembourg, T-Mobile, même temps.
9. Andreas Kloeden, Allemagne, Astana, :46.
10. Carlos Sastre, Espagne, Team CSC, même temps.
11. Christophe Moreau, France, AG2R Prevoyance, :54.
12. Mikel Astarloza, Espagne, Euskaltel-Euskadi, même temps.
13. Yaroslav Popovych, Ukraine, Discovery Channel, 1:32.
14. Juan Jose Cobo, Espagne, Saunier Duval-Prodir, 1:36.
15. Jose Ivan Gutierrez, Espagne, Caisse d'Epargne, 1:49.
16. Oscar Pereiro, Espagne, Caisse d'Epargne, 3:24.
17. Christopher Horner, USA, Predictor-Lotto, même temps.
18. Andrey Kashechkin, Kazakhstan, Astana, même temps.
19. Patrice Halgand, France, Credit Agricole, même temps.
20. Alexandre Vinokourov, Kazakhstan, Astana, même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mer 18 Juil - 17:54

Tour de France: Soler Hernandez n'a pas froid aux yeux



mar 17 jui, 20h23




BRIANCON (AP) - Avec la victoire de Juan Mauricio Soler Hernandez à Briançon mardi, la Colombie a peut être déniché l'héritier de Lucho Herrera, deux fois vainqueur du maillot à pois de meilleur grimpeur du Tour de France en 1985 et 1987.
Pour son premier Tour de France, le jeune Colombien de 24 ans a signé la plus belle victoire de sa carrière après être passé à l'offensive dans le terrible Galibier et ses huit derniers kilomètres à 9% de déclivité.
"Je découvre le Tour, je ne connaissais pas le Galibier, j'ai attaqué comme un fou. Je ne pensais pas que j'y arriverai", a déclaré Soler Hernandez. "Je pense à ma femme, à ma famille, à mon pays. C'est le plus grand jour de ma vie".
Le Colombien, qui est désormais 17e du classement général du Tour à 6.49 minutes du leader Michael Rasmussen, en a profité pour revêtir la maillot blanc de meilleur jeune et figurer en deuxième position du classement du maillot à pois derrière le Danois.
Soler Hernandez a aussi offert sa première victoire sur la Grande Boucle à la formation britannique Barloworld.
Originaire d'une famille de modestes paysans, Juan Mauricio Soler Hernandez a prouvé qu'il est dur au mal lors de cette 9e étape de 159,5 kilomètres entre Val d'Isère et Briançon. Car après avoir basculé en tête au Galibier, il a dû faire face à un terrible vent contraire dans les derniers 40 kilomètres de descente vers Briançon.
"J'ai débuté le cyclisme à 16 ans", indique le coureur colombien.
"J'ai gagné une première course dans mon village", explique-t-il. Très vite devenu le meilleur dans les catégories de jeunes, il a ensuite notamment remporté la dernière étape du Tour de Colombie. Avant de débarquer l'an dernier comme néo-pro en Italie dans la formation Acqua & Sapone. Ses performances notamment dans le circuit de Lorraine et dans la Vuelta a Burgos, ont attiré l'attention des Britanniques de la Barloword.
"J'avais toujours rêvé de devenir professionnel". Le nez marqué en raison d'un heurt avec son mécanicien lors d'un changement de vélo après une chute dimanche, Juan Mauricio Soler Hernandez, qui se dit "très catholique", a remercié Dieu pour son échappée réussie. "J'étais malade ces derniers jours et j'ai pu récupérer hier lors de la journée de repos".
"Je ne pensais pas gagner aussi vite, même si mon ambition est de gagner un jour le Tour. Dans l'immédiat, mon objectif est de rallier les Champs-Elysées".
Il a signé la première victoire d'étape colombienne dans le Tour depuis Santiago Botero en 2002. Botero s'était adjugé lui aussi le maillot de meilleur grimpeur en 2000. AP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mer 18 Juil - 17:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mer 18 Juil - 19:06

MARSEILLE (Reuters) - Cédric Vasseur a offert au camp français sa première victoire d'étape dans le Tour de France, s'imposant lors de la 10e étape entre Tallard et Marseille.
Le Nordiste, qui avait porté le maillot jaune sur la Grande boucle en 1997, a devancé son compatriote Sandy Casar d'un petit boyau, tandis que le Suisse Michael Albasini s'est classé troisième.
Vasseur offre également à la Quick Step son troisième succès depuis le Grand Départ de Londres après ceux des Belges Gert Steegmans et Tom Boonen.
"Il y a 10 ans, j'avais porté le maillot jaune pendant cinq jours. Il y a des signes dans la vie qui ne trompent pas," a dit Vasseur. "Je savais qu'aujourd'hui cette victoire ne pouvait pas m'échapper."
Vasseur, qui a décidé de mettre fin à sa carrière à la fin de la saison, a dit qu'il peut maintenant "quitter le monde du cyclisme la tête haute."
Pour Sandy Casar, c'est une nouvelle déception car il se classe à nouveau deuxième d'une étape du Tour, mésaventure qui lui était arrivée deux fois en 2005 à Digne-les-Bains et au Puy-en-Velay.
Promise aux rouleurs, cette 10e étape, intervenant après le franchissement des Alpes, s'animait sous l'impulsion de l'Allemand Marcus Burghardt qui s'échappait au km 57 à la faveur de la première côte du jour.
Un groupe de 10 poursuivants se lançait à ses trousses et reprenait le coureur de la T-Mobile.
La collaboration entre les fuyards fonctionnait parfaitement et l'écart se creusait avec un peloton qui avait besoin de souffler sur une route écrasée de soleil.
Crédités de plus de 10 minutes d'avance, les fuyards décidaient d'en découdre entre eux à 20 kilomètres du but et cinq d'entre eux s'échappaient, dont trois Français.
Le Danois Michael Rasmussen, qui a terminé avec le peloton, a conservé son maillot jaune de leader au classement général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Jeu 19 Juil - 19:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Jeu 19 Juil - 19:44

Tour de France: le Sud-Africain Hunter vainqueur, Moreau piégé



jeu 19 jui, 18h38



MONTPELLIER (AFP) - Robert Hunter a donné à l'Afrique du Sud sa première victoire dans le Tour de France en gagnant jeudi à Montpellier la 11e étape fatale au champion de France Christophe Moreau.
Des candidats au podium, seul Moreau a été victime de l'offensive déclenchée par l'équipe Astana du Kazakh Alexandre Vinokourov, dans cette étape de plaine au relief presque uniformément plat mais troublée par un vent de côté.
Le porteur du maillot jaune, le Danois Michael Rasmussen (Rabobank), a gardé sa place dans le premier peloton qui a bouclé le parcours (182,5 km) à plus de 48 km/h de moyenne.
Moreau, en revanche, a perdu 3 min 20 sec au bilan d'une journée noire pour lui et son équipe AG2R (abandon de Calzati).
Le champion de France a d'abord chuté aux alentours du 31e kilomètres avec, pour résultats visibles, un cuissard déchiré et une plaie en haut de la cuisse gauche.
Mais il a surtout été distancé après le ravitaillement sur une bordure provoquée par les équipiers de Vinokourov à 71 kilomètres de l'arrivée, entre Arles et Saint-Gilles, près des rizières de Camargue.
Le peloton s'est étiré immédiatement jusqu'à casser à plusieurs endroits. Moreau, mal placé, a fini par sauter quelques minutes plus tard.
L'aide de ses équipiers (Goubert, Elmiger, Arrieta) s'est avérée insuffisante pour qu'il revienne dans le groupe. Moreau a vu s'éloigner le peloton fort d'une soixantaine d'unités sur les routes en même temps que ses rêves de victoire.
Le Franc-Comtois a pu reprendre espoir quand Vinokourov a ordonné à ses coéquipiers d'Astana de couper leur effort. Mais d'autres formations (Caisse d'Epargne, Quick Step et surtout Barloworld) ont ensuite collaboré pour maintenir et creuser l'écart.
"J'avais prédit hier (mercredi) que ce serait très difficile. L'étape a été très rapide, il fallait être attentif", a commenté Rasmussen. "Cela veut dire que les Astana sont toujours là, ils risquent de nous réserver des surprises".
"Ca s'est passé au moment où j'ai dû changer de chaussures. Une cale était cassée après ma chute et j'ai failli tomber de nouveau. Il fallait prendre une décision", a expliqué Moreau, fataliste: "Ca aurait pu être pire !"
"Il faut encaisser ces journées-là même si ce n'est pas facile. Le Tour est loin d'être fini", a ajouté le champion de France, désormais relégué à la 14e place du classement général, à 6 min 38 sec de Rasmussen.
La principale échappée du jour, dans cette étape entamée à très vive allure (50,8 km h dans la première heure), a été condamnée par cette accélération.
Le champion d'Allemagne Fabian Wegmann, le Kazakh Dmitriy Fofonov, l'Espagnol Xavier Florencio et le Belge Philippe Gilbert, qui avaient été rejoints par l'Ecossais David Millar, ont été repris à 38 kilomètres de l'arrivée.
A l'approche de l'arrivée, Vinokourov, retrouvé apparemment une semaine après sa chute, est sorti du peloton, aux 4 kilomètres, mais il a été repris un kilomètre plus loin.
Dans le sprint, que le Belge Tom Boonen (toujours porteur du maillot vert) n'a pu disputer après avoir été gêné par une chute dans les derniers virages, Hunter a précédé d'une roue le Suisse Fabian Cancellara.
Hunter, 30 ans, a donné à l'équipe Barloworld, l'une des formations de deuxième division invitées cette année, son deuxième succès après celui du grimpeur colombien Mauricio Soler à Briançon.
Vendredi, la 12e étape se dispute entre Montpellier et Castres (178,5 km), avec une montée de deuxième catégorie dans le final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Jeu 19 Juil - 19:44

Le classement général



1. Michael Rasmussen (DEN/RAB)
53h11:45.

2. Alejandro Valverde (ESP/CEP)
à 2:35.

3. Iban Mayo (ESP/SDU)
2:39.

4. Cadel Evans (AUS/PRE)
2:41.

5. Alberto Contador (ESP/DIS)
3:08.

6. Andreas Klöden (GER/AST)
3:50.

7. Levi Leipheimer (USA/DIS)
3:53.

8. Carlos Sastre (ESP/CSC)
3:54.

9. Kim Kirchen (LUX/MOB)
4:59.

10. Mikel Astarloza (ESP/EUS)
5:20.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Ven 20 Juil - 18:57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Ven 20 Juil - 18:58

Tour de France: Tom Boonen remporte la 12e étape



ven 20 jui, 17h27





agrandir la photo



CASTRES (Reuters) - Le Belge Tom Boonen a remporté la 12e étape du Tour de France disputée sur 178,5 kilomètres entre Montpellier et Castres.

L'Allemand Erik Zabel a pris la deuxième place et le Sud-Africain Robert Hunter s'est classé troisième.

Le Danois Michael Rasmussen a conservé le maillot jaune de leader au classement général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Sam 21 Juil - 22:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Sam 21 Juil - 22:54

TOUR DE FRANCE - 13e étape : Contre-la-montre à Albi - LA RÉSURRECTION DE VINOKOUROV



sam 21 jui, 18h31





13e étape : Contre-la-montre à Albi - LA RÉSURRECTION DE VINOKOUROV
agrandir la photo



Si c'est un aigle d'or qui déploie ses ailes sur le drapeau kazakh et le maillot d'Astana, c'est bien un phénix qui a survolé la 13e étape samedi. Le corps et le moral meurtris après une chute sur la route d'Autun, Alexandre Vinokourov a renoué avec la victoire à Albi, surpassant spécialistes de l'effort solitaire et prétendants à la victoire finale. Le parcours vallonné de 54 km autour la cité tarnaise a été avalé tout en puissance (48,674 km/h de moyenne) par le Kazakh qui n'a jamais quitté sa position aérodynamique optimale, y compris lors de l'ascension de la côte de la Bauzié, principale difficulté du tracé. Sa 4e victoire sur le Tour lui permet ainsi de gagner dix rangs au général même si le podium est encore loin (9e à 5'10"). Attentistes lors du passage des Alpes, se marquant constamment à la culotte, les autres favoris pourraient se mordre les doigts dans les Pyrénées. Les Espagnols ont en tout cas mordu la poussière lors de ce chrono : Alejandro Valverde et Iban Mayo , sur le podium samedi matin, ont cédé de précieuses minutes (+ 6'04" et 6'08"), et sortent du top 10. Finalement, c'est le jeune Alberto Contador , vainqueur du dernier Paris-Nice et attaquant impressionnant dans les Alpes, qui portera désormais les espoirs ibériques (7e samedi et 3e du général à 2'31") sur les pentes pyrénéennes.

Paradoxalement, c'est également au sein de l'équipe Astana que figure également le grand déçu du jour. Alors qu'il pouvait enfin enfiler le costume de leader incontestable, l'Allemand Andreas Klöden n'a même pas enfilé le Maillot Jaune qui lui était promis. Devancé par son leader (+1'39"), l'ancien équipier de Jan Ullrich n'a pu prendre le dessus sur un concurrent direct, Cadel Evans . Sans avoir déclenché la moindre offensive jusqu'à présent, l'Australien est désormais fermement installé sur le podium au général (2e), devançant tous les favoris. Ou presque. Car le leader de l'équipe Lotto-Predictor devra faire face à un Michael Rasmussen étonnant de résistance et toujours en Jaune après deux semaines de course. Malgré l'adversité, malgré les polémiques qui auraient pu l'étouffer, malgré un exercice qui n'est pas sa spécialité (85e et 114e dans les chronos en 2006), le " poulet de Tollose " n'a pas perdu trop de plumes (11e samedi à 2'55"). A l'orée de la dernière semaine, la bataille pour la victoire finale pourrait mettre aux prises deux anciens spécialistes du VTT, qui ont maîtrisé le parcours détrempé samedi. Très glissant en début d'après-midi, le bitume a en revanche piégé les coureurs trop téméraires, comme le champion du monde Fabian Cancellara , l'Ukrainien Yaroslav Popovych ou le Russe Vladimir Gusev , mais aussi Andreas Klöden et Andreï Kashechkin .

A l'image de la première partie du Tour, les coureurs de Cofidis ont été les animateurs malheureux du début de l'étape. Parti avant les averses, Bradley Wiggins a longtemps détenu le meilleur temps avant de céder face à la puissance de Vinokourov. Le Britannique prend néanmoins la 5e place (+ 2'14"). Après ses 190 km d'échappée en solo entre Semur-en-Auxois et Bourg-en-Bresse, le champion du monde de poursuite a prouvé qu'il pouvait tenir la distance. Son coéquipier Sylvain Chavanel a été l'un des rares à sortir la tête de l'eau dans le camp français. Attaquant insatiable depuis Londres, l'ancien champion de France de la spécialité s'est montré tout aussi combatif pour intégrer le top 10 du jour (8e + 2'38"). Christophe Moreau a quant à lui complètement bu la tasse. Peu à l'aise sur sa selle, le leader d'AG2R finit dans les bas-fonds du classement (+ 9'26") et est désormais exclu de la lutte pour le classement général. Il devrait se concentrer sur les victoires d'étapes, seul horizon envisageable pour un peloton français incapable de suivre les plus gros braquets.








13e étape : Contre-la-montre à Albi - LA RÉSURRECTION DE VINOKOUROV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Dim 22 Juil - 23:24

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Dim 22 Juil - 23:25

TOUR DE FRANCE - 14e étape : Mazamet au Plateau de Beille - LE PATRON, C'EST RASMUSSEN



dim 22 jui, 18h15





14e étape : Mazamet au Plateau de Beille - LE PATRON, C'EST RASMUSSEN
agrandir la photo



Comme l'ensemble du peloton, Michael Rasmussen connaît le présage : celui qui gagne au sommet du Plateau de Beille remporte le Tour dans la foulée. L'augure s'est vérifiée trois fois, pour Marco Pantani (1998) et pour Lance Armstrong (2002 et 2004). Peut-être un poil superstitieux, le Danois a tout fait pour leur succéder au palmarès mais a finalement échoué à la 2e place au terme d'un sprint avec l'espoir Alberto Contador . Au moment où Alexandre Vinokourov a définitivement renoncé à la victoire finale, le grimpeur de Rabobank a néanmoins récupéré le costume de patron dont personne ne voulait et est désormais le favori numéro un de la course. Sûr de sa force, la tête haute, il n'a cessé de jauger le groupe qui l'accompagnait, toisant ses poursuivants et répondant du tac au tac à la moindre offensive lors des 16 km de l'ascension de la montagne ariégeoise. Pour le contrer, la Discovery Channel a lancé une fusée à trois étages, avec les attaques successives de Yaroslav Popovych , Levi Leipheimer et Alberto Contador . Le jeune vainqueur du dernier Paris-Nice (24 ans) dynamitait le groupe " façon puzzle " mais gardait Rasmussen collé aux basques. Le duo scellait alors un pacte, tape dans le dos à l'appui, pour voler vers le succès et semer les adversaires directs ( Cadel Evans et Andreas Klöden à 1'53"). Le couple du jour fait également le trou au général : l'Australien est désormais 3e (+ 3'04"), l'Allemand 5e (+ 4'38").

En quittant le pays de Cocagne, terre imaginaire de fêtes et de bombances perpétuelles, le peloton a montré dès la sortie de Mazamet qu'il ne comptait pas observer le repos dominical. Dès le passage de la Montagne Noire, les tentatives d'échappée venaient de partout : Rasmussen se retrouvait (déjà) dans un groupe pléthorique de 27 échappés au kilomètre 18, avant de retrouver sa place légitime dans le peloton. Pendant ce temps, les Espagnols qui ont retrouvé avec les Pyrénées leur terrain de jeu habituel plantaient leurs banderilles dans un peloton bien nerveux. Cinq d'entre eux obtenaient finalement le véritable bon de sortie du jour : Carlos Barredo (Quick Step), Jose Ivan Gutierrez (Caisse d'Epargne), Ruben Perez et Amets Txurruka (Euskaltel), et Antonio Colom (Astana). Accompagnés jusqu'au Port de Pailhères par le Bélarusse Alexandre Kushynski , les Espagnols s'ébrouaient ensuite entre eux mais voyaient leur avance fondre comme neige au soleil sous l'action de la Rabobank. Aériens dans les deux cols hors catégorie du jour, Thomas Dekker et Michael Boogerd prouvaient que les Pays-Bas pouvaient devenir l'autre pays de la montagne. Dans l'ascension finale, Iban Mayo était l'un des premiers à lâcher prise face à la belle mécanique orange, suivi d' Alejandro Valverde , et d'une ribambelle de favoris.

Dernier résistant des échappés, Antonio Colom (Astana) était finalement repris à quatre kilomètres de la ligne et ne pouvait sauver la journée de son équipe. Après avoir relevé la tête samedi, son leader Alexandre Vinokourov a retrouvé son masque de souffrance dimanche, dès que la route s'est élevée, peinant même à suivre son équipier Daniel Navarro qui freinait pour l'attendre. Alors que le public espagnol ne doit plus savoir où donner de la tête (dix coureurs dans les 20 premiers dimanche), les spectateurs francophones doivent prendre leur mal en patience avant d'apercevoir leurs chouchous sur la route du Tour. Le moral dans les socquettes, Christophe Moreau en a oublié de pédaler et a pris " l'autobus ", habituellement squatté par les sprinteurs et les équipiers démobilisés, lors des deux dernières ascensions. Son équipier John Gadret a tenté de sauver les meubles. Sa 20e place est certes logique, mais elle est un peu triste.








14e étape : Mazamet au Plateau de Beille - LE PATRON, C'EST RASMUSSEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Lun 23 Juil - 21:16

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Lun 23 Juil - 21:18

TOUR DE FRANCE - 15e étape : Foix - Loudenvielle-Le Louron - LES MONTAGNES RUSSES DE VINOKOUROV



lun 23 jui, 19h01





15e étape : Foix - Loudenvielle-Le Louron - LES MONTAGNES RUSSES DE VINOKOUROV
agrandir la photo



On l'avait laissé lundi après-midi scotché à la route, incapable de suivre ses équipiers dans les ascensions, privé de lucidité au point de chuter vers le plateau de Beille après avoir percuté un spectateur. On le retrouve moins de 24 heures plus tard enfonçant les pédales et ses adversaires, pas forcément en pleine forme physique mais habile stratège et gonflé d'orgueil dans le col de Peyresourde. En remportant la 15e étape, sa cinquième victoire personnelle sur le Tour, Alexandre Vinokourov a amplement sauvé l'honneur et relevé la tête. Le Kazakh a pris la poudre d'escampette dès le Col de Port, première des cinq ascensions du jour, au sein d'un groupe à l'effectif pléthorique (25 membres). Une échappée qui avait des faux airs de cour des miracles avec ses grands frustrés (Vinokourov), ses leaders en session de rattrapage (Zubeldia, Menchov, Kirchen), ses Espagnols de service (Arroyo, Cobo, Garate) et, soulagement, cinq Français : Laurent Lefèvre, Nicolas Portal, Benoît Vaugrenard, Patrice Halgand et Ludovic Turpin (finalement 9e). Ceux-ci ont cependant baissé les armes dès que les premiers lacets du Port de Balès (hors de catégorie). Le leader d'Astana laissait ses compagnons (Tschopp) placer les premières accélérations, restait à distance et revenait dans la vallée avant Peyresourde. Le Kazakh jouait alors au chat et à la souris avec Zubeldia, Cobo et Arroyo avant de placer un coup de griffe décisif. La victoire et le panache.

Du panache, Alberto Contador n'en a pas manqué. Quand les autres prétendants à la victoire se sont contentés de " sucer la roue " de Michael Rasmussen, le jeune Espagnol a attaqué à tout-va dans Peyresourde. La Rabobank avait fermé la porte dans le Port de Balès, la dernière vacherie découverte par les organisateurs, emprunté pour la première fois. En tête du groupe Maillot Jaune, le rouleur Michael Boogerd menait un train d'enfer et faisait tirer la langue aux grimpeurs. Dès que l'équipe néerlandaise a levé le pied dans la dernière côte, la Discovery Channel s'est engouffrée dans l'ouverture. Yaroslav Popovych testait la réaction du squelettique Maillot Jaune et dégageait le terrain pour Alberto Contador. Sans peur, l'Espagnol accélérait une fois, deux fois, trois fois, quatre fois. Des attaques payantes puisque Cadel Evans, Andreas Klöden, Carlos Sastre et consorts lâchaient prise (+ 54"). Pas Michael Rasmussen puisque le Danois collait aux basques de l'Espagnol, finissant dans sa roue, mais riant un peu jaune avant la journée de repos : « C'est sûrement celui qui place les accélérations les plus terribles en montagne. J'ai vraiment été au bord de la rupture parfois », a-t-il reconnu.

Si les ascensions sont souvent les ascenseurs vers la gloire, les descentes offrent aussi des voyages express vers la désillusion. Lundi, Christophe Le Mével a quitté prématurément un Tour qui lui réussissait bien. Deuxième Français au général (33e), le coureur s'est écrasé sur le bitume dans la descente du col de Port. Le Breton a la tête dure mais s'est fracturé la clavicule, véritable talon d'Achille du coureur. Alexandre Vinokourov avait dû faire une croix sur ses ambitions après sa chute à grande vitesse, en première semaine. Des événements qui confirment la mission de funambule du peloton et la part de réussite de tout champion. On se souvient de Lance Armstrong, coupant à travers champs en 2003 pour éviter Joseba Beloki à terre ainsi qu'une tragédie sportive. Le passage à côté de la stèle Fabio Casartelli lundi a rappelé que le coureur italien, alors équipier d'Armstrong, était mort sur le bord de la route le 17 juillet 1995 sans avoir pu éviter ni le bloc de béton ni le drame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mar 24 Juil - 21:01

Vinokourov contrôlé positif, la formation Astana quitte le Tour de France



mar 24 jui, 19h33





AFP/Joe Klamar
agrandir la photo


PARIS (AFP) - Le Kazakh Alexandre Vinokourov a subi samedi un contrôle antidopage qui a révélé la pratique d'une transfusion sanguine homologue et son équipe, Astana, a décidé de se retirer du Tour de France, indique mardi le site internet du quotidien l'Equipe.
Vinokourov, 33 ans, a été contrôlé samedi soir à Albi, à l'issue de sa victoire dans le contre-la-montre. Il a subi un nouveau contrôle antidopage sanguin lundi soir à Loudenvielle, au terme de la 15e étape qu'il a également remportée, révèle l'Equipe.fr.
L'analyse de l'échantillon A du prélèvement de samedi a révélé la présence de deux groupes de globules rouges. La transfusion homologue (avec le sang d'un donneur de même groupe et de même rhésus) est détectable depuis 2004.
Considéré comme l'un des favoris du Tour de France 2007, le leader de la formation kazakhe avait été stigmatisé au début de l'épreuve par le président de l'Union cycliste internationale (UCI) Pat Mc Quaid en raison de sa collaboration avec le docteur Ferrari.
Mardi, avant l'annonce de son contrôle positif et du retrait de son équipe à la fin de la journée de repos, Vinokourov était 23e du classement général, à 28 min 11 sec du leader danois Michael Rasmussen.
Avant lui l'Américain Tyler Hamilton et l'Espagnol Santi Perez avaient été convaincus de dopage par transfusion homologue.


AFP/Dominique Faget
agrandir la photo


Premières déclarations
Eric Boyer (Manager Cofidis) - "Je suis totalement écoeuré. J'espère que Vinokourov n'aura pas la lâcheté de nier, qu'il nous expliquera, qu'il nous dira qui l'a aidé, qui a participé à cette saloperie, parce qu'il a pas pu faire ça tout seul. Vinokourov, il nous disait qu'il ne travaillait avec le Dr Ferrari que pour des plans d'entraînement. Il nous disait qu'il était courageux, que les Français l'aimaient bien, qu'il était plus fort que la douleur, il nous disait que nous Français on ne savait pas faire, qu'on était des fainéants, on se rend compte que c'est un gros salopard, qui à travers ces pratiques jette encore une fois le discrédit sur le cyclisme. C'est un coup dur de plus, j'espère qu'encore une fois on s'en relèvera. Je ne regrette pas ce que je dis depuis plusieurs jours, plusieurs mois. Je demande que toute l'équipe Astana quitte le cyclisme le plus tôt possible."
David Millar (SCO/Saunier Duval) - (au bord des larmes) "Je suis triste, c'est un de mes coureurs préférés. On ne peut pas faire ça au cyclisme, on ne peut pas faire ça aux coureurs propres, on ne peut pas faire ça au Tour de France. Moi, je cours le Tour de France sans une piqûre. Je veux que les gens croient en mon sport, je veux que les gens croient au Tour de France".
Marc Madiot (directeur sportif Française des Jeux) - "Une surprise? Même pas. Rien à dire. Dehors! Circulez, y'a rien à voir".
Roger Legeay (manager de Crédit Agricole): "Quelle horreur ! C'est insupportable ! Mais jusqu'où vont-ils aller ? C'est maintenant que tout ce qui a été mis en place depuis des années, les chartes éthiques, les engagements, doit être appliqué. On a eu raison de se démarquer, de ne pas jouer dans la même cour. Il faut être intraitable. Dehors !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mar 24 Juil - 21:02

TOUR DE FRANCE - 24 juillet 2007 - Jour de repos - RASMUSSEN EN JAUNE ET CONTRE TOUS



mar 24 jui, 16h45





24 juillet 2007 - Jour de repos - RASMUSSEN EN JAUNE ET CONTRE TOUS
agrandir la photo



Au moment où le Tour essaie de redorer son blason et son image morale, le manager de Rabobank Theo de Rooy reste sur la même ligne : « Il n'y aucune raison légale pour l'empêcher de poursuivre le Tour jusqu'à son terme dimanche . » Légales non, mais morales peut-être. "Manque de confiance", "problème de crédibilité", "image du cyclisme". Face au malaise ressenti sur le Tour, le Danois est resté muet : « Je suis navré pour le Tour et l'organisation que cet événement intervienne maintenant alors que j'ai le Maillot Jaune. Depuis le départ, j'ai été contrôle à quatorze reprises, y compris ce matin, et je n'ai jamais été positif .
Accompagné de l'avocat de l'équipe, Michael Rasmussen a tenté de minimiser la portée des autres avertissements qu'il a reçus de l'UCI et de la Fédération danoise, évoquant ici « un oubli accidentel », là « une erreur administrative ». Jesper Worre, responsable de la Fédération danoise a été plus vindicatif mardi matin dans L'Equipe, détaillant « quatre avertissements (deux de l'UCI et deux de la Fédé) pour quatre manquements différents. »

Theo de Rooy a quant à lui défendu son choix d'aligner Michael Rasmussen sur le Tour malgré les éléments en sa possession. « Quand j'ai reçu l'avertissement le 29 juin, je l'ai pris très au sérieux. J'ai contacté l'UCI pour annoncer que j'allais infliger une amende (10.000 euros, ndlr) à Rasmussen , s'est-il justifié. Je l'ai sélectionné pour le Tour car ces informations devaient rester confidentielles. Les instances n'ont pas vraiment respecté cette règle de confidentialité (...) Mais je suis sûr que de nombreux autres coureurs du peloton ont reçu de tels avertissements . » Et le manager néerlandais de défendre la politique antidopage de son équipe : « Nous menons de nombreux contrôles internes. Nous défendons un sport propre et responsable. Il faudrait sûrement un système de suivi des coureurs plus efficace comme celui mis en place par l'équipe CSC, qui nous servira d'exemple . » Même s'il n'a pas vraiment réussi à « clarifier la situation » comme il le souhaitait, Michael Rasmussen a réussi à parler un peu de sport, affirmant vouloir désormais « se focaliser sur la course ». « Le duel des derniers jours (entre Rasmussen et Contador) a vraiment enthousiasmé les supporters , a estimé son manager. Nous avons une étape de haute montage qui nous attend », a glissé Theo de Rooy pour couper court au débat. Pas sûr que le reste du peloton soit convaincu : réunies mercredi, les équipes AG2R, Agritubel, Bouygues Telecom, Cofidis, Crédit Agricole, Française des Jeux et Gerosteiner ont décidé de créer un "Mouvement pour un cyclisme crédible". La Rabobank les rejoindra-t-elles ?








24 juillet 2007 - Jour de repos - RASMUSSEN EN JAUNE ET CONTRE TOUS
agrandir la photo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mer 25 Juil - 14:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   Mer 25 Juil - 18:36

Tour de France: Rasmussen remporte la 16e étape



mer 25 jui, 17h33




GOURETTE-COL D'AUBISQUE (AP) - Michael Rasmussen (Rabobank) a définitivement assis mercredi sa domination sur le Tour de France 2007 en remportant en solitaire la 16e étape du Tour de France disputée sur 218,5 kilomètre entre Orthez et Gourette-Col d'Aubisque.
Le Danois de 33 ans a ainsi conforté son maillot jaune de leader.
A l'issue de cette dernière étape de haute montagne, Rasmussen a virtuellement remporté le Tour de France à quatre jours de l'arrivée sur les Champs-Elysées. Il devrait conserver sa large avance lors du dernier grand rendez-vous du Tour, le contre la montre individuel de 55,5 km samedi entre Cognac et Angoulême.
Rasmussen a devancé au sommet de l'Aubisque l'Américain Levi Leipheimer de 26 secondes et l'Espagnol Alberto Contador, troisième à 35 secondes.
Au classement général, Rasmussen possède 3.10 minutes d'avance sur Contador et 5.03 minutes sur l'Australien Cadel Evans, quatrième de la 16e étape à 43 secondes du vainqueur. AP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evenement " Tour de France 2007 "   

Revenir en haut Aller en bas
 
Evenement " Tour de France 2007 "
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» sortie du 30.06 "tour d'oriol"
» autocollants "tour de jante"
» Gare Routière Bus Verts "Tour Leroy"
» Tour du semnoz "à l'envers"
» Driver "tolérant" et Driver "Tour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007 :: Parlons Des Autres Sports :: Tout Les Sports-
Sauter vers: