AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Caen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Caen   Mer 5 Juil - 17:12

Caen




Président
: Jean-François Fortin

Entraineurs : Patrick Parizon, Patrice Garande, Franck Dumas

Site officiel :
www.smcaen.fr

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Caen   Jeu 14 Déc - 0:48

Caen : Valéro à l'essai à Charleroi

Rédaction Football365 - mardi 12 décembre 2006 - 11h19




Julien Valéro effectue un essai de quelques jours avec le club belge du Royal Charleroi Sporting Club. Cet attaquant évolue à Caen.
Julien Valéro (22 ans) restera une semaine à l'essai à Charleroi. Formé à Caen, cet attaquant a joué 18 matchs de L2 depuis le début de sa carrière. Il a également participé à cinq rencontres de L1 avec le club normand et inscrit un but lors de sa première apparition contre l'OM au Vélodrome.

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 19 Déc - 2:59

Caen se déplacera à Valenciennes pour le prochain tour de la coupe de France, ça sera dur mais on verra bien si on a le niveau de L1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zest66
Cadet
Cadet
avatar

Masculin
Nombre de messages : 443
Age : 51
Localisation : bourgogne
Votre Equipe Préférée : om
Loisirs / Emploi : plombier
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 19 Déc - 3:02

indofootball a écrit:
Caen se déplacera à Valenciennes pour le prochain tour de la coupe de France, ça sera dur mais on verra bien si on a le niveau de L1.

ils ont leurs chance (caen) bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 19 Déc - 3:05

zest66 a écrit:
indofootball a écrit:
Caen se déplacera à Valenciennes pour le prochain tour de la coupe de France, ça sera dur mais on verra bien si on a le niveau de L1.

ils ont leurs chance (caen) bounce

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 19 Déc - 3:39

Sa va etre dur dur je pense meme

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Lun 25 Déc - 3:35

Victoire de Caen face à dijon

Au terme d'un match fou, les Normands sont parvenus à s'imposer 3-2 face à un adversaire très coriace qui n'a jamais rien lâché. Le Stade Malherbe a fait la course en tête avant de voir revenir Dijon à sa hauteur à deux reprises. Les Malherbistes ont pris définitivement l'avantage dans le dernier quart d'heure. La fête était totale, les joueurs caennais pouvaient alors se laisser aller et communiaient avec les 17177 supporters chaussés d'un bonnet de Père Noël.

La suite par ici

Bon Noël à vous tous santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 6 Fév - 11:23

Caen : Mise au vert avant Le Havre

Rédaction Football365 - lundi 05 février 2007 - 16h58

Le Stade Malherbe de Caen partira, mercredi matin, au vert afin de préparer au mieux le derby contre Le Havre, vendredi (24eme journée de L2).

Après la défaite (2-0) concédée à Bastia lors de la dernière journée, le Stade Malherbe de Caen va partir, mercredi matin, au vert afin de préparer au mieux le derby contre Le Havre, vendredi (24eme journée de L2).
Caen (2eme) possède cinq points d'avance sur son voisin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Caen   Dim 25 Fév - 18:47

Caen : Mazure absent deux mois

Rédaction Football365 - vendredi 23 février 2007 - 17h20




Sébastien Mazure sera indisponible durant deux mois. L'attaquant de Caen (L2) s'était blessé contre Le Havre le 9 février dernier, il souffre d'une déchirure à un mollet.

Remplacé en toute fin de match (82eme) contre Le Havre, le 9 février dernier lors du derby normand, Sébastien Mazure sera tenu éloigné des terrains durant deux mois.
L'attaquant caennais, auteur de quatre buts cette saison, souffre d'une déchirure à un mollet.

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Dim 25 Fév - 22:31

Titoum a écrit:
Caen : Mazure absent deux mois

Rédaction Football365 - vendredi 23 février 2007 - 17h20




Sébastien Mazure sera indisponible durant deux mois. L'attaquant de Caen (L2) s'était blessé contre Le Havre le 9 février dernier, il souffre d'une déchirure à un mollet.

Remplacé en toute fin de match (82eme) contre Le Havre, le 9 février dernier lors du derby normand, Sébastien Mazure sera tenu éloigné des terrains durant deux mois.
L'attaquant caennais, auteur de quatre buts cette saison, souffre d'une déchirure à un mollet.

Pas grave car notre attaque est supérieur à toutes les équipes de L2 même cette de Lyon. lol!

Mais pour Mazure, je le trouve de moins en moins performant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 27 Fév - 0:36

Bonne nouvelle pour le stade de malherbe. cheers



L2 (J26) : Grenoble-Le Havre (2-1)

Rédaction Football365 - lundi 26 février 2007 - 22h37


Lundi soir, Grenoble a battu Le Havre 2-1 sur sa pelouse de Lesdiguières grâce à deux buts de Steven Pelé et Giroud en toute fin de match. Les Havrais avaient ouvert le score par Medaci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 6 Mar - 20:57

Tours FC 2-3 SM Caen


Maîtres de leur sujet pendant 80 minutes, les Malherbistes ont connu des frayeurs sur la fin de match. Les joueurs de Franck Dumas n’ont cependant pas craqué. Ils ont su conserver leur maigre avantage et l’emporter finalement 3-2. Une victoire très importante qui permet au Stade Malherbe de reprendre la deuxième place au classement et de compter huit points d’avance sur Le Havre, quatrième de ce championnat.
Les Caennais avaient une excellente opération à réaliser face à un adversaire tourangeau qui jouait une de ses dernières cartouches devant un public tout acquis à sa cause. Dès l’entame du match les locaux indiquaient leurs intentions de jeu et imprégnaient un large pressing sur le porteur du ballon.
Pour contrecarrer les plans des hommes d’Albert Falette, les Malherbistes jouaient de longs ballons par-dessous une défense de tours qui semblait ennuyée. Sur un contre rapidement mené par le duo Samson-Compan conclu par ce dernier, les Normands manquaient de peu d’ouvrir le score (12’).
Sur l’action suivante, les Tourangeaux allaient se mordre les doigts. Planté détournait en corner un ballon de Carmona qui venait se loger dans la lucarne gauche du portier caennais. Sur le corner, c’était la transversale qui sauvait le Stade Malherbe (14’). Après un premier quart d’heure intense, le rythme du match baissait. Le jeu se déroulait au milieu du terrain. Pour débloquer la situation, les Caennais profitaient d’un coup franc idéalement placé à vingt mètres du but. Deroin ajustait sa frappe en direction de la lucarne que Catherine, l’ancien joueur du Stade Malherbe, ne pouvait que pousser sur son poteau. Le ballon ne voulait pas rentrer mais Lilian Compan, d’un tacle rageur, inscrivait son troisième but en une semaine (24’).
En ouvrant le score, les hommes de Franck Dumas avaient certainement fait le plus dur. Ils s’appliquaient à gérer cet avantage en attendant la mi-temps. Pourtant, à deux minutes du terme du premier acte, un nouveau coup franc prolongé d’une tête arrière de Cédric Hengbart offrait aux Malherbistes, un avantage plus confortable avant de regagner les vestiaires.
Les Malherbistes pouvaient donc voir venir en seconde période. Malgré une envie certaine de bien faire, les Tourangeaux ne paraissaient pas capables de revenir dans cette rencontre. Les occasions étaient plus rares et Vincent Planté passait une soirée plutôt agréable. Falette décidait de jeter ses dernières armes dans la bataille et faisait rentrer deux attaquants pour aider Vairelles qui, jusque là, était isolé sur le front de l’attaque.
Une première incursion de Collet alertait les Caennais d’une fin de match compliquée (70’). Peut-être pas autant qu’elle ne le fût réellement. En menant toujours de deux buts à moins de dix minutes du coup de sifflet final, les Malherbistes ne pensaient certainement pas souffrir autant. Vairelles redonnait espoir aux locaux en réduisant l’écart (85’). Des espoirs vite envolés puisque sur l’engagement, Deroin glissait un ballon à Toudic, qui au milieu de deux défenseurs adverses envoyait un missile dans la cage de Catherine et redonnait deux d’avance aux Malherbistes (86’).
Cette fois, on pensait que le match était plié. C’était sans compter l’abnégation des joueurs locaux qui allaient se battre jusqu’à la dernière seconde. Dans le temps additionnel, Mandanne, seul au second poteau, relançait une nouvelle fois cette équipe. Il restait alors deux minutes à jouer dans les arrêts de jeu, deux minutes qui paraissaient interminables. On tremblait, et les joueurs tourangeaux se ruaient à l’attaque, même Catherine était de la partie, le portier de Tours ne redescendait plus, il assistait même impuissant à cette dernière tentative de Vairelles qui frôlait le montant droit de Planté. Ouf !
Les Malherbistes venaient de résister à la furia des dix dernières minutes. Les Caennais pouvaient savourer une victoire méritée mais qu’ils auraient certainement pu plier avant. L’important reste ces trois nouveaux points pris qui plus est à l’extérieur, joie que les joueurs de Franck Dumas n’avaient plus connue depuis le déplacement à Gueugnon.

Source http://www.smcaen.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 9 Mar - 18:23

À d'Ornano, Caen en perpétuel mouvement


Ligue 2. Caen - Guingamp (ce soir, 20 h 30). Invaincus à domicile, les Normands ont réussi à inscrire 85 % de leurs buts sur action construite.


Deux poids, deux méthodes. Chez le leader messin, on bâtit les succès à partir d'une efficacité maximum sur coups de pied arrêtés. Le procédé a fait ses preuves : en 2003, les Grenats étaient remontés en L1 en inscrivant près de la moitié de leurs buts sur action de jeu « figée ». Du côté du dauphin caennais, les résultats sont là, aussi. Mais la fin ne justifie pas très exactement les mêmes moyens.
Caen, réputé pour son haut degré de technicité et meilleure attaque de L2 avec 49 buts au compteur, a frappé 27 fois en 14 représentations à d'Ornano, dont 23 en conclusion d'un mouvement collectif construit ! Un ratio exceptionnel, surtout pour une équipe évoluant souvent face à des défenses recroquevillées. « Mouvement, mouvement, mouvement, martèle Dumas. Le schéma tactique est fixe, mais ce sont les joueurs qui l'animent, par leur envie et leur intelligence. Et s'il y a toujours deux ou trois solutions autour du porteur de balle, comme contre Niort il y a quinze jours, le jeu s'éclaire naturellement. »
Au coeur de sa citadelle, le Stade Malherbe a donc inscrit seulement 15 % de ses buts sur coups de pied arrêtés, très loin de la moyenne générale en L2 (plus de 40 %). Florentin (contre Libourne) et Deroin (contre Bastia, Le Havre et sur penalty contre Ajaccio) sont ainsi les seuls passeurs décisifs sur ce type de phase de jeu. « La clé pour produire un match de qualité, c'est la tenue de balle, ajoute Florentin. Faire un maximum de passes, parfois plus qu'il n'en faut, pour bouger le bloc adverse de droite à gauche. »
424 jours sans perdre...
Loin de Normandie, le constat diffère, puisque Caen a marqué 10 de ses 22 buts sur coups de pied arrêtés. Souvent bousculés en voyage, davantage sur le recul, les Caennais tendent quand ils le peuvent vers un réalisme plus froid, comme à Tours lundi. «
Chez nous, le public nous pousse à entamer les matches tambour battant, remarque Deroin, à l'origine de 9 des 14 buts du SMC sur phase arrêtée. On saute peut-être moins le milieu qu'à l'extérieur, on joue plus entre les lignes. »
À d'Ornano, le projet de jeu est donc bien rôdé. Une sorte de mouvement perpétuel, à partir d'un bloc en 4-1-3-2 disposé très haut, avec cinq joueurs à vocation offensive. La relance part le plus souvent de Proment en position axiale. Deroin assure les relais, derrière un des deux attaquants (Mazure ou Samson) qui propose des appuis en décrochant, et une pointe (Compan) qui pèse dans la surface. Charge aux binômes Hengbart-Gouffran à droite et Seube-Florentin à gauche de « gicler » sur les côtés, pour aérer le jeu et offrir un maximum de centres.
De l'ambition, une grosse prise de risque, mais une belle efficacité. À l'heure de recevoir Guingamp, Caen est invaincu à d'Ornano depuis le 10 janvier 2006, soit 424 jours et 23 matches, dont 19 victoires ! Malherbe a forgé ses prétentions sur un parcours quasi parfait (11 victoires, 3 nuls) à d'Ornano. Il sait pertinemment que la L1 lui tendra les bras s'il remporte ses cinq derniers matches dans son antre, contre Guingamp, Strasbourg, Grenoble, Gueugnon et Reims. « Pas question de s'encombrer l'esprit avec ce genre de calculs », pondère Dumas. Mais le défi est dans les cordes de cette équipe.

Guillaume LAINÉ.

CAEN : Planté - Hengbart, Leca, Sorbon, Seube (cap.) - Proment - Gouffran, Deroin, Florentin - Samson, Compan. Rempl. : Costil (g), Toudic, Grandin, Traoré, Lemaître. Entr. : Dumas.
GUINGAMP : Debès - Koscielny, Martini (cap), Sikimic, Le Lan - Sitruk (ou Eudeline), Shereni, Racon, Jouffre - Rivière (ou Caggiano), Meslin. Rempl. : Jean-François, Bisconti, Eudeline (ou Sitruk), Soumah, Caggiano (ou Rivière). Entr. : Remy.

Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Sam 10 Mar - 12:15

En Avant a su répliquer au Stade Malherbe


Ligue 2. Caen - Guingamp :1-1. Le Stade Malherbe et En Avant se sont quittés dos à dos au terme d'une partie rythmée et débridée.


Adossé à une série de trois victoires consécutves, En Avant a empêché le Stade Malherbe de garnir son panier à domicile et peut s'en féliciter car peu d'équipes ont contrarié le marché normand au stade d'Ornano depuis le début de la saison. Caen se consolera amplement avec l'échec du Havre à Gueugnon et les nuls concédés par Metz et Strasbourg. Guingamp, de son côté, poursuit sa relance, même s'il n'a pas avancé d'une case (16e).
À propos, y avait-il 26 points d'écart entre les deux formations aux prises hier soir ? Non, évidemment ! Sans tarder, la vérité du classement n'a pas résisté à l'impression du terrain. De toute façon, les propos tenus avant match par des Guingampais, soi-disant venus pour « limiter la casse », n'avaient nullement abusé le camp normand.
En Avant s'est évertué à prouver que la sortie annoncée de l'hiver l'avait bien requinqué. Dans une première période alerte, les Costarmoricains ont rendu coup pour coup, mais n'ont pu empêcher leurs hôtes de prendre les devants sur un penalty de Samson, consécutif à une poussette de Koscielny sur Compan (36'). Paradoxalement, le match basculait sur un coup du sort, quand la somme des intentions affichées semblait plutôt annoncer une ouverture du score sur un mouvement construit. Car on ne se regardait nullement en chien de faïence.
Après avoir testé par Florentin les réflexes de Debès (13'), le Stade Malherbe ébauchait son projet collectif à base de décalage. Au terme d'une échappée de Samson, Compan, esseulé, manqua une énorme opportunité (18'), de la tête. Guingamp souffrait aussi sur les coups de pied arrêtés, à l'image de ce corner de Florentin, remisé par Hengbart, que Compan prolongea au-dessus (14'). Samson, profitant d'un moment de flottement adverse, trouva aussi le petit filet (30'). En Avant n'était donc pas en reste. Au coeur d'une période favorable, les Costarmoricains asticotaient Planté, inébranlable pour remporter ses deux duels avec Caggiano (21', 23'). En Avant avait décelé une faille dans le rideau défensif de son rival mais Rivière, servi dans l'intervalle, croisa trop sa tentative (26').
Meslin égalise
Même nanti de son pécule, le Stade Malherbe ne respirait pas la sérénité. Martini, plaçant sa tête dans un amas de joueurs, faillit en tirer parti, et dès la reprise, Planté dut se détendre pour détourner une... reprise déchirée de Leca (48').
Ce faisant, En Avant se laissait aspirer par le souffle du risque, s'exposant de la sorte aux contres caennais. Gouffran, alerté par Hengbart, rata la cible d'un crampon (60'), après une tête de Samson que Debès écarta sur un poteau (54'). Sur son banc, Patrick Remy, en pays de connaissance, se donnait des sueurs froides mais touchait rapidement les dividendes de son remaniement offensif. Chargé de faire mieux que Caggiano, Meslin contenta son coach en égalisant d'une frappe croisée à ras de terre (65'). Ce n'était pas franchement un scandale. Dès lors, le match perdit en qualité. Compan, servi par Proment, bénéficia d'un autre ballon pour forcer la décision mais Debès s'en tira par une simple frayeur (80'). Ce nul, au fond, ne mécontentait personne.

Jean-Pascal ARIGASCI.
Les équipes
CAEN - GUINGAMP : 1-1 (1-0)
Arbitre : M. Chat. Spectateurs 15 482.
BUTS. Caen : Samson (36'sp). Guingamp : Meslin (65').
AVERTISSEMENTS. Caen : Leca (58', tacle en retard sur Rivière), Sorbon (75', main volontaire). Guingamp : Bisconti (6', jeu dur sur Samson), Koscielny (35', antijeu sur Compan), Martini (35', contestation).

CAEN. Planté - Hengbart, Leca, Sorbon, Seube (Lemaître 46') (cap) - Proment - Gouffran, Deroin, Florentin - Samson (Toudic 68'), Compan. Ent : F. Dumas. Non entrés : Costil (g), Traoré, Nabab.

GUINGAMP. Debès - Koscielny, Martini (cap), Sikimic, Le Lan - Bisconti, Racon, Jouffre (Eudeline 64'), Soumah - Caggiano (Meslin 46'), Rivière (Shereni 85'). Ent : P. Remy. Non entrés : Jean-François, Sitruk.


Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Sam 10 Mar - 14:46

Je sais que cela ne va pas te plaire indo, mais allez guingamp sauvez vous !!! et bravo !

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 13 Mar - 13:38

celtic77 a écrit:
Je sais que cela ne va pas te plaire indo, mais allez guingamp sauvez vous !!! et bravo !

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 13 Mar - 13:42

Stéphane Samson, buteur contre Guingamp, pointe du doigt la direction à suivre. Le Stade Malherbe est lancé sur les rails de sa 4e montée en L1.


SM Caen : l'ascenseur pour la L1 est déjà avancé


Ligue 2. Seul un improbable effondrement pourrait empêcher Malherbe d'accéder à la L1. Le résumé des chapitres précédents le confirme.


Sans avoir besoin de tendre l'oreille, à la découverte des statistiques qui suivent et du titre résolument optimiste qui barre la page que vous avez sous les prunelles, on entend déjà freiner des quatre fers. La semaine dernière, déjà, les Caennais ont commencé à tempérer les excès d'enthousiasme autour d'eux.
Extraits : « En football, les choses peuvent tourner vite », a rappelé Anthony Deroin. « Le principal danger qui nous guette, c'est nous-même », a ajouté Stéphane Samson. « Ça sentira bon seulement quand ce sera fait mathématiquement », a renchéri Vincent Planté. « On a pris un point de plus », a retenu le coach Franck Dumas, pour commenter le match nul concédé devant Guingamp, vendredi dernier. Malgré cette litanie de précautions oratoires, il faudrait un tsunami sur gazon pour que le Stade Malherbe ne rejoigne pas l'élite en fin de saison. Après les crus 1988, 1995 et 2004, le club bleu et rouge devrait arroser sa quatrième montée, au plus tard le 25 mai, à Libourne, terroir du Saint-Émilion.
Une probabilité de 91 %

L'infographie ci-contre laisse apparaître une tendance lourde. Au cours des huit dernières saisons de Ligue 2 disputées à vingt clubs, aucun troisième n'avait jamais atteint la barre des 50 unités à dix journées de la fin. Strasbourg, l'actuel détenteur de la place, compte déjà 53 points. C'est dire si le Stade Malherbe, 2e avec 55 points, est largement en avance sur les temps de passage, une réflexion encore plus applicable à Metz, leader avec 57 points et un match en retard. C'est dire aussi si les contours du trio appelé à prendre place dans l'ascenseur se dessinent avec netteté, entre Alsace, Lorraine et Basse-Normandie.
Si la superstition a, par tradition, droit de cité dans les vestiaires, les jeux semblent bel et bien faits. Si l'on prend en compte les huit dernières saisons, la probabilité atteint 91 %. Sur les 24 équipes montées en L1 depuis 1998, 22 se trouvaient déjà sur le podium à la 28e journée. Seuls Le Havre, en 2001-2002 et Bastia en 2005-2006, ont craqué dans la ligne droite d'arrivée. Il y a six ans, les Haut-Normands avaient fini 4e, avec 65 points, victimes du terrible retour de Nice (66 points au final). La saison passée, les Corses s'étaient totalement liquéfiés. Dauphins de Sedan avec 50 points, ils n'en avaient plus collecté que huit lors de leurs dix derniers matches. C'est Lorient qui avait tiré les marrons du feu, en fondant sur la 3e place, marqué à la culotte par un Stade Malherbe qui n'avait échoué qu'au goal-average.
La position de chasseur n'étant pas la plus confortable, Caen a retenu la leçon. Remis le métier sur l'ouvrage. En juillet, les dirigeants malherbistes s'étaient relancés derrière le slogan « la montée et rien d'autre », la tournure de la saison est en train d'exaucer leurs ambitions. L'an passé, à la même époque, les hommes de Franck Dumas ne comptaient que 41 points en magasin. Au final, ils en avaient collecté 25 de plus dans un sprint effréné. Une grosse moitié de ce total devrait suffire pour passer, cette fois. Même s'il leur reste six déplacements, dont le prochain à Montpellier vendredi, la mission paraît dans leurs cordes, non ?
Source Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Jeu 15 Mar - 14:09



Grégory Leca jouera contre Montpellier son cinquième match consécutif en défense centrale, il étend son champ de compétence. Le poste lui plaît.





Grégory Leca : « Défenseur, un poste qui m'intéresse »


L2. Montpellier - Caen, vendredi (20 h).

Grégory Leca évoluera à nouveau en défense centrale. Un poste où il ne lui déplairait pas de jouer à l'avenir.

Quatre matchs consécutifs en charnière centrale, l'air de rien Grégory Leca est sur une série. Barré par Proment dans un système à un seul récupérateur, le remplaçant de luxe malherbiste a finalement ratissé large cette saison. Le jeune homme, il est vrai, est d'une rare polyvalence. Celle-ci peut l'autoriser à remplacer Deroin en piston offensif, mais aussi à évoluer en défense centrale. Dans l'axe, à Malherbe, Leca a évolué à quasiment tous les postes. « Sauf attaquant, mais là, il faudrait une sacrée cascade de blessures pour que j'y joue », plaisante Leca. Ce type de joueur est précieux, rare.
Sans être titulaire à son poste, Leca a déjà été utilisé à 24 reprises cette saison (soit en dixième position des joueurs les plus régulièrement utilisés par Franck Dumas), pour 12 titularisations. Et découvre au SMC un nouveau rôle : défenseur axial. Certes, il y a joué en catégorie jeunes en Lorraine, mais jamais en pro. « Lecaméléon » se fond dans tout nouvel environnement, dispose d'une grande capacité à changer de tunique. A Metz, en pro, il a déjà joué latéral droit ou gauche, milieu droit puis gauche. Leca, entreprise de dépannage en tout genre.
Comme Lemaître essayé latéral gauche, Gouffran découvert en milieu droit, l'ex-messin profite de l'ère Dumas pour tester un nouveau costume. Essayé en amical deux fois contre Cherbourg en charnière centrale, il avait séduit le coach. « Franck m'avait dit que ce poste pouvait être envisageable pour moi, c'était resté dans un coin de ma tête ». Sorbon suspendu, il fut lancé dans le bain aux côtés de Thiam à Grenoble début novembre. Et prolonge aujourd'hui l'expérience. La blessure de Thiam traînant à cicatriser, Leca devrait encore effectuer quelques matchs au poste. Il y a pris goût, et s'y verrait bien un avenir. « Il y a plus de duels qu'en milieu défensif, on voit tout le jeu, et on peut aussi amener offensivement. J'essaye d'apporter ce que je sais faire techniquement. Je découvre et je dois apprendre vite, mais c'est un poste qui peut me convenir et qui m'intéresse. Je suis assez grand, j'ai un assez bon jeu de tête ». Leca est polyvalent. Trop ? « Ma polyvalence me permet d'être là à un moment important de la saison et d'apporter. C'est bien d'être compétitif à plusieurs postes. Si Franck (Dumas) décide de mettre de la concurrence derrière ou au milieu, je dois répondre présent ».
Pour l'instant il engrange de l'expérience. « Peu importe le poste, c'est dur d'avoir le rythme sur un bout de match, l'enchaînement améliore aussi les repères, les sensations ». A Montpellier, il comptera une cape supplémentaire. Associé à Sorbon, ou à Traoré si Sorbon était choisi pour suppléer Hengbart à droite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 16 Mar - 13:01


Reynald Lemaître (ici au marquage du Castelroussin Mulenga), sera titularisé à gauche de la défense caennaise, Seube passera côté droit en l'absence d'Hengbart.


Caen avec une défense inédite à Montpellier


Ligue 2. Montpellier - Caen, ce soir (20 h). Cédric Hengbart forfait, Dumas doit encore changer sa formule défensive. L'adversaire également.



Thiam en convalescence, Hengbart suspendu, une nouvelle fois Franck Dumas doit repenser sa formule défensive. Choix d'un groupe restreint oblige, le coach manque de spécialistes, joue sur la polyvalence. Pour pallier la première absence de Cédric Hengbart cette saison, Dumas avait différentes possibilités. Sorbon pouvait être aligné côté droit, mais il n'y a pas forcément convaincu. Ce choix aurait aussi eu l'inconvénient de perturber une charnière centrale certes neuve (Sorbon-Leca), encore en rodage, mais forte de quatre matchs consécutifs en commun et donc d'un petit vécu. Pour une formule Traoré-Leca affichant à première vue moins de garantie. L'option Traoré à droite n'a pas non plus été retenue. « Ce sera Nico (Seube) à droite et Reynald (Lemaître) à gauche » a tranché le coach. Dumas conserve ainsi la charnière Sorbon-Leca. Lemaître a déjà grappillé du temps de jeu à gauche (dont 45 minutes contre Guingamp) et la reconversion défensive ne lui déplairait pas. La formule offre au milieu gauche caennais un nouveau test grandeur nature. Seube, lui, a l'énorme avantage de connaître la tâche qui lui serait proposée. Droitier, c'est au poste régulièrement occupé par Hengbart que le Toulousain a été formé. A celui-là aussi qu'il a été recruté par le Stade Malherbe en 2001. Retour aux sources donc.

Montpellier pas épargné

Le souci est que cette formule n'a pu être essayée dans la semaine. Récupération oblige après deux semaines « Eurosport » (matchs lundi et vendredi). « Mais on a assez d'expérience pour gérer cela, explique Nicolas Seube. On ne sera sans doute pas parfaits défensivement, mais notre confiance actuelle doit nous aider ». Pour Dumas pas de souci : « latéral droit ou gauche, ça change peu, cela ne nuira pas à l'équilibre du groupe ».

L'adversaire, aussi, est privé de choix prioritaires sur sa ligne arrière. La troupe de Jean-François Domergue devra faire sans Bruno Carotti en défense centrale et sans son remplaçant habituel, Cédric Cambon, tous deux suspendus. Carotti est une pièce essentielle dans l'axe. Le Nigérian Olisey et Malek Aît-Alia recrutés au Mercato en milieu de terrain avaient permis à l'expérimenté Carotti, 33 ans, de reculer d'un cran et de contribuer à stabiliser la défense.

Montpellier conserve quelques certitudes malgré un rang au classement indigne de son effectif. L'arrivée du conseiller Mézy auprès du président a coïncidé avec une nouvelle formule un 4-4-2 qui tient la route. Les Héraultais 15es au classement ne gagnent pas, mais n'ont perdu qu'une fois en 2007, le jour où ils étaient repassés en 4-2-3-1, à Bastia. Alors que la recrue stéphanoise du Mercato, Lamine Sakho, se fond de mieux en mieux dans le collectif, la troupe chère au président Nicollin doit l'emporter pour s'éloigner de la zone rouge (à quatre points derrière). « Ils vont se faire remonter les bretelles, sait Franck Dumas. Ce sera encore une fois un match au couteau ».

Le SM Caen, avec deux buts encaissés par match lors de ses cinq derniers déplacements, essayera de fermer le robinet, dans sa formule défensive inédite. « C'est un problème d'intentions, on est trop obnubilés par le ballon, analyse l'entraîneur, mais avec plus de concentration, on peut éviter ça ».




Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Sam 17 Mar - 0:12

  • Caen maintient la pression


  • En allant gagner à Montpellier (1-2), Caen maintient la pression sur Metz.


  • En attendant la fin du match entre Créteil et Metz, Caen s’est emparé provisoirement de la tête de la Ligue 2. Les Normands l’ont emporté sur la pelouse de Montpellier grâce à des buts de Toudic et Samson. Belle performance de Bastia qui s’impose à Châteauroux (1-2). Lorenzi et Gomez ont rendu le but de Mauricio inutile.

    Résultats de la 29e journée de Ligue 2 :
    Vendredi 16 mars
    Ajaccio - Gueugnon 1-1
    Amiens - Brest 2-0
    Châteauroux - Bastia 1-2
    Guingamp - Libourne Saint Seurin 2-1
    Le Havre - Istres 1-0
    Montpellier - Caen 1-2
    Niort - Dijon 2-1
    Tours - Reims 0-0

    A venir
    Créteil - Metz

    Lundi 19 mars
    20h30
    Grenoble - Strasbourg
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    indofootball
    Joueur D'Or
    Joueur D'Or
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 3199
    Age : 47
    Localisation : Caen
    Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
    Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
    Date d'inscription : 19/12/2006

    MessageSujet: Re: Caen   Sam 17 Mar - 15:38



    Leca et Deroin cernent Sakho : les Caennais n'ont pas laissé passer l'occasion de ramener une victoire de plus, hier à Montpellier





    Deux coups de têtes offrent un succès à Caen


    Ligue 2. Montpellier - Caen : 1-2.
    Menés d'entrée au score, les Caennais ont renversé la vapeur. Sur deux coups de tête. En deux minutes.

    MONTPELLIER (de notre envoyé spécial). Une moyenne de deux buts encaissés par match à l'extérieur, celle du Stade Malherbe lors des cinq déplacements précédents celui d'hier, ça vous met forcément en difficulté car cela oblige à être prolifique offensivement. Un but pris d'entrée aussi complique généralement la tâche. Et il ne fallait pas plus de quatre minutes de jeu pour que Mendy saute au-dessus de la défense normande pour tromper Planté de la tête sur un coup franc de Delaye suite à une faute de Florentin sur Mainfroi. Certes, Compan, un peu court de la tête manquait de relancer la machine normande (7'). Mais dans le premier quart d'heure, celle-ci n'y était pas. Battue dans l'engagement. Planté (11') évitait le pire des deux pieds sur sa ligne sur un tir de Sakho (11'). Malherbe aurait dû être prévenu, Montpellier aime à se sublimer contre les gros et a le potentiel technique pour le faire.


    Après un quart d'heure de rodage, Malherbe y était enfin, avec des joueurs présents au contact, plus de force de proposition, de prises d'espaces. Le débordement de Gouffran (18') côté droit était malheureusement dévié par Pionnier et la frappe de Compan sur Corner (22') au-dessus. Mais Caen donnait enfin la réplique, sinon le ton, retrouvait son jeu court. Montpellier misait sur des éclairs de talent. Mais Sakho a du talent. Sur un service de Delaye, il enrhumait Seube d'un contre-pied dans le juste tempo avant d'enrouler une frappe qui frôlait le montant gauche du but de Planté (41'). L'ex-Stéphanois remisait, de la tête cette fois dans la surface (43') mais manquait de justesse. Pour répondre à un ex-Vert, rien de tel qu'un autre ex-Vert, mais Compan était un peu court (47') sur le centre tendu de Gouffran.


    Dumas opérait un double changement à la pause : sortait Seube pour Traoré, Compan pour un Toudic en réussite. Au Casino, on aurait dit Jackpot. En foot on appelle cela un coaching gagnant. « Dictou » est en pleine bourre et ne se pose toujours pas de questions. Sur corner, à peine chaud, il venait tromper Pionnier en boxant le cuir de la tête (51'). Baisse de température sur la Mosson. Avant le gros coup de froid. Samson venait à son tour placer une tête opportuniste sur un centre venu de la droite (53'). Bis repetita. Il avait fallu un quart d'heure à la machine normande pour se mettre en route, deux minutes lui ont suffi pour renverser la vapeur. Toudic était même prêt de doubler la mise sur un centre de Florentin (68').


    A Montpellier dès lors de faire le jeu, le pressing. Aux Normands de contenir, avec d'autres vertus, celles du sacrifice pour le copain. Planté boxait devant Sakho (78'), N'Gambi (84') et sauvait du pied devant Mendy (85'). Une grosse fin de match du portier normand qui forçait Montpellier à s'incliner pour la première fois en 2007 à La Mosson en championnat.


    David GUÉZENNEC




    MONTPELLIER - CAEN : 1-2 (1-0)


    Arbitre : M. Piccirillo. Spectateurs : 5 726.


    BUTS. Montpellier : Mendy (4'). Caen. Toudic (51'), Samson (53').


    AVERTISSEMENTS. Montpellier : Padula (19', tirage de maillot sur Compan), N'Gambi (23', altercation avec Samson), Oliseh (36', faute sur Deroin), Mendy (58', antijeu). Caen. : Leca (11', faute sur Sakho), Samson (23', altercation avec N'Gambi).


    MONTPELLIER : Pionnier - Mainfroi, Mendy, N'Gambi, Padula - Delaye, Oliseh (Montano, 61'), Aït Alia, Darbion (Atik, 74') - Malm, Sakho. Non entrés : Jourdren (g), Clément, Armand. Ent. J-F. Domergue.


    CAEN : Planté - Seube (Traoré, 46'), Leca, Sorbon, Lemaître - Proment - Gouffran, Deroin, Florentin - Compan (Toudic, 46'), Samson (Valéro, 80'). Non entrés : Costil (g), Raineau. Ent. F. Dumas.



    Ouest-France
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    indofootball
    Joueur D'Or
    Joueur D'Or
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 3199
    Age : 47
    Localisation : Caen
    Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
    Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
    Date d'inscription : 19/12/2006

    MessageSujet: Re: Caen   Mar 20 Mar - 20:02






    Ici entre Cédric Hengbart et Nicolas Seube, Benoît Costil a décidé de prolonger l'aventure dans son club de coeur.

    Benoît Costil prolonge pour trois saisons à Caen


    SM Caen. Le gardien caennais était libre fin juin, et, barré par Vincent Planté, susceptible de partir. Il restera au Stade Malherbe. Contrat de trois ans à la clé.


    Libre en juin prochain, on imagine que vous aviez d'autres propositions ?
    Oui, j'avais d'autres propositions de clubs de L1 et L2. Il fallait que je prenne une décision. On verra dans les années à venir si c'était la bonne décision, je n'ai pas la réponse aujourd'hui. S'il avait fallu partir ailleurs pour essayer de réussir, je l'aurais fait. Mon attachement à Caen a peut-être joué, beaucoup de gens savent ce que je ressens pour ce club. Mais j'ai réfléchi en mettant cela entre parenthèses. Je pense sincèrement que c'est ici que j'aurai le plus de chances de percer rapidement.
    Que vous manque-t-il ?
    Je travaille à l'entraînement, j'y mets de la rigueur, mais ce qui compte d'abord c'est accumuler, enchaîner des matchs. Les progrès passent absolument par là et je pense que c'est à Caen que j'en aurai l'opportunité le plus vite. Pour faire son trou au plus haut niveau, en jouant un match tous les cinq mois, c'est difficile.
    Vous êtes-vous mis trop de pression sur les rares matchs joués cette saison ?
    A Valenciennes (NDLR, en coupe de France), la pression, je l'avais dès le début de match et ça s'est bien passé pendant 70 minutes. Il y a eu deux faits de jeu, c'est le football, je n'ai pas fait le geste qu'il fallait à un moment donné. Mais cela ne remet rien en cause. Pour qu'il y ait des buts il faut souvent des erreurs de gardien. Cela arrivera encore.
    Vincent Planté met cette saison la barre haut, non ?
    Ce que fait Vincent est bien pour lui, bien pour le club. Moi je travaille, je pense à moi. Mais j'ai vécu des moments très difficiles cette année. On dit que pour connaître de bons moments il faut passer par là, mais ça a été dur.
    Trois ans, cela vous offre une certaine garantie...
    Je sais où je veux aller, ce n'est pas tant la durée du contrat qui importe. Prolonger à Caen était ma volonté. J'ai eu le temps d'y penser.

    Benoît Costil. Né le 3 juillet 1987 à Caen. 1m86, 78 kg. Formé au Stade Malherbe. Arrivé au club en 1994 en provenance de Bretteville-l'Orgueilleuse. Quatre matchs disputés en championnat l'an passé, aucun cette saison (trois matchs joués en Coupe de France, un en Coupe de la Ligue).
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    indofootball
    Joueur D'Or
    Joueur D'Or
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 3199
    Age : 47
    Localisation : Caen
    Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
    Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
    Date d'inscription : 19/12/2006

    MessageSujet: Re: Caen   Mer 21 Mar - 17:54

    Julien Toudic n'est pas du genre à s'économiser. Sur un terrain, « Dictou » donne tout.
    Julien Toudic est en pleine euphorie


    Ligue 2. Le jeune attaquant normand a marqué quatre buts lors de ses six dernières apparitions. Il amène de la fraîcheur dans l'effectif du Stade Malherbe de Caen.


    « La différence se fera avec les joueurs qui jouent moins, avec le banc », estime le préparateur physique Jean-Marc Branger. Aujourd'hui, Julien Toudic est en train de lui donner raison. Le jeune homme avait fait quatre apparitions en première phase de championnat, de courts passages d'une dizaine de minutes sur le champ. En observation. Le gars de la Guérinière est reparti pleine balle en 2007. Avec quatre buts à la clé. En six matchs joués. En 261 minutes passées sur le terrain. Cela lui fait une moyenne d'un but toutes les 65 minutes en 2007, un toutes les 75 minutes sur la saison. Rendement maximal.
    Vendredi dernier, «Dictou» a encore bonifié ses stats. Compan sorti à la pause (adducteurs), il est entré, au pied levé. « Franck m'a dit d'aller m'échauffer cinq minutes avant le coup d'envoi ». Il marquait six minutes plus tard. « En ce moment j'ai 100 % de réussite, sourit Julien Toudic. La chance du débutant peut-être. » Comme contre Le Havre, c'est lui qui a relancé la machine normande. De la tête, une nouvelle fois. Du haut de son mètre 71. « Déjà que je marque peu à l'entraînement, alors de la tête... Je n'en ai mis aucun comme cela en CFA 2 (13 buts en 14 matchs) et c'est le même problème depuis les catégories jeunes. Et là j'en mets deux de la tête. Importants en plus ». Toudic savoure. En joueur assagi.
    Sanction
    Il aurait pu percer un peu plus tôt, avant d'être rattrapé par son caractère fin décembre avec l'équipe réserve. Insulte à arbitre: quatre matchs de suspension. « J'aurais pu jouer en coupe de France. Je me suis pénalisé tout seul, mais ça m'a fait du bien, réagit l'attaquant normand. Déjà en jeunes j'avais pour habitude de dire ce qui me passait par la tête, ça m'a joué des vilains tours ». Forte tête, il avait déjà été rattrapé par l'arrière de la culotte par Sébastien Bannier, à 18 ans après qu'il eut mis le foot entre parenthèses pendant deux ans. Six mois au club de La Guérinière avant de rejoindre à nouveau le Stade Malherbe. « J'étais à la ramasse physiquement, je n'avais plus de sensations, j'ai travaillé ».
    « Julien, tout ce qu'il a, il le mérite. Il s'est remis en cause, s'est stabilisé. Il ne triche pas avec lui-même, insiste Dumas. Il peut faire mouche à n'importe quel moment mais on doit canaliser son trop plein d'énergie. Avec davantage de lucidité, il peut faire mieux ».
    A 21 ans, Julien Toudic, c'est un peu de fraîcheur dans l'effectif calvadosien, un coeur énorme, de l'enthousiasme. Pas du genre à fonctionner à l'économie, il grille tout son carburant. « Mais parfois je fais le plus dur et je rate les détails ». Qu'il se rassure, comme dans le derby normand, à Montpellier Toudic a enlevé une énorme épine du pied du SMC et pourrait encore profiter des blessures pour augmenter son temps de jeu. « Si on fait les 9 deniers matchs comme la deuxième mi-temps de Montpellier, on sera en Ligue 1 ».
    D. G.

    Ouest-France
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    indofootball
    Joueur D'Or
    Joueur D'Or
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 3199
    Age : 47
    Localisation : Caen
    Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
    Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
    Date d'inscription : 19/12/2006

    MessageSujet: Re: Caen   Ven 23 Mar - 17:26



    Stéphane Samson, ici juste après son but à Montpellier vendredi dernier, est l'homme en forme du SMC : frappera t-il encore tout à l'heure ?




    Le SM Caen va faire le tour du propriétaire



    Amical : Caen - Lens (18 h 30) à Deauville. En pleine trêve internationale, Normands et Nordistes vont se servir de ce match pour voir le plus de joueurs possibles avant la dernière ligne droite en L1 et L2.

    Évidemment, pas question d'attendre monts et merveilles, envolées lyriques et tacles virulents tout à l'heure sur la pelouse du stade du Commandant-Hébert à Deauville.

    Affiche alléchante - sur le papier - entre le co-leader de L2 et le dauphin du roi Lyon en L1, ce match amical entre Caen et Lens devrait parfaitement porter son nom. « Moi, en tout cas, je me vois mal mettre le pied si c'est inutile, ou faire n'importe quoi et risquer de me blesser, alors qu'il reste neuf matches très, très importants à disputer, et une montée à obtenir » résume Stéphane Samson, l'homme aux 11 buts en 15 titularisations cette saison en L2. « Cela remplace un entraînement, explique Franck Dumas, et on va s'en servir pour garder le rythme, voir les jeunes, ceux qui jouent moins, et faire le tour de l'effectif en récitant nos gammes. Qu'importe le résultat, seul le comportement général m'intéresse. »

    À ma droite, donc, une équipe du Stade Malherbe lancée sur l'autoroute de l'élite, mais qui avait besoin de souffler après son excursion héraultaise (victoire 2-1 à Montpellier le 16 mars) où, quand même, trois de ses « boys » ont laissé des plumes (Gouffran, Compan, Seube, tous absents ce soir, qui ont rejoint Mazure et le convalescent Thiam à l'infirmerie malherbiste).

    Le RC Lens sans quelques « fort beaux gabarits »...

    Un p'tit tour par Deauville et la case « sang et or », donc, et puis s'en va. Vers Strasbourg, précisément, n°3 de L2 qui viendra vendredi prochain à d'Ornano pour une explication prometteuse entre cadors.

    Et à ma gauche ? Le RC Lens, essoré par un marathon de onze rencontres disputées en 35 jours, qui en passant par Deauville apercevra surtout Paris : les relégables de la capitale sont les prochains visiteurs au stade Bollaert, dans neuf jours pour la reprise en L1.

    Pourquoi, alors, jouer encore un match, sans enjeu, dans une période chargée comme un cartable d'écolier à la rentrée ? « L'année dernière au même moment, on avait disputé ce type de rencontre, pas Lille : à la reprise, on avait battu les Lillois 4-2, ça m'a conforté dans ce choix de ne pas couper complètement », détaille le coach nordiste Francis Gillot. « C'est mieux que de jouer contre la réserve, ajoute Samson, et c'est quand même Lens en face : on va quand même voir un peu comment on s'en sort face à ce qui se fait de mieux actuellement en France sur le plan athlétique. »

    Les « fort beaux gabarits » du Racing, toutefois, ne seront pas tous là : Kovacevic (Serbie), Jemaa (Tunisie), Dindane (Côte d'Ivoire), Seydou Keita et Coulibaly (Mali) sont partis en sélection ; Sidi Keita (reprise), Gillet (béquille), Hilton (cuisse), Cousin (genou) joueront peu, ou pas du tout. Les jeunes Monnet-Paquet, Hermach, Martins-Perreira ou Diame pourraient en profiter pour sortir le nez à la fenêtre. Côté Caennais, « personne ne jouera plus d'une heure » (Dumas), et les Heurtaux, Gillet, Quellier, Nabab, Raineau ou Valéro gagneront un peu de temps de jeu avant de partir en renfort demain à Evreux avec la CFA2. Voir Lens avant, c'est plutôt sympa.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    indofootball
    Joueur D'Or
    Joueur D'Or
    avatar

    Masculin
    Nombre de messages : 3199
    Age : 47
    Localisation : Caen
    Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
    Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
    Date d'inscription : 19/12/2006

    MessageSujet: Re: Caen   Sam 24 Mar - 12:05

    Caen atomise Lens

    En match amical vendredi soir, Caen, pensionnaire de Ligue 2, n’a fait qu’une bouchée de Lens (0-4).

    Privé de ses internationaux, Lens, avec une équipe très jeune, a totalement coulé en match amical face à Caen, un des sérieux prétendants à la montée en L1 (0-4). Les buteurs se nomment Florentin (2e), Samson (25e), Toudic (51e) et Nabab (73e). A noter également la victoire de Monaco face à Utrecht (0-1) ou encore la défaite de Lorient à Guingamp (3-2).
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Caen   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Caen
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
     Sujets similaires
    -
    » Aéroport de Caen-Carpiquet
    » Caen - Granville et Granville - Saint-Malo
    » Les fiches horaires de Caen-Paris version Haute Normandie
    » Fermeture de la ligne Caen-Le Mans-Tours ?
    » Liaison "Rouen - Caen"

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007-
    Sauter vers: