AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Caen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Dim 25 Mar - 13:22


Aux prises ici avec le Lensois Carrière, le Caennais Jérémy Sorbon a tenu la baraque ; hier soir, à Deauville pour permettre à ses attaquants de flamber.


Le SM Caen s'offre une large victoire de prestige


Amical à Deauville : Caen - Lens (4-0). Les Normands, solides et très efficaces, ont bien récité leurs gammes face à un Lens « bis ».
Les Caennais n'ont pas eu d'arrière-pensées, et se sont fait le plaisir d'épingler dans les grandes largeurs le dauphin de Lyon en Ligue 1, hier, dans la froideur d'une fin d'après-midi hivernale à Deauville. À vrai dire, ce n'était pas vraiment le Lens que l'on a l'habitude d'apercevoir à la télé. Privés de leurs internationaux (Jemaa, Coulibaly, Dindane, Kovacevic, Seydou Keita) et de quelques éléments plus ou moins blessés (Cousin, Hilton, Gillet, Sidi Keita), les Lensois ont sorti la « marmaille » et une flopée de joueurs absolument inconnus au bataillon. À une grosse semaine de la réception du PSG, pas question de prendre le moindre risque pour le coach Francis Gillot.

S'il devait faire sans la contribution des Compan, Seube et Gouffran, tous blessés également, le staff malherbiste avait aligné pour sa part un semblant d'équipe-type au coup d'envoi, avec Toudic aux côtés de Samson devant, Valéro milieu droit et Lemaître arrière gauche. Ça ressemblait à quelque chose comme une indication pour le match de Strasbourg la semaine prochaine (si les absents devaient le rester, bien sûr). Malherbe, donc, profitait des hésitations défensives d'une équipe nordiste en manque évident de rodage pour frapper tout de suite au coeur « sang et or ».

Une tête imparable de Florentin, sur un centre au 2e poteau de Samson (2'), plus un penalty de Samson consécutive à une faute de main lensoise dans la surface (25'), et 2-0. Logique, à ce moment-là. Malgré les coups de boutoir du virevoltant Demont ou de Monterrubio (joli coup-franc à la 19'et corner direct à la 34', à chaque fois claqués par un bouillant Planté) sur un côté droit très fréquenté, Caen avait su maîtriser son affaire, et correctement « récité ses gammes », comme l'avait demandé Franck Dumas.

Il y avait de la qualité technique dans les petits périmètres côté lensois, on s'en doute, mais aussi chez les Normands. On voyait ainsi beaucoup Florentin, Samson ou Toudic, mobylette avaleuse d'espaces, tout proche de scorer (28'). Après ses ratés initiaux, Lens avait dominé territorialement la première période, mais Caen n'avait quand même pas volé son avantage à la pause.

Gillot changeait tout (ou presque) en 2e période. Caen - plus stable - ne s'en trouvait pas fort dépourvu, et Valéro lançait superbement Toudic qui ajustait « à la JPP » Itandje (51'). Le SMC frappait juste, et bien. Pas plus mal pour la confiance avant le choc de la semaine prochaine. Malherbe faisait rentrer 6 joueurs à l'heure de jeu, comme prévu, Roux puis Diame tapaient ensuite la barre ou le poteau de Costil. Sauf que Nabab, à l'affût dans la surface (73'), profitait d'un ballon aérien mal dégagé pour donner des allures de correction à la défaite de ce Lens très remanié. On n'en attendait pas tant.


Guillaume LAINÉ.


CAEN - LENS 4-0 (2-0)

Arbitre : M. Huguenin. Spectateurs : 1300 environ.

BUTS. Caen : Florentin (2'), Samson (25's.p), Toudic (51'), Nabab (73').

CAEN : Planté (Costil, 45') - Hengbart (cap) (Heurtaux, 60'), Leca (Traoré, 45'), Sorbon, Lemaître (Gillet, 60') - Proment (Grandin, 60'), Florentin (Quellier, 60'), Deroin (Raineau, 60'), Valéro - Samson (Nabab, 60'), Toudic. Entr. : Dumas.

LENS (1e période) : Chabbert - Ramos, Bisevac, Fontaine, Barul (cap) - Demont, Diame, Kouadio, Carrière, Monterrubio - Monnet-Paquet. 2e période : Itandje - Ramos, Fontaine, Jean, Barul - Gomis, Lempereur, Kouadio, Diame - Roux, Monnet-Paquet puis Pollet. Entr. : Gillot.

Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 27 Mar - 11:33

SM Caen-RC Strasbourg à Guichets fermés



Dès la première journée de vente, toutes les places pour la rencontre SM Caen -RC Strasbourg ont été vendues. Cette rencontre comptant pour la 30ème journée se jouera donc à guichets fermés.


C'est celà un public fidèle comme l'OM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mer 28 Mar - 12:40


Franck Dumas : « Un parfum de Ligue 1... »




Caen - Strasbourg, vendredi (20
h 30).
À deux jours du dernier gros match à d'Ornano, le manager général du Stade Malherbe invite à la continuité.



Franck,
vendredi face à Strasbourg, votre équipe bouclera une parenthèse de
quinze jours sans championnat. Votre avis sur cette coupure ?Elle
est tombée à pic, surtout pour régénérer le mental des troupes. Après
notre succès à Montpellier, il y avait besoin de remettre les choses à
plat, de refaire du jus. Janvier et février ont été deux mois
éprouvants.Vous n'étiez pas à Deauville, vendredi dernier...(Il coupe) Non, je m'occupais du recrutement. Il y a la prochaine saison à préparer.Avez-vous eu des échos de ce match amical remporté 4-0 face à Lens ?Quand
même, oui ! Manifestement, il y avait une équipe plus concernée que
l'autre. Ce qui me plaît, c'est l'état d'esprit manifesté par le groupe
pour jouer ce match sans retenue. La culture de la gagne, ça se
travaille, même en match amical. Je veux des compétiteurs, j'ai été
servi.Avec 58 points à 9 journées du terme, la situation vous convient-elle ?Ce
que je retiens, c'est qu'on est où on voulait être. Cette situation, on
est allés se la chercher, même si tout n'a pas été parfait.Sachant que la montée se profile, votre rôle se limite-t-il à gérer les affaires courantes ?(Amusé)
Non, heureusement... Pour pimenter la fin de saison, je m'attache à
trouver de nouvelles sources de motivation. Les défis ne manquent pas :
nous sommes invaincus à domicile, nous possédons la meilleure attaque,
nous pouvons encore disputer le titre...« Rester comme nous sommes »Vous considérez-vous encore en danger ?Le
principal, je l'ai déjà dit, c'est nous-mêmes. Il importe de rester
comme nous sommes, car il nous reste des équipes difficiles à jouer.Le trou du mois de février (un point en trois journées) aura-t-il été un mal pour un bien ?Absolument.
Cette période a obligé les joueurs à se remettre en question. Elle a
rappelé qu'il ne suffisait pas de s'appeler Stade Malherbe pour avoir
match gagné en entrant sur le terrain. Inconsciemment, il s'était
produit un relâchement, accentué par un petit creux physique. On ne
faisait plus suffisamment d'efforts.Peut-on parler de second souffle ?Il
y a de ça. L'équipe a retrouvé des jambes, les relations entre les
lignes se sont améliorées. Et on arrive à « tuer » les matches, comme à
Montpellier dernièrement.Les blessures ne vous ont pourtant pas épargné...Certes,
mais on ne s'en sort pas si mal. En resserrant l'effectif, je
connaissais les risques. Mais j'ai pu m'appuyer sur les joueurs du
banc. Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Sans blessure, un
attaquant comme Julien (NDLR : Toudic) n'aurait pas pu se révéler...
Là, il vient de nous mettre quatre buts.Êtes-vous surpris que le match contre Strasbourg se dispute à guichets fermés ?Cela prouve qu'il existe une attente incroyable dans la région. Cet engouement est lié à nos résultats, et à notre 2e
partie de saison dernière. La mayonnaise a bien pris, le public sait
que nous sommes producteurs de jeu. Sa fidélité constitue une
récompense pour les joueurs, le staff, les dirigeants...Comment abordez-vous la réception des Alsaciens ?Il
s'agira de la dernière grosse affiche à domicile, il flottera un parfum
de Ligue 1. Sur le terrain, il faudra surtout que les joueurs
conservent la même ligne de conduite. On ne va pas se mettre à changer
quoi que ce soit si près du but...

Recueilli par J.-P. A.

Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mer 28 Mar - 17:26

Ces rare en ligue 2 de pouvoir jouer a guichet fermer

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Jeu 29 Mar - 0:32

Titoum a écrit:
Ces rare en ligue 2 de pouvoir jouer a guichet fermer

Yes , c'est pour celà qu'on a le meilleur public de Ligue 2 et pour la saison prochaine en Ligue 1, on va être dans un des meilleurs public de Ligue 1.

Je serais au stade vendredi soir avec ma fille et mon beauf ( supporter du PSG ) lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Jeu 29 Mar - 13:19


Auteur de 11 buts cette saison en L2, Stéphane Samson avait inscrit un but au match aller, malgré le défenseur strasbourgeois Vergerolle. Cette fois, l'attaquant caennais espère marquer avec un ou des points à l'arrivée...


Strasbourg a souvent inspiré Stéphane Samson

Ligue 2 : Caen - Strasbourg, demain (20 h 30).

En pleine réussite, l'attaquant malherbiste espère poursuivre sa série face à l'équipe alsacienne.

Haut-Normand de souche, Bas-Normand d'adoption, Stéphane Samson ne se connaît pas d'ascendance alsacienne. Peut-être n'a-t-il pas grimpé assez loin sur les branches de son arbre généalogique. Le fait est que le RC Strasbourg constitue une de ses meilleures sources d'inspiration, au point d'être pointé par nos confrères de « L'Alsace ».

Depuis deux ans, Samson a croisé trois fois le Racing et planté quatre buts à sa défense. « Les deux premières fois, Strasbourg évoluait en L1 », précise l'intéressé. En janvier 2005, avec Clermont-Ferrand, Samson avait signé un doublé lors d'un quart de finale de Coupe de la Ligue, à La Meinau. « On avait pourtant perdu 3-2 », se souvient-il. En octobre 2005, l'attaquant, transféré à Caen, avait pris sa revanche en éliminant Strasbourg en 16e de finale de la même épreuve. Son but avait suffi. En octobre dernier, retour à La Meinau, avec un nouveau but, sur un coup franc direct. « Mon premier avec Malherbe. Un coup franc pour un gaucher que j'avais marqué du droit... Il était beau mais n'avait servi à rien, car Strasbourg s'était imposé 3-2. »

Stéphane Cassard, le portier strasbourgeois, se tiendra sûrement sur ses gardes, demain soir. Samson s'en amuse : « Je n'ai aucune explication, à part le hasard. Il y a comme ça des clubs qui vous réussissent. Tiens, auparavant, quand je jouais contre Caen, je marquais souvent. » Depuis deux saisons, c'est le Stade Malherbe qui tire profit de son flair. En frappant à Montpellier, voici quinze jours, Stéphane Samson a égalé son score de la saison passée (11 buts). Son challenge perso ? « Dépasser mon meilleur total, 12 buts, avec Le Mans, en 1999-2000. » Avec trois buts lors des quatre derniers matches, il en prend le chemin.

Samson rayonne, trop heureux d'honorer ses galons de titulaire. « Quand la saison a débuté, je pensais que je jouerais peu. Depuis quelques semaines, je savoure le bonus qui m'est offert. » Le vent fait tourner les éoliennes, la confiance dynamise Stéphane Samson. « On se sent forcément mieux quand on joue souvent. Tu n'as plus peur de prendre le ballon, de tenter une passe risquée. » Son envie est décuplée par l'arc-en-ciel à l'horizon. « Je n'ai jamais vécu une montée en L1, glisse l'ancien Havrais, Manceau et Clermontois. La situation actuelle aurait tendance à me booster. »

À 32 ans, il reprendrait volontiers une tranche d'élite, qu'il n'a plus goûtée depuis 1999, avec le Hac. Reste encore à donner un coup de collier. « Si on l'emportait vendredi, le fait de franchir la barre des 60 points nous donnerait un avantage psychologique. On a l'occasion de marquer les esprits, tout en rejetant Strasbourg à 8 points, même s'il leur reste un match en retard. Mais notre rival, ça reste Le Havre, le 4e. » Le goleador caennais, qui se dit « fier » de ses stats accumulées en 12 saisons pros (83 buts en 305 matches), ne veut pas musarder. « Ce match de Strasbourg, je l'attends avec impatience depuis lundi. J'avais raté celui contre Le Havre, qui s'était déjà joué à guichets fermés. À l'aller, on n'avait pas trop pu bouger le bloc alsacien. Chez nous, il faudra continuer à produire du jeu. » Pour marquer, c'est le volontaire désigné.

Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 30 Mar - 19:14

Le Stade Malherbe défend aussi son territoire


Ligue 2. Caen - Strasbourg (ce soir, 20 h 30).

Invaincu à domicile depuis quinze mois, le Stade Malherbe poursuivra sa mission remontée à d'Ornano

Voltaire serait-il devenu le livre de chevet des joueurs du Stade
Malherbe ? Comme le Candide du conte, en tout cas, les disciples de
Franck Dumas ont appris à « cultiver leur jardin. » Eux en profitent
pour étoffer leurs comptes. Avec 37 points en 15 matches à domicile,
ils cimentent le projet de leur retour en L1 dès la saison prochaine
À force, le stade d'Ornano a pris des allures de bastion. Le Stade
Malherbe peut se targuer d'être l'équipe professionnelle appuyée sur la
plus longue période d'invincibilité, L1 et L2 confondues. Depuis le
revers concédé face à Reims, le 10 janvier 2006, personne n'a crié
victoire à Caen. Franck Dumas, a mis au défi ses protégés de « rester invaincus » jusqu'à la fin de la saison. « C'est une manière de pimenter nos derniers matches », estime le coach bleu et rouge.
Une nouvelle fois, face à Strasbourg, Caen défendra donc son territoire. « C'est non seulement un match de championnat important, soutient Cédric Hengbart, qui piaffe d'impatience après avoir purgé un match de suspension, mais
aussi une belle soirée à vivre, dans un stade à guichets fermés. Ça me
rappelle le match des 90 ans du club, contre Saint-Etienne. À nous d'en
faire un bel événement.
» Car Strasbourg a les moyens de gâcher la fête. « C'est une équipe costaude, sérieuse, détaille Hengbart. Au match aller, la victoire avait basculé sur un exploit individuel de Tum. »Dans
son fief, le Stade Malherbe aspire à une revanche, après avoir digéré
son coup de mou du mois de février. Le soutien de 20 000 personnes et
la confiance entretenue à domicile lui donnent au moins deux bonnes
raisons de persévérer. « Dès le premier jour de location, toutes les places sont parties, s'extasie Stéphane Samson, le goleador caennais. Quand
tu sais ça, ça te donne des forces supplémentaires. C'est une marque de
reconnaissance pour tout ce qu'on a accompli cette saison. On n'a pas
envie de décevoir tous ces supporters.
»CAEN. Planté - Hengbart (cap), Leca,
Sorbon, Lemaître - Proment - Gouffran, Deroin, Florentin - Samson,
Compan. Remp : Costil (g), Traoré, Toudic, Raineau, Grandin ou Valero. Ent. : F. Dumas.STRASBOURG. Cassard
- Deroff, Devaux, Bellaïd, Abou - Lacour (cap), Camadini, Cohade,
Johansen - Joao, Mouloungui. Remp : Puydebois (g), Strasser,
Abdessadki, Tum, Mathlouthi. Ent. : J.-P. Papin.






Ouest-France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Sam 31 Mar - 16:05

Le Stade Malherbe saura bien s'en contenter


Ligue 2 : Caen - Strasbourg (2-2).
Rejoints deux fois au score, les Normands ont concédé un match nul haletant, hier, mais finalement logique.

Le dernier grand rendez-vous à d'Ornano d'une saison 2006-2007 qui doit rimer avec remontée fut un grand match, soldé par un résultat nul somme toute logique, qui ne froissera sûrement personne. La débauche d'énergie fut totale dans les deux camps, le spectacle et la tension omniprésents. Réjouissant en attaque, parfois approximatif en défense, Caen maintient son avance (5 points) sur son hôte d'hier soir, qui compte un match en moins, et a porté à 8 points, l'écart qui le sépare ce matin d'Amiens (4e), invité à jouer lundi à Reims. Pas de quoi s'affoler.Si Devaux avait donc été préféré à Strasser dans l'axe de la défense alsacienne, Caen avait dû chambouler son arrière-garde, forfait de Leca aidant. Traoré avec Sorbon, Lemaître à gauche pour suppléer Seube, Thiam toujours convalescent : il fallait encore se plier à la conjoncture du moment. Mais cela ne perturbait pas la machine bleu et rouge, tout de suite lancée sur le bon tempo. Gouffran - d'une tête croisée imparable au coeur de la surface - catapultait le ballon au fond à la réception d'un coup-franc rentrant de Deroin (8').L'entame avait été parfaite, et les déboulés de Florentin fichaient un sacré mal de dos à Deroff. Les joueurs de Papin avaient démarré très doucement, mais deux frappes de Mouloungui (12') puis Johansen (13') rappelaient à l'ordre la défense caennaise. En pointe, ledit Mouloungui, vraiment très rapide, jouait au Père Fouettard dans le dos des Normands. Suite à un ballon perdu dans l'entrejeu, là où Strasbourg avait repris la main, le lévrier de l'attaque alsacienne prenait ainsi la charnière centrale à revers sur un service de Camadini. Pour égaliser tranquillement (26').Ça sentait le « big match », tendu, alerte. Un rendez-vous réservé aux grands, ou futur grand, évidemment. De quoi inspirer l'extérieur du pied droit de Gouffran, plein axe à 25 mètres. Un amour de frappe, une trajectoire idéale : doublé de « mister » Yo (33'), intenable goleador numéro 1 de son poste d'excentré droit. Compan, parti à la limite du hors jeu, était repris de justesse (38'), Samson frappait juste à côté (40'), Florentin distillait une maîtresse reprise de volée (42'). Caen roi du contre, et vive le spectacle.Malgré la poisse qui ne les lâchait pas (Samson obligé de sortir à la pause, touché à la cuisse), grâce à Planté qui se couchait sur un tir de Cohade (45'), les Normands tenaient le bon bout à la pause. Mais Strasbourg n'avait surtout pas dit son dernier mot, et Caen s'oubliait juste au retour des vestiaires. Fâcheux. Mouloungui, d'une jolie déviation, en profitait pour y aller aussi de son doublé (46'). Johansen était tout près de signer le KO (52'), imité par Abou (56'). Planté avait sauvé la maison, au moment opportun. Compan puis Florentin rééquilibraient toutefois la balance des occasions dans cette 2e période débridée, où les espaces s'ouvraient dans tous les coins.L'affaire pouvait basculer d'un côté ou de l'autre, à la première bise venue, au premier contre bien senti. Gouffran continuait à se multiplier (frappe à côté, 83'), Mouloungui démarrait au quart de tour, et le chrono défilait sous haute tension. Il fallait s'accrocher. Les 22 acteurs se rendaient coup pour coup (au sens propre et figuré) sur la fin de rencontre, Malherbe était même tout proche de rafler la mise (90'). Caennais et Strasbourgeois ont dû bien dormir la nuit dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 3 Avr - 15:48

Fortin : « C'est grave pour notre formation »


Le président du SM Caen confie son inquiétude après un arrêt de justice (lire notre encadré) menaçant l'avenir des centres de formation.

Jean-François Fortin, que vous inspire cette décision de la cour d'appel de Lyon ?

C'est grave, car cela peut faire jurisprudence. Le tribunal vient de prendre une décision perturbante : il y a nécessité très rapidement de créer des lois civiles qui puissent s'appliquer à la spécificité du sport, et à les harmoniser au niveau européen. Mais on sait que pour cela, il va falloir du temps.

Si cette décision était confirmé par la cour de cassation, quel intérêt auriez-vous à continuer à dépenser de l'argent pour former des joueurs, si aucune contrepartie sportive ou financière n'est possible ?

Puisque ce sont aujourd'hui, en général, de grandes entreprises privées qui gèrent les clubs de foot, elles pourraient effectivement se poser cette question, d'autant que tous les joueurs formés ne deviennent pas des stars, donc ne rapportent pas tous de l'argent. Mais pour qu'un joueur devienne bon, il faut qu'il soit correctement formé. C'est tout le problème.

Au Stade Malherbe, avez-vous déjà connu un cas similaire à celui de Bernard ?

Non, même si on aurait pu aussi être touché, vu la qualité reconnue de notre centre (NDLR : classé parmi les dix meilleurs clubs formateurs français). Ce n'est pas le cas, peut-être parce qu'ici, nous avons réussi à créer un climat de proximité avec le jeune, les parents, le manager, où on intègre dans le raisonnement autre chose que le foot et l'argent. Je pense très sincèrement que la manière dont on se comporte avec le jeune et son entourage peut constituer un frein à des départs impromptus.

Mais de quelles solutions concrètes disposez-vous pour tenter d'enrayer une possible fuite de vos jeunes talents à la fin de leur formation ?

Le seul outil dont nous disposons aujourd'hui, c'est le contrat élite (NDLR : avant le contrat pro) de 5 ans. Mais cela coûte cher, évidemment, et il est aussi risqué d'en faire pour tous les jeunes, dont l'évolution n'est pas assurée sur une période aussi longue.

L'avenir du centre de formation du Stade Malherbe pourrait-il s'en trouver menacé ?

Si tout cela devait se confirmer, c'est sûr qu'on pourrait se poser la question de savoir si on doit se diriger vers une politique de formation avec moins d'éléments, pour que la charge financière (NDLR : 3 millions d'euros par an) de notre centre ne double ou ne triple pas. Il faudra peut-être se résoudre à faire une sélection plus drastique dès la base, ne prendre que 20 joueurs à la place de 40. Je ne dis pas ça pour faire peur, et je ne dis pas que ce sera fait, mais c'est une piste à laquelle nous serons peut-être obligés de réfléchir.

Y a-t-il une réunion déjà prévue entre les dirigeants du foot français pour évoquer tout cela ?

Je n'ai pas reçu de convocation, mais cela m'étonnerait que la semaine se passe sans qu'il y en ait une. Je pense que les juristes, à la Ligue et au ministère des sports, sont au travail dès aujourd'hui. Sur la question de la formation, tout le monde tire dans le même sens. Mais le temps presse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 6 Avr - 14:26

Pièges en tous genres pour le Stade Malherbe


Ligue 2 : Ajaccio - Caen

Amoindris, les Normands affrontent une équipe totalement libérée. En Corse, qui plus est...

Le cliché est une invention formidable. Il ne veut rien dire, mais tout le monde le comprend. Pas très loin du maquis, voilà donc que la notion dix mille fois usitée de « match-piège » revient au détour du chemin. Car Malherbe arrive en Corse, là où il n'a pas que de bons souvenirs, avec une infirmerie bien remplie (Thiam, Mazure, Leca, Seube, Samson plus Compan au repos) et un groupe extrêmement rajeuni. Comme baigné dans un contexte particulier.

A François-Coty, le spectateur lambda peut toujours aller faire trempette dans la Méditerranée adjacente s'il fait chaud, ou s'il s'ennuie trop. Vrai que cela donne un cachet « vacances » à ce stade très champêtre. Les Ajacciens, 12e, n'y ont absolument plus rien à perdre, ni à gagner d'ailleurs... si ce n'est un peu plus de respect de leurs supporteurs, après une saison décevante. « C'est un bon match à disputer, contre une formation qui ne bétonne pas derrière et aime jouer » retient surtout Franck Dumas.

Quand elle le veut bien, cette équipe très technique peut faire mal, Istres s'en est rendu compte la semaine passée (4-1 en Provence). Les imprévisibles Corses, emmenés par un duo Mandrichi-Scarpelli pesant 21 buts cette saison, le voudront-ils ce soir ? « Ils sont sauvés, vont jouer totalement libéré, et voudront se montrer en vue de la saison prochaine » répondent en choeur Planté, Toudic et Traoré. Quand on n'escompte pas de cadeaux, on évite les mauvaises surprises. « Ajaccio, ce n'est pas le nord de la Corse, sourit encore Planté, référence à Bastia. C'est une ambiance différente, et on n'a vraiment pas besoin de se prendre la tête là-dessus. Depuis le match contre Niort, on est sur une belle dynamique. A nous de la prolonger. »

Planté : « Tant qu'on prend des points... »

En voyage, Malherbe souffle le chaud ces derniers temps, reste sur 2 succès à Tours (3-2) et à Montpellier (2-1). La mitraillette caennaise (54 buts inscrits, dont 24 en 14 déplacements) est difficile à enrayer. Reste à fortifier davantage ses arrières, à bannir ces satanés retards à l'allumage constatés à Strasbourg, Metz ou Montpellier. « On sait bien, en plus, qu'il faut être dedans d'entrée de jeu, on se le répète entre nous, concède Julien Toudic, qui devrait faire la paire offensive avec Grandin. Là, pas question de prendre un but d'entrée. Il faudra gagner les duels, mettre le pied s'il le faut, contrairement à ce qui s'était passé à Bastia (2-0 le 2 février). »

Vincent Planté aimerait sûrement, aussi, que l'épisode de Gueugnon (0-1) se reproduise. C'était le 10 novembre, et c'est la dernière fois qu'il a réussi un « blanchissage » en déplacement : « En ce moment, je prends pas mal de buts, c'est un peu frustrant, dit-il. Mais ce qui m'intéresse d'abord, c'est le bien de l'équipe. Et tant qu'on prend des points... »

Souvent mis en difficultés loin de sa tanière, le SMC a aussi prouvé à maintes reprises qu'il avait du répondant. Sur les huit derniers matches, Toudic évalue à « peut-être quatre victoires », soit 71 points, le prix d'une montée en L1. Un succès tout à l'heure serait un premier grand pas. En six visites, Caen s'est imposé une fois à Ajaccio, en Coupe de la Ligue (2004), jamais en championnat de L1 ou L2. Qu'importe le contexte, c'est le moment d'y remédier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Lun 9 Avr - 1:15

Ajaccio: Une journée Galère

Un voyage en Corse reste inoubliable et cette fois encore les Malherbistes vont se souvenir de leur déplacement sur l'île de beauté. En effet, n'ayant pu décoller comme convenu vendredi matin en raison du brouillard qui persistait sur la piste de Carpiquet, les Caennais n'ont finalement regagné Ajaccio que vers 15h00.

Malgré ce "léger" contretemps, les joueurs de Franck Dumas ont disputé la rencontre sans problème et pensaient en avoir fini avec les impondérables. Ils se méprenaient.

Alors que l'avion, sur le chemin du retour, entamait sa descente vers la capitale bas-normande, le commandant de bord indiquait qu'il était désormais impossible d'atterrir sur l'aéroport caennais, toujours en raison de ce satané brouillard. La seule option qui restait à l'équipage était l'aéroport de Rennes Saint Charles.

Une fois sur le tarmac, les Caennais ont dû patienter plus de trois quart d'heure l'arrivée du bus pour les emmener vers Caen. Finalement, après deux heures de route, les Malherbistes en terminaient avec cette promenade improvisée, il était 05h00 du matin. Drôle de journée!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mer 11 Avr - 19:16

Samson rechute


De retour de blessure, le Caennais Stéphane Samson s'est de nouveau blessé cette semaine à l'entraînement : l'attaquant souffre de la cuisse gauche.

Mauvaise nouvelle pour Caen (2eme de Ligue 2). Dans les colonnes du journal Ouest-France, Stéphane Samson estime qu'il devrait être absent pendant trois semaines environ. De retour à l'entraînement après un souci à la cuisse gauche, il s'est blessé au même muscle et est d'ores et déjà forfait pour le match à Grenoble avant que le staff médical ne rende sa décision définitive concernant l'indisponibilité du joueur.

Seize fois titulaire cette saison en L2 (sur 27 matchs joués), Samson a marqué onze fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 13 Avr - 14:28

Le Stade Malherbe espère prendre le large


Ligue 2. Caen - Grenoble, ce soir . Malherbe peut profiter

des déplacements périlleux d'Amiens et du Havre pour faire la différence.

« Évidemment, on regarde où en est le quatrième, lance Nicolas Florentin, mais on ne se focalise pas là-dessus ». Un quatuor se dessinait dans la lutte pour l'accession, c'était sans compter sur Amiens, le cinquième élément. Les parallèles paraissent souvent très simples, mais l'impressionnant retour picard (neuf matchs sans défaite, trois succès consécutifs) fait étrangement penser à celui de Malherbe l'an passé. « Même si on était parti de plus loin », se rappelle Florentin.

Ce rapproché n'inquiète pas trop des Normands assez sûrs de leurs forces. « Ils sont sur sept victoires et deux nuls, c'est bien, mais ils ne vont pas enchaîner 13 succès consécutifs, ils perdront bien à un moment ou un autre, pense Cédric Hengbart. Et s'ils ont le meilleur parcours de la deuxième phase, nous ne sommes qu'à quatre points derrière ». Et à ce jour, à sept journées du verdict, le SMC compte toujours six points d'avance et un goal-average favorable sur le quatrième. Amiens se déplace ce soir chez des Niortais jouant leur maintien, puis doit recevoir Metz. Pas simple. De plus, Amiens recevra Le Havre lors de l'ultime journée. L'un ou l'autre, voire les deux, y laisseront des plumes, ce qui pourrait faire les affaires normandes. « Mais on espère que ce sera réglé avant », espère Florentin.

Lors de cette 32e journée, alors qu'Amiens et Le Havre (lundi) ne chômeront pas chez les mal classés Niort et Brest, Caen a indéniablement un coup à jouer, un coup à donner sur le crâne de l'adversité surtout. « Ça pourrait être une journée déterminante », lance Nicolas Seube, de retour aux affaires en latéral gauche. « Mentalement, on doit répondre présent car on peut faire très mal aux concurrents » confirme Stéphane Samson, relégué, lui, au rang de spectateur pour plusieurs semaines (déchirure à la cuisse).

Travail à finir

Toujours à effectif restreint, sans Thiam, Leca, Mazure, Samson, mais avec Seube et Compan, le Stade Malherbe doit faire mieux que les deux nuls sur lesquels il reste à la maison (Guingamp et Strasbourg). Deux occasions manquées, mais pas deux contre-performances en soi. « Guingamp a montré autre chose que ce qu'indiquait son classement, assure Nicolas Florentin et notre match contre Strasbourg était peut-être le meilleur de la saison en Ligue 2 ».

Grenoble, l'adversaire du jour, n'affiche pas un bilan fantastique en déplacement (14e avec 11 points pris en seize matches), n'aura pour motivation que le défi collectif de mettre à mal une formation qui traîne à d'Ornano une invincibilité longue comme un jour de pluie normand et une prime intéressante négociée en début de saison en cas de classement final dans les six premiers. Caen s'appuiera sur sa capacité à accélérer le jeu sur sa pelouse, mais surtout sur sa volonté de boucler au plus vite un chantier remontée cimenté de longue date. « Il faut qu'on termine ce qu'on a entrepris, martèle Cédric Hengbart, et surtout ne pas se mettre dans la tête que c'est déjà fait ». On apprend dans la douleur dit-on, les désillusions des deux dernières saisons ont appris au SMC que rien n'est acquis avant l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Lun 16 Avr - 18:22

Ca c'est pour toi Indo ! vive caen en ligue 1 !!!

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Jeu 19 Avr - 23:40

Caen : Compan blessé

Sporever France - jeudi 19 avril 2007 - 20h13




Mauvaise nouvelle pour Caen qui affronte vendredi Créteil pour la 33eme journée de Ligue 2 : Lilian Compan a déclaré forfait.


Après Sébastien Mazure, c'est au tour de Lilian Compan de renoncer. L'attaquant a dû déclarer forfait jeudi lors du dernier entraînement suite à une blessure aux adducteurs.
ODLB

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 20 Avr - 18:55

Dernier entraînement avant Créteil


Les Malherbistes se sont entraînés avant de prendre la direction de Créteil juste après la séance. Les seize joueurs valides étaient présents lors de ce dernier moment de préparation.

Seulement, le staff caennais a une nouvelle fois dû rappeler un jeune de la réserve pour compléter la liste de joueurs. Lilian Compan qui se plaignait des adducteurs a finalement déclaré forfait et ne sera donc pas du déplacement en Région Parisienne. Le jeune attaquant Livio Nabab qui participait au décrassage avec la CFA 2, a fait ses valises pour partir avec le groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sullivan
Grand Joueur
Grand Joueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 552
Age : 27
Localisation : Orléans
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : Sports, Informatique, PoKeR
Date d'inscription : 01/07/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 20 Avr - 23:11

il on perdu 4-3 a creteil en jouant a 9 a la 2éme mi temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://SullivaAn.Skyrock.Com
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 20 Avr - 23:42

Sullivan a écrit:
il on perdu 4-3 a creteil en jouant a 9 a la 2éme mi temps

Perdre ce match en marquant 3 buts affraid

Oui mais face à Gueugnon la semaine prochaine, ça va être de gagner sans Deroin, Traoré et les blessés.

Pt1, il reste 6 journées les mecs et en plus on perd des pts précieux pour la montée en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Sam 21 Avr - 1:15

#bodyContent { margin-top:-15px; }
#bodyContent P{text-align:left; margin:15px 0 15px 0; border: 0px solid black;}






Caen : Rapport contre l'arbitre ?

Rédaction Football365 - vendredi 20 avril 2007 - 22h52




Match houleux à Créteil pour Caen : défaits (4-3), les Caennais devraient rédiger un rapport suite à l'arbitrage contesté de Monsieur Coué.

En colère les Caennais après le revers à Créteil. Pour les Normands, Monsieur Coué a notamment expulsé le Caennais Deroin et aurait même insulté le joueur. Les Caennais pourraient écrire un rapport et l'adresser à la LFP pour expliquer ce qu'il s'est passé à Créteil vendredi soir.




DUR DUR pour CAEN ! Crying or Very sad

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Sam 21 Avr - 14:37

Dumas très remonté

http://www.smcaen.fr/actualites/audio/ataudio.2007-04-21.9507993749/ataudio_popup

Le président Mr Fortin parle

http://www.smcaen.fr/actualites/audio/ataudio.2007-04-21.0358337658/ataudio_popup


Dernière édition par le Sam 21 Avr - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Sam 21 Avr - 17:04

Dumas en colère contre M. Coué


Après la défaite de Caen à Créteil (4-3), Franck Dumas était très remonté contre l’arbitre de la rencontre.

Battus à Créteil vendredi soir (4-3), les Caennais ont terminé le match à 9. S’il reconnaît les erreurs de son équipe, l’entraîneur malherbiste Franck Dumas en veut à M. Coué, l’arbitre de la rencontre. «C’est rare qu’un match se passe comme prévu mais là cela a atteint des summums. Des summums d’absence défensive pour notre part et des summums d’absence arbitrale. Il a eu des propos très injurieux envers les joueurs pendant tout le match et nous allons faire des rapports pour les délégués. J’espère que ça n’en restera pas là parce que sinon c’est moi qui vais péter un plomb. Quand un arbitre vous dit :«Allez vous faire enculer», ça va trop loin. Il n’a pas arrêté de chambrer en disant que l’on resterait en Ligue 2 et qu’on aurait la chance de le regarder à la télé l’année prochaine en Ligue 1», explique ainsi Franck Dumas sur le site du club.

coucou M. Coué :violence:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Sam 21 Avr - 17:27

Bruno Coue est un arbitre international français de football né le 12 avril 1966 à Marseille. Il a été nommé arbitre de la fédération en 1991. Il est sutout connu pour être très lié à Jean-Michel AULAS, le président lyonnais. Il n'hésite pas comme lors du match ASSE-Rennes, le 17/02/07, à refuser de siffler 4 fautes rennaises dans la surface.
Vendredi 20 avril, il a atteint le summum (j'ose l'espérer) de son art en expulsant injustement deux Caennais à l'occasion du match Créteil - Caen, en sifflant un penalty pour Créteil sur une faute nettement en-dehors de la surface mais surtout un humiliant les Malherbistes durant toute la rencontre. Il a en effet dit à certain qu'ils n'avaient même pas le niveau de Ligue 2 tandis que lui était arbitre international. Il a chambré les joueurs caennais mais les a aussi insulté ("allez vous faire enculer" leur a-t-il lancé). En conséquence, le Stade Malherbe de Caen a alors déposé des réserves auprès du délégué de la rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 24 Avr - 2:04

La méthode de M. Coué a mécontenté Caen


S'ils reconnaissent que ce n'est pas lui qui leur a fait perdre le match, les Malherbistes enragent après l'arbitre. De la parole à l'écrit, ils ne veulent pas en rester là...
M. Coué a quitté le stade Duvauchelle encadré par une dizaine de cerbères musclés. La mâchoire fermée, l'arbitre de la rencontre est resté inaccessible, refusant quelques micros tendus au passage. Les joueurs caennais assurent en choeur qu'il aura été plus bavard avec eux sur le terrain.Dès la fin du match, leurs accusations étaient empreintes de gravité. Fait rare : Cédric Hengbart, averti, et Anthony Deroin, expulsé, ont pris la plume pour notifier par écrit les propos que le directeur de jeu aurait tenus à leur endroit. Les feuilles manuscrites ont été remises au délégué du match. Accablés par quatre cartons jaunes, deux cartons rouges et un penalty qui ne s'imposait pas, les Caennais ne digèrent pas ce qu'ils ont vécu comme un acharnement.« Non seulement M. Coué s'est permis de chambrer tout le monde sur le terrain, accuse Franck Dumas, le coach malherbiste mais il a aussi tenu des propos injurieux. » Cédric Hengbart persiste et signe. « M. Coué m'a carrément insulté, parce que je contestais des décisions litigieuses. C'est une attitude scandaleuse. J'ai conscience que ce que je dis est grave, mais je suis prêt à aller devant une commission de discipline, s'il le faut, pour faire part de ce que j'ai entendu. J'espère que M. Coué assumera. J'ai été touché dans mon honneur. »S'il ne souhaite pas passer l'éponge, le latéral droit fait la part des choses. « Le match, c'est autre chose. Ce n'est pas l'arbitre qui nous l'a fait perdre. » Même si les Caennais ont eu le sentiment que M. Coué leur avait enfoncé la tête sous l'eau, alors qu'ils venaient juste de refaire surface. « On revient à 3-2, détaille Hengbart quand l'arbitre expulse Mouss (NDLR : Traoré). Son 2e carton jaune est très sévère. »« C'est là qu'ont commencé nos pépins, renchérit Anthony Deroin. J'ai exprimé ma réprobation à l'arbitre qui m'a rétorqué : toi, l'année prochaine, tu joueras toujours en Ligue 2 et tu pourras me regarder dans ton canapé quand j'arbitrerai des matches internationaux. Je ne m'attendais pas à des propos aussi brutaux. » Le match venait de déraper. Huit minutes plus tard, pour un croc-en-jambe sur Assous à l'entrée de l'angle des 16 m, Deroin fut puni d'un penalty. « La faute est commise à l'extérieur. On lui a tous montré la marque, il n'y a rien eu à faire. J'ai dit à l'arbitre qu'il n'était pas bon et je me suis retourné. C'est là que Yo (Gouffran) m'a dit : il t'a mis un rouge... »A neuf contre onze, et avec deux buts dans la vue, le Stade Malherbe se retrouvait dans les cordes, groggy. « On ne peut pas laisser passer tout ça, fulmine Franck Dumas. On ne peut pas demander aux joueurs d'être compétitifs toute la semaine pour qu'un arbitre fiche tout par terre en match. M. Coué a fait la pluie et le beau temps, mais ce soir (lire vendredi soir) le beau temps était pour Créteil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 24 Avr - 2:07

Les nuages s'épaississent à l'horizon


À l'approche de la ligne d'arrivée, le Stade Malherbe est en train de coincer. De nouveau battus, vendredi, les Caennais conservent leur sort entre les mains. Mais la mauvaise passe s'éternise.
Yvon Pouliquen avait raison de le rappeler l'autre soir, en quittant le stade d'Ornano où son équipe venait d'infliger au Stade Malherbe sa première défaite à domicile depuis quinze mois. « La dernière ligne droite, c'est comme la balle de match au tennis, toujours difficile », exposait l'entraîneur du FC Grenoble. Au moment de conclure, le bras caennais a encore tremblé, vendredi, au stade Duvauchelle.Le Stade Malherbe achève la saison sous le signe du gaspillage. Ses six derniers matches ne lui ont rapporté que six points, ce qui évoque davantage une cadence de relégable que de prétendant à la montée. Caen rame. Le 16 mars, sa victoire à Montpellier (2-1) lui avait permis de rejoindre Metz en tête. Cinq semaines plus tard, les Lorrains fêtent leur retour en L1, avec 13 points d'avance sur le SMC. Aujourd'hui, il n'est plus question de batailler pour le titre de L2, seulement de sauver l'essentiel.S'ils réfutent l'hypothèse de la pression néfaste, les Caennais n'inspirent plus la terreur. Grenoble s'est présenté décomplexé à d'Ornano, Créteil n'a pas eu davantage d'égards pour forcer son destin. « On bat le 2e de L2, après avoir tenu en échec le leader, se félicite Artur Jorge, l'entraîneur cristolien. Notre opération maintien est bien engagée. » À chacun son challenge. Dans une mauvaise inversion des rôles, Caen a bafouillé son texte dans le Val-de-Marne. « En première période, analyse Franck Dumas il y a eu beaucoup d'absences de notre part. Et les deux premiers tirs de Créteil ont fait mouche. »Problème de concentration ? « Peut-être, s'interroge Cédric Hengbart. Quand tu prends deux buts aussi vite, c'est dur de revenir. » Ce début de match mollasson a fait office de boulet aux crampons. « On a laissé trop d'espaces à Créteil, note Anthony Deroin. On n'était pas assez agressifs, trop passifs dans le replacement défensif. Le 3e but nous fait très mal. On a repris la 2e période avec un gros sentiment de révolte, mais on a connu d'autres pépins. » Leur trame vous est résumée en page suivante...S'ils se sont sentis lésés, les Caennais n'auraient jamais dû se mettre dans un tel pétrin. Prendre quatre buts chez un relégable doté de la plus faible attaque de L2 ne procède pas du hasard. Caen a égaré son assurance dans les méandres de l'infirmerie. « Tous les bouleversements nous ont fait perdre nos repères », avoue Deroin. À Créteil, il manquait une demi-équipe. L'absence des cadres (Thiam, Samson, Compan, Mazure, Leca) se fait sentir. Caen paye aussi son audace. Après avoir fermé le jeu à Ajaccio (0-0), le démon du jeu a repris le dessus. « On ne sait pas garder le ballon derrière en attendant que l'autre se découvre », constate Dumas.Le coach invite son entourage à « relativiser » en insistant : « On est décimés par les absences mais on est toujours là ! » Lundi soir, toutefois, Strasbourg pourrait chiper cette 2e place que Caen détient depuis le... match aller face à Créteil (7 novembre). Mais « à cinq journées de la fin, retient Hengbart, avec cinq points d'avance, on garde toujours la main » Moite, certes, mais tendue vers l'objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 24 Avr - 2:11

Jean-François Fortin : « Un sentiment de révolte »


Ligue 2. Aux premières loges à Créteil, le président du Stade Malherbe estime que l'arbitrage a accablé son équipe vendredi. Il soutient ses joueurs meurtris et veut croire à leur révolte face à Gueugnon dès lundi prochain à d'Ornano.

Président Fortin, que vous inspire cette 2e défaite d'affilée ?

Je constate que l'équipe a mal débuté son match, en encaissant un but après deux minutes de jeu... Pour autant, même après le 2e but, même à 3-1 pour Créteil, je n'étais pas plus perturbé que ça.

Vraiment ?

Bon, je ne vais pas vous dire que j'étais satisfait (sourire entendu), mais je pensais que rien n'était compromis. La majeure partie du temps, l'équipe continuait à jouer et je me disais que ça allait porter ses fruits. Franchement, avec un peu plus de motivation à la reprise, j'avais le sentiment qu'un match nul restait à notre portée. Mais le match s'est soudainement détérioré.

Vous faites allusion aux décisions de M. Coué ?

Oui... On dit souvent que les joueurs ne sont pas toujours en forme, les présidents aussi... M. Coué a rappelé que cela arrivait également aux arbitres. J'entends souvent dire que l'arbitre fait partie intégrante du jeu, M. Coué l'a démontré, mais je regrette qu'il l'ait fait en influant sur le bon déroulement de la partie.

Que voulez-vous dire ?

Ecoutez (d'un ton plus ferme), M. Coué a jugé bon de chambrer certains de nos joueurs, en mettant en avant le fait qu'il bénéficiait d'une carte d'arbitre international. Il a indiqué à Titi (NDLR : Deroin) qu'il n'était qu'un petit joueur de L2, qui aurait le plaisir et l'avantage de le voir diriger des matches internationaux dans son salon la saison prochaine...

Si ces propos sont vrais, quelle conclusion en tirez-vous ?

On nous dit, à nous les présidents, de veiller à ce que nos joueurs fassent preuve de la plus grande correction, vis-à-vis des arbitres. À la lumière de ce qui s'est passé, je ne peux que constater que M. Coué n'a pas respecté ce mot d'ordre.

Comment avez-vous trouvé vos joueurs après le match ?

Dans le vestiaire, il n'y avait pas d'abattement. Les joueurs étaient tous convaincus d'avoir été victimes d'une réelle injustice. Ils étaient déjà animés par un sentiment de revanche, plutôt de révolte. Je pense que cela se traduira sur le terrain dès le prochain match. Sauf pour les trois joueurs qui seront suspendus (NDLR : Deroin, Traoré, Sorbon). J'observe d'ailleurs qu'à 9 contre 11, l'équipe a réussi à marquer...

Approuvez-vous le rapport rédigé par deux de vos joueurs ?

Ce n'est pas un rapport mais des déclarations écrites sur les mots tenus par M. Coué (lire notre édition de Dimanche). Elles ont été transmises au délégué du match. J'ai conscience que cela peut porter préjudice aux joueurs concernés, car désormais, ce sera la parole de Titi et Cécé (NDLR : Hengbart) contre celle de M. Coué..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aéroport de Caen-Carpiquet
» Caen - Granville et Granville - Saint-Malo
» Les fiches horaires de Caen-Paris version Haute Normandie
» Fermeture de la ligne Caen-Le Mans-Tours ?
» Liaison "Rouen - Caen"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007-
Sauter vers: