AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Caen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Dim 20 Mai - 21:35

Le club s'isole



Le Stade Malherbe de Caen partira au vert mardi afin d'isoler avant le dernier match de championnat vendredi à Libourne, décisif pour la montée.

Franck Dumas a décidé d'emmener ses joueurs au vert à partir de mardi et d'instaurer le huis clos à l'entraînement à partir de mercredi afin de préparer au mieux le match à Libourne vendredi prochain décisif pour la montée en L1. « Pour préparer dans les meilleures conditions cette ultime rencontre si décisive pour l'avenir du club, les Malherbistes partiront au vert dès mardi soi, indique le club sur son site Internet. Les Malherbistes éviteront ainsi l'agitation qui pourrait régner du côté de Venoix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDAS
Minimes
Minimes


Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 57
Localisation : BISOUNOURS
Votre Equipe Préférée : BISOUNOURS
Loisirs / Emploi : BISOUNOURS
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Caen   Dim 20 Mai - 21:48

ALLER AMIENS Bienvenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 22 Mai - 1:03

JUDAS a écrit:
ALLER AMIENS Bienvenu


on verra bien mon cher ami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mar 22 Mai - 13:35

Les premiers beaux lauriers de Yoan Gouffran
Ligue 2. Élu meilleur joueur de la saison, le milieu de terrain caennais matérialise sa progression par une récompense d'envergure nationale.

Jean « fashion », élégante veste blanche : la tenue de soirée était plus décontractée que l'attitude du jeune homme. Quand son nom a résonné dans la célèbre salle de l'Olympia, quand l'appel du meilleur joueur de Ligue 2 version 2006-2007 a retenti dimanche vers 19 h, Yoan Gouffran s'est levé aussi sec, mais n'en menait pas large. « C'est vrai que j'étais tendu, mais être là-bas, avec toutes ces personnalités du foot, arriver comme ça au milieu de tout ce beau monde, presque du jour au lendemain... J'ai croisé Dugarry, Ricardo ; Jérôme Rothen, JPP ou Habib Bellaïd m'ont félicité... Ça fait bizarre ! »

Il est loin, le temps où l'inconnu Gouffran et son numéro 33, 17 ans tout mouillé, découvrait l'univers pro dans la splendeur d'un vendredi soir au stade Georges-Pompidou. C'était donc à Valence, en championnat de L2, le 10 avril 2004. Sa première titularisation, en pointe aux côtés de Watier. « Au départ, je pensais que c'était Mazure qui allait jouer, j'avais été très surpris de débuter, et j'avais un peu peur. Mais les anciens m'avaient rassuré, notamment Franck (Dumas) qui était notre capitaine à l'époque. Trois ans plus tard, beaucoup de choses se sont passées. »

L'attaquant natif de Villeneuve-Saint-Georges a vécu la montée en L1 en réserve de la république caennaise, puis la descente, avant de se révéler la saison passée... au poste de milieu droit, là où le joueur s'est reconverti pour les besoins de la cause. « Milieu droit, milieu gauche, même milieu défensif : aujourd'hui, peu m'importe, du moment que je joue et que l'on me fait confiance. »

En L1 la saison prochaine...

Le Trophée UNFP de meilleur joueur de L2, Yoan Gouffran l'a peut-être justement obtenu grâce à cette étonnante faculté d'adaptation. 36 matches, 14 buts, 4 passes décisives : ses facilités techniques, ses capacités aérobie et sa force de percussion l'ont transformé cette saison en « milieu-buteur » à tout faire, avaleur d'espace et redoutable finisseur. « Je pense que ma régularité a compté, ainsi que mon exposition en équipe de France espoir, précise le numéro 17 normand. En tout cas, je suis fier de cette récompense car ce sont les joueurs de L2, ceux qui peuvent le mieux juger, qui votent. »

Gouffran a devancé le Messin Babacar Gueye, le Havrais Jean-Michel Lesage et le Rémois Julien Féret. Il est le premier joueur portant le maillot du Stade Malherbe à recevoir cette récompense. Il est aussi l'un des plus jeunes à inscrire son nom sur le marbre, là où les anciens Caennais Thierry Moreau (1996) et Xavier Gravelaine (avec Istres en 2004) ont pour illustres voisins Mickaël Pagis (2000), Bakary Koné (2005) ou Karim Ziani (2006). « Avant le match à Libourne vendredi, ce trophée va me gonfler encore plus le moral. J'espère y fêter la montée, mon trophée, et mon anniversaire ! (NDLR : le joueur aura 21 ans vendredi) »

Si Caen monte en L1, Yoan Gouffran - sous contrat jusqu'en 2009 - restera vraisemblablement dans son club formateur une saison de plus. Dans tous les cas, il jouera en L1 : en cas de désillusion caennaise, Lille, le PSG, voire Auxerre, Saint-Etienne, Marseille et Arsenal sont à l'affût pour faire signer l'un des grands espoirs du football français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mer 23 Mai - 12:54

Pichard, Péron, Watier, l'histoire de trois montées



Pichard, 2e à gauche, aux côtés de Lebourgeois, Avrillon et Pécout. Un soir de mai 1987, contre Mulhouse, alors dirigé par un certain Raymond Domenech, qui aligne Jacques Glassman (à droite). Péron (en bas à gauche) ou Watier, qui lève son maillot à Rouen lors du match de la montée, ont aussi connu la montée avec Caen.


Ils sont montés en L1 avec Caen en 1988, 1996 et 2004. Olivier Pichard, Jean-François Péron et Cyrille Watier évoquent ces saisons.

1987-1988. Olivier Pichard

Pour la 1e fois, le SM Caen va accéder à l'élite, la D1 comme on dit alors. Les feuilles de match se limitent à 13 joueurs, et la D2 est séparée en deux groupes. Deuxièmes de la poule nord, derrière... Strasbourg, les hommes de Mankowski doivent en passer par les barrages. « Nous avions joué cinq matches », se souvient Olivier Pichard, buteur précieux lors d'un derby enlevé contre Rouen.

Un héroïque Bensoussan permet de passer Alès au 1er tour. Puis vient Lyon... présidé par un certain Jean-Michel Aulas. Battu à l'aller, Caen fait la différence à la dernière minute du retour, sur un but de Prieur. « Les rencontres les plus dures, se souvient Pichard. Nous avons eu moins de mal contre Niort. » 1-1 dans les Deux-Sèvres, 3-0 au retour, Malherbe est en D1.

« Cela avait une énorme joie. Je garde le souvenir d'un Venoix invraisemblable, avec 10000 personnes. D'une équipe de potes, très proches. C'était encore un monde amateur, des affinités qu'on ne peut plus trouver de nos jours. Personnellement, le match face à Niort avait été un peu le début de la fin. J'avais eu une rupture partielle du tendon d'Achille. »

Olivier Pichard, 26 ans en 1988. Aujourd'hui : entraîneur d'Alençon (CFA2).

1995-1996 : Jean-François Péron

Tout juste relégué, Malherbe retrouve Mankowski comme coach, l'homme de la 1e montée, et finira champion de D2, un titre qu'il n'a pu reconquérir depuis. Les Stéphane Lièvre, Samuel Michel, Jean-François Péron affirment avoir vécu là « leurs meilleurs moments, sportifs et humains », de leur carrière. « Il se dégageait quelque chose de cette équipe, assure Jef'. Borrelli, Priou, Guerreiro, Vahirua étaient des leaders qui avaient soudé le groupe. »

Caen dame le pion à Marseille, en misant sur sa régularité. Mais la montée n'est assurée qu'à l'avant-dernière journée, à Dunkerque : « Nous avions gagné là-bas, chez mon club formateur. L'équipe avait de la qualité et de l'expérience. Nous avions su rester concentrés, et le staff avait tenu les joueurs à l'écart de toute pression. A l'époque, c'était plus facile. »

Quelques jours plus tard, Caen dominait Toulouse à d'Ornano, s'assurant le titre. « Nous avions fêté cela place du Théâtre. » « Et toute la nuit, précise Samuel Michel. Caen pensera peut-être vendredi aux dernières journées des deux dernières saisons, mais Amiens a davantage la pression. »

Jean-François Péron, 31 ans en 1996. Aujourd'hui : entraîneur des 16 ans du SM Caen.

2003-2004 : Cyrille Watier

C'est en spectateur que Cyrille Watier va vivre les derniers instants de la saison. Une rupture du tendon d'Achille, lors du choc de National Laval - Angers, le laisse sur le flanc pour six mois, avec des doutes quant à la suite de sa carrière, à 35 ans, et alors qu'il est en fin de contrat en Mayenne. Mais le Lorientais n'a pas oublié cette saison 2004-2004, avec l'accession au bout de cinq ans à Malherbe. « Le groupe était fort. Ce n'était peut-être pas le plus brillant, par rapport à l'époque Gravelaine, mais il était complémentaire. Et nous avions gagné tous les matches qu'il fallait. »

Dont un chez une équipe qui revenait en trombe... Amiens. « Nous avions pris beaucoup de points sur les fins de matches, se souvient l'attaquant de Patrick Remy. Nous avions fini le travail à Rouen. » En ouvrant le score, pour son 50e but normand, « l'arbalète » avait libéré les siens : « Un match comme celui-là se joue au mental, à l'expérience aussi. Malherbe en a cette année. Et même si le fait de ne pas jouer à d'Ornano est embêtant, les Caennais devraient s'en sortir. Avec l'équipe qu'ils ont... »

Cyrille Watier, 32 ans en 2004. Aujourd'hui : attaquant à Laval (National).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mer 23 Mai - 12:58

Dernière des Caennais à Caen


Lors de leur dernier entraînement à Caen, les Malherbistes ont travaillé avec un groupe restreint, ceux qui sont partis au vert juste après. Ils étaient quatorze, gardiens compris à faire une séance normale, Brahim Thiam et Nicolas Florentin ont été ménagés et n'ont effectué qu'un footing.

C'est donc avec un groupe de seize joueurs que le staff est parti à Port-en-Bessin pour y passer deux jours avant le départ vers Libourne, prévu jeudi soir. Les joueurs absents étaient avec la CFA 2 pour préparer une rencontre qui pourrait également être capitale samedi à Venoix. Lilian Compan est forfait pour le déplacement à Libourne.

Le groupe parti au vert:

-Gardiens: Planté, Costil

-Défenseurs: Hengbart, Thiam, Sorbon, Leca, Seube

-Milieux: Raineau, Gouffran, Deroin, Florentin, Lemaître, Proment

-Attaquants: Samson, Toudic, Mazure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mer 23 Mai - 16:44

La saison de Mustapha Traoré s'est arrêtée vendredi, au bout de la 4e minute de son 13e match, sur une double fracture tibia-péroné.

Traoré, confessions d'un blessé

« Quand on m'a pris la jambe, à l'hôpital, je l'ai vue partir. Elle ne tenait à rien du tout, elle pendait. »

Allongé sur son canapé, avec vue sur d'Ornano, Mustapha Traoré revit ces sales moments : « Là, j'étais effondré. Ça a été le pire. » On est vendredi soir, Istres et Caen jouent encore. La soirée du défenseur caennais est finie depuis la 4e minute du match. Depuis que le foot et le sort se sont unis pour un de ces croche-pattes singuliers, détestables. Gara Dembélé, l'ancien prodige de la formation française, qui va descendre en National avec Istres, attrape la jambe de Mustapha Traoré, qui a repris le foot à 17 ans, et montera peut-être en L1 avec Caen. La journée avait déjà commencé par un étrange clin d'oeil du destin. Traoré ferme les siens : « Le matin, à l'aéroport, on avait croisé les Marseillais, et Djibril Cissé. J'avais dit à Julien Toudic : T'as vu, ça fait bizarre son tibia. » Celui que l'attaquant phocéen avait eu brisé, à deux reprises.

Maillot de Zizou sur les épaules, Traoré raconte ses nuits, son matin. « Je suis rentré avec une attelle, dans l'avion avec mes coéquipiers. Je suis arrivé au CHU de Caen à 2 h 30, on m'a opéré à 8 h 30. La nuit de samedi à dimanche a été dure. J'avais mal, et j'essayais de ne pas cogiter. » Le défenseur repense à l'action fatale. « Je sais que nous avons marqué le 1e but. Je jubile 30 secondes. Sur l'engagement, Dembélé tente de lober Vincent Planté. C'était injouable. » L'Istréen est énervé, par le but encaissé, par son geste manqué. Planté relance à la main sur Traoré, qui s'apprête à dégager : « Je le vois arriver sur le côté au dernier moment, comme un fou, mais il ne m'a pas taclé. Je n'ai pas de trace de crampon. » Il semble que ce soit avec sa 2e jambe que Dembélé accroche le Malherbiste : « J'ai fait un tour sur moi-même. Tout de suite j'ai su. Je tenais ma jambe, par terre. Je disais aux autres, c'est cassé, c'est cassé. Eux me disaient que non. Mais moi, je savais. »

Dimanche, à la soirée des Oscars du foot, Dembélé était penaud. Hier, il ne s'était pourtant pas encore excusé. « Je ne lui en veux pas, lâche sa victime. Je crois que c'est de la maladresse. » Il caresse ses pansements, celui au genou, entaillé pour glisser une vis. La 2e est près de la cheville. « Dans trois semaines, un mois, je pourrai reprendre appui sur mon pied. Dans trois mois, trottiner. Dans six mois, si tout est OK, rejouer normalement. »

Six mois, le temps est long, même à 24 ans, même avec deux saisons de contrat derrière, pour se rassurer. Mardi, Mus'est allé dire au revoir à ses coéquipiers, avant leur départ pour la mise au vert à Port-en-Bessin : « Si quelqu'un m'emmène là-bas, j'irai les voir. Mais ce n'est pas facile sur place avec des béquilles, car il n'y a que des descentes... » Vendredi, il suivra Libourne - Caen à la télé. Et peut-être les festivités, sur l'esplanade d'Ornano, en voisin : « S'il n'y a pas trop de monde, je descendrai voir. Ou peut-être que les copains viendront me faire coucou. Je ne serai pas frustré de ne pas être allé au bout. Ça voudra dire que le travail a été fait, et ça me donnera une raison supplémentaire pour revenir. J'ai le moral. » Ou presque. « Sans ma copine, je crois que je serais resté au CHU cette semaine. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 29
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Mer 23 Mai - 16:58

C'est terrible les blessures pour un sportif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Jeu 24 Mai - 13:18

Ecrans géants à D'Ornano


Le Stade Malherbe de Caen joue la montée en L1 vendredi à Libourne-Saint-Seurin (38eme journée de L2). Pour permettre aux supporters de suivre le match, la ville de Caen et le club ont décidé d'installer deux écrans géants sur l'esplanade du Stade Michel d'Ornano.


Les deux écrans géants de l'esplanade du Stade Michel d'Ornano diffuseront les images d'Eurosport vendredi soir lors de la 38eme et dernière journée de L2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDAS
Minimes
Minimes


Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 57
Localisation : BISOUNOURS
Votre Equipe Préférée : BISOUNOURS
Loisirs / Emploi : BISOUNOURS
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Caen   Ven 25 Mai - 12:58

indofootball a écrit:
Ecrans géants à D'Ornano


Le Stade Malherbe de Caen joue la montée en L1 vendredi à Libourne-Saint-Seurin (38eme journée de L2). Pour permettre aux supporters de suivre le match, la ville de Caen et le club ont décidé d'installer deux écrans géants sur l'esplanade du Stade Michel d'Ornano.


Les deux écrans géants de l'esplanade du Stade Michel d'Ornano diffuseront les images d'Eurosport vendredi soir lors de la 38eme et dernière journée de L2.

1 Metz
76 37 22

2 Strasbourg
70 37 19

3 Caen
68 37 18

4 Amiens
66 37 20


Caen ?
Ce soir , bien sur , victoire imperative en cas de nul Caen n'est plus maitre de son destin 200mh

bounce bounce bounce bounce bounce

wahooo AMIENS wahooo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 25 Mai - 13:23

" en cas de nul Caen n'est plus maitre de son destin "

Même un nul Caen serait en L1 lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 25 Mai - 13:24

Vincent Planté franchit le mur du cent avec Caen


En Gironde, demain soir, Vincent Planté disputera son centième match sous le maillot du Stade Malherbe.

Les saisons passent, mais rien ne change. Comme d'habitude, le destin du Stade Malherbe se jouera sur la dernière journée. « Les saisons durent 38 matches, dommage qu'il n'y en ait pas une de moins cette année... »

Vincent Planté préfère en sourire. Il faut dire que depuis son arrivée à Caen, il a fini par se blinder. Comme il le glisse avec philosophie, il « termine à chaque fois sous le signe de l'incertitude. » Transféré de Cannes au SMC à l'été 2003, Planté n'a vécu qu'un seul épilogue tranquille : le soir de son tout premier match, face à Troyes, le 22 mai 2004. Caen avait déjà assuré sa remontée en L1 et Steeve Elana s'était effacé au profit de sa doublure.

Depuis cette date, Vincent Planté a si bien fait son trou qu'à Libourne-Saint-Seurin, il portera à 100 son nombre de matches joués en bleu et rouge. Quant à savoir s'il fêtera dignement ce cap tout symbolique, le portier caennais attendra le coup de sifflet ultime. Sans fébrilité, mais avec l'envie d'en finir. « Une fin de saison comme ça, c'est usant, évidemment, reconnaît-il. Surtout quand les fins de saison se répètent ainsi. Il y a trois mois, c'est sûr que je n'aurais jamais imaginé jouer la montée sur la dernière journée, vu l'avance dont on disposait. Amiens a profité de nos faux pas pour revenir dans la course. Toutefois, si on doit encore cravacher, à la différence des années précédentes, on a les cartes en mains. »

15 décembre 2005...

A 26 ans, le Ch'ti du Stade Malherbe n'imagine pas l'accession lui filer entre les gants. Encore moins un soir de centième. Sa fidélité mériterait un dénouement euphorisant. À Libourne, mine de rien, il disputera son 58e match consécutif. Indéboulonnable depuis la venue de Brest le 15 décembre 2005, sans doute parce qu'il n'a jamais eu pour habitude de se reposer sur ses lauriers.

La présence de Benoît Costil dans son dos maintient sa compétitivité en éveil. En toutes circonstances, Planté demeure lucide. Comme au retour d'Istres, où le but encaissé lui est resté en travers de la gorge. « Je n'aurais pas dû sortir aussi loin, analyse-t-il car cela a pu perturber Brahim (NDLR : Thiam). Heureusement que ça n'a pas eu d'incidence sur le résultat final. » Dans le cas contraire, il s'en serait voulu, ne serait-ce que par respect « pour les supporters qui n'ont pas hésité à faire une dizaine d'heures de bus pour nous encourager à Istres. »

C'est encore à eux qu'il pense en se projetant dans la dernière rencontre de la saison. « On a l'occasion de soulager enfin le peuple normand qui nous a suivis tout au long de la saison. Ce serait un juste retour des choses après avoir raté la montée de si peu il y a un an. » Le renouveau constaté lors des dernières semaines lui donne du coeur à l'ouvrage. « En fait, on est sur la lancée de Châteauroux, où on avait livré une bonne partie. Face à Reims, on a réussi à renverser la vapeur. À Istres, on dira qu'on a fait le métier et qu'on a tenu jusqu'au bout. »

Le dernier rempart malherbiste s'accommoderait d'un scénario analogue. « Le résultat ne viendra pas tout seul. Ce n'est que si on fait les efforts sur le terrain tous ensemble, que la récompense viendra... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 25 Mai - 13:26

La Ligue 1 tend les bras au Stade Malherbe


Accroché à sa 3e place,le Stade Malherbe doit consentir un ultime effort pour valider sa montée.

Forum : La Ligue 1 peut-elle échapper au Stade Malherbe ?

Retrouvez notre dossier spécial sur la saison du Stade Malherbe de Caen!
Le suspense haletant prendra donc fin chez les Pingouins, surnom donné aux joueurs de Libourne - Saint-Seurin. Sur la « banquise » du stade Jean-Antoine Moueix, où le Stade Malherbe ne s'est jamais aventuré par le passé, les Caennais auront pour priorité d'échapper à un coup de froid comparable à celui enduré à Istres en mai 2005.Tout est déjà programmé pour réchauffer les corps et les têtes. Sur l'esplanade du stade d'Ornano, la fête n'attend plus qu'une étincelle pour embraser la cité. Au club, il y a déjà des mois que le champagne est au frais. Bouchons et gosiers se tiennent prêts, tendus dans une même impatiente communion. Faut dire que, comme une mariée, le dénouement se sera fait attendre.À neuf journées de la fin, le Stade Malherbe, alors 2e, avec neuf points d'avance sur le 4e, voguait avec la maîtrise d'un vieux baroudeur vers les rivages de la Ligue 1. Une plongée dans la pétole (4 points en 6 matches) a sensiblement freiné sa vitesse de croisière, au risque de faire craindre un naufrage. Finalement, au soir du dénouement, la terre ferme de l'élite se découpe à l'horizon. Même à la rame, Caen touche au but.« Si Amiens s'impose 12-0... »Un match nul scellerait la remontée, trois ans après le grand bonheur vécu à Rouen par une bonne partie du groupe actuel. « Sauf si Amiens s'impose 12-0, glisse Stéphane Samson. Ce que j'imagine assez mal, malgré leur parcours exceptionnel. » Les Picards, qui ont remporté sept de leurs neuf derniers matches, ont en tout cas su jeter du piment dans la sauce normande. Jusqu'au bout, ils joueront leur rôle de trouble-fête. « Ils battront Le Havre, prévoit Samson même si Thierry Uvenard NDLR : le coach haut-normand) n'est pas du genre à lâcher quelque chose. En tant qu'ancien du club, j'imagine que les Havrais ne s'arracheront pas pour contribuer à notre montée... »En cas de victoire, Amiens atteindrait 69 points, un chiffre qui pourrait se révéler maudit, dans le cas où Caen remplirait son contrat. Au cours des dix dernières saisons, aucun 3e n'a eu besoin de plus de 68 points (le total maximal de Montpellier en 2000-2001) pour grimper dans la hiérarchie. « C'est vraiment une saison particulière, observe Cédric Hengbart, le latéral droit du SMC. Avec 68 points au compteur, nous, on n'est toujours pas sûr de monter. »Entre Port-en-Bessin et Bayeux, les Caennais ont eu le temps d'envisager tous les cas de figure. Un seul toutefois a mobilisé leur attention. « La victoire ! lance Nicolas Florentin, le gaucher, auteur de deux buts lors des deux dernières journées. Il ne faut surtout pas entrer sur le terrain en se disant qu'un match nul suffira. Psychologiquement, ce serait dangereux, ça pourrait inhiber l'équipe. »Vincent Planté ne dévie pas de cette ligne de conduite : « Le nul ne nous intéresse pas. » Le portier caennais n'a pas la mémoire courte. « Franchement, dit-il avec deux points d'avance, ça m'ennuierait de monter finalement à la seule différence de but par rapport à Amiens... » Caen, barré par Lorient voici un an, sait que ce genre de scénario fait mal. « On n'a pas à calculer », résume Alexandre Raineau, intérimaire épatant à Istres. Comme l'a souvent rabâché Franck Dumas, le coach normand, le principal « danger » du SMC, « ce sera nous-mêmes. » En Gironde, Caen aura intérêt à ne pas se laisser endormir. On dit les Libournais démobilisés. Ne disait-on pas la même chose, il y a deux ans, du côté d'Istres...Jean-Pascal ARIGASCI.Caen en Ligue 1 s'il...- Gagne.- Fait match nul et qu'Amiens ne gagne pas 11-0.- Perd et qu'Amiens ne gagne pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 25 Mai - 13:29

Le SM Caen a un devoir à terminer


Il manque un point à Caen pour fêter son retour en L1. Une mission dans ses cordes à Libourne, à moins que les fantômes ne ressurgissent.

Question : la montée peut-elle passer sous le nez du Stade Malherbe ? Mathématiquement, la réponse est affirmative. Si Caen se prend lamentablement les pieds dans le tapis libournais, ce soir, Amiens le coifferait sur le poteau d'arrivée en cas de victoire sur Le Havre, ce dont personne ne doute en Picardie.

« S'il se produisait une catastrophe, ce serait un vrai gâchis », avoue Franck Dumas. Reste que l'hypothèse d'un échec ne fait pas recette en Basse-Normandie, où toute une région attend de pied ferme le retour de son club-phare en L1. Depuis le 27 octobre, date d'une cinglante victoire sur Ajaccio (4-0), Caen squatte le podium. S'il s'est essoufflé, au point de restaurer les chances d'une équipe d'Amiens tout feu, tout flamme, il conserve son avenir entre les mains. « La montée serait la récompense de deux ans d'efforts, estime Dumas. Ce groupe le mérite. »

Un match nul suffirait à terminer le travail. C'est une partie du problème posé. « Pardonnez-moi l'expression, réclame le coach, mais on a un peu le cul entre deux chaises, car on n'est pas obligés de gagner. En plus, Libourne vient de se sauver mais un match nul lui permettrait la saison prochaine d'éviter le tour préliminaire de la Coupe de la Ligue. » De là à ce que cet inédit Libourne - Caen prenne des allures de duel de serruriers, il y a un pas que Dumas n'exclut pas de franchir. « C'est une possibilité. » Dans cette optique, Caen pourrait mettre du grip dans ses élans habituels, en se dotant d'un élément défensif supplémentaire. En tout cas, les échos venus de Gironde n'amadouent personne. Surtout pas Dumas : « La décompression de Libourne ? Je n'y crois pas du tout. Je m'attends plutôt à rencontrer une équipe libérée, ayant envie de faire du jeu. »

Le manager général du Stade Malherbe ne tendra pas l'autre joue. Il y a deux ans, à Istres, Caen avait laissé échapper son maintien en L1 en se faisant rentrer dedans par une formation déjà condamnée. Dumas admet qu'il insistera davantage « sur les rappels à l'ordre ».

La mise au vert décrétée cette semaine l'a toutefois rassuré. « Je n'ai pas ressenti de crispation, c'était plutôt jovial. Les joueurs n'ont pas l'air d'avoir joué ce match dans leur tête. On part sereins. La montée ne dépend que de nous. On possède le bagage technique, tactique, collectif pour parvenir à nos fins. » Les Caennais y verraient un « juste retour des choses ». L'an dernier, pour deux buts de différence au goal-average, Lorient leur avait confisqué le troisième billet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 25 Mai - 13:31

Les Lenoir, une famille au coeur rouge et bleu


Magali, Bruno et leurs enfants ont une passion dévorante pour le SM Caen. Ces Blainvillais

se préparent à une soirée stressante, au moment où leurs protégés jouent la montée en Ligue 1.

« J'ai déjà perdu un boulot à cause d'un déplacement à Toulouse. Cette année, c'est ma copine qui m'a quitté parce que je suis allé à Chantilly voir Malherbe en coupe. » Guillaume Lenoir, 20 ans, ne transige pas avec sa passion. Pour preuve, la semaine dernière il n'a pas hésité à traverser la France en stop (!), pour encourager son équipe à Istres. « Cette saison, j'ai fait quasiment tous les déplacements, jusqu'à Ajaccio, reprend le jeune homme, à l'origine d'un nouveau club des supporters, monté avec des amis. Un kop en populaire E, ça fait deux ans qu'on en parle. Cette fois, c'est parti. L'association s'appellera les « Fan's Caen » et va bientôt paraître au Journal officiel. »

Son petit frère Steve, 16 ans, un des meilleurs clients de la boutique du Stade, comptera parmi les premiers membres. Le reste de la famille restera dans le virage d'en face, en populaire B, d'où ils ont suivi tous les matches de la saison.

Car la dévotion de l'aîné à la cause malherbiste a vite déteint sur toute la famille. Même la maman a attrapé le virus. « Avant, le foot ne m'intéressait pas. Mais J'en ai eu marre de passer mes soirées toute seule. Alors je suis allée voir un match. J'ai adoré l'ambiance. Maintenant, il ne vaut mieux pas critiquer l'équipe devant moi, confie Magali, habituée de La Casa, le bar-brasserie du stade. L'année de Ligue 1, je me souviens de journées où on se levait dès 6 h pour aller faire la queue pour être sûr d'avoir des places. Depuis, on s'est abonné et on ne rate plus un match. »

Bruno, le papa, n'a pas été difficile à convaincre. Passionné de football, et trompettiste, il faisait partie de la mythique fanfare de Blainville qui assurait l'ambiance au stade de Venoix à la fin des années 1980. Quand son travail le permet, il fait également les déplacements, « quatre ou cinq cette saison ». Quant aux petits derniers Maxime, 12 ans, et Océane, 11 ans, ils ne jurent plus que par le Stade Malherbe.

Autant dire que pour la famille, la soirée de ce vendredi s'annonce « stressante et on espère pleine d'émotions ». Ils suivront ensemble le dénouement du championnat de Ligue 2 à la Casa. Une fois n'est pas coutume, Guillaume, lui, ne fera pas le voyage au stade Jean-Antoine-Moueix de Libourne. « Je vais rester regarder ça à proximité du stade avec des amis. Car en allant là-bas, on ne serait pas rentré avant 4 ou 5 h du matin, justifie-t-il. Une montée c'est exceptionnel. Et je n'ai pas l'intention de louper la fête au retour des joueurs. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Ven 25 Mai - 13:37

Les Lenoir, une famille au coeur rouge et bleu




Pour la famille Lenoir, l'optimisme est de rigueur avant le match décisif du Stade Malherbe ce soir à Libourne. De gauche à droite : Océane, Bruno, Magali, Steve, Guillaume et Maxime.


Magali, Bruno et leurs enfants ont une passion dévorante pour le SM Caen. Ces Blainvillais

se préparent à une soirée stressante, au moment où leurs protégés jouent la montée en Ligue 1.

« J'ai déjà perdu un boulot à cause d'un déplacement à Toulouse. Cette année, c'est ma copine qui m'a quitté parce que je suis allé à Chantilly herbe en coupe. » Guillaume Lenoir, 20 ans, ne transige pas avec sa passion. Pour preuve, la semaine dernière il n'a pas hésité à traverser la France en stop (!), pour encourager son équipe à Istres. « Cette saison, j'ai fait quasiment tous les déplacements, jusqu'à Ajaccio, reprend le jeune homme, à l'origine d'un nouveau club des supporters, monté avec des amis. Un kop en populaire E, ça fait deux ans qu'on en parle. Cette fois, c'est parti. L'association s'appellera les « Fan's Caen » et va bientôt paraître au Journal officiel. »

Son petit frère Steve, 16 ans, un des meilleurs clients de la boutique du Stade, comptera parmi les premiers membres. Le reste de la famille restera dans le virage d'en face, en populaire B, d'où ils ont suivi tous les matches de la saison.

Car la dévotion de l'aîné à la cause malherbiste a vite déteint sur toute la famille. Même la maman a attrapé le virus. « Avant, le foot ne m'intéressait pas. Mais J'en ai eu marre de passer mes soirées toute seule. Alors je suis allée voir un match. J'ai adoré l'ambiance. Maintenant, il ne vaut mieux pas critiquer l'équipe devant moi, confie Magali, habituée de La Casa, le bar-brasserie du stade. L'année de Ligue 1, je me souviens de journées où on se levait dès 6 h pour aller faire la queue pour être sûr d'avoir des places. Depuis, on s'est abonné et on ne rate plus un match. »

Bruno, le papa, n'a pas été difficile à convaincre. Passionné de football, et trompettiste, il faisait partie de la mythique fanfare de Blainville qui assurait l'ambiance au stade de Venoix à la fin des années 1980. Quand son travail le permet, il fait également les déplacements, « quatre ou cinq cette saison ». Quant aux petits derniers Maxime, 12 ans, et Océane, 11 ans, ils ne jurent plus que par le Stade Malherbe.

Autant dire que pour la famille, la soirée de ce vendredi s'annonce « stressante et on espère pleine d'émotions ». Ils suivront ensemble le dénouement du championnat de Ligue 2 à la Casa. Une fois n'est pas coutume, Guillaume, lui, ne fera pas le voyage au stade Jean-Antoine-Moueix de Libourne. « Je vais rester regarder ça à proximité du stade avec des amis. Car en allant là-bas, on ne serait pas rentré avant 4 ou 5 h du matin, justifie-t-il. Une montée c'est exceptionnel. Et je n'ai pas l'intention de louper la fête au retour des joueurs. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 48
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Caen   Sam 26 Mai - 12:51

C’est fabuleux


Franck Dumas était aux anges après la victoire de Caen à Libourne synonyme de montée en Ligue 1.

Vainqueur sur le terrain de Libourne Saint-Seurin (1-2) vendredi soir, le SM Caen a obtenu son billet pour la Ligue 1 pour le plus grand bonheur de son entraîneur Franck Dumas. «On avait donné nos ambitions dès le début de saison, c'est fabuleux d'y arriver. Ca fait trois ans que l'on galère avec le dernier match. Je suis heureux pour les joueurs et le président. Je suis très heureux. On a eu un petit passage à vide, on ne l'a pas payé tant mieux», a confié le coach normand au micro d’Eurosport après la rencontre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Caen   Sam 26 Mai - 12:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Caen   Sam 26 Mai - 13:10

supermaman a écrit:

Il est ou Indo la ? lol!

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Caen   Sam 26 Mai - 13:36

je vois qu'il est content Indo!
Bravo A Caen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JUDAS
Minimes
Minimes


Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 57
Localisation : BISOUNOURS
Votre Equipe Préférée : BISOUNOURS
Loisirs / Emploi : BISOUNOURS
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: Caen   Sam 26 Mai - 18:55

Bon aller je me lance ....Panneau Copain
Bravo CaenBienvenu

( je pensais jamais pouvoir ecrire un truc pariel , j'en ai froid dans le dos )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Caen   Lun 4 Juin - 2:48

Caen: Un Argentin dans le viseur?


Après sa première recrue, le jeune attaquant Youssef Adnane, le Stade Malherbe de Caen aimerait recruter Juan Eluchans, milieu gauche du club argentin d'Independiente, affirme la presse argentine. "Elu", 27 ans, peut également jouer latéral gauche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Caen   Mar 5 Juin - 15:25

Foot - Transferts - R. Gomis de Laval à Caen


Le milieu de terrain de Laval (National) Rémi Gomis, 23 ans, a signé un contrat de trois ans avec Caen, promu en Ligue 1. Rémi Gomis, formé au Stade Lavallois où il est arrivé en 2000, a joué 100 matches de Ligue 2 sous les couleurs de Laval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Caen   Mer 6 Juin - 17:49

Caen : OK pour Nivet (06/06/2007)

Selon Eurosport, un accord aurait été trouvé entre le Stade Malherbe de Caen et le milieu de terrain de Troyes Benjamin Nivet (30 ans, 31 matches en Ligue 1 cette saison, 6 buts), désireux d'évoluer en Ligue 1 la saison prochaine. Les deux clubs doivent à présent s'entendre pour permettre à l'ancien joueur de Châteauroux de rejoindre le club normand. (Par Simon Filin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Caen   Jeu 7 Juin - 19:27



PANORAMIC
Caen : Arrivée de Marcos Antonio ?

Rédaction Football365 - jeudi 07 juin 2007 - 13h59




Selon le président du club portugais de l'Uniao Leiria, Joao Bartolomeu, le défenseur brésilien Marcos Antonio est sur le point de s'engager dans les heures à venir avec le SM Caen.

« Nous pouvons confirmer le départ de Marcos Antonio. Nous avons tenté de le conserver mais nous n'avons pas réussi à le retenir » a déclaré Joao Bartolomeu au sujet de Marcos Antonio Elias Santos (24 ans). Ce défenseur brésilien a porté les couleurs des Corinthians, du FC Porto, du Deportivo Aves et de Gil Vicente avant de signer à l'União Leiria en début de saison.

Le SM Caen débourserait 2M€ environ pour lever la clause de départ de Marcos Antonio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Caen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Caen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aéroport de Caen-Carpiquet
» Caen - Granville et Granville - Saint-Malo
» Les fiches horaires de Caen-Paris version Haute Normandie
» Fermeture de la ligne Caen-Le Mans-Tours ?
» Liaison "Rouen - Caen"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007-
Sauter vers: