AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Bordeaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
lacaillera59
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1846
Age : 30
Localisation : CHEMINOTS CITY
Votre Equipe Préférée : PSG ET VAFC
Loisirs / Emploi : cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mer 21 Fév - 17:58

Henrique : « avec confiance »







21/02/2007 .








Avant le déplacement des Marine et Blanc en coupe UEFA face à Osasuna, le défenseur central carioca Carlos Henrique a bien voulu se confier à girondins.com. Il est revenu sur la défaite de son équipe à Troyes. Selon lui, les joueurs étaient fatigués lors de cette rencontre. De plus, les Girondins ont manqué de réussite en deuxième période ne parvenant pas s’imposer par la suite face aux joueurs de Furlan. Le n°3 au Scapulaire a ensuite évoqué Osasuna. Pour lui, Bordeaux a le niveau pour passer mais Henrique s’attend tout de même à un match difficile dans une grosse ambiance. Enfin, nous avons parlé de la situation personnelle du Brésilien. Henrique aimerait naturellement avoir plus de temps de jeu pour s’exprimer mais il s’évertue à travailler pour pouvoir regagner sa place dans le onze de Ricardo.

girondins.com : Bonjour Henrique. Samedi soir, les Girondins n’ont pas réussi à ramener un résultat positif de Troyes. Avec le recul, comment analyses-tu cette rencontre ?
Carlos Henrique : Je pense que mes coéquipiers présents sur le terrain étaient un peu fatigués. Nous avons produit de gros efforts contre Osasuna trois jours après avoir affronté Marseille dans des conditions climatiques compliquées. Nous avons eu un peu de mal à enchaîner et cela s’est vu face à Troyes. En face, les joueurs de Furlan étaient très motivés pour s’éloigner de la zone rouge. Cela ne s’est pas joué sur grand chose mais c’est Troyes qui a réussi à inscrire ce petit but qui nous empêche de ramener des points.

girondins.com : En première mi-temps, les Girondins ont eu des occasions pour marquer mais la chance n’était pas du côté bordelais. J’imagine que ce manque de réussite doit renforcer la déception du groupe ?
Carlos Henrique : Oui bien sûr. La saison dernière, nous avions une occasion pour marquer et cela nous souriait. Nous gagnions les matches 1-0 et nous avions souvent ce petit brin de réussite qui fait la différence. Cette année, c’est plus difficile mais nous avons un bon groupe et nous allons tout donner sur les treize derniers matches de championnat qu’il reste à jouer. Il reste plusieurs compétitions à disputer et tout reste à faire puisque nous ne sommes qu’à trois points de Lille (3ème).

girondins.com : Tout à l’heure, tu évoquais Osasuna. C’est un match qui va être difficile dans une ambiance presque… sud-américaine ?
Carlos Henrique : Oui, exactement. Ce sera très dur car les joueurs d’Osasuna sont très motivés par cette compétition. Cependant, nous aussi nous avons envie de faire quelque chose dans cette coupe UEFA. Le public espagnol est venu en masse à Bordeaux pour soutenir son équipe et là-bas, l’ambiance sera une nouvelle fois très « chaude ». Nous avons très envie de nous qualifier en Espagne.

girondins.com : Comment vois-tu cette équipe d’Osasuna après le match aller ?
Carlos Henrique : C’est une bonne équipe, bien organisée avec une très bonne défense. Ils ont également de bons attaquants avec Wébo ou Soldado. Ils ont de la puissance et ils vont vite vers l’avant. C’est une bonne équipe, solide.

girondins.com : Que va-t-il falloir faire pour déstabiliser Osasuna ? Bien défendre et jouer les contres à fond ou chercher à marquer tout de suite car si Bordeaux marque, Osasuna devra inscrire deux buts ?
Carlos Henrique : Il faut jouer, chercher à développer du jeu. Je pense que Bordeaux a plus d’arguments qu’Osasuna dans le jeu. Ce sera l’équipe qui développera le meilleur jeu qui gagnera selon moi. Bien sûr, le degré de motivation des deux équipes sera un facteur important mais de ce côté là, pas de problème car nous avons très envie de passer. Ensuite, il faut se créer des occasions et cela passe par le jeu.

girondins.com : Penses-tu que l’expérience de la Ligue des Champions va vous permettre de mieux gérer ce genre de rencontres ?
Carlos Henrique : Oui car nous avons connu des matches très difficiles dans des stades où il y avait de grosses ambiances. Je pense notamment à notre déplacement à Liverpool. C’est un peu comparable au niveau de l’ambiance mais le contexte du match sera différent. J’espère que cette expérience pourra nous servir à mieux contrôler les événements.

girondins.com : Depuis le début d’année 2007, tu as peu de temps de jeu. Comment vis-tu cette situation ?
Carlos Henrique : C’est un moment très difficile à vivre pour moi. Comme toujours, je cherche d’abord à travailler pour pouvoir rejouer régulièrement. Depuis que je suis à Bordeaux, j’ai toujours travaillé pour pouvoir m’imposer. En ce moment, cela ne se passe pas comme je le souhaite mais je me prépare car je dois être prêt le jour où une opportunité arrivera pour moi. Je dois être prêt le jour où Ricardo fera appel à moi. Tous les joueurs ont un jour connu cette situation. Je veux montrer aux gens que j’ai toujours la tête à Bordeaux et que je veux m’imposer ici.

girondins.com : Penses-tu que cette situation peut t’apporter du positif dans le sens où tu es peut être plus fort mentalement…
Carlos Henrique : Oui, c’est vrai. Je pense que tout le monde veut jouer et c’est normal. Je le vis mal et j’ai pensé à sortir de cette situation. Nous en avons discuté avec ma femme et avec ma famille quand je suis retournée au Brésil pendant la trêve. Nous avons analysé tous les paramètres de ma situation. Je pouvais partir pour jouer dans une autre équipe et j’aurais certainement retrouvé du temps de jeu mais je l’aurais peut être regretté car je suis bien à Bordeaux et je veux m’imposer ici.

girondins.com : Après Osasuna, il y aura un match important face à Valenciennes. Que connais-tu de cette équipe ?
Carlos Henrique : C’est une bonne équipe. Ils possèdent le meilleur buteur du championnat (Savidan avec 13 buts) mais il n’y a pas que lui. L’équipe est généreuse. Nous avons été battu au match aller (2-0) après avoir dominé la première mi-temps. Ce sera aussi un match très difficile mais Bordeaux joue à domicile et nous nous devons de gagner ce match.

girondins.com : Une qualification à Osasuna pourrait faire beaucoup de bien au groupe avant d’aborder Valenciennes en championnat ?
Carlos Henrique : Une qualification serait une très bonne nouvelle car la Coupe UEFA est une compétition importante pour Bordeaux. Si nous parvenons à nous sortir du match face aux Espagnols, nous pourrons attaquer celui de Valenciennes avec l’envie de confirmer notre prestation. Le groupe est confiant avant cette rencontre européenne, nous voulons faire un bon match. Par la suite et quoi qu’il arrive, il faudra prendre trois points dans notre prochain match de championnat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lacaillera59
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1846
Age : 30
Localisation : CHEMINOTS CITY
Votre Equipe Préférée : PSG ET VAFC
Loisirs / Emploi : cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 22 Fév - 17:47

Ricardo : « Un match plus ouvert »







22/02/2007 .








Hier, Ricardo s’est exprimé lors de la traditionnelle conférence de presse d’avant match. Le manager général girondin s’attend à un match beaucoup plus ouvert qu’il y a une semaine à Chaban Delmas. Pour lui, les données sont complètement différentes et il s’attend à voir un Osasuna plus offensif qu’à l’aller. Pour Ricardo, ce 16ème de finale n’a pas vraiment de favori car chaque équipe peut légitimement afficher des ambitions pour ce match retour. Dans un stade chauffé à blanc, acquis à la cause des basques, il faudra des Girondins solides. Pour cela, Ricardo compte bien s’appuyer sur des matches référence comme ceux d’Eindhoven, Paris ou Lyon.

girondins.com : Avez-vous une idée de manière dont vous comptez aborder le match ?
Ricardo : Une idée ? Evidemment ! Le match aller n’a pas donné beaucoup d’indications car les deux équipes ne se connaissaient pas beaucoup et le match avait été très fermé. Demain soir (l’interview a été réalisée lors du point presse de l’équipe bordelaise à l’Hôtel Iruña Park de Pampelune la veille du match), le match sera très différent car décisif. Les stratégies des deux équipes ne seront forcément pas les mêmes qu’à l’aller. Le match sera beaucoup plus ouvert.

girondins.com : Est-ce que les matches références de la saison à l’extérieur comme face à Eindhoven et plus récemment face à Lyon vont vous servir pour aborder cette échéance décisive ?
Ricardo : Oui, je le pense car nos adversaires comme ceux que vous avez cités sont des adversaires de qualité et de compétence. Dans cette sélection, je rajouterai également le match face au PSG au Parc des Princes (0-2). Le parallèle est plus vrai encore avec Paris car l’ambiance du Stade d’Osasuna est plus proche. L’ambiance promet d’être très agréable pour les supporters des deux équipes.

girondins.com : Avez-vous été surpris par les supporters d’Osasuna au match aller ?
Ricardo : Non je n’ai pas été surpris car c’était un match important pour le club d’Osasuna. Il y avait une excellente ambiance malheureusement pour nous le match s’est joué à 18h, donc il était plus dur de remplir le stade. Au match aller, grâce aux supporters d’Osasuna, il y a eu une bonne ambiance au Stade Chaban-Delmas. C’est très important de jouer dans un stade plein, un stade vide est un stade triste.

girondins.com : Pour vous, Bordeaux est-il favori ?
Ricardo : Non bien sûr que non. Nous allons joué à l’extérieur avec un résultat de 0-0 au match aller à domicile. Il n’y a je pense pas de favori pour ce match qui va être très équilibré. Si l’une des deux équipes a un avantage c’est Osasuna.

girondins.com : Qui craignez-vous le plus au match aller ?
Ricardo : Le match retour sera totalement différent. Osasuna va se montrer beaucoup plus offensif. A l’aller beaucoup de joueurs à vocation offensive n’avaient pas débuté la partie. Je pense notamment à Soldado et à Garcia. Osasuna a beaucoup de choses à nous montrer.

girondins.com : Quels sont les points faibles d’Osasuna ?
Ricardo : Je ne vois pas de points faibles. Osasuna est une équipe bien équilibrée, ils ont des problèmes mais ils sont capables des les cacher comme au match aller. J’attendais davantage de prises de risque offensif de leur part. Demain, ils vont en prendre plus.

girondins.com : Est-ce une préoccupation pour vous le manque de réalisme offensif de Bordeaux ?
Ricardo : Bien sûr que c’est l’une de nos préoccupations mais nous travaillons beaucoup pour tenter de résoudre nos problèmes d’efficacité offensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lacaillera59
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1846
Age : 30
Localisation : CHEMINOTS CITY
Votre Equipe Préférée : PSG ET VAFC
Loisirs / Emploi : cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 22 Fév - 17:47

TOUT RESTE POSSIBLE ! »







22/02/2007 .








Ce soir, les Girondins de Bordeaux ont une fois de plus rendez-vous avec l’Europe. Disputant le seizième de finale retour de la Coupe de l’U.E.F.A. à Pampelune, les joueurs de Ricardo auront à cœur d’effacer le résultat nul et vierge de la manche aller, et d’arracher la qualification pour le tour suivant. Des Bordelais qui croient en leurs chances…

« Nous n’avons pas loupé le coche, tout reste possible ! » Telles sont les paroles prononcées pas Julien Faubert, au terme du match aller, face à l’Osasuna. Propos encourageants et porteurs d’espoir, si l’en est, force est de constater que le résultat obtenu à Chaban-Delmas par les Marine et Blanc, n’est peut-être pas si nuisible qu’il y paraît. Car, en substance, ne pas avoir encaissé de but à domicile, représenterait dans l’absolu un avantage. Toutefois, si avoir préservé sa cage inviolée demeure une réalité immuable, marquer un but à l’extérieur, n’est pas encore acquis. Loin s’en faut. Qui plus est, lorsqu’il s’agit d’aller jouer dans un stade Rayno de Navarra pas très grand (19 800 places), mais survolté et chaud comme la braise ! Et les Aquitains, confiants mais peu enclin à goûter au parfum de la désillusion, n’en sont pas moins conscients, à l’image d’un Marc Planus exhortant les siens à la prudence : « Vu l’ambiance dans le stade, il faudra se sentir plus que concerné. Je m’attends à la trouver similaire à celle de Galatasaray… Très chaude ! Il faudra également être concentré à 100%, sinon, ce sera une grosse claque pour la suite de la saison ! »

Le décor est planté et les hommes prévenus car, un homme averti, en vaut… quatorze ! En effet, il, faudra faire montre de grande vigilance à l’endroit de l’adversaire, afin de ne pas tomber de haut et ainsi connaître une baisse de moral avant de rencontrer Valenciennes, dimanche. Mais pour cela, tous les inscrits sur la feuille de match devront se préparer tels des belluaires, afin d’aller au combat dans l’arène surchauffée de Pampelune ; autrement dit, il faudra entrer sur le pré motivé et déterminé, pour se battre comme des taureaux, contre un adversaire voulant sauver une saison moyenne en Liga, via l’Europe (11ème/30 points, 9 victoires, 3 nuls et 11 défaites).
Et sur leurs terres, les Basques, qui ont glané 17 points sur 33 possibles en championnat (13èmes/5/2/4), malgré un revers concédé le week-end dernier devant le Celta Vigo (0-1/23ème journée), n’ont ni hésité à accrocher le leader, Barcelone (0-0/21ème j.), ni à atomiser le Bétis de Séville de Luis Fernandez (5-1/18ème j.)… entre autres !

Attention donc, à cette formation accrocheuse qui, certes, n’a que 5 unités d’avance sur Vigo, premier relégable et qui possède une des attaques les plus faibles, ainsi qu’une des défenses les plus perméables d’Espagne, mais qui par ailleurs, risque de ne rien lâcher à ses vis-à-vis. Le premier acte de Lescure étant là pour le rappeler.
Sans grand relief, mais efficace défensivement, les Rouge et Bleu ont résisté sans plier aux assauts de leurs opposants. Unis dans la tâche, les Ibères ont tenu, en atteignant leur objectif du jour. Analyse confirmée par Julien Faubert : « Nous sommes tombés sur une équipe jouant très bien en bloc et solide. » Un état d’esprit, une solidarité, que les sociétaires du Haillan devront faire leur, pour rivaliser. Selon Marc Planus, c’est probablement grâce à ces vertus que le onze du Scapulaire pourrait connaître un épilogue favorable. « La clé du match sera de jouer les uns pour les autres. Osasuna est une équipe bien en place, avec deux bons joueurs très athlétiques devant (P.A. Webo et S. Milosevic). Nous nous attendons à un premier quart d’heure très difficile, durant lequel ils voudront à tout prix marquer. Nous devrons être costauds défensivement. » Et pour Florian Marange, pas question de se défiler : « A l’aller, nous n’étions pas en jambes. Nous n’avons pas su mettre du rythme, ni marquer. Le zéro à zéro reflète bien le match. Il ne faut prendre de but là-bas. Ce sera à nous d’être présents… »

Par conséquent, pour rester dans la course au trophée et pour honorer leur 148ème rencontre de coupe d’Europe (record français), les Girondins de Bordeaux devront se surpasser pour vaincre les joueurs de Jose Angel Ziganda, dans une enceinte leur étant vraisemblablement hostile, mais peut-être au final synonyme de qualification. Car aujourd’hui, tout reste possible…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lacaillera59
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1846
Age : 30
Localisation : CHEMINOTS CITY
Votre Equipe Préférée : PSG ET VAFC
Loisirs / Emploi : cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Ven 23 Fév - 15:25

DES REACTIONS DE DECEPTION







23/02/2007 .








Hier soir, les Girondins ont été éliminés de la Coupe UEFA par Osasuna tout au bout de la prolongation. Le coach Marine et Blanc regrettait ce « pire des scénarios possibles » pour son équipe. Jose Angel Ziganda, l’entraîneur espagnol, s’est déclaré fier de son équipe même s’il reconnaît que l’issue de la rencontre s’est joué à peu de choses. Smicer, Planus et Ramé sont ensuite venus s’exprimer. Les trois joueurs étaient évidemment très déçus mais comme le conseille le capitaine des Girondins, il faut désormais se remobiliser sur le championnat et la réception de Valenciennes dès dimanche prochain.

Ricardo (manager général de Bordeaux)
« Perdre comme cela, c’est le pire des scénarios possibles, au bout de la prolongation. C’est tout ce dont nous n’avions pas besoin avec un calendrier chargé et difficile : défaite, dégâts physiques, c’est très mauvais. Le match était très serré avec beaucoup de ballons aériens en première période. En seconde, les deux équipes ont joué, cela a été bon. Par la suite, lors de la prolongation, c’était plutôt de l’engagement physique et du combat. C’est un peu à l’image de notre saison. Nous manquons de réussite. Edixon Perea frappe mais le ballon tape le poteau et ne rentre pas. Il y a eu une erreur de marquage à la fin mais c’est un peu normal car il y avait de la fatigue. Dans le vestiaire, il y avait de la tristesse mais c’est normal. Cela fait partie de notre métier. Dans deux jours, il faudra de nouveau être face à Valenciennes.»

___________________________________________________________________________
Jose Angel Ziganda (entraîneur d’Osasuna)
« C’était un bon match entre deux équipes de force égale, avec quelques occasions de part et d’autre. Il y a eu celle de Perea pour Bordeaux mais le match a finalement basculé de notre côté. Nous avons vu que nos joueurs, notre équipe, avaient une âme. Nous avons aussi senti que nous avions un formidable public derrière nous. Nous progressons peu à peu, nous passons les tours. C’est une grande fierté d’entraîner une équipe qui progresse avec un public qui nous soutient jusqu’à la dernière minute. Ce sera une belle rencontre face aux Rangers en 8ème de finale. Cependant, notre objectif prioritaire reste la Liga car il est clair que nous devons d’abord penser au maintien.»

___________________________________________________________________________
Vladimir Smicer (joueur de Bordeaux)
« C’est un scénario difficile, nous nous y attendions. C’est comme cela, la Coupe. Il y a eu des occasions des deux côtés, c’est dommage car nous avons essayé de faire du jeu, de marquer. En ce moment, nous n’avons pas trop de réussite. Il est toujours difficile de gagner des matches sans inscrire le moindre but ! Il nous reste la Finale de la Coupe de la Ligue et 13 matches très importants en championnat. Nous pouvons encore rendre notre saison intéressante. Nous ne sommes qu’à trois points du troisième : nous savons ce qu’il nous reste à faire. »

___________________________________________________________________________
Marc Planus (joueur de Bordeaux)
« C’est dur… C’est une grosse déception car, même si nous n’étions pas à notre meilleur niveau, j’ai le sentiment que nous nous sommes vraiment battus. Et finalement, c’est 119 minutes pour rien. Nous ne méritions pas de perdre mais ça, c’est Bordeaux en ce moment. »

___________________________________________________________________________
Ulrich Ramé (capitaine de Bordeaux)
« C’est décevant, frustrant, mais le constat est clair : nous n’en avons pas fait assez pour passer. Pour gagner un match de ce niveau, il faut pouvoir donner encore davantage. Nous n’avons pas su profiter des temps creux d’Osasuna. Nous vivons une mauvaise période, le fait de ne pas marquer devient très pesant. Il faut absolument se remobiliser sur le championnat. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Dim 25 Fév - 18:51

Bordeaux : Smicer incertain

Rédaction Football365 - samedi 24 février 2007 - 11h58




Touché au genou droit, le milieu bordelais Vladimir Smicer est incertain pour la rencontre de L1 face à Valenciennes dimanche.

Vladimir Smicer est incertain pour la rencontre de L1 face à Valenciennes dimanche. Le milieu de terrain bordelais a reçu un violent coup au genou droit lors de la rencontre d'UEFA face à Osasuna qui le handicape encore.

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Dim 25 Fév - 18:52

Bordeaux : Le groupe face à VA

Rédaction Football365 - samedi 24 février 2007 - 13h15




Ricardo a communiqué (sur www.girondins.com) une liste de 19 joueurs pour la réception de Valenciennes dimanche. Jemmali est suspendu, Mavuba laissé au repos. Smicer (genou) et Faubert (cuisse) ont rejoint l'infirmerie.

Le groupe bordelais
Ramé, Valverde - Enakarhire, Henrique, Jurietti, Marange, Planus, Cid - Alonso, Ducasse, Francia, Fernando, Micoud, Wendel - Chamakh, Cavenaghi, Jussiê, Obertan, Perea
Blessés : Trémoulinas (genou), Darcheville (péroné), Smicer (genou), Faubert (cuisse)
Suspendu : Jemmali
Choix de l'entraîneur : Olimpa, Dropsy, Baysse, Dalmat, Mavuba, Peruchini
Bordeaux - Valenciennes (26eme journée de L1) : dimanche 25 février à 19h00 en direct live

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Dim 25 Fév - 18:53

Bordeaux : Cavenaghi est prêt

Rédaction Football365 - dimanche 25 février 2007 - 12h20




Fernando Cavenaghi, l'attaquant italo-argentin de Bordeaux, se sent prêt à être aligné face à Valenciennes en L1 ce dimanche. Il est dans l'attente de la décision de Ricardo.

Fernando Cavenaghi veut faire ses preuves et jouer contre Valenciennes ce dimanche en L1 ! Sur le site internet du club girondin, l'attaquant italo-argentin annonce qu'il est prêt : « Je me sens prêt pour ce match. J'en ai très envie et je pense sincèrement que je suis apte physiquement à jouer. J'en ai besoin car je n'ai pas joué depuis trois mois et j'ai vraiment besoin de temps de jeu pour pouvoir retrouver mes sensations. Cependant, c'est Ricardo qui fera ses choix et il me dira le jour du match s'il veut me faire jouer ou s'il estime que ce n'est pas encore le bon moment. Quoi qu'il arrive, je respecte toujours les décisions du coach alors je suis dans l'attente. J'aimerais pouvoir évoluer devant les supporters bordelais pour ce match mais comme je vous l'ai dit, je suis dans l'attente. Nous verrons bien dimanche. »

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
lacaillera59
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1846
Age : 30
Localisation : CHEMINOTS CITY
Votre Equipe Préférée : PSG ET VAFC
Loisirs / Emploi : cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mar 27 Fév - 11:48

« FAIRE LES COMPTES A LA FIN »







26/02/2007 .








A la fin de la rencontre entre Bordeaux et Valenciennes, Ricardo est venu s’exprimer en conférence de presse. Après vous avoir livré les premières réactions, girondins.com vous propose de découvrir l’intégralité de l’entretien du manager général girondin. Il parle longuement de la rencontre, bien sûr, mais aussi de sujet entourant la vie du club comme l’influence de Jussiê ou le cas de Fernando Cavenaghi. Une interview passionnante pour tous les amoureux du Scapulaire.

girondins.com : Bonsoir Ricardo. Ce soir, Bordeaux est-il guéri ou convalescent ?
Ricardo : Ni l’un ni l’autre en fait. C’est une belle victoire du groupe mais guéri… personne n’était malade. L’équipe ne l’était pas en tout cas. Nous pourrons en parler à la fin de saison car c’est à ce moment-là que nous ferons les comptes. Ce soir nous sommes 6ème (avant la victoire de Saint-Étienne sur Paris, 0-2). En championnat, nous ne pouvons pas dire que nous avons un parcours extraordinaire, il n’est même pas très bon mais cela est du au nombre de matches que nous avons disputé cette saison. Jouer la Ligue des Champions puis la Coupe UEFA, cela laisse des traces mais cela ne veut pas dire que l’équipe est malade. Mon groupe progresse et nous verrons à la fin.

girondins.com : Qu’est ce qui vous a plu et moins plu ce soir ?
Ricardo : Je pense que notre première mi-temps, encore une fois, a été très bonne. Par la suite, nous avons géré. Un peu trop même puisque nous nous sommes mis en danger en encaissant un but dans les dix dernières minutes. Florian Marange loupe un peu son dégagement et Marc Planus est trop haut… encore une fois, nous faisons une petite erreur dans un match et nous payons automatiquement en encaissant un but. C’est un peu à l’image de notre saison. Il faudrait être davantage rigoureux car chaque fois que nous faisons une erreur, nous la payons « cash ». Sinon, sur un terrain difficile et après une rencontre européenne, je trouve que c’est vraiment bien. L’intensité était beaucoup plus importante en première mi-temps qu’en deuxième mais c’est logique car la fatigue s’est faite sentir.

girondins.com : En tout cas, vous êtes un peu rassurés ce soir ?
Ricardo : Rassuré ? Je ne sais pas, il est difficile de s’exprimer sur ce sujet. Si nous ne gagnons pas contre Marseille et Valenciennes, nous n’avons que 33 points et avec ce nombre aujourd’hui, tout le monde penserait au maintien. Cela se joue à très peu de choses alors il faut rester humble. C’est une victoire qui nous rassure parce que le championnat est très serré. Six points en plus ou en moins, c’est un écart énorme. Nous avons encore quelques doutes par rapport à notre objectif initial qui est la Ligue des Champions en fin de saison car les compétitions européennes nous ont pris beaucoup d’énergie. Cependant, il y a des raisons d’y croire. Nous allons bénéficier d’une semaine pour travailler et préparer les matches et je pense que mon équipe a besoin de cela. Les entraînements vont être plus poussés, il y aura plus de récupération. C’est important pour bien finir la saison et bien finir la saison, cela veut dire rester en haut du classement mais c’est aussi serré en bas… De toute façon, cela ne dépend plus uniquement de nous car il y a quatre ou cinq équipes qui ont plus de points. Notre classement final dépendra de notre performance mais aussi de nos adversaires. Il faut prendre un maximum de points et nous ferons le bilan à la fin.

girondins.com : La réussite vous fuyait depuis quelques temps et elle semble être revenue ce soir car vous bénéficiez d’un penalty assez généreux…
Ricardo : Je ne crois pas. Il y avait penalty. Sur cette action, nous n’y sommes pour rien. Je pense que Doumeng est surpris par le rebond du ballon mais nous méritions l’ouverture du score. Il y a aussi un but qui est refusé à Marouane. La semaine dernière, il marque un but refusé pour hors-jeu alors qu’il était valable. Ce soir, il se fait encore refuser un but alors qu’il méritait de marquer une fois. Je ne vois pas vraiment ce qui s’est passé sur cette action mais le 2-0 à la mi-temps me semble juste.

girondins.com : Cependant, il y a toujours une part de réussite dans une victoire et ce soir, cela a été plus le cas que les fois précédentes ?
Ricardo : Oui, bien sûr, je suis d’accord avec vous. Le jeu, c’est cela. Quand vous faîtes des bonnes choses, vous vous approchez de cette réussite et inversement. Je pense que la réussite ne vient pas toute seule, il faut travailler pour qu’elle puisse jouer un rôle. Mais même avec cela, nous ne commettons qu’une erreur et ça fait but.

girondins.com : Ce soir, avez-vous pris plus de plaisir que lors des derniers matches de votre équipe ? Nous pensons surtout à la première période des Girondins ?
Ricardo : Je prends toujours du plaisir. Le travail est un plaisir en soi. Après si vous parlez de la qualité de jeu alors oui, cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu autant de qualité mais vous savez, nous avons déjà joué 40 matches cette saison. Nous devons changer l’équipe régulièrement, faire tourner l’effectif alors qu’il faut des automatismes pour bien jouer. Cependant, il faut aussi de la fraîcheur physique. Parfois, nous délaissons le plaisir pour faire face à nos responsabilités car il faut prendre des points et gagner des matches même si le jeu produit n’est pas fantastique. Après une défaite, nous ne prenons jamais de plaisir et après une victoire, c’est le contraire même si nous n’avons pas bien joué. C’est notre métier. Quand le jeu n’est pas au rendez-vous, il faut tout de même prendre des points.

girondins.com : Nous avons pourtant vu un jeu plus ambitieux de la part de votre équipe, surtout en première période : vos joueurs sont allés de l’avant et ont marqué deux buts…
Ricardo : Oui mais il faut reconnaître que Valenciennes était venu avec des ambitions. Ils n’ont pas joué le contre contrairement à beaucoup d’équipes qui sont venues ici depuis le début de saison. Nous avons pu trouver des espaces et jouer beaucoup plus facilement car Valenciennes n’a jamais fermé le jeu, elle est là, la différence.

girondins.com : L’influence de Jussiê a du vous faire plaisir ?
Ricardo : Il avait déjà été remarquable contre Marseille et ce fut encore le cas ce soir. Il a été bon, c’est pour cela que nous l’avons recruté (rires).

girondins.com : Quand verrons-nous Fernando Cavenaghi ?
Ricardo : Quand il sera en forme. Il travaille, comme tout le monde mais je pense qu’un joueur de 23 ans qui a passé deux saisons en Russie sans beaucoup jouer doit avoir du temps. Il y a un prix à payer pour cette inactivité et il est en train de le payer. Il faut qu’il suive un travail important au niveau physique pour être prêt à enchaîner les efforts. Il faut attendre et je ne me fixe pas de date. Je le vois travailler pendant la semaine et si je sens qu’il est prêt, il jouera. Il fait parti du groupe mais il faut attendre.

girondins.com : Vous aviez néanmoins dit que Bordeaux recrutait un attaquant au mercato pour apporter une plus-value immédiate…
Ricardo : C’est pour cette raison que nous en avons pris deux avec Jussiê.

girondins.com : D’accord mais il y en a un qui est parti (Laslandes, NDLR) ?
Ricardo : C’est vrai, Lilian est parti mais ce que nous n’avions pas prévu, c’est surtout la blessure de Darcheville. En contrepartie, il y a une montée en forme de Perea. En fait, vous et moi, nous ne serons jamais d’accord car j’ai beaucoup plus d’informations que vous. Nous travaillons tous les jours au cœur des joueurs, j’ai une multitude de données que malheureusement ou heureusement, vous n’avez pas. C’est pour cela qu’il y aura toujours un décalage entre nos visions. Pour Cavenaghi, au début, nous avons parlé d’un prêt car nous voulions voir où il en était. C’était un très bon joueur mais cela fait deux ans qu’il n’est plus ce formidable buteur. Nous avons pris Jussiê en plus mais ce qui nous a vraiment piégé, c’est la blessure de Jean-Claude. Nous ne nous attendions pas à cela. Pour Cavenaghi, je ne sais pas s’il sera prêt dans un mois ou une semaine. Il faut être patient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slayer
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1637
Age : 47
Localisation : Etampes
Votre Equipe Préférée : Bordeaux, Manchester United
Loisirs / Emploi : foot, internet, moto
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mer 28 Fév - 1:55

Titoum a écrit:
Bordeaux : Cavenaghi est prêt

Tant mieux cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sports-attitudes.com/
lacaillera59
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1846
Age : 30
Localisation : CHEMINOTS CITY
Votre Equipe Préférée : PSG ET VAFC
Loisirs / Emploi : cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mer 28 Fév - 2:48

y serait peu etre temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 1 Mar - 0:00

Je le connais pas trop il est bon au moins

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 29
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 1 Mar - 0:03

Moi j'ai entendu qu'il avait 8kilos en trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lacaillera59
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1846
Age : 30
Localisation : CHEMINOTS CITY
Votre Equipe Préférée : PSG ET VAFC
Loisirs / Emploi : cuisinier
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 1 Mar - 0:56

wahooo wahooo wahooo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 29
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 1 Mar - 20:33

Mais bon ronaldo en avait en trop pendant la coupe du monde et sa la pa empeché de battre le record de but en coupe du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mar 6 Mar - 13:14

Un peu déçus







05/03/2007 .








La 27ème journée de Ligue 1 et le déplacement des Girondins de Bordeaux à Monaco, samedi, n’ont pas permis aux hommes de Ricardo de recoller nettement au peloton des équipes de têtes. Quelque peu déçus par un certain manque d’efficacité (0-0), les Aquitains, avec un soupçon de réalisme supplémentaire, auraient toutefois pu l’emporter, au terme d’une partie de bonne facture…

Le voyage sur le Rocher n’est que rarement favorable aux Marine et Blanc. Historiquement parlant, du moins, la statistique rappelle en effet que cette petite enclave méditerranéenne résiste encore, toujours et trop souvent à l’envahisseur bordelais ! Cependant, chez le technicien brésilien, il y a peu de place pour la fatalité, et il en va ainsi depuis près de deux ans, maintenant ! Et pour cette échéance, les siens abordaient l’épisode rouge et blanc en technicolor. Rien à voir avec la grisaille de l’expérience troyenne, car Fernando et consorts, imprimaient un rythme enlevé dès le début des hostilités. Dans la semaine précédant le rendez-vous, le milieu de terrain assurait qu’il valait peut-être mieux « attendre l’adversaire » et procéder par « contres » pour mieux le surprendre, plutôt que de « faire le jeu ». Et pourtant, ses partenaires prenaient d’emblée le jeu à leur compte, pour pousser leurs homologues à la faute. Mais, malgré leurs intentions louables, les Azuréens ripostaient par une envie tout aussi palpable, délivrant des frappes menaçantes, par l’intermédiaire de D. Perez (8ème) et J. Koller (24ème). Mais fort heureusement, Ulrich Ramé veillait au grain… Au même titre que son vis-à-vis, F. Roma, qui repoussait les tentatives soudaines de Wendel (15ème) et d’Alejandro Alonso (17ème) !

Stéphane Dalmat, qui avait pris place en tribune, affirmait peu de temps avant la rencontre que « la priorité était de gagner les duels ». En l’espèce, le message semblait avoir été retenu par ses coéquipiers, puisque c’est un Bordeaux actif, vaillant et performant dans la récupération de balle, qui officiait à Louis II, et qui obligeait les protégés de Laurent Banide à reculer dans leurs trente derniers mètres. Certes, il y eut beaucoup de déchet technique dans l’ultime passe côté marine, induisant une sorte de « à toi, à moi » aussi déplaisant que déconcertant… Néanmoins, maîtrisant le cuir et affichant une possession de balle supérieure à celle de leurs hôtes, ils exerçaient un pressing constant et trouvaient les décalages nécessaires pour une construction propre de leurs actions. A tel point que Marouane Chamakh, sautant plus haut que ses cerbères, ouvrait la marque d’une tête opportune, finalement refusée par un Monsieur Kalt la jugeant incorrecte (31ème). Semblant virtuellement tenir le bon bout, les défenseurs du Scapulaire ne parvenaient pas à concrètement déflorer la marque. Dans la lignée de leurs prestations effectuées à Lille, Marseille, Valenciennes ou encore Liverpool, les Girondins affichaient une domination collective intéressante, pratiquant un football de qualité, mais pas suffisamment efficace pour trouver un réalisme victorieux ; un paramètre leur faisant trop souvent défaut à l’extérieur, cette saison.

En dépit d’un positionnement plus avancé des Monégasques en seconde période, Chamakh se procurait encore une situation dangereuse en profondeur, que F. Roma annihilait en deux temps (65ème), imité dix minutes plus tard par un Jussiê voyant son opus puissant et instantané frôler la cage du portier italien. Tandis que F. Piquionne s’essayait à son tour à l’exercice, Ramé et Henrique endiguaient la tentative, pour préserver un point de match nul pouvant avoir son importance en fin de championnat. Car, même si les Marine et Blanc, au vu de leurs soucis récurrents dans la transmission de balle ou dans le dernier geste, et de la qualité d’un opposant organisé et combatif, ne pouvaient prétendre à meilleur sort, ils éprouvaient la satisfaction toute relative d’avoir disputé une partie de qualité face à de valeureux belluaires. Ceci gommant quelque peu la déception d’une domination collective infructueuse au tableau d’affichage. Analyse relayée par Ricardo, à chaud, juste après la rencontre : « Je ne suis pas déçu par rapport à la qualité du jeu, mais plutôt par le résultat. Au niveau comptable, c’est une mauvaise opération, mais face à une belle équipe de Monaco, ce n’est pas si mal que ça. Il faut rester humble. »

Mais mieux encore, suite à la défaite de Sochaux (futur adversaire à Chaban-Delmas) à domicile devant Nantes, dimanche (1-2), les Bordelais ne sont pas vus décrochés au classement, gagnant en sus une place leur permettant de revenir à égalité avec les Franc-comtois. Ce qui est une bonne chose, avant le week-end prochain…

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 8 Mar - 23:24

L’ŒIL DU CONSULTANT







08/03/2007 .








Avant la rencontre face à Sochaux, Marius Trésor a accepté de nous livrer son analyse d’avant match. D’emblée, il nous a indiqué que cette rencontre pouvait être un tournant dans la course à l’Europe. A égalité de points, Girondins et Doubistes ne lâcheront rien dans la perspective de la troisième place. Marius nous a également parlé du match à Monaco. Il est satisfait d’avoir vu une équipe plus sereine, développant un meilleur jeu même s’il regrette le manque de réalisme offensif. Il attend une confirmation contre Sochaux dans un match qui sera ouvert. Les joueurs de Perrin marchent bien à l’extérieur et viendront à Bordeaux pour jouer. Les Girondins devront être solides derrière et réalistes devant pour que la perspective de la Ligue des Champions soit toujours réelle début avril.

girondins.com : Bonjour Marius. Samedi, les Girondins ont un match important face à Sochaux qui est à égalité avec Bordeaux au classement (40 points). Selon toi, est-ce que ce match est un tournant dans la course à l’Europe ?
Marius Trésor : Il me semble. En cas de mauvaise performance face à Sochaux, je pense que la lutte pour la troisième place s’éloignerait définitivement bien qu’il reste dix matches après Sochaux pour clore le championnat de France. Cette rencontre est très importante pour Bordeaux. Les hommes de Ricardo vont défier une équipe sochalienne qui, contre toute attente, a perdu à domicile face à une formation nantaise que tout le monde voit déjà en Ligue 2 à l’issue de la saison. C’est donc une équipe revancharde qui va se présenter sur le pelouse bordelaise. Il faudra être aussi costaud qu’à Monaco pour pouvoir réaliser une bonne performance. D’ailleurs, je pense que Bordeaux a laissé passer deux points sur ce match en Principauté. Il y avait la place pour gagner. Il faut dire que les joueurs avaient fait ce qu’il fallait pour ouvrir le score mais malheureusement, l’arbitre en a décidé autrement. Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu évoluer une équipe bordelaise aussi sereine et aussi sûre de son football. Ce match appelle une confirmation devant Sochaux. C’est une équipe de haut de tableau et nous allons voir où en sont exactement les Girondins de Bordeaux.

girondins.com : Entre une formation bordelaise qui marche bien à Chaban-Delmas et une équipe sochalienne qui est troisième sur les matches à l’extérieur, à quel type d’opposition pouvons-nous nous attendre ?
Marius Trésor : Je pense que la rencontre sera ouverte car Sochaux n’a pas l’habitude de fermer le jeu. Si cette équipe a réussi à prendre autant de points à l’extérieur, c’est qu’elle joue au football. Ils ont du respect pour leurs adversaires mais ils n’ont peur de personne. Ils savent pertinemment qu’ils ne pourront pas obtenir un résultat positif à Bordeaux en restant derrière. Ils vont donc prendre des risques offensivement et je pense que Bordeaux devra être solide pour ne pas prendre de but. Quand une équipe ne prend pas de buts, elle ne perd pas ! C’est une lapalissade mais je dirais que l’important est d’être toujours vigilant. Nous l’avons bien fait à Monaco et automatiquement, nous avons senti une équipe girondine beaucoup plus sereine dans son jeu. Il faut tout faire pour reproduire ce genre de prestation tout en exploitant mieux le potentiel offensif de l’équipe. Il faut être plus « tueur » devant le but adverse. En dehors du but refusé, nous avons eu les occasions pour marquer et nous n’y sommes pas parvenus par manque de lucidité devant la cage adverse. Nous n’avons pas pu conclure et c’est ce qui manque le plus à Bordeaux. Il faut être plus réaliste afin de permettre au reste de l’équipe de développer un jeu plus serein durant le reste de la rencontre.

girondins.com : Tu parlais tout à l’heure d’une équipe bordelaise plus sereine. Selon toi, est-ce grâce à un planning moins chargé pour Bordeaux ou aux choix de jeu ?
Marius Trésor : Je pense que l’équipe est plus à l’aise quand elle a une semaine pleine pour travailler. Elle peut mieux se préparer car Bordeaux sort tout de même d’une longue série avec un match tous les trois jours ou presque. Malgré le mauvais temps qui s’est abattu sur notre ville, l’équipe a eu du temps pour bien se préparer et bien se reposer. Peut être que le jeu de Monaco correspond bien aux Girondins et que notre équipe a réussi à développer de meilleures phases de jeu. Je ne sais pas si nous aurons la même physionomie face à Sochaux mais cela m’étonnerait tout de même. Ils viennent ici pour gagner et il faut s’attendre à une rencontre difficile. C’est dans ce genre de matches que nous voyons les grandes équipes, celles qui ont la capacité de surmonter les écueils pour se projeter tout de suite vers l’avant. En dehors de la finale de la Coupe de la Ligue le 31 mars, les Girondins n’ont plus que le championnat à disputer. Il faut donc se donner à fond dans cette fin de saison en Ligue 1. Pour ce qui est de la finale, nous aurons le temps de voir venir. Il n’y a plus qu’une seule chose qui compte à partir de maintenant, c’est engranger un maximum de points. Sochaux arrive à Chaban-Delmas, il faut donc tout faire pour les battre avant de se projeter sur une autre rencontre délicate à Sedan.

girondins.com : A onze journées de la fin du championnat, est-ce qu’une victoire face à un concurrent direct n’est pas plus importante sur un plan psychologique que comptable ? Nous savons que Bordeaux a souvent eu du mal cette saison dans les matches charnières…
Marius Trésor : Bien sûr. Quand nous pensons au match de Lille, qui ne se crée pas une seule occasion de la rencontre et parvient tout de même à repartir avec les trois points alors que Bordeaux a eu cent fois la possibilité de gagner ce match, nous voyons l’importance des confrontations directes pour l’Europe. J’aimerais que ce scénario ne se reproduise pas samedi soir. Aujourd’hui, nous nous apercevons que les trois points de Lille font cruellement défauts aux Marine et Blanc. Avec une victoire sur le LOSC, Bordeaux serait 3ème. Cette saison, Lille nous a pris six points alors que nous avons dominé les deux rencontres. Il faudra peut être moins dominer mais être beaucoup plus « tueur » dans la surface de vérité, comme je l’ai dit tout à l’heure. Il ne faut pas louper d’occasions faciles car cela pénalise toute l’équipe. Par la suite, les joueurs gambergent et n’ont plus la même lucidité, ni la même sérénité. Nous tentons moins par peur de louper l’occasion qu’il ne faut pas rater. Il faudra bien s’appliquer contre l’équipe d’Alain Perrin. A partir de là, tout devrait bien aller pour les Girondins.

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Ven 9 Mar - 19:55

Bordeaux : Le groupe face à Sochaux

Rédaction Football365 - vendredi 09 mars 2007 - 13h56




Ricardo a communiqué sur le site de Bordeaux (www.girondins.com) le groupe de 18 joueurs pour la réception de Sochaux samedi (28eme journée de L1). Jurietti et Darcheville réintègrent le groupe. Enakarhire, Faubert, Marange, Francia et Perea sont laissés à la disposition du CFA.
Le groupe bordelais
Ramé, Valverde - Henrique, Jemmali, Jurietti, Planus, Cid - Alonso, S.Dalmat, Fernando, Mavuba, Micoud, Wendel, Smicer - Chamakh, Cavenaghi, Jussiê, Darcheville

Blessé : Baysse
Suspendu : Aucun
Choix de l'entraîneur : Ducasse, Francia, Olimpa, Dropsy, Peruchini, Trémoulinas, Enakarhire, Marange Obertan, Perea

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Dim 11 Mar - 21:54

Bordeaux / Darcheville : « Joli retour »

Rédaction Football365 - dimanche 11 mars 2007 - 16h43




Absent depuis le match à Lyon il y a un mois et demi (fissure du péroné droit), l'attaquant bordelais Jean-Claude Darcheville a fait son retour à l'occasion d'une victoire très importante des Girondins contre Sochaux (2-0). Au grand bonheur du Guyanais.

A l'issue du succès de Bordeaux contre Sochaux (2-0) samedi, l'attaquant girondin Jean-Claude Darcheville était tout à sa joie : « C'est un joli retour. Tout est réuni. Il y a la victoire, une bonne rentrée pour moi et on revient sur le podium à égalité de points avec le troisième. Si on confirme à Sedan, on sera à 100% pour attaquer cette finale (de la Coupe de la Ligue contre Lyon dans quinze jours, ndlr). Si on continue comme ça, si on garde cet état d'esprit, je pense qu'on atteindra l'objectif de la Ligue des champions.

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Sam 17 Mar - 11:07

Bordeaux : Fernando sur le banc à Sedan

François DAVID - vendredi 16 mars 2007 - 10h18




Afin de préserver son joueur pour la finale de la coupe de la Ligue, Ricardo ne fera pas débuter Fernando contre Sedan. Le milieu bordelais risque en effet une suspension en cas de carton jaune.

Ricardo, comment avez-vous réagi à la qualification d'Osasuna face aux Glasgow Rangers mercredi soir ?
Pour nous, la Coupe d'Europe, c'est du passé. On n'y pense plus, car cela ne sert à rien. On n'était pas assez bons pour passer au tour précédent.
En revanche, votre équipe a relevé la tête en championnat. Comment l'expliquez-vous ?
Depuis Marseille (1-0), les choses se mettent en place. Pour créer une équipe, cela prend du temps. Il y a eu beaucoup de changements à l'intersaison et les automatismes n'ont pu se faire tout de suite. J'espère que l'on monte en puissance. Mais en ce moment, travailler est agréable.
Sedan vous paraît-il dangereux en ce moment ?
On va jouer une équipe qui avait des doutes il y a trois mois, mais qui en a beaucoup moins aujourd'hui. J'avais déjà remarqué au match aller que cette équipe avait une bonne qualité, des bons joueurs. Avant un match, on espère toujours les trois points, mais cela dépendra du déroulement de la rencontre. Si ça se trouve, le résultat sera magnifique pour nous…
Sedan qui relève la tête, Paris et Nantes en difficulté, ce championnat n'est-il pas bizarre ?
Cela montre que la L1 est de bon niveau. Dans l'ensemble, c'est un bon championnat. Si on n'avait pas gagné contre Marseille, je serais peut-être en train de vous parler de maintien aujourd'hui : c'est pour cela qu'en ce moment, je dis que tout va bien, mais qu'il faut faire attention.
Vous faites beaucoup moins tourner ces derniers temps. Pourquoi ?
Je joue la stabilité car on n'a plus qu'un match par semaine. Mais contre Sedan, il faudra faire attention aux cartons jaunes (susceptibles de priver les joueurs de finale de Coupe de la Ligue). Par exemple, Fernando ne débutera pas. Je veux le préserver. Quand j'étais joueur, je voulais jouer la finale contre le Milan AC (en 1989) et j'avais volontairement sorti un tacle sur un joueur de l'OM en demi-finale aller. Tout le monde veut disputer une finale dans sa carrière.

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Sam 17 Mar - 11:07

Bordeaux : Le groupe face à Sedan

Rédaction Football365 - vendredi 16 mars 2007 - 12h37




Ricardo a communiqué sur le site de Bordeaux (www.girondins.com) un groupe de 19 joueurs pour le déplacement à Sedan, samedi (29eme journée de L1). Chamakh est blessé. Cid, S.Dalmat, Smicer et Obertan n'ont pas été retenus.

Le groupe bordelais
Ramé, Olimpa - Enakarhire, Faubert, Henrique, Jemmali, Jurietti, Marange, Planus - Alonso, Fernando, Francia, Mavuba, Micoud, Wendel - Cavenaghi, Jussiê, Darcheville, Perea

Blessé : Chamakh (genou)
Suspendu : Aucun
Choix de l'entraîneur : Smicer, S.Dalmat, Cid, Baysse, Ducasse, Valverde, Dropsy, Peruchini, Trémoulinas, Obertan

Sedan - Bordeaux (29eme journée de Ligue 1) : samedi 17 mars 2007 à partir de 20h00 en direct live

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
Titoum
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 11473
Age : 51
Localisation : Martigues
Votre Equipe Préférée : Marseille , Martigues , Port De Bouc
Loisirs / Emploi : Football Véterans , Vtt , Informatique , Pétanque ,Coordinateur , Dispatcheur
Date d'inscription : 20/05/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Sam 17 Mar - 11:10

Amical : Bordeaux-Châteauroux le 22/03

Rédaction Football365 - vendredi 16 mars 2007 - 11h38




Afin d'occuper la trêve internationale, Bordeaux rencontrera Châteauroux (L2) le jeudi 22 mars à Périgny dans la banlieue de La Rochelle.

Privé de compétition pour cause de trêve internationale, les Girondins de Bordeaux affronteront Châteauroux (L2) jeudi 22 mars à Périgny dans la banlieue de La Rochelle

_________________

Besoins De Vidéo , Aides Sur Le Streaming , Mise a Jour Des Matchs Live Contactez Moi
Titoum13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://football-video-live.bb-fr.com
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Ven 30 Mar - 21:29

J'ai choisit mon équipe pour demain allez bordeauxxxxxxxxxxxxxxxx !

«Ce sera un gros match»
Ricardo et les Girondins ont découvert le Stade de France avant la finale de la Coupe de la Ligue samedi. Pour le coach bordelais, un grand match est à venir.

Par Guillaume Serres

Au Stade de France

Sport24.com : Le match gagné à Gerland en janvier vous donne-t-il un ascendant psychologique pour cette rencontre ?
Ricardo : Non, c’était une très belle victoire, mais c’était un autre match. Cela ne nous donne pas une force supplémentaire. En revanche, on n’a plus de complexes. Ils sont partis avec cette victoire. Mais, samedi, ce sera une autre compétition, ce sera autre chose.

Sport24.com : Est-ce qu’il y a un favori dans cette finale ?
Ricardo : Lyon est plutôt favori. Ils sont cinq fois champions de France. Mais cela reste une finale, c’est donc du 50-50.

Sport24.com : A quel type de match faut-il s’attendre ?
Ricardo : Ce sera un gros match, c’est une certitude. C’est une finale de coupe. Il n’y aura pas de calcul, ce n’est pas possible. C’est tout ou rien. Il faudra prendre des risques pour l’emporter.

Sport24.com : La gestion des joueurs est-elle différente sur un match comme celui-là ?
Ricardo : Non, la gestion du groupe a été très facile. Il n’y a pas besoin de jouer sur la motivation par exemple. Ca vient tout seul. C’est plutôt facile. Tout le monde connaît l’adversaire en plus.

Sport24.com : Le fait que les nombreux internationaux lyonnais aient joué en sélection alors que vous avez eu 15 jours de repos, sauf pour Mavuba et Jemmali, peut-il compter pour ce match ?
Ricardo : Non, à ce niveau, cela ne joue pas. Mavuba a joué 90 minutes mercredi. Mais ce genre de joueur est assez costaud pour être présent dans une finale juste derrière. Si j’avais eu le choix, j’aurais préféré que Rio joue le match du samedi plutôt que l’Autriche mercredi. Mais en même temps, pour lui, c’était important de jouer ce match. Peut-être qu’il sera plus fatigué physiquement, mais moralement, cela peut lui permettre de ressortir plus fort. S’il n’avait pas joué du tout, cela aurait été une déception pour lui. En plus, cela ne gène pas beaucoup Rio de jouer deux ou trois fois par semaine.

Sport24.com : Les Lyonnais ont un peu fait monter la pression en revenant sur votre victoire à Gerland, en parlant de chance notamment, et de votre jeu très physique…
Ricardo : De la chance, oui, peut-être. Mais eux aussi, au match aller chez nous, ils avaient eu de la chance. Ils ne méritaient pas la victoire. Ce n’est pas le plus important. Qu’ils parlent de jeu physique, cela me surprend car à ma connaissance, il y avait eu un blessé, et il était de notre côté avec Darcheville…

Sport24.com : Comptez-vous aussi sur ce match pour bien finir la saison ?
Ricardo : Non, ce sont deux histoires différentes. On veut cette coupe. Mais ce n’est pas le même objectif. Les neufs matches à venir, ce sera plus compliqué. Mais cela peut servir pour la confiance.

Sport24.com : En cas de victoire, ce serait votre premier trophée en tant qu’entraîneur en France. Est-ce que cela signifie quelque chose pour vous ?
Ricardo : Oui, ça serait important. Une coupe, ça représente beaucoup. Ce n’est certes pas le championnat, mais c'est important quand même.

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Ven 30 Mar - 21:31

Micoud : « Nous sommes prêts »
30/03/2007 .



Avant de s’envoler pour Paris avec le reste du groupe professionnel, Johan Micoud a bien voulu accorder un long entretien à girondins.com. D’emblée, l’international tricolore a déclaré que les bordelais étaient fin prêts pour le Stade de France. Micoud pense que la rencontre va être très disputée entre des Lyonnais qui peuvent réaliser un doublé coupe – championnat et des Girondins qui désirent accrocher un trophée pour embellir la saison. Pour Johan, l’important sera de jouer sans trop calculer. Il faut prendre des initiatives, agir pour ne pas avoir de regrets en fin de match. Le n°14 Marine et Blanc a déjà joué et perdu deux finales de Coupe de la Ligue avec Bordeaux. Il ne veut pas laisser passer une nouvelle chance de gagner le trophée pour enfin ramener cette coupe en Gironde.

girondins.com : Bonjour Johan. C’est une semaine importante pour le club dans son ensemble. Comment se sent le groupe avant cette finale de la Coupe de la Ligue ?
Johan Micoud : Tout va bien. Nous avons bénéficié d’une semaine de coupure pour bien préparer cette finale de Coupe de la Ligue. Nous nous sommes préparés normalement sans se mettre de pression inutile. Cela ne sert à rien de penser trop tôt au match. L’important est d’être prêt le jour J et je pense que la pression va venir naturellement. Tout le monde se sent bien et, chose exceptionnelle, nous n’avons personne à l’infirmerie. Tout le monde est apte à tenir sa place et c’est une très bonne chose.

girondins.com : Jouer ce match après deux semaines sans compétition officielle, c’est un avantage ou un inconvénient selon toi ?
Johan Micoud : C’est difficile de le savoir car nous serons le jour de la finale si c’est une bonne chose ou pas. Quand vous êtes amenés à jouer tous les trois ou quatre jours, une coupure ne fait pas de mal car cela permet aux organismes de se reposer. Personnellement, cela ne me dérange pas de jouer très régulièrement, tous les quatre ou cinq jours mais quelque soit la situation, il est nécessaire de s’adapter suivant le calendrier des rencontres. Nous sommes prêts pour cette rencontre.

girondins.com : Bordeaux – Lyon, c’est une affiche de rêve pour cette finale de Coupe de la Ligue. A quel début de match tu t’attends ?
Johan Micoud : Je ne sais pas trop, nous allons voir cela tranquillement avec le groupe pour savoir quel plan mettre en place afin de gêner les joueurs de l’OL. Il va falloir aborder le match sereinement sans se mettre de pression. Il faut se servir de l’évènement pour se transcender et ne pas être spectateur de la rencontre. Il faut prendre des initiatives, agir. Je pense que le match va être assez serré et tout dépendra du déroulement de la rencontre et du début de match. S’il n’y a pas de buts, il est sûr que la rencontre sera tendue jusqu’au bout. S’il y a des buts dès le début de la rencontre, nous assisterons peut-être à un match débridé, à une finale folle. Je ne sais pas trop mais je pense que Lyon est vraiment motivé à l’idée de faire un doublé coupe-championnat. Lyon a pratiquement gagné la Ligue 1 cette saison et de notre côté, nous voulons vraiment gagner un trophée pour que cette saison soit réussie. Ce sera certainement ouvert mais avec beaucoup de tension de part et d’autre.

girondins.com : Tu as déjà joué deux finales de Coupe de la Ligue avec les Girondins (en 1997 et 1998, NDLR) mais Bordeaux avait perdu aux tirs au but à chaque fois. Cette finale de 2007, c’est l’occasion de vaincre enfin le signe indien ?
Johan Micoud : Oui, je l’espère de tout cœur. C’est tellement douloureux de perdre ce genre de match qu’il faut vraiment tout mettre en œuvre pour remporter la victoire samedi. J’ai perdu deux finales de suite aux tirs au but en deux ans et je peux vous dire… Déjà une, c’était dur à encaisser mais deux d’affilée, c’est vraiment très difficile. Cette saison, j’ai une nouvelle occasion de pouvoir enfin gagner cette compétition, de pouvoir toucher la coupe même si elle a changé depuis 1998. Je serais vraiment heureux de pouvoir ramener cette coupe en Gironde.

girondins.com : Tu vas également retrouver la pelouse du Stade de France. Que ressens-tu avant de fouler à nouveau ce gazon mythique ?
Johan Micoud : C’est un grand bonheur. C’est formidable de pouvoir jouer dans ce genre de stade et nous savons tous que pour une finale, le stade sera comble, partagé entre Lyonnais et Bordelais. L’ambiance sera exceptionnelle, ce n’est que du bonheur. Pouvoir rejouer dans ce stade est un immense plaisir pour moi mais la fête ne sera belle qu’avec la coupe dans les mains.

girondins.com : Que ce soit en France ou à l’étranger, tu as gagné de nombreux trophées dans ta carrière. Ressens-tu toujours une émotion particulière avant de jouer une finale ou tu gères mieux ces situations avec l’expérience ?
Johan Micoud : Une finale, c’est toujours un moment particulier. C’est tellement difficile quand tu perds et tellement magnifique quand tu gagnes que c’est toujours exceptionnel car c’est à double tranchant. C’est toujours la même chose même si l’expérience joue un rôle. Il y a toujours quelque chose de particulier et j’ai envie de gagner enfin cette compétition. C’est aussi pour cela que nous faisons ce métier, pour jouer des finales et gagner des trophées. C’est un match couperet, tu es vainqueur ou vaincu et c’est un tel bonheur de pouvoir brandir la coupe après une seule rencontre. Une finale, c’est plein d’émotions, de situations particulières. C’est d’ailleurs vrai pour les joueurs comme pour les spectateurs. Il faut le vivre à fond, pleinement et surtout, ne pas avoir de regrets à la fin du match.

girondins.com : Bordeaux a aussi beaucoup de jeunes joueurs dans son effectif. Ces derniers vont jouer leur première finale et découvrir le Stade de France. Sens-tu que tu as un rôle particulier vis-à-vis de ces joueurs-là ou tu penses que chaque joueur aborde ce type d’évènement à sa manière ?
Johan Micoud : Chaque joueur l’aborde à sa manière mais les anciens, les joueurs qui possèdent une certaine expérience, ont un rôle à jouer vis-à-vis des plus jeunes qui n’ont pas encore eu l’expérience d’une finale. Il ne faut pas se mettre la pression. Ils doivent aborder cette rencontre comme un match exceptionnel mais comme un match avant tout. A la fin, il y aura victoire ou défaite, trophée ou pas mais l’important, c’est de jouer. Il faut bien rentrer dans le match et ne pas rester spectateur devant les évènements.

girondins.com : L’idée, c’est de jouer quoi qu’il arrive ?
Johan Micoud : Oui, pour gagner, il faut jouer. Il vaut mieux agir que réagir. Il faut y croire, prendre des initiatives et tout donner pendant 90 ou 120 minutes voir un peu plus s’il y a une séance de tirs au but. Il ne faut pas être timoré pendant le match parce qu’il n’y aura pas de séance de rattrapage.

girondins.com : Bordeaux est revenu à la troisième place du championnat avant cette finale. Même si c’est une compétition totalement différente, est-il important d’avoir enchaîné des résultats positifs avant d’aborder ce match ?
Johan Micoud : Oui car mentalement, cela fait toujours du bien de faire une série positive. Nous sommes troisièmes au classement mais rien n’est joué car il y a beaucoup d’équipes à un ou deux points derrière nous. C’est bien d’être sur le podium car c’est l’objectif du club. Il reste cependant beaucoup de matches et la L1 est une compétition totalement différente mais nous sommes confiants face à la meilleure équipe française depuis plusieurs années. Lyon a envie de réaliser le doublé depuis de nombreuses saisons. Nos adversaires ont plus d’expérience que nous sur ce type de rencontre mais nous avons montré que nous étions capables de leur poser des problèmes. Nous jouerons notre chance à fond.

girondins.com : La Ligue des Champions était une compétition majeure pour l’OL mais les Rhodaniens ont été éliminés en 8ème de finale par l’AS Rome. Penses-tu que cela va ajouter encore plus d’envie aux Lyonnais ? Ces derniers peuvent tout de même réaliser une meilleure saison que d’habitude en accrochant une coupe…
Johan Micoud : Quoi qu’il arrive, ils auraient été très motivés pour cette finale. Ils n’ont jamais fait de doublé sur la scène nationale mais maintenant, il est clair qu’ils n’ont plus que cela. La Ligue des Champions est terminée pour eux et ils ne vont plus se concentrer que sur cet objectif. Après avoir été éliminés, les Lyonnais ne parlaient même plus du championnat mais uniquement de cette finale de la Coupe de la Ligue. C’est devenu un objectif majeur et quand vous jouez face à des adversaires d’un tel niveau et d’une telle compétence, vous savez que cela va être très difficile. Ce sera encore plus gratifiant de gagner.

girondins.com : Il y a une forte mobilisation autour de cette finale avec plus de 23000 bordelais au Stade de France. Cela doit faire du bien au groupe de voir que tous les supporters se mobilisent pour suivre l’équipe à Paris, uniquement pour un match couperet ?
Johan Micoud : Oui. Il y a toujours une mobilisation particulière pour les finales. Nous connaissons l’importance de cette rencontre et nous savons que les supporters sont toujours derrière nous pour nous apporter du soutien. Pour cette finale, ce sera encore plus vrai car tout le monde attend beaucoup de ce match. Nous le sentons quand nous sommes dans la rue. Les gens nous abordent pour nous encourager et nous demander si nous serons prêts samedi. Dans la vie d’un club, c’est toujours particulier. A nous de faire le maximum pour ne pas les décevoir eux et ne pas nous décevoir nous.

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
celtic77
Joueur D'Or
Joueur D'Or


Masculin
Nombre de messages : 3163
Age : 47
Localisation : 77
Votre Equipe Préférée : PARIS SG RENNES NANTES
Loisirs / Emploi : SPORT MUSIQUE CINEMA
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Ven 30 Mar - 21:32

Faubert : « Je vis un rêve »



A la sortie de l’entraînement mardi, Julien Faubert s’est arrêté quelques instants avec girondins.com pour parler de la finale de samedi. L’international tricolore va vivre sa première finale de coupe au Stade de France avec les Girondins. Cela le rend particulièrement heureux car Julien voulait vivre cette expérience avec le club qui lui a donné sa chance au plus haut niveau. Conscient de l’enjeu, Faubert vit cela avec calme et tranquillité même s’il nous a déclaré que la pression commencera à se matérialiser vendredi, lorsque le groupe sera au vert. En quête de palmarès, Julien veut accrocher cette Coupe de la Ligue 2007 même s’il sait que cette rencontre face à Lyon se jouera avant tout sur des détails. Ce sera dur mais « Ju » veut y croire.

girondins.com : Bonjour Julien. A quelques jours de la finale de la Coupe de la Ligue, nous voulions savoir comment tu te sentais et comment tu préparais l’évènement ?
Julien Faubert : Je me sens très bien. Je ressentais quelques petites douleurs quand j’ai repris l’entraînement mais aujourd’hui, c’est du passé. Physiquement, je me sens bien. Tout le monde se prépare sérieusement pour cette finale et pour ma part, je me prépare très, très sérieusement. C’est un gros match, une finale, qui plus est au Stade de France. Si nous voulons tous étoffer un peu notre palmarès, cela passe par une victoire samedi. C’est important pour nous et je pense que c’est également très important pour la suite de la saison car une victoire nous donnerait énormément de confiance avant d’aborder les neuf derniers matches de la saison.

girondins.com : C’est la première finale de Coupe nationale de ta carrière et beaucoup de joueurs sont dans ton cas. Comment abordez-vous l’événement ?
Julien Faubert : Je le vis très bien car nous faisons tous ce métier pour vivre des matches comme celui de samedi. Jouer des finales de coupe, c’est merveilleux. Je le vis donc très bien. De plus, je suis très heureux de pouvoir disputer cette finale de Coupe de la Ligue avec mon club, celui qui m’a fait confiance au plus haut niveau. Si j’ai pu jouer le haut de tableau, la Ligue des Champions et découvrir l’équipe de France, c’est grâce à Bordeaux. Je suis content de pouvoir vivre une nouvelle expérience avec cette finale de Coupe de la Ligue.

girondins.com : Lyon est l’équipe qui domine le football français depuis quelques années. Jouer une finale, qui plus est face à l’OL, c’est le scénario parfait non ?
Julien Faubert : C’est vrai mais je ne sais pas si Lyon est le meilleur club en ce moment. De toutes les manières, Lyon reste un grand d’Europe. Cette rencontre, c’est aussi le champion de France 2006 face à son dauphin. Ce sera un très beau match et l’affiche est alléchante. Nous allons essayer d’être à la hauteur.

girondins.com : Cette finale sera aussi une belle. Lyon est venu gagner à Chaban-Delmas en début de saison mais vous êtes allé battre Lyon dans son stade de Gerland en janvier. Comptez-vous vous inspirer de ce match et du jeu développé pour battre l’OL ?
Julien Faubert : Oui, bien sûr, nous allons repenser à ce match mais il ne faut pas non plus se focaliser là-dessus. Une finale est un match vraiment différent. Leur motivation sera également très différente et nous nous attendons à un autre match que celui que nous avons disputé en championnat. Ce sera difficile.

girondins.com : T’attends-tu à un début de match serré entre deux équipes qui vont chercher à se jauger ou tu penses plutôt qu’il y aura du jeu d’entrée dans cette rencontre ?
Julien Faubert : Cela passera par du jeu mais je pense que cette finale va avant tout se jouer sur des détails. L’équipe qui va ouvrir le score va certainement prendre un ascendant psychologique par exemple. Il faudra rester solide tout au long de la partie et jouer à fond nos atouts offensifs. Le match sera très serré et très dur pour les deux équipes.

girondins.com : Aborder cette finale de la Coupe de la Ligue après une trêve internationale de deux semaines, c’est difficile ou vous prenez les choses comme elles viennent ?
Julien Faubert : Non, au contraire, je pense que c’est positif car cela nous a permis de bien travailler, notamment sur un plan physique. De plus, nous avons fait un bon match amical face à Châteauroux (4-0). Cela nous a placé dans une bonne dynamique. C’est une bonne chose. Quand vous jouez une finale, il n’y a pas de soucis de motivation ou d’autres problèmes, bien au contraire. Nous avons eu deux semaines pour bien préparer cette finale, nous n’avons pas le droit de la rater.

girondins.com : Les joueurs qui ont déjà vécu une finale disent souvent qu’il ne faut pas jouer le match avant. Comment fait-on pour être concentré sur cet objectif et en même temps éviter de se mettre une pression inutile plusieurs jours auparavant ?
Julien Faubert : Sur un plan personnel, cela ne pose pas trop de problèmes car je ne joue jamais les matches avant. La pression monte quand je suis dans le bus et que nous partons en direction du stade. Chacun à son tempérament et son caractère et chacun gère l’avant match comme il l’entend. Il y a des joueurs qui pensent beaucoup au match qui va suivre, d’autres moins. Pour l’instant, j’y pense sans plus mais je pense que cela montera d’un cran quand nous partirons au vert vendredi soir. A partir de là, nous serons tous très concentrés sur cette finale.

girondins.com : En deux saisons à peine, tu as connu une qualification en Ligue des Champions puis la compétition en elle-même mais aussi l’équipe de France. Cette semaine, tu vas vivre ta première finale de Coupe. Que te dis-tu quand tu te retournes un peu sur ces deux années, que c’est allé vite ?
Julien Faubert : Oui, c’est clair, le football va très vite. En deux ou trois ans, j’ai vécu énormément d’expériences très enrichissantes mais ce n’est pas une fin en soi. J’ai fait ce métier pour connaître tout cela, je vis un rêve. Cependant, j’ai pleinement conscience que c’est un véritable métier et je dois rester sérieux et travailler sans cesse pour continuer à vivre de grandes choses.

_________________

FV LIVE EST FAIT POUR VOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
indofootball
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3199
Age : 47
Localisation : Caen
Votre Equipe Préférée : Caen, Marseille
Loisirs / Emploi : Internet, le foot etc....
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Sam 31 Mar - 16:07

Planus : «C’est du bonus»


Interrogé par l’un de nos journalistes au Stade de France, Marc Planus ne pense pas que Bordeaux joue sa saison sur cette finale de Coupe de la Ligue.

«On va jouer une grande finale, devant le public bordelais qui a fait le déplacement. La saison ne se joue pas là, cette finale, c’est du bonus. Mais c’est un trophée que l’on veut absolument ramener en Gironde. En championnat, on est encore bien placé, il y a une carte à jouer. Cette finale permettra de rajouter une ligne sur le palmarès. On a mis le championnat entre parenthèses depuis 15 jours. Samedi, on ne sera concentré que sur cette finale, et lundi, on se remettra la tête dans le championnat».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bordeaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bordeaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prière/invocation pour le rugby à Bordeaux
» accident piste d'accélération Bordeaux le 25/09/09
» Entre deux matches, Raphaël Lagarde, ouvreur de Bordeaux-Bègles, aime à revenir dans sa commune
» Bordeaux Sète en guise de préparation
» Espoirs : Agen / Bordeaux-Bègles (33-12)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007-
Sauter vers: