AccueilPortailRechercherS'enregistrerMembresGroupesFAQConnexion

Partagez | 
 

 Bordeaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mar 3 Juil - 23:56

Cavenaghi absent deux mois
Après le départ acquis de Julien Faubert pour West Ham et celui en prévision de Rio Mavuba pour Villareal, les Girondins de Bordeaux perdent un nouveau joueur avec l'opération de leur attaquant argentin Fernando Cavenaghi, opéré mardi matin d'une publagie. Le joueur sera indisponible entre six et huit semaines.


Beto définitivement à Huelva
Prêté cette saison au Recreativo Huelva, le défenseur portugais Beto, qui appartient aux Girondins de Bordeaux, va demeurer en Liga. L'ancien international portugais (31 ans) s'est engagé pour trois ans avec le club où évolue notamment le Français Florent Sinama-Pongolle. Le Lusitanien n'avait joué que quatre rencontres sous le maillot à scapulaire en 2005-2006.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mer 4 Juil - 19:10

Bordeaux : la piste Boumsong (04/07/2007)

Laurent Blanc a fait du recrutement d'un défenseur central sa grande priorité. Le Brésilien Henrique absent pour de longs mois en raison d'une blessure contractée en fin de saison, le nouvel entraîneur des Girondins cherche un joueur solide et expérimenté pour prêter main forte à Marc Planus. Si l'on en croit L'Equipe, l'ancien champion du monde penserait à un autre Bleu, ancien Auxerrois comme lui : le stoppeur de la Juventus Turin Jean-Alain Boumsong (27 ans). Reste à savoir si l'ancien Havrais, sous contrat avec la Juve jusqu'en 2010, correspond aux possibilités financières des Girondins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mer 4 Juil - 19:11

Bordeaux : Faé pour succéder à Mavuba ? (04/07/2007)

Rio Mavuba parti à Villarreal, les Girondins de Bordeaux se trouvent plus que jamais en quête d'un milieu défensif. Si la piste menant au vice-champion du monde de l'Olympique Lyonnais Alou Diarra a longtemps été évoquée, il semblerait, si l'on en croit L'Equipe, que le club marine et blanc étudie une autre possibilité : le recrutement de l'international ivoirien du FC Nantes Emerse Faé (23 ans, 24 matches de L1 en 2006-07, 1 but), qui présenterait entre autres avantages celui d'être moins coûteux en salaire que l'ancien Lensois. A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 5 Juil - 18:05

Bordeaux s'intéresse à Pagis



jeu 05 jui, 13h54




Le Parisien affirme que Mickaël Pagis intéresse les Girondins de Bordeaux.
Après des négociations avortées avec le Stade Rennais, estimant que le prix de l'ex-Strasbourgeois était trop élevé (1,5 M€), l'OM tente donc d'envoyer Pagis vers Chaban-Delmas. Cavenaghi victime d'une pubalgie, Laurent Blanc aura besoin de sang neuf, mais pas à n'importe quel prix.
A bientot 34 ans, l'attaquant marseillais ne justifie pas le montant réclamé par les Phocéens, qui pourraient finalement le garder. Une pas si mauvaise opération pour l'OM qui bénéficierait d'un remplaçant de luxe en attaque.
Reste à savoir si Mickaël Pagis souhaitera passer la plupart de son temps sur le banc du Vélodrome...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Ven 6 Juil - 14:57

Foot - L1 Bordeaux : Une reprise «tranquille»



ven 06 jui, 10h45



Du côté du Haillan, où les hommes de Laurent Blanc ont repris le chemin de l'entraînement, il y a une dizaine de jours, rien de bien transcendant. A Bordeaux, on ne fait pas de vagues. Ainsi, pour Marc Planus, resté dans son club formateur, le retour des vacances s'est effectué en douceur. « C'est une reprise tranquille. Nous reprenons nos marques avec le ballon, ce qui est une bonne chose, indique le défenseur central. Ces retrouvailles se sont déroulées dans la joie et la bonne humeur. De plus, elles ont permis aux coaches de s'exprimer, et ont également offert la possibilité à des jeunes, d'intégrer le groupe. » A Anglet, lieu de retraite provisoire dans lequel les Girondins peaufinent leur préparation d'avant-saison, pas ou peu de remous non plus. Si le club reste fidèle à sa ligne de conduite en matière de communication, son quotidien vient pourtant de connaître quelques perturbations depuis le début de la semaine ; des soubresauts faisant réapparaître dans le giron du groupe professionnel, des journalistes de moins en moins présents ces derniers temps.
Le marché des transferts s'est donc quelque peu emballé chez les Marine et Blanc, avec le départ attendu de Julien Faubert pour West Ham, lundi, ceux annoncés de Rio Mavuba à Villarreal et de Beto à Huelva le lendemain, puis surtout avec l'arrivée d'un Matthieu Chalmé motivé et pas « revanchard », mais plutôt « fier » d'être de retour dans son club de « coeur », après être passé par Libourne et Lille. « A l'époque, en ne signant pas à Bordeaux, j'ai pris un gros coup de pied dans le derrière ! Je suis arrivé dans le Nord avec une autre mentalité et, aujourd'hui, c'est ce qui fait ma force, prévient le latéral droit. J'ai beaucoup appris et, à présent, je me sens prêt à relever le défi de Bordeaux ». Ceci étant, malgré l'unique recrue de l'intersaison, et s'ils s'attellent à trouver un successeur au milieu de terrain international parti dans le Sud, les dirigeants n'ont pas abandonné la piste d'un défenseur central, à en croire Jean-Louis Triaud : « Si un joueur mérite un effort dans ce domaine, on le fera, précise le président bordelais. Il y a des options qui paraissent plus réalisables que d'autres, mais nous souhaitons faire un cadeau à Laurent Blanc, pour son arrivée chez nous ! »
Laurent Blanc supervise
Mais pour l'heure, le stage se déroule dans le calme sur la Côte Basque. Dirigées par Jean-Louis Gasset, et Dominique Dropsy pour les gardiens, les séances techniques contrastent avec le travail athlétique préparé par Éric Bédouet, sous l'oeil attentif d'un Laurent Blanc en phase d'apprentissage, mais prompt à l'intervention. Supervisant un effectif de « qualité », qui ne compte que vingt-deux présents (Chamakh et Jemmali, encore en vacances, puis Olimpa et Baysse, en sélection, ainsi que Fernando et Perea, qui disputent la Copa America, réintègreront le groupe progressivement, sans oublier Cavenaghi et Henrique, indisponibles durant plusieurs mois), l'ancien champion du monde prend ses marques sans pression particulière, avant de rencontrer l'Olympique de Marseille en amical, samedi soir à Dax (19h00), lors de son premier test grandeur nature. « Ce n'est qu'un match d'entraînement , prévient le technicien. Je vais surtout essayer de faire en sorte que tous les joueurs jouent au moins quarante cinq minutes... »
Ainsi, c'est dans une atmosphère studieuse, sobre, voire lourde parfois, que les Girondins de Bordeaux préparent l'échéance du 4 août prochain, date à laquelle ils recevront à Chaban-Delmas le RC Lens, dans ce qui constituera le premier véritable choc de la saison... Au terme d'une période de reprise sérieuse et appliquée, mais dans laquelle le rire retentissant de Jean-Claude Darcheville, est désormais bien loin d'égayer les séances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mar 10 Juil - 20:37

Bordeaux : Blanc aurait refusé Helguera ! (10/07/2007)

A la recherche d'un défenseur central pour compenser numériquement le départ de Gérald Cid vers Bolton, les Girondins de Bordeaux auraient refusé une pointure européenne à ce poste. En effet, selon Le Parisien, le club au scapulaire se serait vu proposer le défenseur international espagnol Ivan Helguera (32 ans, 23 rencontres la saison passée en Liga, 1 but) par le Real Madrid. Le salaire du Madrilène serait trop conséquent pour les finances girondines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mer 11 Juil - 17:22

Bordeaux : un jeune buteur file en L2 (11/07/2007)

Le jeune attaquant togolais Jonathan Ayité, qui évoluait la saison passée en équipe réserve des Girondins de Bordeaux, s’est décroché un contrat de deux saisons au Stade Brestois (Ligue 2), à l’issue d’une mise à l’essai de presque deux semaines. A noter qu’Ayité a été sélectionné en équipe du Togo pour les éliminatoires de la CAN 2008.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Ven 13 Juil - 21:46

Bordeaux : la patience selon Triaud (13/07/2007)

Laurant Blanc a fait part cette semaine de son agacement, face au manque de promptitude des Girondins à recruter pour renforcer l'effectif. Le président bordelais Jean-Louis Triaud joue aujourd'hui l'apaisement, reconnaissant dans L'Equipe que l'inquiétude de son technicien est "légitime" tout en souhaitant la "relativiser". "Lorsque Laurent aura dix années d'expérience du mercato derrière lui, il sera un peu moins ultime dans son raisonnement", ajoute Triaud, qui assure que son club est "en pleines négociations avec plusieurs clubs". Pour combien de joueurs ? "Déjà, on en cherche trois", indique le dirigeant, sans préciser le budget dont il dispose. Après la sortie médiatique de son technicien, le patron des Girondins ne cache pas avoir eu une discussion avec lui : "je lui ai juste parlé de l'utilisation que pouvait faire la presse de ses déclarations et des vingt coups de fil que cela m'a valu..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
judoka-69
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 7047
Age : 45
Localisation : Casablanca
Votre Equipe Préférée : Lyon
Loisirs / Emploi : nouvellement directeur commercial/ foot, judo/rugby/bowling/tennis
Date d'inscription : 14/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Dim 15 Juil - 17:21

Bordeaux s'active

Après avoir laissé filer Rio Mavuba (Villarreal) et Julien Faubert (West Ham), les Girondins de Bordeaux, qui ont déjà recruté Mathieu Chalmé, commencent à s'activer sur le marché des transferts, selon les souhaits de son entraîneur, Laurent Blanc. Samedi, le site internet de l'OGC Nice a annoncé l'arrivée de son attaquant David Bellion en Gironde. Le joueur de 24 ans, également courtisé par les Anglais de Sunderland et les Espagnols du Recreativo Huelva, doit signer pour 4 saisons. Arrivé au Gym en janvier 2006, il a inscrit 12 buts en 45 matches de L1. Le montant du transfert s'élève à 2 millions d'euros.

Bordeaux relance Diakhaté et refuse Helguera

Les dirigeants bordelais, toujours en quête d'un défenseur central, ont par ailleurs relancé la piste menant au défenseur de Nancy Pape Diakhaté, selon L'Equipe de dimanche. L'international sénégalais devrait cependant, sauf incident, rejoindre le Dynamo Kiev pour quatre ans. Le club ukrainien est parvenu à un accord avec l'ASNL sur une indemnité de transfert de 4 millions d'euros, pouvant atteindre 7 millions en fonction des résultats du Dynamo. Ivan Helguera, en fin de contrat avec le Real Madrid, aurait également été proposé aux Girondins. Mais le salaire imposant de l'international espagnol aurait fait reculer les dirigeants bordelais. Helguera pourrait s'engager avec Valence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 29
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Lun 16 Juil - 16:08

« Je me sens bien ici »

dimanche 15 juillet 2007 - 14 h 30 - Laurent BRUN










Arrivé il y a un an, Wendel exprime sa joie de jouer à
Bordeaux. Ambitieux et déterminé à disputer à nouveau la Ligue des
champions, le Brésilien espère continuer sur la lancée d'une première
saison prometteuse.
Wendel, comment vous sentez-vous aujourd’hui ?

Je me sens très bien en ce début de saison, même si j’ai repris trois
jours après le groupe… L’Amérique du Sud, c’est un peu plus loin pour
passer des vacances !
Comment s’est passée votre reprise ?
La première semaine d’entraînement est toujours physique et je pense que
durant la prochaine, le coach va commencer à nous faire toucher le ballon, mettre en place la tactique et nous montrer la vérité du jeu.
La fatigue cumulée lors de la saison précédente est-elle évacuée ?
Oui, dans l’ensemble. Je suis parti au Brésil un mois, avec ma femme et mon
fils. J’ai profité pendant sept jours de la plage, tranquille, du côté de Salvador de Bahia. La saison dernière, j’ai joué plus de quatre-vingt matchs au total, d’abord là-bas, puis en France. Entre février et avril, Ricardo m’avait mis remplaçant et ce n’est que vers le milieu du mois d’avril que j’ai commencé à être titulaire, pour terminer la saison de façon satisfaisante. J’ai même marqué quelques buts et délivré des passes décisives au cours des cinq dernières rencontres de championnat.
« Je souhaite jouer plus haut »
Vous avez paru plutôt en jambes face à l’Olympique de Marseille en amical, contre lequel vous avez inscrit deux buts…
La première semaine de travail est très dure. J’ai eu des douleurs dans
les jambes et dans les mollets, mais je crois que dans deux semaines, pour le début du championnat, je serai plus fort. C’est vrai, c’est bien de marquer d’entrée et je suis content d’avoir pu profiter des deux passes décisives de Benoît Trémoulinas.

On connaît votre polyvalence sur le terrain. A quel poste souhaiteriez-vous jouer cette saison ?
Je souhaite jouer plus haut. En France, j’ai réalisé mes meilleurs matchs
quand j’étais en position avancée sur le terrain. Je m’y sens bien,
comme face à Marseille samedi. A condition de rester sur le côté
gauche, bien entendu.
Vu la bonne saison que vous avez réalisée, avez-vous eu des sollicitations de la part d’autres clubs ?
Non, non ! J’espère continuer à Bordeaux,
où il me reste trois années de contrat. Je suis arrivé ici à l’âge de
vingt-quatre ans et je compte bien y rester jusqu’à trente. C’est mon
projet de vie. Ma femme aime bien Bordeaux et moi aussi.
« Monaco ne m’a pas contacté »
Pourtant, une rumeur vous annonçait à Monaco, nouveau club de Ricardo, au même titre que Fernando…
Non, non, non ! J’ai parlé quelquefois avec Ricardo mais juste pour lui
souhaiter bonne chance et bon courage. Monaco ne m’a pas contacté, pas
plus que d’autres clubs. Après, pour Fernando, je ne sais pas. Je sais juste que c’est un grand joueur et que Ricardo l’aime bien.
Avez-vous discuté avec les dirigeants bordelais ?
Oui. Ils m’ont dit qu’ils voulaient que je reste. De plus, j’ai parlé avec Laurent Blanc une dizaine de minutes lorsque je suis revenu du Brésil et plus récemment en compagnie de Jussiê. Il nous a dit ce qu’il pensait de l’équipe et ce qu’il comptait faire de nous sur le terrain. Il commence à bien connaître tous les joueurs et c’est la même chose pour Jean-Louis Gasset.
Question entraînement, trouvez-vous des différences notoires
entre les séances dispensées par le duo Blanc-Gasset et celles de
Ricardo ?

Je n’ai pas fait de stage avec Ricardo, vu que je suis arrivé en cours de saison, donc je ne sais pas vraiment quelles sont les différences. Mais je pense que c’est plutôt similaire, dans la mesure où la préparation athlétique est effectuée par Eric Bédouet. Je trouve ces stages très bien et je me sens en forme.
Cela fait presque un an que vous êtes arrivé à Bordeaux. Quelles sont vos impressions d’ensemble ?
Oui, je suis arrivé il y a dix mois et je dois dire que pour ma famille, c’est parfait. La qualité de vie, la sécurité et le foot sont des choses très différentes du Brésil. J’aime bien le football français, les gens, l’ambiance, la ville. Je me sens bien ici. J’avais déjà dit ça dès le premier mois qui a précédé mon arrivée. Et j’aime bien le club aussi, bien sûr (rires) !

A part ça, tout va bien à Bordeaux, où vous avez accueilli Jussiê…
Oui, je le connais depuis plus de sept ans. C’est un grand ami et sa femme
est très amie avec la mienne aussi. C’est presque la famille. Je suis proche de Fernando également, alors que je ne le connais que depuis dix mois. Bon, j’avais joué quelquefois contre lui mais maintenant, j’ai l’impression que cela fait quatre ans que nous nous connaissons ! C’est quelqu’un de bien. Quand je suis arrivé, il m’a conseillé et guidé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 29
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Lun 16 Juil - 19:46

Gasset, un second numéro un
lundi 16 juillet 2007 - 12 h 41 - Laurent BRUN



Capable d’assumer les fonctions de technicien en chef comme de
simple adjoint, Jean-Louis Gasset a surpris en bien dans tous les clubsoù il est passé. Même si la réussite ne fut pas toujours au rendez-vous.


« Etre numéro deux n’a pas d’importance pour moi ! » Tels sont les mots prononcés par Jean-Louis Gasset lors de son intronisation officielle aux Girondins de Bordeaux. C’était il y a un mois. Aujourd’hui, quelques séances d’entraînement et quelques vocalises méridionales plus tard, le Montpelliérain de naissance est l’homme qui officie en première ligne. Agé de 53 ans, Jean-Louis Gasset endosse de nouveau la chasuble de numéro deux. Ou plutôt d’entraîneur bis selon Laurent Blanc. Car après avoir conduit Montpellier, soit en qualité d’adjoint soit en numéro un durant près de quinze ans, il s’est exporté à Caen puis au PSG avec Luis Fernandez, le suivant à l’Espanyol Barcelone pour atterrir à Istres, encore en binôme avec Xavier Gravelaine. Connaissant un parcours chaotique ainsi qu’un palmarès probablement pas à la hauteur de ses compétences techniques, il a choisi de relever le challenge bordelais. Qualifiant Laurent Blanc de « grand monsieur », Jean-Louis Gasset a posé son sac de sport au Château du Haillan pour épauler un novice dans la profession. « Laurent ne peut pas discuter de la préparation physique, animer les séances, répondre à la presse ou s’occuper du recrutement avec le président et s’éparpiller,
martèle-t-il. Actuellement, il travaille sur le fait d’avoir une bonne équipe. Mais s’occuper de tout, il sait très bien que c’est difficile. Donc il délègue à des gens auxquels il fait confiance mais assiste, regarde et corrige. » Considéré par son double comme ayant une faculté de travail plus « élevée » que la sienne, cet homme de terrain exigeant semble faire l’unanimité auprès de ceux qui l’ont croisé. Ainsi, il n’est pas rare d’entendre des joueurs, souvent formés par ses soins, témoigner d’un grand respect à son égard. Sans avarice de mots. « Il est compétent et passionné, clame Bruno Carotti, taulier montpelliérain. C’est quelqu’un qui a depuis longtemps une vision et une approche du football bien précises, ainsi qu’une maîtrise tactique et une expérience au-dessus de la moyenne. Et il anime très, très bien les séances. »

Gasset : « Je ne suis pas un gonfle-ballons »
Pas d’ingratitude donc vis-à-vis de celui qui ne se sépare jamais de valeurs chères à ses yeux. « Il reste fidèle à certains principes en amitié et il n’est pas tordu, ajoute un Carotti passé près du coupe-gorge au centre de formation. A l’âge de dix-huit ans, j’ai failli ne pas être retenu au club mais j’y suis resté ! Il avait un avis plutôt négatif sur la suite à donner à ma carrière. Et maintenant, on en rigole ! Il a une certaine objectivité et un tempérament qui permettent de se dire les choses. Et il sait provoquer une réaction chez les gens. » Mais l’anecdote fait aussi partie de son bagage. « A chaque fois que nous jouions au tennis-ballon et qu’il participait, il arrivait à s’entourer, parce qu’il est intelligent, des meilleurs
joueurs pour gagner, se souvient Cédric Barbosa, le néo-Messin. Et quand cela arrivait, pendant un mois, on n’entendait que lui ! Il est très chambreur. Alors si en plus il plaçait son petit coup de tête victorieux… »
Subtil mélange de fantaisie et de rigueur, le complément idéal de Laurent Blanc n’a pas non plus laissé indifférent son ami Luis Fernandez. « C’est quelqu’un que j’apprécie particulièrement et que j’aime beaucoup, avoue l’ex-Sévillan. C’est un homme extraordinaire, compétent, qui fait preuve de tranquillité, de grande assurance et qui est très humain. Je pense que l’un est le bon complément de l’autre et qu’à Bordeaux, ils réussiront. » Et quand ses nouveaux disciples louent ses qualités « d’expérience », de « savoir » et de « savoir-vivre », à l’image d’Ulrich Ramé, Pierre Ducasse met le doigt sur l’exigence technique de ses coachs : « Ils préconisent le beau jeu mais l’efficacité avant tout. » Tout est dit ! Car la paire, accompagnée par Eric Bédouet et Dominique Dropsy, n’est pas complètement profane, contrairement à certaines idées reçues. « A présent, je suis déclaré adjoint car le reproche adressé à Laurent était celui de ne pas avoir l’expérience du
banc, opine le tacticien. Mais il a dit qu’il allait prendre quelqu’un qui la possédait. Donc c’est défini. Mais que ce soit avec Luis ou les autres, je n’ai jamais été un pose-plots ou un gonfle-ballons ! Les types qui me prenaient le faisaient pour mes qualités et savaient que j’étais capable. Mais cela ne me dérange pas d’être numéro deux avec quelqu’un avec qui je m’entends bien. » Par conséquent, ceux qui pourraient s’étonner de voir le sieur Gasset s’égosiller et gesticuler sur le rectangle vert, tandis que son acolyte observe et semble ne dire mot sur le bord de la touche, n’ont rien compris car à Bordeaux, les deux compères sont bien des numéros 1.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 29
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mar 17 Juil - 14:40

« Un nouveau départ »
mardi 17 juillet 2007 - 12 h 03 - Laurent BRUN



Après un passage délicat à Nice, David Bellion s’est engagé pour quatre ans avec Bordeaux. L’attaquant, au palmarès encore vierge, savoure une mutation dictée par le choix de son cœur.

David Bellion, qu’attendez-vous de ce transfert à Bordeaux ?
Je compte faire le maximum à Bordeaux… Viser toujours plus haut et gagner
le plus de titres possibles. D’abord, il y a ici un très bon projet sportif. Après, il faut progresser et travailler. Comme me l’a dit le coach, le mot d’ordre, c’est le travail, en y alliant le plaisir aussi mais toujours en étant le plus performant possible. J’ai eu une trajectoire assez spéciale dans ma carrière et je pense que là, c’est un bon départ car c’est vraiment le club idéal dans lequel les conditions sont optimales. Il y a tout pour réussir donc il faut faire le maximum. Je n’ai pas hésité !
Avez-vous le sentiment d’avoir quelque chose à prouver aujourd’hui, eu égard à cette « trajectoire » de carrière ?
Oui car il est vrai que tout a été très vite par rapport à mon histoire. Mais je sais ce que je peux faire et il faut maintenant que je le montre. Parce que de temps en temps, j’ai été bon puis en dedans. Donc à présent, je n’ai aucune excuse. Quand j’ai entendu dire que Bordeaux était intéressé, je n’ai même pas réfléchi parce que je savais à l’instinct que c’était bon. Et en en discutant, c’était encore meilleur !
Avez-vous demandé des renseignements sur le club aux anciens Girondins évoluant à Nice ?
Non, pas vraiment parce que j’attendais que les choses s’éclaircissent pour
que tout soit vraiment bien visible. Et il ne sert à rien de s’enflammer quand un club est intéressé. Mais à partir du moment où j’ai su que c’était du sûr, j’ai demandé bien entendu. Comme Lilian Laslandes et Cyril Rool sont passés par là, oui, j’ai pris auprès d’eux deux ou trois renseignements, ce qui était logique.
« Le palier sera franchi quand j’aurais été performant »
Avez-vous l’impression de franchir un palier en venant à Bordeaux ?
Oui car maintenant, ici, il va falloir que je prouve. Donc, le palier sera franchi quand j’aurais été performant, constant, régulier dans les efforts, dans le travail et devant le but ! Je veux être un joueur important pour le club et être encore plus fort. Voilà, je le répète, c’est un départ. Maintenant, c’est à moi de montrer ce que je peux faire. Tous les jours.
Vous n’êtes pas resté très longtemps à Nice. Que retenez-vous de votre passage sur la Côte d’Azur ?
Comme de partout, je garde de bons et de mauvais souvenirs. Mais il faut
toujours se souvenir des bons moments ! Donc là, c’est le passé mais il est vrai que nous avons connu une année un peu compliquée la saison dernière parce que nous avons couru après les points du début jusqu’à la fin. Mais c’était aussi une bonne expérience et différente, parce que j’étais de la région, puisque j’ai grandi dans le coin, à Cannes. Donc, cela avait facilité l’adaptation. Mais là, à Bordeaux, c’est un club de grand standing qui joue l’Europe. C’est un grand club. Par conséquent, c’est sûr qu’il y a quand même un écart.
Vous sentez-vous aujourd’hui dans la peau d’un titulaire indiscutable ?
Non car il ne faut jamais se mettre dans la peau d’un titulaire, comme si
tout était déjà acquis. Il faut se remettre en question. Je dois prouver au coach que je peux rester titulaire si je joue ou alors, lui montrer si je suis remplaçant, que je peux gagner ma place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 29
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mer 18 Juil - 13:44

« Dans le bon sens »
mercredi 18 juillet 2007 - 11 h 12 - Laurent BRUN



Accrochés par l’Aris Salonique en match amical à Capbreton, les Girondins de Bordeaux n’ont toujours pas gagné lors de leur préparation. Une situation qui n’inquiète pas Laurent Blanc.

Laurent Blanc, comment évaluez-vous la prestation de votre équipe ?
Je pense que les garçons entrent petit à petit dans la saison. Aujourd’hui, certains joueurs ont frôlé l’heure de jeu, ce qui est bon signe. Il y a eu des choses intéressantes, tant en première période qu’en début de seconde. Cette heure de jeu a été très riche en enseignements et c’est avec les joueurs qui y ont participé que nous allons essayer de travailler et de produire du jeu.
Qu’en est-il de David Bellion qui a marqué un but ?
David, je l’ai trouvé bien. On connaît ses qualités et au même titre que d’autres joueurs, il faut qu’il trouve aussi certains repères avec ses coéquipiers. Mieux il va s’intégrer au groupe, mieux il va se sentir… C’est une évidence ! Et nous avons deux nouveaux maintenant qui doivent s’intégrer. Ce n’est pas simple mais trouver les automatismes s’acquière avec le travail, au fil des entraînements. Ça va dans le bon sens.
Le fait de ne toujours pas avoir gagné au bout de trois matchs vous paraît-il inquiétant ?
Non. Mais je dis souvent aux garçons que quand je suis dans une compétition, je veux toujours gagner. Que ce soit aux cartes, à la pétanque, au bowling, aux échecs ou aux dames, je le veux ! Il est évident que lors des deux premiers matchs, il était difficile d’avoir une analyse vu le
contexte. Tandis que là, on peut en faire une sérieuse face à une bonne équipe grecque qui est en pleine préparation elle aussi. On dira donc que l’on a pris un premier point ! Et outre le résultat, si cela avait été une défaite ou une victoire, l’analyse aurait été la même. Donc cela a de l’importance, certes, mais pas une importance capitale pour moi. Du moins pour l’instant.
Mais il est préférable de compter trois victoires en trois matchs, non ?
A l’époque, lorsque je jouais en Italie, j’ai fait une préparation avec l’Inter Milan durant laquelle nous avions disputé douze matchs amicaux pour autant de défaites ! Ensuite, au bout des six premières journées, nous étions en tête ! Alors bon, d’accord, c’est peut-être relatif. Mais si l’on veut
gagner, on fait comme les Allemands ou les Italiens lors des trois
premiers matchs : on joue contre des amateurs. Personnellement, j’aurais souhaité jouer contre des amateurs pour mettre les joueurs en confiance. Mais bon, c’est comme ça et il faut faire avec.
Le système de jeu utilisé face aux Grecs se rapproche-t-il de celui que vous utiliserez durant la saison ?
Il nous donne certaines informations mais je ne pense pas que cela déterminera mon système de jeu durant la saison. Mais comme Johan Micoud risque d’être suspendu pour le premier match, dans la mesure où
nous ne sommes pas sûrs qu’il y ait une amnistie comme cela se fait parfois en début de championnat, nous allons voir… Par conséquent, il faudra aussi composer avec cette malchance-là. Je n’en tiens pas compte. Ce qu’il faut, c’est produire du jeu et s’habituer à des systèmes de jeu, et non à un seul. Disons que nous sommes des joueurs de haut niveau et, exception faite de la base défensive, nous devons être capables d’évoluer dans ces systèmes de jeu et de nous adapter, tout en étant un peu plus stables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mer 18 Juil - 17:43

Bordeaux : Triaud - Blanc, déjà le clash ? (18/07/2007)

Alors qu'il n'a pas hésité à clamer haut et fort son inquiétude de ne pas recevoir de renfort (avant la signature de David Bellion), le nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux Laurent Blanc s'est pris un "tacle" sévère de la part de son président Jean-Louis Triaud : "Laurent panique, il a un peu la pression, a balancé le boss bordelais à France Football. C'est normal pour son premier poste d'entraîneur. On verra quand il aura dix ans d'expérience..." Nul doute que l'intéressé a dû apprécier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mer 18 Juil - 22:05

Bordeaux : deux internationaux proposés (18/07/2007)

Les Girondins de Bordeaux sont toujours à la recherche d'un défenseur central et d'un milieu de terrain défensif. D'après le quotidien Le Parisien, le club au scapulaire se serait vu proposer deux internationaux : le stoppeur français Philippe Christanval (28 ans, Fulham) et le milieu récupérateur suisse Johann Vogel (30 ans, Betis Séville). L'entraîneur Laurent Blanc n'a pour l'instant pas donné sa réponse. A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 29
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 19 Juil - 12:18

« Tout va bien »
jeudi 19 juillet 2007 - 09 h 32 - Laurent BRUN



Pour son premier match avec les Girondins de Bordeaux, David Bellion n’a pas manqué son entrée en matière face à l’Aris Salonique,
inscrivant le but égalisateur des siens. Des débuts encourageants.


David Bellion, comment avez-vous vécu votre premier match avec les Girondins ?
C’est une bonne expérience, dans la mesure où il faut apprendre à connaître
les caractéristiques de tous les coéquipiers. On apprend et on prend
beaucoup de plaisir. Il y a de la qualité dans ce groupe, et l’on voit
que le ballon est souvent au sol et que ça joue ! Maintenant, il va falloir être un peu plus régulier. Nous sommes dans une phase de préparation et il faut que les joueurs se connaissent mieux. De plus, il n’est pas évident de
reprendre le rythme, avec le travail que nous fournissons lors des entraînements. Mais tout va bien ! Il est juste dommage que nous n’ayons pas pu gagner ce match, mais nous ferons mieux la prochaine fois !
Vous parliez d’un jeu bordelais développé au « sol ». Le football pratiqué à Nice était-il plus aérien ?
Ah non, non… Pas du tout ! Je ne suis pas une mauvaise langue ! A Nice, ça jouait très bien, mais il est certain que Bordeaux est un club de haut niveau, dans lequel il y a de très grands joueurs et beaucoup d’internationaux. Il y a vraiment de la qualité et il est clair que c’est peut-être un ton au-dessus, au niveau technique. Donc, il faut s’y faire !
D’un point de vue physique, comment vous êtes-vous senti ?
Disons que cela allait mieux que ce que je pensais ! Souvent, en pré-saison,
je suis un peu fatigué d’emblée, mais après, j’arrive à reprendre le rythme. Là, ça va, et je pense que j’ai été bien. Toutefois, il y avait quand même un peu d’appréhension car je ne connaissais pas tout le monde, Mais sinon, je me suis senti libéré et tranquille.
Comment le groupe vous a-t-il accueilli ?
Les joueurs m’ont accueilli de fort belle manière et mon intégration se passe très bien. Cela rend donc les choses plus faciles pour jouer !
Vous avez inscrit le seul but bordelais, celui de l’égalisation, dans un style de pur avant-centre...
Oui, mais il faut dire que j’ai été très bien servi, ce qui m’a permis de me
présenter face au gardien. J’ai d’ailleurs eu un peu de chance, car ce dernier m’a repoussé le ballon dans les pieds ! Mais bon, cela ne nous a pas permis de gagner…
Samedi, une nouvelle échéance vous attend…
Oui, c’est l’ironie du sort car nous allons jouer face à Nice, en amical ! Il me tarde d’y être…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 19 Juil - 20:01

Bordeaux : Diarra "intéressé" (19/07/2007)

Alors qu’on l’attendait à Portsmouth ou au Werder Brême, Alou Diarra (25 ans, 15 matchs la saison dernière) pourrait finalement rester en France. Priorité de Laurent Blanc pour remplacer Rio Mavuba, le milieu de terrain lyonnais n’est pas insensible à l’intérêt des Girondins. "Bordeaux veut jouer les premiers rôles en Ligue 1, ça m’intéresse, forcément. Tout ce que je veux, c’est aller quelque part où l’on compte sur moi. J’ai vingt-cinq ans, je suis jeune, j’ai besoin de jouer. Les années sont précieuses, j’ai envie de m’exprimer, j’ai envie de faire mon métier pleinement. Si je n’ai pas la possibilité de le faire à Lyon, pourquoi pas le faire ailleurs ?", a-t-il déclaré dans les colonnes de L’Equipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 19 Juil - 20:07

Bordeaux : ça grouille de partout ! (19/07/2007)

Laurent Blanc pourrait bien voir son voeu exaucé par le président Jean-Louis Triaud. En effet, selon Foot Transferts, pas moins de cinq joueurs seraient susceptibles de s'engager à Bordeaux dans les jours qui viennent : le défenseur Mickaël Silvestre et les milieux de terrain Laurent Robert, Alou Diarra, Emerse Faé et, plus surprenant, Jérôme Rothen. Profitant des hésitations de l'OL au sujet de ce dernier, les Girondins seraient entrés dans la course à l'ancien Monégasque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 19 Juil - 20:08

Bordeaux : Déhu et Pierre sur les tablettes ? (19/07/2007)

Mécontent de la stratégie de recrutement de ses dirigeants, le nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux Laurent Blanc semble vouloir prendre les choses en main. A la recherche d'un défenseur central, poste qu'il connaît bien, "le Président" aurait dressé les noms de l'ancien de Levante Frédéric Déhu (34 ans, 12 matches en Liga la saison dernière, 1 but) et du Nantais Jean-Jacques Pierre (26 ans, 25 matches Ligue 1 en 2006/07) sur sa liste, selon le quotidien L'Equipe. A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Jeu 19 Juil - 20:08

Bordeaux : c'est fait pour Alou Diarra ! (19/07/2007)

On s’y attendait mais c’est désormais officiel : Alou Diarra portera bien le maillot de Bordeaux la saison prochaine. Lyon et les Girondins se sont en effet mis d’accord. Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, n’attend plus qu’un fax de confirmation. L’ancien Lensois devrait signer un contrat de 4 ans et Lyon devrait percevoir 7,750 millions d’euros pour ce transfert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 29
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Ven 20 Juil - 14:36

Le bon choix
jeudi 19 juillet 2007 - 21 h 24 - Olivier DE LOS BUEIS



Bordeaux a trouvé un accord pour le transfert d’Alou Diarra. Il récupère un joueur motivé. Diarra, en restant en France, a la quasi
assurance d’être titulaire. Tout le monde est content. Même Lyon.


Jeudi, Alou Diarra s’est envolé pour la France pour terminer une longue, longue journée, démarrée en Corée du Sud, ponctuée par une dernière apparition sous le maillot de l’OL lors de la Peace Cup et finalisée par un accord entre Lyon et Bordeaux pour son transfert. Cette semaine dans les colonnes d’un grand quotidien, Alou Diarra ne cachait pas que ses discussions avec Alain Perrin ne l’avaient pas rassuré : son temps de jeu risquait d’être aussi limité que sous l’ère Houllier. Mais cette fois, l’ancien Lensois était prévenu. Diarra pouvait donc se mettre en quête d’un ailleurs
plus clément pour jouer plus que les quinze matchs disputés en L1 la saison passée (9 seulement comme titulaire). C’est finalement à Bordeaux que le finaliste malheureux du Mondial 2006 débarque. Vendredi, si la visite médicale se passe bien et que les derniers détails le séparant d’une signature pour quatre ans chez les Girondins sont réglés, Alou Diarra donnera un nouvel élan à sa carrière. Après le départ de Rio Mavuba à Villarreal, Bordeaux avait l’impérieux besoin de retrouver un milieu défensif de valeur. Le clone de Patrick Vieira avait les faveurs de Laurent Blanc. Restait à trouver le moyen de payer les 7,5 millions d’euros du transfert. Autre souci : négocier avec un club peu enclin à discuter avec les Girondins. Ces derniers mois, les rapports entre Lyon et Bordeaux s’étaient

considérablement dégradés. Vrai-faux transfert de Chamakh, finale de la
Coupe de la Ligue, accueil détestable réservé aux Lyonnais à Chaban-Delmas, la rivalité entre les deux clubs n’est pas encore aussi forte qu’entre le Bordeaux de Claude Bez et le Marseille de Tapie, mais elle aurait pu le devenir. Depuis la Corée du Sud, sur le site de son club, Jean-Michel Aulas a d’ailleurs tenu à se poser en réconciliateur : « En acceptant ce transfert de 7,75 millions d'euros, nous avons montré notre bonne volonté à Bordeaux. C'est très difficile de perdre un international. J'ai voulu montrer aux Girondins que nous étions fair-play (faisant référence aux contacts avec Chamakh par le passé). Nous avions aussi pour Alou une proposition de Manchester City. »Peu enclin d’habitude à céder un de ses joueurs à un concurrent national potentiel, l’OL a cette fois joué le jeu. Alou Diarra ne s’en plaindra certainement pas. Après ses passages en Allemagne (Bayern) ou en Angleterre (Liverpool), la possibilité de rester en France à un an de l’Euro était trop belle. Approché l’année dernière par l’AS Roma, le joueur sait qu’il a perdu du temps dans sa progression. Les clubs intéressés par sa venue cette saison, même s’ils étaient de qualité comme le Werder Brême, ne l’étaient pas autant que ceux qui mettaient le nez à la fenêtre il y a douze mois. Avec ce transfert tout le monde a le sourire. Lyon, d’abord, qui voit partir un joueur onéreux, un brin râleur et à l’avenir bouché pour une somme rondelette (7,75 millions d’euros). Bordeaux et Laurent Blanc, ensuite, qui récupèrent un joueur de qualité. Et la L1, enfin, qui garde un des finalistes français du Mondial 2006. Des quatorze français alignés le 9 juillet 2006 à Berlin, douze évoluent à l’étranger ou ont arrêté : seuls Sylvain Wiltord et Alou Diarra, en plus de l’Italien Grosso, sont les joueurs de L1 pouvant se targuer d’avoir joué la dernière finale de la Coupe du Monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 29
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Dim 22 Juil - 16:16

Le phénomène Henri Saivet
dimanche 22 juillet 2007 - 14 h 16 - Laurent BRUN



Il n’a pas encore 17 ans et pourtant, on ne parle que de lui au sein du club. Henri Saivet est le nouveau prodige des Girondins et il pourrait bien se révéler cette saison aux yeux de la L1.

Sur la plaine du Haillan, tout le monde en parle. Pourtant, peu de gens le connaissent. Henri Saivet n’est pas une star et sa présence aux Girondins de Bordeaux intrigue. Sa précocité également. Qui est donc ce jeune joueur, déjà international et que certains grands clubs anglais tels que Tottenham, Chelsea et surtout Arsenal ont tenté d’enrôler la saison dernière alors qu’il n’a jamais disputé de rencontre officielle avec le groupe pro ? Son nom est Henri Saivet, attaquant prometteur de la CFA. Pur produit de la
formation bordelaise, sorti il y a peu des 18 ans nationaux cornaqués par Philippe Lucas, l’intéressé a gravi les échelons très rapidement. Une ascension fulgurante pour un garçon surclassé dans toutes les catégories dans lesquelles il a évolué. « Henri, je l’ai eu une partie de la saison dernière, du début jusqu’en février, indique l’ancien Sochalien. En 15 ans, il évoluait déjà avec les 18 ans et peu après, il est parti avec la CFA. » Car il s’agit bien ici de précocité pour cet adolescent qui a paraphé un contrat pro de trois ans et qui a participéaux rencontres de préparation sous la houlette d’un Laurent Blanc plein d’attention à son égard. Pour ses premiers pas au plus haut niveau, le natif de Dakar éprouve de bonnes sensations mais reconnaît ne pas avoir encore trouvé toutes ses marques dans un collectif lui-même en rodage. « A certains moments, je me suis senti bien et à d’autres, moins, avoue Henri Saivet. En réalité, je préfère jouer dos au but, façon remiseur. Mais je trouve que je perds encore trop de ballons quand j’évolue à ce poste car ça va trop vite ! » Lucide, humble, Saivet sait que le chemin est long et que son salut passe aussi par le travail. « On ne peut pas faire n’importe quoi et pour l’instant, je ne suis pas encore habitué, constate le prodige. Il faut que je sois plus concentré. Là, c’est un autre niveau que celui que j’ai connu en formation. C’est plus intensif, plus plus rigoureux et plus difficile aussi physiquement car nous n’avons pas l’habitude de ce genre de préparation au centre. » Car celui qui semble faire l’unanimité parmi les éducateurs du club n’est encore qu’aux balbutiements d’une carrière que chacun lui souhaite brillante.
Trop tôt pour partir à l’étranger
Diamant à l’état brut, Henri Saivet, qui vient de réaliser son rêve en signant chez les pros, entend poursuivre son cursus à Bordeaux et ne pas brûler les étapes : « Aller jouer à l’étranger est tentant pour réussir sa carrière mais c’est quand même difficile car à presque 17 ans (ndlr : il les aura le 26 octobre), c’est un peu trop tôt, constate-t-il. De plus, je n’ai pas encore fini ma formation et il me reste beaucoup à apprendre. Et puis, on a vu tellement de joueurs partir avant de se perdre que j’ai préféré rester ici. » Sagesse et bons conseils ont été des éléments déterminants le moment du choix venu. « Il n’est pas parti parce qu’il a d’abord été bien conseillé par son entourage qui lui a fait comprendre que c’était encore trop tôt, rappelle Philippe Lucas. Il est bien ici et sent que son club est prêt à lui faire confiance. Et c’est la réalité : si le mec est bon, il jouera ! Maintenant, il ne faut pas aller plus vite que la musique non plus. Il a encore de l’apprentissage à faire car il n’a que 16 ans. » Mais ce joueur, encore loin d’avoir exploité tout son potentiel, inspire ses coachs successifs, lesquels, à l’image de Patrick Battiston, évoquent un « leader de vestiaire » et un joueur qui n’a pas « la grosse tête ». Son homologue des 18 ans parle quant à lui de « talent à l’état pur » ou de « régal » et complimente à souhait : « Henri représente ce que devrait être le football aujourd’hui, à savoir le plaisir ! » Aucun doute, le club possède donc un joyau en son sein, voire un vrai trésor, avec pour richesse une génération ultra douée, symbolisée par l’éclosion des Obertan, Saunier et consorts. Et ce n’est pas fini, paraît-il…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Lun 23 Juil - 15:03

Bordeaux : Blanc tient bon pour Boumsong (21/07/2007)

Le défenseur Jean-Alain Boumsong (27 ans) pourrait bien revenir en Ligue 1 malgré lui. En effet, selon France Football, alors que le joueur a manifesté son désir de rester à la Juventus Turin, les Girondins de Bordeaux seraient parvenus à se mettre d'accord avec la Vieille Dame pour un prêt d'une saison avec option d'achat. Boumsong devrait donc être contraint de faire bientôt ses valises... (Par Pierre-Damien Lacourte)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supermaman
Co-Administrateur
Co-Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4115
Age : 49
Localisation : savoie
Votre Equipe Préférée : marseille
Loisirs / Emploi : foot
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bordeaux   Lun 23 Juil - 15:03

Bordeaux : Diarra a signé (23/07/2007)

Comme pressenti, le milieu de terrain défensif de l’Olympique Lyonnais, Alou Diarra (26 ans), a signé lundi matin son nouveau contrat avec les Girondins de Bordeaux. L’international français s’est engagé pour les quatre prochaines saisons. Les dirigeants bordelais ont déboursé 7,75 millions d’euros pour déloger le vice champion du Monde. (Par Nicolas Lagavardan)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou
Joueur D'Or
Joueur D'Or
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6124
Age : 29
Localisation : st martin le chatel
Votre Equipe Préférée : lyon
Loisirs / Emploi : étudiant
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Bordeaux   Mar 24 Juil - 12:26

Laurent blanc a bien fait de pousser un coup de gueule car discrètement bordeaux va faire un très bon recrutement si la tendance actuelle continue dans cette voie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bordeaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bordeaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prière/invocation pour le rugby à Bordeaux
» accident piste d'accélération Bordeaux le 25/09/09
» Entre deux matches, Raphaël Lagarde, ouvreur de Bordeaux-Bègles, aime à revenir dans sa commune
» Bordeaux Sète en guise de préparation
» Espoirs : Agen / Bordeaux-Bègles (33-12)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FVL - Soccer :: Archives FVL :: Corbeille & Archives 2006 / 2007-
Sauter vers: